avril, 2020

06avr(avr 6)14 h 00 min04mai(mai 4)14 h 00 minExcavation EarthNos poubelles valent de l'or.

Détails

Des races extraterrestres cherchent les artefacts laissés par l’humanité, disparue. Set collection par Wai Yee et David Turczi.

Pledges  : Jeu de base à 50$ (47€) ou avec extension à 70$ (65€). Edition Collector, avec pièces métalliques, à 85$ (79€).
Frais de port  : en sus, estimés entre 20$ et 27$ selon le pledge choisi.

Discussion

On en discute

Heure

Avril 6 (Lundi) 14 h 00 min - Mai 4 (Lundi) 14 h 00 min

Plateforme et langue

Kickstarter - Jeu en français

Editeur

Meilleurs commentaires

  1. Mémé says:

    Je vais suivre ça le thème et la DA m’intéresse.
    Et si vous avez des infos sur les créateurs je prends aussi.

  2. La preview est bientôt disponible :

  3. Un Turczi sans solo … ? mais dans quel monde on vie !!

  4. Romn says:

    Je ne sais pas, le patron m’a attribué ça (mais j’aime bien). Ça fait 6 ans que je vis en Nouvelle-Zélande, et je pledge tout ce qui à un rapport de prêt ou de loin à la conquête spatiale.

    Elle est trop cool Jacinda
    (en ce moment de confinement elle nous fait un quart d’heure de Facebook Live à peu près tous les soirs où on peut lui poser des questions en direct. L’autre jour elle l’a fait en pyjama dans son lit, c’est sympa, c’est une approche des politiques).

  5. J’attends une réponse de Mighty Games pour vous proposer une offre aux petits oignons… Mais ils ne sont pas hyper réactifs… A suivre donc

  6. Je viens de le prendre, aussi chez @Le_Dé_Calé pour soutenir l’initiative.

  7. Petit préambule : ma connaissance du jeu se limite à la lecture des règles et à quelques tours de jeu que j’ai fait sous Tabletopia tout seul pour me faire une idée plus concrète du déroulé d’une partie. (Fin du petit préambule). Pour répondre à ta question, le jeu ne me semble pas très difficile d’accès pour des ados, qui plus est joueurs. Il demande plus de planification que je ne le pensais (selon mon expérience très limitée), exemple : pour vendre des artéfacts, il faut … en avoir, c’est à dire soit en avoir « excavé » ou acheté au marché noir (pour la suite de l’exemple, je laisse de côté le marché noir), ce qui nécessite d’avoir des explorateurs sur les sites avec des artéfacts qui t’intéresse (donc de les avoir déplacer au préalable) et une carte de la couleur de la région où ils sont (pour pouvoir excaver), ensuite avant de vendre, il faut avoir un explorateur sur le marché dans lequel tu prévoies de vendre tes artéfacts et y faire l’action « Market » en jouant une carte avec le symbole du marché en question. Puis il faudra faire l’action Vendre (heureusement, on peut utiliser n’importe quelle carte pour cela). Mais je m’égare.

    Pour faire plus court, le jeu me semble abordable pour des ados, il demandera un peu de réflexion et j’ai l’impression qu’il faut faire au moins quelques tours voire une manche avant de bien comprendre comment fonctionne le jeu et espérer gagner.

    Pour finir, un lien vers une vidéo qui présente le jeu et aborde la question d’y jouer avec des enfants :

    https://www.youtube.com/watch?v=SrFG3etVrVY
  8. On a fait le 1er tour à 4 et oui c’est calculatoire… enfin c’est plus de la planification à 2 tours que du calcul. Par contre sur l’interaction je ne comprend vraiment pas les avis.
    Il y en a juste partout et elles peuvent être violentes.
    Peut être qu’à 2 joueurs c’est moins le cas mais que ce soit l’excavation, le marché, la vente, la commande… toutes les actions provoque une interaction. Une vente bien placée et tu coupes l’herbe sous le pied d’un autre joueur. Une action marché et la valeur de sa vente dégringole. En 1 tour ca a bien couiné a la table.
    Ma seule interrogation c’est est ce que tout ca est vraiment contrôlable en connaissant les rouages du jeu. Je pense que c’est possible mais à la 1ère partie c’est compliqué parceque les changements peuvent aller vite. C’est eut etre plus facile a 3 aussi.

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

145 la suite réponses

Participants

Lost Password

Sign Up

Partager cet article avec un ami