janvier, 2021

19jan(jan 19)18 h 00 min18fev(fev 18)18 h 00 minCastles of Mad King Ludwig Collector's EditionMême quand on aime on peut compter...

La suite

Détails

Tuiles retravaillées (sublimes), gametrays, matériaux luxe, avec les extensions existantes ainsi que deux nouvelles : le rêve de tout amoureux de ce jeu.

Pledges : Collector Edition à $99. Avec pièces métal, jetons de poker etc. pour $129 (pledge recommandé). Version Colossal avec tuiles agrandies pour $169.
Frais de port : en sus, estimés à $39 ($52 pour la version Colossal).
TVA : en sus, à payer lors du Pledge Manager. Soit un total d’environ 205€ pour le pledge recommandé (170€ pour le pledge de base, 270€ le Colossal)

Discussion

On en discute

Heure

Janvier 19 (Mardi) 18 h 00 min - Février 18 (Jeudi) 18 h 00 min

Plateforme et langue

Kickstarter - En anglais

Editeur

Meilleurs commentaires

  1. Avatar for jub jub says:

    J’adore le jeu de base mais je trouve que l’extension est médiocre à tout point de vue :

    • 3 modules moyennement compatibles
    • énormément de temps passé à trier les tuiles avant et après une partie
    • dilution de la mécanique principale qui fait le charme du jeu de base

    J’ai exactement le même soucis avec Suburbia. J’adore le jeu de base mais je trouve la manutention nécessaire pour profiter des extensions totalement rédhibitoire. Raison pour laquelle j’avais passé sur la deluxe de Suburbia et qui me fera sans doute passer sur celle-ci malgré le gain énorme en terme de qualité de matériel.
    Les gametrayz sont très bien faits tant en terme de rangement que d’ergonomie pendant la partie mais il faudrait une trieuse/randomiseuse de tuiles incluse dans la boîte pour me faire prendre cette édition.

  2. J’aime bien le jeu et je ne l’ai pas, donc comme en plus j’apprécie les « deluxe »… je vais juste devoir attendre de voir de quoi il retourne pour le « colossal set » :slight_smile:

  3. Tiens, Bezier game est apparu dans le topic blacklist…:thinking:

  4. Oui la politique commerciale sur Suburbia où tu te retrouves avec des pions qui servent à rien, ça me gonfle un peu. Pour Bezier Games, c’était 150€ pour un euro pour avoir une panoplie de couleur de pions alors que 5 couleurs au final seront seulement utiles. C’est pour moi du n’importe quoi et symbolise une des dérives de kickstarter. En plus de ça, l’impossibilité de grouper plusieurs boîtes dans un envoi et de faire payer le retrait à Essen, ça a été la goutte d’eau. Ils ont eu raison car ça a marché du feu de dieu. Ils n’ont pas profité du succès de la campagne pour donner plus aux backers mais juste pour maximiser leur profit. Du coup, je ne suis pas super fan de ce modèle ultra-capitaliste. Ils auraient pu faire une version bigbox avec gametrayz et une couleur imposée par joueur à un prix bien plus raisonnable. Surtout que c’était le recyclage d’un jeu existant et que le développement sur le jeu s’est limité essentiellement à du cosmétique.
    Pour Starling games, c’est un peu la même chose en ajoutant des meeples choupinous mais qui resteront dans la boîte.
    J’ai craqué pour Suburbia mais en l’ayant un peu mauvaise. Je ne sais pas encore si je vais craquer à nouveau pour Castles of MKL mais je pense qu’ils vont refaire la même technique et que cela va être à nouveau un beau succès pour eux.
    C’est juste qu’on est très loin de ce qui est pour moi l’essence d’une plate-forme participative.

  5. Pour ma part, je ne m’intéresserai à la campagne que si le pledge de base (99$) comprend les pièces en métal et l’upgrade de matériel. Cela me paraît déjà assez cher comme cela, puisqu’il faut rajouter les frais de port (gonflés par les nouvelles règles de TVA).

  6. Les arnaques à la TVA pratiquées par les acteurs majeurs comme CMON ou Stonemaeir (à l’époque où il utilisait KS) sont pourtant bien documentées (cf les explications de Steigmaeir ici) : le dispatcheur importe la marchandise au prix de fabrication et paye la TVA (et les éventuels droits de douane) sur celui-ci (ces frais sont facturés à l’éditeur). Puis il dispatche. Comme il n’y a pas de facturation au consommateur, la TVA que celui-ci doit n’est jamais encaissée. Comme le dit Jamey:

    Creators who bulk-ship rewards into Europe pay VAT upon entry based on manufacturing cost. Backers pay no VAT.

    Simple, efficace et complètement illégal. Ce qui change au premier janvier, c’est que tu ne peux plus arnaquer comme ça car l’EU a rappelé aux dispatcheurs que leur pratiques étaient illégales. Si j’ai bien compris, ils sont maintenant responsables de l’encaissement correct de la TVA…

    Au niveau des pratiques commerciales, il faut bien se rendre compte qu’il y a un fossé culturel entre les USA et l’Europe. La pratique aux USA est d’afficher les prix hors taxes (et les tarifs au resto hors service :roll_eyes:). L’acceptation de l’impôt et de l’état central n’est pas du tout comparable à ce qu’on trouve en Europe et l’affichage hors taxes participe de ceci (et l’entretien, d’ailleurs). Je comprends qu’on n’aime pas, mais ça revient un peu à aller en Chine et se plaindre de ne pas trouver de croissants au petit dej. Je l’ai fait :wink: ce n’est pas très utile quand même…

