Aeolis – par Dreamcraft Game – livraison déc. 2020

  • Créateur
    Sujet
  • #502355

    Yoyo37

    Lien KS

    Résumé : Aeolis est un jeu entièrement coopératif pour 1-7 joueurs. Il s’agit principalement d’un jeu de construction de royaume avec des aspects civilisations forts et beaucoup de miniatures détaillées et de haute qualité.

    Plongez au cœur d’une riche univers d’une Grèce antique alternative. Explorez la société matriarcale gouvernée par une reine où les seules positions de pouvoir détenues par les hommes sont celles de l’armée, tandis que les femmes fortifient leur règne par le pouvoir divin des prêtresses ou l’arcane des sorcières Magi.

    Pledges :

    • Boite de base et livre de scenario de base en VF = 80€
    • All In =145€
    • Fdp = 17-19€ (core box ou All in pareil)
    • EU friendly

    Add on :

    • 6 mini extensions et 1 livre de scenario avancé à 10€ chaque en VO (VF non confirmé)
    • Pack de pièces à 20€

    Note :

    2 versions de pledges possible: Artworks Standard (public adulte 18+) ou Artworks Familiy Friendly (Edulcorée graphiquement pour 18-), à choisir durant le PM, ainsi que la langue.

    Autres liensLivret de règles VF Livret de règles VO, Synthèse règles (aide de jeu) FR , Facebook éditeur, BGGSite editeur

25 réponses de 1 à 25 (sur un total de 662)
  • Auteur
    Réponses
  • #502357

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur





    Attachments:
    1. pic4979609-1.jpg

    2. pic4973985-1.jpg

    3. pic4977504-1.jpg

    4. pic4977476-1.png

    5. pic4977416-1.png

    5 users thanked author for this post.
    #502364

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur




    Attachments:
    1. FB_IMG_1570971183132.jpg

    2. FB_IMG_1570971144855.jpg

    3. FB_IMG_1570971134636.jpg

    4. FB_IMG_1570971155702.jpg

    1 user thanked author for this post.
    #502369

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur





    Attachments:
    1. pic4979614.jpg

    2. pic4980554.jpg

    3. pic4980555.jpg

    4. pic4983130.jpg

    5. pic4983647.jpg

    1 user thanked author for this post.
    #502377

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur




    La roue du commerce :

    Attachments:
    1. pic4977546_compress75.jpg

    2. pic4977547_compress53.jpg

    3. pic4977548_compress46.jpg

    4. pic4977545_compress21.jpg

    5. pic4977447_compress89.jpg

    1 user thanked author for this post.
    #502409

    Toyotomi
    XP: 3,770
    Rank: Découvreur

    On sait si une vf est prévue?

    #502410

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur




    Attachments:
    1. 20191013_165023.jpg

    2. 20191013_164956.jpg

    3. 20191013_164934.jpg

    4. 20191013_164918.jpg

    1 user thanked author for this post.
    #502419

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur

    On sait si une vf est prévue?

    Il y a avait eu le livret de regles en FR en PDF sur leur précédent projet: Theosis. Mais le jeu en français, ça m etonnerais beaucoup.

    #502420

    Toyotomi
    XP: 3,770
    Rank: Découvreur

    On sait si une vf est prévue?

    Il y a avait eu le livret de regles en FR en PDF sur leur précédent projet: Theosis. Mais le jeu en français, ça m etonnerais beaucoup.

    ok merci on verra bien, le nombre de backers fr sera sans doute déterminant pour un éventuel choix sur telle ou telle option

    #502423

    Thanos17
    XP: 3,823
    Rank: Découvreur

    Très interessant, la DA me parle énormément.

    Si une VF est dispo meme en PDF je risque de plonger

    #502425

    Lebesgue21
    XP: 1,917
    Rank: Prospecteur

    Merci pour la création du topic. Comme ça j’entrainerait indirectement plus de personnes dans mon potentiel futur craquage niark niark 😀

    #502449

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur

    Et voilà les dernières photos que j ai pu trouver…pas d autres infos pour l instant 🙁

     



    Attachments:
    1. 20191013_164759_compress7.jpg

    2. 20191013_164838_compress58.jpg

    3. 20191013_164818_compress76.jpg

    4. 20191013_164855_compress9.jpg

    3 users thanked author for this post.
    #502457

    Kristovm
    XP: 4,858
    Rank: Découvreur

    Purée j’ai pas les sous pour faire 50 projets en cette fin d’année. (du coup je vais faire « report » et non « thanks »)

     

    J’aime bien la DA, un coop’, ça peut être sympa.

