Bilan KS 2016 – Les Tops et les flops de Davy

Jeu Raiders of the North Sea - Extensions - Kickstarter Pillards de la mer du Nord - KS Garphill-PixieGames

Et si on parlait un peu des jeux reçus et joués ? Davy, le pousseur de cubes et Mr vidéo de la Rédac, gagne le privilège de clore cette série. Nous espérons que cela vous aura donné envie d’essayer quelques titres reçus cette année. Ou de défendre ceux que nous n’aurons pas su apprécier autant que vous. Comme vous avez pu le constater, les divergences d’opinion sont un peu ce qui fait le lien entre « Rédacteurs ». Bref, des joueurs comme tout le monde^^.

Voilà donc mon premier bilan Kickstarter. Début 2016, j’avais pris la bonne résolution de ne pledger que le vrai coup de cœur pour essayer de me tenir à un pledge par mois (hors CMON). Et je finis l’année 2016 avec 21 projets dont un seul CMON, mon cœur doit être trop sensible ; enfin, surtout au moment de la campagne.

L’année 2016 est aussi pour moi l’âge de la maturité concernant les jeux kilo-plastique : je n’ai pris que Masmorra chez CMON, j’ai annulé Rum & Bones 2 et Massive Darkness et n’ai pas succombé aux autres. Soit seulement quatre jeux de figurines pour moi cette année : Masmorra, Fleet Commander, Rails Raiders et Mythic Battles: Panthéon. Pour le reste, on est essentiellement sur du jeu Eurogames.

Cette année, j’ai aussi réceptionné 22 projets (dont 2 rachetés) ; sept de ces projets sont issus d’une campagne financée cette année. J’ai joué à 17 de ces jeux et j’en ai revendu 11; auxquels s’ajoute The Others, revendu sans y avoir joué, le côté glauque n’est finalement pas passé – dommage pour le gameplay.

Et maintenant mon Top et Flop qui reste toujours délicat, car on n’a souvent pas assez de temps pour jouer donc le constat est souvent sans appel : il faut que je trouve dans le jeu le petit truc qui me fait dire que j’ai bien fait de prendre ce jeu et qu’il a sa place dans ma ludothèque ; certains n’ont pas la chance d’une deuxième partie.

Mon top 2016

Evolution ClimateEvolution: Climate. Alors, je n’ai fait qu’une partie mais on y a trouvé tout ce que l’on aime dans mon groupe de joueur : un jeu d’une durée raisonnable où l’interaction est bien présente, un tour de jeu fluide et simple mais pas simpliste, plein de petits choix à faire. A réception du jeu, un doute s’était installé ; lors du lancement de la partie, 10 min après, il n’y en avait plus aucun.

 

Scythe. Ce jeu est surement le plus beau jeu Eurogames que je dois avoir dans ma ludothèque ; même devant les derniers EGG. J’ai pris une claque à l’ouverture de la boite tant la qualité du matériel était impressionnante. Et le travail de l’illustrateur ! Je n’avais pris que la version standard mais j’ai eu la chance de trouver dans la semaine une version collector pour le prix d’une version standard… Concernant le jeu en lui-même, ce n’est pas le gros coup de cœur : c’est fluide quand tu connais le jeu mais un peu long a partir quand même et la gestion de fin de partie me gêne toujours un peu ; avoir la possibilité qu’une personne à la traîne mette fin à la partie me dérange.Mais je dois encore faire d’autres parties pour maîtriser ce jeu qui devient encore plus collector avec la fin de Kickstarter pour Stegmaier.

Raiders of the North Sea - Partie (BGG)Raiders of  the North Sea, le 2ème volet de la trilogie North Sea. La bonne surprise pour ce jeu de placement d’ouvriers qui est sûrement celui que nous avons le plus sorti cette année. Simple et rapide, de quoi aussi un peu se rentrer dedans, une gestion de pose d’ouvrier qui sort de l’ordinaire… Ce qui n’est pas simple aujourd’hui tellement ce mécanisme a été utilisé. Il a tous les critères d’un bon jeu de semaine chez nous. Seul bémol : il fallait le prendre en pledge groupé pour que cela soit intéressant sinon son prix devenait déraisonnable. Mais une VF est désormais disponible chez Pixie Games.

Mon Flop 2016

Martians - partieMartians: A Story of Civilization. Le thème me plaisait, le matos et les modes disponibles pour ce jeu me plaisaient, j’ai donc fait abstraction de tout le côté négatif de Redimp pendant la campagne (gestion et communication sur la traduction). J’ai même fait trois vidéos sur ce jeu dont une sur les explications de règles pour la version compétitive… Eh bien, c’est le gros flop pour moi : un jeu de placement d’ouvriers sans saveur et plus que basique, où tout le monde fait presque toujours la même chose, des cartes météo ou événements qui peuvent sur un tour te faire presque perdre la partie. Du coup, le jeu parait interminable, surtout que dans cette version il y a un 5ème tour. Alors, ce jeu est peut être bon en Solo ou coopératif avec ses 10 scénarios pour la version Kickstarter, mais la partie compétitive, qui est le mode auquel je joue le plus souvent, m’a complètement déçu et je n’ai eu aucune envie de découvrir le coopératif – surtout que, d’après certains retours à 4 joueurs, le coopératif est bien trop facile. On a, je pense, affaire à un jeu qui n’a pas été assez playtesté.

