Raiders of the North Sea – Pillards de la mer du Nord

Jeux de gestion
Follow Soutenir ce projet
5.7

Pourquoi pas ?

5.7

Membres

Pillards de la mer du nord VS. Champions of Midgard : le choc des extensions vikings de mars

Jeux de vikings - Pillards de la mer du nord VS. Champions of Midgard

Grey Fox Games avait eu une fin d'année 2015 bien remplie avec Deception: Murder in Hong-Kong, adaptation d'un jeu asiatique financée via Kickstarter(CS-Files), et Champions of Midgard, un jeu de placement d'ouvriers plutôt original sur fond de tribus vikings partant en expédition. Pour nous autres, ce fut surtout la période où nous avons reçu un autre jeu de placement, lui aussi thématisé vikings : Raiders of the North Sea. Non pas que le Midgard manque de qualités mais il n'est pas passé par Kickstarter et a bénéficié en France d'une distribution au compte-goutte, en import.

Champions of Midgard est, du coup, très peu connu en France. Alors que Raiders a enthousiasmé les habitués de Kickstarter et bénéficie désormais d'une édition en français (par PixieGames, Pillards de la mer du nord). Par un curieux hasard, les deux jeux se retrouvent en même temps sur Kickstarter pour le financement de deux extensions.

Et, malheureusement, on se doute bien que peu de joueurs pourront s'offrir le luxe des deux jeux (+ extensions).

C'est l'histoire de deux vikings...

Raiders of the North Sea - Objectifs en place

Objectifs en place

Raiders est assurément le jeu le plus innovant. Son système de double activation, en posant un ouvrier puis en en retirant un autre, crée une dynamique bien à part. S'il est du coup impossible de bloquer un emplacement, le résultat est souvent encore plus intéressant car faisant perdre du temps . Et dans ce jeu, qui est en fait une course vers les objectifs de raid, mal planifier ses actions, ou simplement traîner en chemin, peut vite coûter cher.

S'y ajoute aussi l'idée maline de créer trois types d'ouvriers (blancs, gris et noirs) qui ne donnent pas tous accès à tous les emplacements et sont en nombre limité aux objectifs déjà pillés. Cela oblige donc à jongler entre ce qu'on souhaite obtenir ce tour-ci, ce qu'on espère réaliser au prochain (l'ouvrier qu'on retire du plateau pour sa deuxième action est celui qu'on posera au tour suivant pour sa première) et ce qu'on ouvre comme possibilités aux autres joueurs.

Le reste est classique : gestion de plusieurs ressources avec coût à payer pour "acheter" un objectif, équipage à recruter pour améliorer nos chances, nombreuses façons de marquer des points etc.

Raiders est une petite merveille, créative, bien rodée et superbement illustrée tout en restant très accessible... pour un jeu de gestion de difficulté "moyenne moins". On notera toutefois que le jeu est un petit peu répétitif par moments, lorsque tous les joueurs cherchent à constituer leurs forces avant de partir à l'assaut des objectifs. Rien de dramatique (sinon, on en dirait du mal !) ; les parties sont assez rapides (60-90mn), avec une fin hyperactive et généralement bien tendue. Même si le défaut est mineur, il mérite d'être signalé.

Champions of Midgard - partie - les objectifs

Les objectifs

Champions of Midgard est probablement encore un peu plus accessible (de peu). Il s'agit aussi d'un jeu de pose d'ouvriers mais il se rapproche plus d'un Lords of Waterdeep que d'un "pur" jeu de gestion. On est vraiment dans la même famille de jeu ; il pourrait tout aussi bien s'appeler Vikings of Waterdeep.

Le but ici est de recruter des guerriers, représentés par des dés de couleur et de faces différentes (blanc, rouge, noir) qui partiront affronter des créatures mythologiques pour des points. Le cœur du jeu est constitué de 3 meeples par joueur (le nombre peut augmenter ensuite) et les mécaniques sont des plus classiques. Ce n'est pas de ce côté que brille ce titre.

Champions of Midgard prend tout son intérêt dans le recrutement et les missions. On va donc recruter des guerriers (des dés) qui vont constituer notre "pool" de force qu'on va envoyer, tout ou en partie, combattre un monstre. Chaque monstre dispose de ses caractéristiques : Points de Vie, Riposte, capacité spéciale (ex: les résultats de dé "Arc" ne font pas de dégâts ou pas de dé noir sur ce combat) et, éventuellement, un bonus/malus si on l'élimine (comme de l'or) ou chaque tour où il reste en vie (comme le Troll qui vous donne des points de Honte comptant négativement en fin de partie).

Mais pour en arriver là, il faudra avant tout prendre un bateau (loué ou fabriqué), embarquer ses guerriers et assez de nourriture et tirer une carte "Journey" (un événement aléatoire, généralement de la perte de nourriture ou de guerrier, parfois rien). Il faudra donc bien planifier ses expéditions et, parfois, être prêt à subir un échec cuisant malgré tout. Ce hasard reste partiellement maîtrisable et un bon joueur, expérimenté, devrait l'emporter facilement ; mais une session malchanceuse où vous perdez deux combats de suite sera certainement un handicap trop important pour revenir dans la partie

Même si le point de départ est identique, on a donc bel et bien deux jeux totalement différents : Raiders parlera bien plus aux amateurs de jeux de gestion (même si on utilise des dés pour les raids, leur rôle est anecdotique -et on peut facilement jouer sans) qui nous plonge dans le thème tant il est beau et riche ; alors que Champions est plus un jeu "à thème" utilisant des mécaniques de jeu de gestion, dans lequel il faudra planifier ses tours mais accepter tout de même de s'en remettre à un jeu de dés qui peut se révéler catastrophique (un mix entre Lords of Waterdeep et L'Âge de pierre).

Les extensions de Champions of Midgard

The Dark Mountains

Elle ajoute essentiellement la possibilité de jouer à 5. Autant la considérer comme telle (extension 5 joueurs), même si elle ajoute quelques challenges supplémentaires et un peu de variété.Champions of Midgard - dark Mountain

L'extension Valhalla 

Elle ajoute, elle, de nouvelles mécaniques et une ressource supplémentaire (en plus de nouveaux dés pour encore plus de variété). A la façon des Valkyries de Raiders, les guerriers morts au combat vont désormais servir à quelque chose (faveurs, artefacts, guerriers plus puissants etc.).Champions of Midgard - Valhalla

Choisir ?

Cette seconde extension me semble la plus intéressante, notamment pour compenser un combat malchanceux qui peut, parfois, plomber la partie d'un joueur. A 32€ (fdpin), c'est un "no brainer" si vous possédez Champions of Midgard. The Dark Mountains est elle proposée à 28€ (fdpin) et ne se justifie que pour jouer à 5. Dans ce cas, mieux vaut certainement prendre un soutien Jarl, avec les deux extensions et une "big box" exclusive à 50€ (fdpin).

Et si vous débarquez à poil, le soutien "Odin" à 93€ (fdpin) vous propose les deux extension et le jeu de base. Une offre très correcte. A noter que si vous désirez la boîte exclusive et les jetons en bois de l'Upgrade Kit, il vous faut prendre un soutien Jarl et ajouter $60 pour le jeu de base (soit un total de 107€)

Les extensions de Raiders of the North Sea

Chacune des extensions actuellement en financement permet d'ajouter un joueur. Peu importe laquelle vous prenez, Raiders sera donc jouable à 5 joueurs. Et, avec les deux, vous pourrez vous lancer dans des parties à 6 joueurs.

Fields of Fame

ajoute notamment un plateau additionnel comprenant trois nouveaux objectifs de raid pour ouvriers Noir/Gris.

De plus, les objectifs peuvent désormais être défendus par des Jarls puissants qui causeront des pertes dans nos équipages. Ces Jarls peuvent être combattus pour obtenir un bonus (et 2 points de Gloire qui vaudront des PV de la même façon que les Valkyries) ou recrutés (payés) pour rejoindre l'équipage. Dans les deux cas, vous devrez répartir entre les membres de votre équipage autant de blessures que la force du Jarl, chaque blessure réduisant de 1 la force de l'équipage blessé. Si vous préférez, il est aussi possible de fuir pour ne pas prendre de blessure mais au prix d'un point de Gloire ou de victoire. Une mécanique intéressante qui devrait facilement s'intégrer au jeu de base.

Fields of Fame ajoute aussi un système de points bonus si vous partez en raid avec un équipage plus costaud que nécessaire. A voir l'impact réel sur une partie.

raiders of the north sea - fields of fame - Matériel

Fields of Fame - Matériel

L'extension Hall of Heroes

ajoute une nouvelle ressource, l'Hydromel (mead). En activant le "Mead Hall", il sera possible de recruter un membre d'équipage (3 sont proposés en permanence) ainsi  que de l'Hydromel et éventuellement de l'or. Ou accomplir une quête : désormais, chaque raid réussi ne laisse pas une case vide mais est remplacée par une quête qui coûte un certain nombre de points d'équipage qu'on défausse de sa main. Celles-ci rapportent des ressources, une tuile bonus de réputation si on en réussit 3 d'un même type puis, en fin de partie, des Points selon le nombre de Quêtes effectuées (7 points pour 5 Quêtes).

L'Hydromel sert aussi à booster la force de ses membres d'équipage, de la même façon que l'Armor mais temporairement (1 Hydromel = +1 point de Puissance Militaire). On imagine bien la combo avec les points bonus lors des raids ajoutés par l'autre extension.raiders of the north sea - Hall of Heroes - matériel

Choisir ?

Si les deux extensions permettent en théorie d'ajouter un joueur, Fields of Fame semble mieux convenir à cet usage en ajoutant de nouveaux raids. On peut toutefois s'interroger sur le hasard induit par la présence de Jarls en nombre et puissance variables sur différents objectifs. Alors que Hall of Heroes, en particulier avec ses Quêtes, semble ouvrir de nouvelles possibilités stratégiques. Les deux extensions ajoutent de nouveaux membres d'équipage et semblent assez synergiques.

Chaque extension est proposée à 33€ et le lot des deux à 59€ (ou 75€ avec une Big Box exclusive). Et s'il vous faut aussi le jeu de base, la totale (avec Big Box), est proposée à 120€. Il est aussi possible de prendre l'intégrale de la trilogie "North Sea", avec toutes les extensions, pour 257€. (tous les tarifs incluent les frais de port)

Notez enfin que tout cela est proposé en français car localisé par PixieGames. Si on ne connait pas encore les tarifs en boutique des extensions, on peut facilement trouver la boîte de base (en réapprovisionnement) pour 39-45€ hors points fidélité, remise etc. Il y a donc peu d'intérêt à prendre le jeu de base sur Kickstarter (rien n'est exclusif) à part donner plus à l'éditeur du jeu. Il est fort probable que ce sera aussi le cas des extensions.

En conclusion

Deux bons jeux de vikings à base de pose d'ouvriers, deux kickstarter en simultané pour deux extensions chaque... la coïncidence est troublante. Mais on est bien sur deux jeux très différents, qui ne plairont sans doute pas tout à fait aux mêmes joueurs.

Si vous découvrez Champions of Midgard et pensez qu'il vous convient, vous avez de la chance car l'offre "totale" est très correcte à 100€ environ et vient avec des bonus exclusifs intéressants. C'est nettement moins vrai pour Raiders mais vous bénéficiez de la disponibilité en français et pouvez facilement attendre le retour du jeu de base en boutique pour vous faire votre opinion à moindres frais (ce devrait même être finalement moins onéreux et vous ne manquerez rien, rien n'étant exclusif... sauf la boîte de rangement).

Dans tous les cas, deux très bons jeux, dans des styles différents. Et deux belles extensions chacun. Le point de la nouveauté pour Raiders avec de nombreuses mécaniques qui semblent enrichir le jeu, lui apporter de la variété, de la richesse stratégique. Celui de l'intérêt allant à Champions qui devrait perdre un peu des effets négatifs du hasard ; et on ajoute le point "financier".

 

La fiche du KS "Extensions Pillards de la mer du nord"

La fiche du KS "Extensions Champions of Midgard"

 


Le financement de cwowd est assuré par ses membres sur tipeee. Vous pouvez aussi soutenir cwowd ponctuellement via Paypal.

4 commentaires

  1. Ah bah comme quoi j’étais bien à côté de la plaque.

  2. Ben, en fait, c’est dispo en français sur le KS, mais il vaut mieux attendre la sortie Vf par chez nous (pas par chez toi du coup 😉 )

  3. Le français est disponible pendant le Kickstarter, le choix de la langue se fera lors du Pledge Manager. Donc c’est TRES BIEN ! Mais tout sera aussi disponible en boutique ensuite. Et, à notre avis, ce sera moins cher en boutique.

    Plus d’infos dans le forum avec même quelques infos de PixieGames en direct : http://www.cwowd.com/forum-communaute/topic/fields-of-fame-hall-of-heroes-pour-raiders-of-the-north-sea/

  4. Il y a un point peu clair dans l’article qui mériterait d’être explicité: à propos des extensions de Raiders et leur disponibilité en français, on peut comprendre:
    – qu’on pourra choisir le français durant le pm (PixieGame s’occupant de la traduction), du coup c’est un point positif pour participer au KS
    – qu’elles sortiront plus tard en français et que ça ne sert à rien donc de pledger pendant la campagne.

    Bon, connaissant un poil le sujet, je suppose que la 2e proposition est la bonne mais je me dis que ça peut être trompeur pour quelqu’un qui débarque (ou alors je suis le seul à ne rien comprendre ?).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

X

Partager cet article avec un ami