novembre, 2019

05nov(nov 5)18 h 00 min26(nov 26)18 h 00 minHour of NeedSuper MDS.

Détails

Nouvelle déclinaison du Modular Deck System des frères Sadler, cette fois pour un coopératif ambiance superhéros.

Discussion

On en discute

Heure

5 (Mardi) 18 h 00 min - 26 (Mardi) 18 h 00 min

Plateforme et langue

Kickstarter - En anglais

Editeur

Soutien de base

Jeu, avec deux boîtes pour 2 joueurs en plus et les Stretch Goals, à $109 (98€).
Possible de ne prendre que le jeu, sans SG, à $65 (58€). Ou même une version pour 2 joueurs à $35 (31€).

Hors fdp, en sus et estimés entre $20 et $30.

Meilleurs commentaires

  1. Bonjour,

    Après la repompe d’Héroquest (dont ils ne se cachaient pas d’ailleurs), et avant Contra, un nouveau jeu des Frères Sadler, utilisant donc le MDS.

  2. Bonjour,

    L’idée de base, si on prend l’exemple de Brook City est d’avoir un deck de « héro » (et donc un policier dans ce cas), un deck de « vilain » (dans ce cas ci un « boss » qui règne sur la ville) et un deck d’« histoire » (dans ce cas ci une enquête que le policier doit résoudre).

    Potentiellement, tu peux prendre n’importe quel boss, n’importe quel policier et n’importe quel enquête, cela te fera une nouvelle partie. Dans le cas de Brook City, cela donne vraiment un sens différent à chaque partie, les boss réagissent différemment, les sbires de celui-ci aussi, tout comme ton enquête… Malgré le fait de n’avoir qu’une zone de jeu, cela renouvelle à chaque coup.

    La mise en place devient aussi simple : tu prends les decks et c’est parti!

    La contre-partie est que certaine combinaisons ne fonctionnent pas. Par exemple, dans Brook City, certains policiers n’arriveront pas ou très difficilement à résoudre certains enquêtes, parce que leur type d’intervention prédominante ne colle pas. Par exemple, un gros bourrin comme Gabel qui résout tout à coup de 9mm (c’est le Ricks du jeu), cela colle difficilement avec l’extension 6th cycle qui demande de la finesse… Et du coup, certaines combinaisons peuvent devenir trop difficile. Tout comme d’autres, d’ailleurs deviennent trop facile

    C’est la même remarque avec Street Master ou d’ailleurs des tables circulent avec les combinaisons impossible.

    Je pense faire une vidéo sur les règles de Brook City, cela donnera un bon aperçu du système, et Hour of Need, ce n’est pas un revirement à 180Degrés!

     

     

     

  3. Bonjour,

    HON se rapproche plus en effet d’un Brook City que d’un Street Masters. C’est un gros reskin avec quelques modifications dans le ou/quoi niveau des règles/cartes. Pour voir comment le MDS en action dans Brook City, j’ai posté sur la page Ad-Hoc une petite partie.

  4. [quote quote=511050]

    Contrairement à Sam, j’aime bien l’idée du plateau avec son propre scénario intégré. Ca permet de faire des choses très variées, avec une échelle qui s’adapte en fonction des besoins. Rien n’interdit une course autour du monde avec ce principe par exemple. [/quote]

    Bonjour,

    On est bien d’accord que l’on peut même, si on veut, représenter l’univers (voir plusieurs!), ce n’est qu’une question d’échelle. Le soucis n’est pas la taille physique mais le nombre d’hexagones et cela induit, dans ce cas précis d’autre soucis (autre que la taille) et évite certaines décisions intéressantes que l’on avait à faire dans Brook City, d’où le soucis (à mon sens bien sur).

    Street Master à un plateau de peu ou prou la même taille (et en nombre d’hexagones) mais vu que le contexte s’y prête, cela ne pose absolument pas de problèmes. Pas ici, ou cela confine les héros et les empêches totalement de s’exprimer, comme si Brook City se résumait à 1/4 de son plateau.

  5. matga says:

    Pour gere le multiprojet, Blacklist devrait s’en sortir^^ ils avaient déja pu faire Brook City + Street master en même temps. Après les cadeaux devait être prévu en SG certainement. C’était surtout le peldge a 35$ pour 1-2 joueur qui etait devenu bien rentable, j’ai beaucoup hésité ;p

  6. Je me suis décidé à ne pas le prendre oui :smiley:

  7. Wyatt says:

    La dernière vidéo publiée par Blacklist Games pour la GenCon consacre ses 25-28 premières minutes au KS de Hour of Need: The Future of Blacklist Games - YouTube

    Les frères Sandler disent qu’ils le considèrent comme leur jeu MDS le plus abouti et semblent sincèrement déçus qu’il n’ait pas eu beaucoup de succès sur KS.

  8. Salut,

    C’est un peu logique aussi. Un jeu de super-héros ou ils ne font rien d’héroique… bah… Brook City, le thème colle parfaitement au reste, tu EST DANS un épisode de Lethal Weapon, dans The Last Boy Scout, dans Die Hard 3… Tout colle.

    Ici, c’est microbien et on passe son temps à courir après quelques jetons. Ok… Pour moi, un jeu de super héros, j’ai envie de pouvoir d’abord me battre contre un vrai super-méchant (ce n’est pas le cas), qui fait des méga-crasses (ce n’est pas le cas) et ou je peux exprimer mes super pouvoirs (ce n’est pas le cas), lancer des voitures sur les méchant pour, même si cela ne sert à rien montrer à la populasse qe je peux le faire, briser des murs à mains nues, etc, etc…

    J’ai eu le PNP et, bah, meh…

    Un tapis de jeu (voir un truc modulaire) avec une ville, ou l’on court après les méchants, ou il y a du mobilier public pour se les envoyer comme autant de cartes de bon voeux (sauf que c’est dans ta figure), des civils affolés qu’il faut essayer de sauver… Faire des truc épiques, quoi, des trucs de VRAI super-héros!

    En fin de compte, l’ambiance que je cherchais dans HON et que je n’ai JAMAIS trouvé, je l’ai retrouvée dans Hard City (même si les mécaniques entre les deux ont très peu à voir), sauf qu’Hard City, ce sont des policiers, donc pas de super-pouvoirs…

  9. Wyatt says:

    Oh surprise, après le vil teasing lors de la GenCon Online, Blacklist décide de rouvrir le Plage Manager pour Hour of Need

    les « late late pledges » sont possibles jusqu’au 31 août

    perso, je passe mon tour, les jeux de superhéros ne sont pas ma came

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

107 la suite réponses

Participants

Lost Password

Sign Up

Partager cet article avec un ami