    #502458

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur

    Hé,  mais on dirait que j’ai trouvé du contenu supplémentaire :

     »

    Philosophe de l’Académie

    Les souvenirs de Hermokrates du symposium de la nuit précédente étaient encore profondément gravés dans son esprit. Le poète Eratinous les avait appelés dans un domaine pour célébrer sa victoire dans un festival dramatique. Aristocrates, dramaturges (comiques et tragiques), juristes, même des marchands et quelques mages, tous ceux qui avaient l’esprit vif et la langue plus fine étaient invités. En attendant son maître – qui, comme d’habitude, était perdu dans ses pensées et serait en retard – Hermokrates proposa un défi. Chacun des participants décrirait sa vision d’une ville parfaite. Les autres jugeraient chaque idée, et quand son maître arriverait – le plus grand philosophe de tous – ils lui présenteraient un amalgame de leurs idées et le metteraient au défi de les surpasser. Il y aurait des paris sur qui parmi eux présenterait les meilleures idées, et un pari plus important sur le fait que leur utopie collective l’emporterait ou non sur celle de son maître. Comme le font souvent les hommes de lettres, ils étaient excités.

    La conversation a commencé comme un jeu, mais bientôt tous ont été si excités qu’ils ont oublié le pari. Les architectes ont commencé à dessiner les plans de cette ville inventée, et les généraux ont formé des armées de soldats imaginaires pour la protéger. Les Mages, à l’aide de leurs sorts, ont créé de merveilleuses illusions qui ont donné vie à la ville et l’ont changée en fonction des idées qui ont été réfléchies. Le débat a pris une vie propre, et à chaque nouvelle idée, la ville imaginaire est devenue encore meilleure. Hermokrates a tout absorbé, prenant des notes mentales dans son esprit vif. Il est certain que même son maître ne pouvait pas imaginer quoi que ce soit qui puisse surpasser cette merveille, fruit de l’imagination et des connaissances des esprits les plus intelligents de la ville. Peu importe sa grandeur, il n’était encore qu’un seul homme, et d’après ce que Hermokrates pouvait voir, la ville était la création des heures de travail d’au moins vingt personnes. Le « jeu » avait commencé juste après le coucher du soleil, et il était presque minuit.

    « C’est fini ! » dit l’hôte. « Nous avons créé des plans pour une ville merveilleuse. Elle ne peut certainement pas être surpassée, pas même par le Grand Socrate… »

    « Ne devriez-vous pas entendre mes propositions avant de les juger inférieures aux vôtres, Eratinous ? »

    Tout le monde se tourna pour voir le maître de Hermokrates les regarder de l’encadrement de la porte en souriant, un verre de vin à la main. Au plus profond de leurs pensées et de leur excitation, ils n’avaient pas prêté attention à lui. Et puis il a parlé. Il a démystifié leurs idées une à une, en donnant des raisons pour lesquelles aucune d’entre elles ne tenaient. Il a détruit le système judiciaire qu’ils avaient créé, prouvant qu’il était corrompu. Il a aussi démoli le système éducatif. Il leur a montré que pour chaque bonne idée qu’ils avaient eue, ils avaient créé d’innombrables problèmes. Quand il eut fini, l’un des mages, complètement déçu, claqua des doigts. Leur ville illusoire commenca à brûler.

    Mais son maître n’avait pas fini. Il a ensuite donné son propre exemple d’un état parfait. Cela a pris jusqu’au matin, mais quand il a eu fini, ils se sont tous inclinés devant sa supériorité et ont accepté de ne jamais être aussi sages que lui.

    Hermokrates l’avait également accepté. Mais comme il ne serait jamais aussi sage que son maître, il décida d’écrire tout ce qu’il avait appris l’autre soir pendant que les souvenirs étaient encore frais. La prochaine génération pourrait peut-être bénéficier de la sagesse de ce grand homme. Il prit un morceau de parchemin, trempa sa plume dans l’encrier et se mit à écrire.

    Comment appeler cette ville ? Peut-être quelque chose commençant par un A….

    « 

    Attachments:
    1. pic4979614-1.jpg

    2 users thanked author for this post.
    #502460

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur

    Continuons à creuser dans le lore d’Aeolis, c’est de plus en plus intéressant:

     

     

    Elle détestait attendre. Lorsqu’une femme de son rang est sollicitée pour son aide, elle devrait être attendue. Cependant, elle savait que le général avait beaucoup de pain sur la planche avec l’invasion barbare si profondément enracinée dans l’île continentale, et elle pouvait comprendre qu’il avait des choses à faire avant de la rencontrer. Elle répara sa robe cramoisie, trouva une chaise confortable et s’assit.

    L’endroit où elle avait été escortée était agreable. Chaleureux, confortable, avec une carte de l’île, et, noté sur celle-ci avec du charbon noir, le positionnement des troupes ennemies. Elle voyait les nombreuses taches noires et comprenait que leur propre armée n’était pas seulement désespérément dépassée, mais aussi encerclée. Pas étonnant qu’on l’ait mandée pour assistance.

    Finalement, après ce qui semblait être une heure, le général entra dans sa tente. L’homme semblait ne pas avoir dormi depuis des jours. Il n’était pas rasé, sale et épuisé.

    « Salutations », dit-elle calmement.

    Le général la regarda, puis ses animaux domestiques, et pâlit. C’était naturel. Peu d’hommes pouvaient regarder la vue d’esclaves enchaînés au poignet de quelqu’un, surtout s’ils savaient quel était le but de ces esclaves, et rester calmes.

    « Pourquoi suis-je ici ? » Demanda elle, avant que le général ne puisse le faire autant que de soulever une carte.

    « Je ne sais pas, » dit-il, essayant de cacher sa peur ou son malaise. Cet homme avait le courage de faire de grandes choses. « Je suppose qu’ils vous ont informé de notre situation. »

    « Oui, ils l’ont fait. Non seulement cela, mais mes propres augures m’ont montré votre situation et comment elle pourrait être résolue. Cependant, vous devez comprendre pourquoi je suis ici et ce que je compte faire. Non seulement ça, mais aussi ce qu’on vous demandera. »

    « J’écoute. »

    « Je vais accomplir un rituel qui renforcera vos troupes. Dans leur état actuel, ils n’ont aucun espoir de survivre au conflit à venir. Une fois mon rituel terminé, ils seront remplis d’une colère divine, et la horde barbare qui vous entoure n’aura d’autre choix que la fuite ou la mort. »

    « Je suppose qu’il y a un prix à payer, ma dame, sinon vous auriez déjà accompli les rites nécessaires ? »

    « Bien sûr qu’il y a un prix à payer. Une faveur divine comme celle-ci n’est pas gratuite. Nous sacrifions habituellement des « Esclaves du sang » afin d’alimenter nos capacités, mais cette situation est différente. Mes esclave ne sont pas assez puissants pour influencer toute la force de vos troupes ».

    Le regard du commandant était glacial. Il savait ce que la prêtresse demandait, et il voulait l’étrangler parce qu’elle l’interrogeait comme si ce n’était rien.

    « Vous voulez que j’ordonne à mes hommes de se sacrifier ? »

    « N’est-ce pas ce que fait un soldat, général ? Mourir pour que nous puissions tous vivre ? »

    Le général resta silencieux.

    « Et je ne vous demande pas de leur en donner l’ordre. Un sacrifice volontaire exerce beaucoup plus de pouvoir. Je vous demande de leur expliquer et de demander des volontaires. Dix hommes volontaires feront l’affaire. S’ils n’acceptent pas mes conditions, alors vous mourrez tous, et la ville suivra. »

    Le général s’assit et réfléchit un long moment.

    « Et si au lieu de dix, je pouvais te donner un homme ? Un homme de noble lignée remontant à la fondation d’Aeolis ? Son sang sera-t-il assez puissant ? »

    « Ca pourrait suffire, mon général, répondit-elle, en posant une main sur l’épaule du général. « Je ferai en sorte que vous ne ressentiez aucune douleur. »

     

    Attachments:
    1. pic4983647-1.jpg

    1 user thanked author for this post.
    #502463

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur

    On continu? Moi, ça me plaît de plus en plus en tout cas ! 😛

     

     

    Triaconter

    L’amiral Sappho avait la gueule de bois de sa vie.
    Elle savait qu’elle n’était plus une pirate, mais les vieilles habitudes ont la vie dure, et quand on se bat avec un équipage de rapscallions, on ne s’attend pas à ce qu’ils combattent comme une armée. Tu les soûles, tu racontes des blagues obscènes et tu espères le meilleur.
    La plupart des membres de son premier équipage d’origine avaient disparu. Ceux qui sont restés ou qui ont remplacé les anciens étaient de nouvelles recrues, choisies pour leur férocité au combat naval. Le meilleur des meilleurs. Et même si son propre vaisseau était petit, il était rapide comme l’enfer. 

