Dragon Keeper – ilopeli – sur KS jusqu’au 3 février

Dragon Keeper – ilopeli – sur KS jusqu’au 3 février

Dragon Keeper est un jeu français édité par Ilopeli dans lequel de 2 à 4 aventuriers se sont retiré du business pour un job plus pépère: protéger l'antre d'un dragon... et ses trésors. De nombreuses originalités dans ce jeu, à commencer par une utilisation astucieuse de la boîte pour représenter l'antre du dragon. De même, il ne s'agit pas d'un jeu coopératif, même si tout le monde partage le même objectif (empêcher des aventuriers de voler le trésor), chacun est "jugé" sur sa contribution et tentant de privilégier certaines couleurs/guildes...

Un jeu plutôt abstrait mais très sympathique, proposé en plus à un excellent prix: 20€ (+6€ de frais de port) pour les 500 premiers souscripteurs (Early Birds) ou 25€ ensuite.

dragon keeper-éclaté boiteDragon Keeper, comment ça marche?

En début de partie, chaque joueur reçoit une identité secrète correspondant à la guilde à laquelle appartenait son personnage (guerrier, voleur...). On remplit l'antre du dragon (boîte astucieusement assemblée en 3 niveaux) de tuiles, à raison de 25 par niveau. Chaque tuile représente une guilde (code couleur) et offre un certain nombre de points (de 1 à 6). On place le dragon au centre, bien sagement.

A son tour, chaque joueur va déplacer le dragon (selon une direction obligée) et récupérer la tuile sur laquelle il s'arrête. Puis le déplacer encore, perpendiculairement cette fois, et donner la tuile de fin de mouvement au joueur à sa droite.

L'objectif pour chaque joueur est de récupérer le plus de points mais le moins de tuiles qui correspondent à sa guilde. En clair: si je suis un ancien guerrier (bleu), je vais perdre des points avec les tuiles bleues. Je vais donc essayer de récupérer tout sauf des tuiles bleues. Et si je pense que le joueur à ma droite cherche à éviter les tuiles vertes, je vais me faire un plaisir de lui en donner.

Si un joueur ne peut plus déplacer le dragon, le tour s'arrête. On enlève la "boîte" ce ce niveau et on passe au suivant. Selon le nombre de tuiles restant dans le niveau terminé, chaque joueur doit payer une pénalité au dragon. Si un joueur ne peut pas payer, il est éliminé. On récupère de l'argent chaque fois qu'on donne à son voisin de droite une tuile valant 3 points ou plus. Et on commence avec 4 pièces d'or. La pénalité maximale étant de 3 pièces, il sera rare qu'un joueur soit éliminé et impossible d'être éliminé au 1er niveau. Néanmoins, on sera bien obligé de donner à son voisin quelques tuiles à forte valeur.

Certaines tuiles ont aussi une action spéciale qui va permettre de jouer un tour de plus, d'échanger une tuile avec un adversaire, de supprimer en fin de partie des tuiles de sa guilde...

Le score final demande un peu de gymnastique, on dirait du Knizia grande époque: on élimine les tuiles de la couleur qu'on a en plus grand nombre (sauf celle de sa guilde) puis on additionne tous les points des restantes et on soustrait les points des tuiles de sa guilde. Autant dire qu'il va falloir être malin et observateur: si un joueur commence à accumuler les grosses tuiles vertes, il va vite se retrouver avec une montagne de vert devant lui qui ne vaudront plus rien en fin de partie. Finesse de rigueur!

dragon keeper-partieMon avis

Je ne suis pas un grand fan des jeux abstraits. Toutefois, quand leur thématique est bien faite et les mécaniques malines, c'est toujours un plaisir. Surtout si, comme ici, il y a l'accent est mis sur les interactions entre joueurs.

L'assemblage de la boîte en 3 niveaux est un pur gadget: ce jeu fonctionnerait aussi bien si on repeuplait une grille de 5x5 tuiles entre chaque tour. Et, pourtant, c'est le genre de détail absolument génial qui fait une énorme différence et donne envie d'y jouer.

La mécanique "déplacement et récupère tuile" n'est pas nouvelle en elle-même (Pingouins ou Ninja Camp récemment sur KS)). Mais, avec le principe du "une pour moi et une pour toi", elle prend une toute autre dimension qui, j'imagine, va apporter beaucoup de finesse et des choix qui me semblent très proches de ceux d'un draft.

En conclusion: j'aime beaucoup ce projet. Je le trouve intelligent, bien réalisé et l'approche des porteurs du projet est franche et humble. Certes, les avantages pour soutenir le projet ne seront pas nombreux. Néanmoins, il est plus qu'appréciable de voir le jeu proposé à un prix très correct (et excellent pour les Early Birds). Et j'aime beaucoup l'idée de commencer l'année par un projet coup de coeur 😉

 

la page du projet sur kickstarter (en anglais)

 

Ce projet avait reçu la note de 8.2 sur 10 avec le tout premier système de notation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

X

Partager cet article avec un ami