Jeu Flow of History - Kickstarter Flow of History de TMG - KS Tasty Minstrel

L’analyse du KS Flow of History de Tasty Minstrel

La page KS

Flow of History a tout pour être un excellent jeu. Les avis de ceux qui ont pu jouer à l'édition taïwanaise originale sont plutôt positifs : les mécaniques du jeu sont excellentes et très plaisantes à jouer autour d'un système économique très serré qui forcera à bien réfléchir avant chaque décision.

L'intérêt principal du jeu est dans la mécanique d'acquisition des cartes. Celles-ci s'acquièrent via un système d'enchère qu'un adversaire peut "voler" (snipe) en égalant la mise. Le joueur lésé récupère sa mise et l'argent de son sniper (plus d'éventuels bonus), ce qui se révèle tactiquement très profitable. Si personne ne l'a snipée à son tour suivant, il gagnera la carte espérée avec un bonus. Alors que sniper une carte permet de l'avoir tout de suite, mais sans bonus, et en transférant son argent à l'adversaire; pas anodin dans un jeu où l'argent est rare.

Oui mais. Le jeu d'origine souffrait aussi de défauts.

Physique, tout d'abord ; la qualité de fabrication, comme souvent pour les jeux asiatiques, était assez loin des standards des éditeurs occidentaux. Soucis totalement réglé avec cette édition, aucun problème.

Soucis de jeu ensuite. Surtout.

  • Trop peu de cartes (67 en tout, qui servent toutes à chaque partie) pour assurer une réelle variété/rejouabilité (la seule différence d'une partie à l'autre étant l'ordre d'apparition des cartes).
  • Un accent trop fort sur l'aspect militaire en milieu de partie (un problème assez fréquent dans les jeux de civilisation à base de cartes mais celui-ci ne propose quasiment aucun moyen de l'éviter).
  • Une jouabilité médiocre à 2-3 joueurs (la faute essentiellement à la puissance du militaire).
  • Et un 4ème âge finalement peu intéressant, totalement dévoué à récupérer des cartes à forte valeur ; les trois âges précédents servant uniquement, ou presque, de moteur pour être le mieux armé au 4ème âge.

Et pourtant, le jeu est bon. Ou pourrait l'être. Il ne manquerait pas grand chose pour qu'il soit un grand jeu. Un peu de travail sur des cartes en plus pour varier les parties, apporter de meilleurs réponses au militaire, des effets plus variés, etc. Un peu de travail sur l'équilibre général.

Au lieu de cela, Tasty Minstrel s'est contenté d'un programme minimum et de créer une version luxe avec des cartes format tarot et des jetons métalliques. C'est gentil, on aime quand c'est beau. Mais, bordel ! On aime surtout quand c'est bon !

A voir le succès de la campagne, qui devrait réunir au final probablement 5000 souscripteurs, comment leur donner tort ? Zéro travail éditorial, pas de tests poussés, de création, de séances d'équilibrage ; peu importe, on reprend tel quel, sans corriger aucun défaut, pourtant remontés par les joueurs, à part du cosmétique. Et les backers accourent. Pourquoi se faire chier à faire un travail d'éditeur pour transformer un bon jeu, basé sur une excellente idée, en excellent jeu ?

Oui, nous sommes colère.

5.9

Pourquoi pas ?

Lost Password

Partager cet article avec un ami