 

The King's Abbey - Fin de partieKing ’s Abbey. Un jeu de pose d’ouvriers encore une fois, qui devait être pour moi. Mais quand on te le vend comme un jeu dans le style de «Troyes» lors de la campagne, il faut qu’il soit à la hauteur et ce fut aussi une douche froide. Le jeu a juste 10 ans de retard, trop de phases dans chaque tour (entre 10 et 12 si je me souviens bien) ; il y avait sûrement possibilité d’en faire un bon jeu mais on voit que cela manquait d’un éditeur derrière pour épurer tout cela et rendre le jeu plus fluide et dans l’air du temps. Nous avons fini la partie avec la déception de voir un potentiel sur le jeu mais sans aucune envie d’y rejouer.

 

Ave Roma - partieAve Roma est ma dernière déception de l’année. Encore un jeu de pose d’ouvriers. Nous avons été assez enthousiastes sur la 1ère partie, même si nous avons mis du temps à rentrer dedans : il faut plusieurs tours avant de réellement optimiser ses actions. Presque quatre heures plus tard, il y avait un goût de « il faut en refaire une rapidement », ce qui a été fait. Dans l’ensemble, la deuxième partie fut aussi plaisante. Mais si tu veux réellement optimiser tes actions, il faut tout analyser tellement il y a de choix dans tous les sens ; et trop de choix, aujourd’hui, un Eurogames velu n’a plus besoin de cela : il doit être fluide et nous donner une ligne directrice. Donc, dans ce jeu, soit tu la joues en calculant tout et le jeu va durer en longueur et AP (NDLR: analysis paralysis), soit tu la joues plus cool mais le plaisir n’y sera pas. Dans tous les cas, le jeu se révèle trop long (pas forcément sur la longueur mais sur la durée perçue) et là où je voyais une belle surprise, ce jeu manque aussi pour moi de quelques réglages. Ou il n’est tout simplement pas pour moi, j’aurai toujours l’occasion d’y rejouer, l’un des joueurs de mon association m’ayant repris le jeu.

 

Pas de jeux de figurines dans mon « top et flop » car je suis beaucoup moins exigeant avec eux, étant avant tout un kubipousseur.

 

Pour conclure, je vais finir par 2 projets que je n’ai pas voulu mettre dans ces classements:

Conan : on en a tellement parlé, plus grand chose à dire si ce n’est que j’ai le temps de le peindre pour, j’espère, y jouer ensuite avec une règle terminée et des scénarios qui ne me feront pas regretter mon soutien. C’était mes débuts sur KS et, sans lui, ce bilan n’existerait surement pas. Il n’y a que ma femme qui serait heureuse… Mais cela serait surtout la déception d’avoir passé un temps fou à le peindre pour ne pas le sortir derrière ; je ne suis pas figuriniste donc, si je peins, c’est pour y jouer et j’y crois encore et toujours.

V-commandos : il aurait presque pu avoir la 1ère place dans mon top tellement j’ai été conquis par les deux premières missions avec le fiston. Le matos est d’excellente qualité, le travail des illustrations bien soigné et on se retrouve vraiment dans l’ambiance de Commandos : derrières les lignes ennemis. Il y a un tas de missions et d’opérations, assez pour une vie ! Je ne suis pas, à la base, fan des jeux coopératifs ; j’ai fait un all-in sur ce jeu via Backerkit vraiment pour la nostalgie du jeu vidéo. Celui-ci est très bien retranscrit, on rentre dans le personnage et on se gratte la tête pour optimiser au mieux ses actions afin de réussir la mission. Le gameplay est fluide et l’auteur du jeu est aussi très réactif : à la moindre question sur le groupe Facebook, il revient souvent dans l’heure avec la réponse. On voit qu’il a travaillé ce jeu jusqu’au bout et que cela lui tient vraiment à cœur. Reste que je dois encore en faire quelques parties avec des joueurs autres que mon fils et c’est pour cela qu’il n’est pas rentré dans le top. Mais c’est mon coup de cœur de cette fin d’année et la bonne surprise.

 

Pour terminer ce bilan 2016 c’est aussi une envie de partager avec le lancement de ma chaîne vidéo DéludiK avec 24 vidéos pour cette première année. Pas si mal ! Surtout que c’est en fait sur seulement 6 mois, et avec 90% des vidéos sur des jeux issus de Kickstarter. Et une envie de continuer et d’améliorer tout cela, si vous n’êtes pas encore abonné, il est toujours temps.

Et les plus attendus pour le moment pour 2017 ?

  • 7th continent. Je l’attends avec impatience, c’est certainement le jeu auquel je suis le plus impatient de jouer.
  • Outlive. Mon coup de cœur lors du salon Ludinord, j’ai donc craqué sur un all-in avec figurines inutiles, mais pas envie de tenter la chance comme pour Scythe.
  • Anachrony. J’espère qu’il me fera meilleure impression que Trickerion.
  • Mythic Battles Pantheon. Pour y avoir joué, j’aime beaucoup et je pourrais y jouer de suite.
  • Keyper en mode Fan Boy de Mr Breese, j’ai craqué pour la version « Character » en pure précommande à tirage limité.
Images issues de BGG, merci

 


Le financement de cwowd est assuré par ses membres sur tipeee. Vous pouvez aussi soutenir cwowd ponctuellement via Paypal.

Forums

Ce sujet a 66 réponses, 27 participants et a été mis à jour par Photo du profil de LemalinPhoto du profil de Lemalin Lemalin, il y a 5 mois et 2 semaines.

Répondre à : Votre top réception 2016
Vos informations:




Lost Password

X
%d blogueurs aiment cette page :