  7. Alors oui, j’ai suivi un peu les débats sur ce sujet. J’ai bien compris que certains éditeurs calculaient la TVA sur le prix déclaré à l’importation et non pas sur le prix final payé par le consommateur frais de port compris. C’est en effet totalement illégal. Ce que je conteste, c’est l’usage du logo EU friendly s’il ne comprend pas l’ensemble des frais comme cela a été fait par exemple pour the shivers. Il y a un détournement de sens de quelque-chose compris de tout le monde.
    Je me trompe peut-être car ça n’est pas mon domaine d’expertise mais si on importe directement hors UE sans dispatcher dans l’UE, on paye ce qu’on appelle les frais de douane qui comprennent en réalité des frais pris par le transporteur pour la paperasserie et la TVA. Que je sache, il n’y a pas de frais de douanes pour les jeux de société sauf pour les jeux de cartes. Passer par un intermédiaire dans l’UE qui va s’occuper des formalités de dédouanement pour un container plutôt que cela se fasse individuellement en recevant son jeu permet une économie d’échelle. Il y a donc intérêt à procéder de la sorte de toute manière. Pour la TVA, je comprends la logique des croissants mais il n’empêche que je vois apparaître un prix variable pour la TVA mais bizarrement pas de frais variables sur les frais de douane alors qu’il y a aux US des mesures protectionnistes mises en place par le gouvernement Trump. Je n’ai jamais vu ce coût supplémentaire retranché aux prix pratiqué aux autres régions du monde qui n’ont pas mis en place des barrières douanières.
    Pour illustrer mon propos et pour dire qu’il s’agit d’un argumentaire facile pour augmenter les prix en accusant les autorités d’en être les responsables et non pas un choix de l’éditeur, j’avais fait une étude de prix au moment du d’Everdell. Starling games a dans son argumentaire pointé du doigt les autres éditeurs qui font mal et escroquent l’état. En insinuant qu’ils n’ont pas le choix d’ajouter la TVA en plus car sinon ils risquent la saisie et la destruction de la marchandise (car bien évidemment la douane détruit directe la marchandise sans s’embêter à faire un redressement). Et bien, avec cette histoire de TVA, Starling games a réussi l’exploit de vendre Everdell CE moins cher à Essen que si tu en prenais 6 sur kickstarter…
    J’ai juste la sensation qu’on nous enfume un petit peu. Je n’ai pas la sensation que les jeux vendus en Europe reviennent de manière uniforme à 20% plus cher que les jeux vendus aux US car sinon on verrait aussi systématiquement ce différentiel sur les prix boutique entre celles basées aux Us et celles basées en Europe.

  8. Je ne suis ni comptable, ni juriste, mais je crois que les termes sont les suivants :

    • les droits de douane qui correspondent à des mesures protectionnistes (ce n’est pas sale) et comme tu le dis, ça ne concerne que les jeux de cartes ;
    • la TVA, ça concerne tout ce qui rentre en EU, frais de port inclus ;
    • les frais de douane qui correspondent comme tu le dis à ce que l’intermédiaire facture pour s’occuper du dédouanement, c’est-à-dire de tout le processus obligatoire (même hors droits de douane) quand tu importes quelque chose dans l’EU. Les frais sont soumis à TVA (et oui, c’est fun).

    Au delà des particularités régionales, il faut bien se rendre compte que les éditeurs arbitrent en fonction de leur intérêts (perçus par eux). Un éditeur français m’a un jour expliqué que les frais de port des américains étaient surévalués (par lui) afin de payer la TVA en Europe (car il n’a jamais triché à ma connaissance). Il y a une logique à ce que les éditeurs américains protègent d’abord leur marché. Même si c’est chiant pour nous.

    Sur le reste, je suis d’accord avec toi que les années passants, on se fait de plus en plus enfler. Fred Henry parlait au début de KS d’un meilleur partage des avantages entre joueurs et éditeurs en supprimant les intermédiaires. Quand je vois ce qu’on a eu pour Conan ou Batman, je trouve que ça tient la route. Par contre, je constate que certains se goinfrent sur KS en supprimant l’intermédiaire sans faire gagner grand chose aux pledgeurs. Lucky Duck Games est un bon exemple à mon avis, et la réponse du patron a toujours été de dire que si on payait moins cher ou pareil sur Philibert, c’était parce qu’il ne pouvait pas contrôler les prix. Ça en dit long sur la logique de recherche du profit. Alors ce n’est pas sale, on peut chercher le profit, mais comme tu le dis, on peut aussi de notre côté dire stop et mettre ces éditeurs dans notre liste noire. C’est le cas pour moi pour LDG, par exemple, alors que certes ils merdent régulièrement sur plein de choses, mais ça reste minime par rapport aux éditeurs de ma liste noire de niveau 2 (genre Golden Bells, par exemple).

  9. Non, mais clairement, c’est du délire. On est sur des fdp de gros jeu de figs avec une tonne de SG. De là à penser qu’ils ont déjà intégré une partie de la TVA dans les fdp et qu’ils margent dessus comme des sagouins, il n’y a qu’un pas.

    Parce que là, la désintermédiaion, j’avoue que j’ai un peu du mal, dans cette histoire. Et les fdp semblent nettement plus fous que le mad king…

  10. Avatar for sunrec sunrec says:

    EU Shipping:

    Our fulfillment partner QML is currently confirming a deal with a new EU facility that will greatly decrease EU shipping prices! The Collector and Royal level will now cost $25 and the Colossal and Colossal Moats levels will cost $35 for the European Union.

    Thanks to our EU backers who provided us with suggestions that might be a better fit for us, QML was able to find a shipping company that’s able to deliver our large and heavy cartons full of games at these low prices.

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

103 la suite réponses

Participants

Partager cet article avec un ami