Elle et son équipage devaient attaquer les navires lourds, en utilisant des tactiques de vitesse et de délit de fuite, tandis que les trimestres s’attaquaient avec force aux plus petits navires de la flotte ennemie. 

 »Capitaine Sappho », un homme a appelé.
    « C’est l’amiral Sappho, idiot. Nous ne sommes plus des pirates ! Nous servons la Reine ! »
    « C’est la même chose pour moi, Capitaine. »
    Elle soupira.
    « Dis-moi, Ionas. »
    « On prend la cinquième comme d’habitude ? »
    La cinquième était une vieille coutume chez les pirates. Lorsque deux seigneurs pirates se sont rencontrés au combat, il était contraire au Code de prendre plus d’un cinquième de l’autre, à moins que vous n’en ayez convaincu certains de rejoindre votre flotte. La manière de convaincre, bien sûr, était toujours sujette à interprétation.
    « Non, Ionas. Ce n’est pas une descente. Nous luttons pour la liberté aujourd’hui. La nôtre et celle de tout le monde ».
    « SAIL HO ! » cria son homme dans le nid du corbeau. Elle a regardé. Un seul vaisseau. Pourpre et colossal.
    Sappho éleva la voix pour crier. « HOMMES ! AUJOURD’HUI NOUS NOUS BATTONS POUR NOUS ! POUR LA REINE QUI NOUS A DONNÉ 25 CENTS ET NOUS A LIBÉRÉS DES DONJONS ! POUR LA MER ELLE-MÊME ! »
    L’équipage rugit d’approbation.
    « Plus de voiles, Capitaine ! »
    « Eh bien, les hommes ! » dit-elle en riant, « Bien que leur vaisseau soit trois fois plus grand que le nôtre, ils nous craignent ! » Elle tourna les yeux vers le nid du corbeau. « Combien de voiles, Tirésias ? »
    Silence.
    « Combien, mec ? » Elle a commandé.
    « Plus de cinquante… » l’entendit gémir alors qu’une flotte de navires apparaissait sur la crête de l’horizon.
    Cinquante ? CINQUANTE ? Comment ont-ils pu en avoir cinquante ? C’était impossible. Elle a regardé autour d’elle. Son équipage avait pâli de peur. Pas le temps d’être amiral maintenant. Maintenant, il était temps d’être un pirate. Elle a regardé son navigateur.
    « Combien de temps avant qu’on arrive à portée ? »
    « Moins de deux heures, capitaine, » dit-il.
    Sans faire de pause, elle se tourne vers Bacchus, le second du navire et l’intendant de l’équipage.
    « Bacchus, va chercher ta flûte et sors le grog. Soûlons-nous et chantons, montrons-leur que nous ne prendrons pas de butin. SEULEMENT DES VIES ! » Ses soupirs de peur se perdirent dans une voix qui s’éleva plus haut que les cieux, et arrêtèrent les grondements de l’orage qui se préparait.

     

    Attachments:
    1. pic4983646.jpg

    1 user thanked author for this post.
    #502471

    Romn
    XP: 6,165
    Rank: Découvreur

    C’est intriguant tout ça !
    Bon le côté coop m’inquiète un peu mais pour le reste ça a l’air cool.
    Le style fait très city-builder des jeux vidéos.

    Pourquoi le philosophe est un homme ?

    #502474

    Lebesgue21
    XP: 1,917
    Rank: Prospecteur

    @Yoyo37 je suis loin d’avoir ton niveau de trad, mais si t’as le temps il reste encore le Merchant of Agora 😉 En tout cas, grand merci pour les premières !

    #502475

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur

    Allé, un petit dernier pour la nuit?

    Le commerce dans Aeolis, ça promet!

     

     

    Marchand d’Agora

    « Cinquante pièces d’or pour des algues ? J’aurais dû te faire pendre ! » La reine était furieuse. Sa propre garde personnelle avait pris du recul, craignant que la moindre provocation ne la mette en colère.

    « Votre Grâce, si vous voulez bien me laisser vous expliquer, » dit l’homme louche de l’est. Il était venu seul, portant la promesse d’une grande richesse si elle lui avait prêté cinquante pièces d’or. Elle l’avait cru – son talent avec les mots pouvait confondre même un philosophe. « Les roturiers parlent. Le pêcheur du lac à qui j’ai acheté les algues en parlera dans les tavernes. Mes propres hommes – des hommes que j’ai bien payés – se feront passer pour des acheteurs intéressés qui se sont enrichis en faisant le commerce d’algues dans des pays lointains. Rien n’attire plus les gens que la promesse d’une richesse facile. »

    La rage de la Reine s’était calmée et elle écoutait maintenant attentivement.

    « Bientôt, tout le monde, TOUT LE MONDE va échanger des algues contre de l’or. Et le prix augmentera tous les jours. Déjà, un pot d’argile en était rempli et échangé contre des marchandises qui coûtaient plus de 60 pièces d’or. Bientôt, une seule tasse d’algues vaudra plus que ce que vous avez payé pour ce que j’ai apporté, et j’en ai apporté beaucoup. Et quand les indices que j’ai donné au pêcheur, que j’ai acheté les algues pour VOUS, seront connu de la rue, le prix va décupler ! »

    « Mais les algues sont inutiles ! » s’exclama un des philosophes de la Reine.

    « Oui, ça l’est. Mais les gens ne se soucient pas de l’utilisation réelle des choses qu’ils possèdent. Ils veulent des choses qui leur donnent du prestige et impressionnent leurs pairs. En créant un marché sur lequel tout le monde peut faire de l’argent rapidement et facilement – par exemple en achetant quelque chose à midi pour dix pièces d’or et en le vendant le soir pour vingt pièces d’or -, on échange des mains et tout le monde sera riche ! au moins jusqu’à ce qu’ils réalisent qu’ils ne tiennent rien dans leurs mains. »

    « Et comment en profiter ? » demanda la reine.

    « C’est nous qui contrôlons le marché, Votre Majesté. Vous aurez vos philosophes et vos lecteurs de présage qui rapporteront chaque mois que le prix va grimper. Les gens achèteront plus alors, et le prix augmentera en raison de la demande. Vous ferez en sorte que le présage que vos sages ont prédit se réalise simplement en le  » prédisant « . Et puis vous vendez quand je vous le dis et vous sortez du jeu. La bulle éclate, tout redevient normal en quelques mois, mais vous, ma reine, vous êtes mille fois plus riche en or. Vous me donnez alors ma commission, disons 10%, et je m’en vais. »

    Tout le monde était silencieux. Même les oiseaux chanteurs de la reine ne faisait pas fait le moindre bruit.

    « C’est magique », chuchota la reine.

    « Pas de magie, Majesté. Juste les affaires. »

     

    Attachments:
    1. pic4983131.jpg

    1 user thanked author for this post.
    #502477

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur

    @yoyo37 je suis loin d’avoir ton niveau de trad, mais si t’as le temps il reste encore le Merchant of Agora 😉 En tout cas, grand merci pour les premières !

    Arf, mon niveau de Trad, c’est Deepl + arrangement perso… 😀

    #502478

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur

    C’est intriguant tout ça !

    Bon le côté coop m’inquiète un peu mais pour le reste ça a l’air cool.

    Le style fait très city-builder des jeux vidéos.

    Pourquoi le philosophe est un homme ?

    Sans doute parceque dans la Grèce antique les femmes étaient….mais en fait, c est une Grèce antique alternative…donc t’as raison…pourquoi?

    En tout cas, si vous voulez en savoir plus sur le traitement fait au femme au cours de la civilisation humaine, je vous conseille l’excellent livre de Simone de Beauvoir, « Le deuxième sexe »!

    #502506

    Gaffophone
    XP: 5,196
    Rank: Découvreur

    C’est beau, la mécanique de développement semble riche et intéressante mais je m’interroge sur le plateau : il me semble étriqué avec une aire de jeu assez limitée. Peut-être ai-je cette impression parce que je n’ai pas étudié les règles en détail… il faut que je creuse.

    "Le vin d'Arbois, plus on en boit, plus on va droit !"

    #502513

    Lebesgue21
    XP: 1,917
    Rank: Prospecteur

    C’est beau, la mécanique de développement semble riche et intéressante mais je m’interroge sur le plateau : il me semble étriqué avec une aire de jeu assez limitée. Peut-être ai-je cette impression parce que je n’ai pas étudié les règles en détail… il faut que je creuse.

    Au sujet du plateau, le premier SG cool auquel je pense serait un (/ des) plateau(x) alternatif(s). Voir, soyons fous, un plateau variable 😉

    #502518

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur

    Et hop, on continue. En terme d’écriture, c’est loin d’être mauvais, mais on ne peut pas dire que ce soit bon non plus. On va dire que c’est commun comme écriture, sans style. Comme trop souvent, le créateur surestime ses talents d’écriture, ou sous-estime les attentes des backers. Sauf que conter, c’est un métier à part entière. Espérons qu’il n’y ai pas de narratif et que ça se limite à des scénarios, voire une campagne avec seulement un texte d’intro et de conclusion pour chaque chapitre… je ne dis pas que c’est un frein pour le pledge, mais ça aurais été un atout supplémentaire pour l’immersion. Tant qu’à vouloir raconter quelque chose, autant bien le faire. Sur ce texte, j’ai fait beaucoup d’arrangements.

     

     

     

    Hoplite de l’arène

    Jour après jour, la même routine. Rester côte à côte, tenir son bouclier, pousser, bloquer, récupérer. Son unité était l’une des meilleures et il semblait que le fait d’être la meilleure s’accompagnait d’un entraînement constant, de repas clairsemés et de douleur dans des endroits dont il ignorait même l’existence. Tous vivaient pratiquement avec la lance et le bouclier à la main, tous deux devant toujours être en parfait état. Les exercices étaient brutaux, les instructeurs impitoyables et la paie ingrate. Et pourtant, il ne pouvait se souvenir d’une époque plus heureuse.
    Ganymède était un homme simple. Né dans un petit village, il était beaucoup plus grand que les autres garçons, et était fort comme un boeuf. Il était non seulement la fierté de ses parents, mais aussi celle du village. Ainsi, il fut naturel lorsque le général de l’armée vint à la recherche de nouvelles recrues que Ganymède soit l’un des premiers à se porter volontaire pour les essais. Les épreuves pour être accepté dans l’armée consistaient en trois défis.
    Les deux premiers furent faciles : montrer ses compétences avec des armes simples, être un fermier impliquant de savoir chasser à l’arc, et être capable de tenir tête à un soldat entraîné pendant une minute de combat à coups de poing. Le fait de ne pas cacher sa préférence pour les garçons plutôt que pour les filles avait eu ses inconvénients, et Ganymède n’était pas étranger aux bagarres à main armée avec les brutes qui le sous-estimaient. Comme ils s’étaient trompés…
    Le troisième défi était une épreuve d’endurance. Il devait courir du pied de la montagne jusqu’au sommet, se reposer quelques minutes, puis redescendre en courant. Ganymède et son meilleur ami d’enfance, un maigrichon nommé Moose, réussirent à faire l’ascension. Ils étaient tous les deux relativement en forme après leur travail dans les champs. Mais Moose était trop fatigué pour faire toute la descente. Ganymède pris alors Moose sur son dos et le transporta dans la montagne, le laissant à quelques centaines de pas de la ligne d’arrivée pour que Moose puisse terminer le parcours seul.
    Le général s’en aperçu et interpella Ganymède à part.
    « Tu n’as pas respecté la consigne. Nous prenons uniquement le meilleur car sur le terrain, tu ne te bat pas seulement pour ta vie mais aussi pour celles des autres. Ils doivent pouvoir compter sur toi. »

    « Je suis désolé Mon Général, répondit Ganymède. « Mais c’est exactement ce que j’ai fait. J’ai porté mon ami parce qu’il ne pouvait pas se porter lui-même. »

    Le général s’arrêta un moment pour réfléchir. « Tu n’es pas digne d’être soldat, mon garçon, » dit-il. Avant que Ganymède ne puisse se retourner et partir, le Général posa une main sur l’épaule du jeune homme. « Tu es apte à être quelque chose de beaucoup plus grand. