Dungeonology : le cours le plus suivi la semaine prochaine ?

Jeu Dungeonology - Scène

C'est un des deux (ou trois ?) projets qui pourraient bien faire que les backers perdent la tête dès la semaine prochaine (et de la demi-douzaine qui vont faire exploser nos budgets "jeux" ce mois-ci).

Le pitch : un dungeon crawler non violent. Ou, en tout cas, aussi peu que possible. Car, pour une fois, vous ne serez pas des aventuriers bardés d'acier. Mais des étudiants en donjonologie. Si vous pénétrez dans ce foutu donjon, ce n'est donc pas pour éradiquer les horreurs qui s'y terrent (et remettre leurs trésors dans un système économique glouton). Mais pour étudier ces formes de vie étrange.

Jeu Dungeonology - par Ludus Magnus - Rebecca

L'éditeur de cet excellent pitch pour un eurotrash n'est autre que Ludus Magnus à qui on doit Sine Tempore (4155 contributeurs en juin 2017 et... en gros retard) et surtout Black Rose Wars (8364 contributeurs en mai 2018, livraison prochaine et actuellement en précommande chez Philibert).

Jeu Dungeonology - par Ludus Magnus - matériel de jeu

L'après-campagne n'est pas forcément le point fort de l'éditeur, qui merdoie gentiment sur le premier mais s'en sort bien mieux sur le second (au détriment du premier, donc). Il sait par contre y faire pour produire des jeux excitants et valorisés par des campagnes particulièrement juteuses.

Dès les premières images connues, Ludus Magnus a d'ailleurs fait craquer bien des joueurs. Le style est excellent, en phase avec le pitch, inspiré par la Renaissance italienne (comme l'éditeur, évidemment) mais façon anime. Et l'ensemble est de toute beauté, au service d'un jeu d'exploration compétitif (18 tuiles de base, le double avec l'extension). L'ennemi, ici, c'est le confrère; "le monstre" n'est là que pour nous retarder dans notre quête de savoir (et de points).

Si de nombreux Stretch Goals sont prévus, qui devraient constituer une extension bien fournie, le jeu de base est d'emblée proposé dans une qualité exceptionnelle. Plateaux double épaisseur, figs 38mm, trous pour les cubes, cartes format tarot... Comme pour les précédents projets, ce qui est "deluxe" chez nombre d'éditeurs est de base chez Ludus Magnus.

Jeu Dungeonology - par Ludus Magnus - cartes

Et pour nous autres, joueurs francophones, l'excellente nouvelle est la prise en charge de la traduction par Don't Panic Games. Le jeu n'est certes pas grand public mais devrait semble tout de même assez accessible avec des parties courtes (ils annoncent 90 min) pour être joué avec un public large.

La barrière linguistique ne sera donc pas une raison pour faire l'impasse. Désolé^^.

Jeu Dungeonology - par Ludux Magnus - tuiles

Rendez-vous mardi 9 à 22h pour découvrir les tarifs du bébé. La seule donnée encore inconnue...

5 commentaires

  1. J’ai récupéré un Goodie à Essen, je suis obligé de pledger non?

  2. Les salauds, ils auront mon pognon !

    Le pitch est original, c’est beau, très beau, si les mécaniques suivent, j’en suis de manière assurée !

  3. Mais pourquoi j’ai cliqué sur cet article ? Mais pourquoi ???…. Je suis fichu… Même l’excuse de la VF n’est pas possible…

  4. On peut faire des reproche à LMS, mais leur DA est à chaque fois à tomber !

    Ils maitrisent l’art du retard presqu’aussi bien que la discretion en matière de com post campagne, mais je suis vraiment persuadé que leur volonté de faire un jeu au top est à chaque fois leur principale motivation.

    Je l’ai déjà dit dans divers post, mais rien que la différence de qualité de figs de Nova Aetas entre la vague 1 (qui était déjà très bonne) et la vague a été assez impressionnante. Les détails des figs et la qualité du plastique sont quasi parfait, et j’avais bcp apprécié cette constante recherche d’amélioration que l’on avait justement pu percevoir à ce moment là.

    Et je préfère de loin un éditeur qui prend du retard parcequ’il recherche avant tout la qualité. On a longtemps taxé LMS de financer ses précédantes projets avec ses nouvelles campagnes, mais cette fois, BRW est dans le bateau et ST est en phase finale de production. Donc même si ça a pu être le cas, aujourd’hui je pense qu’ils sont en passe de régler leurs problèmes de tréso.

    Ok, je suis peut-être pas très objectif parceque j’adore cet éditeur, j’ai donc hâte de voir ce qu’ils vont faire avec cette nouvelle campagne 🙂

  5. Celui-là pique ma curiosité. J’avais résisté jusque-là assez facilement à Ludus Magnus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami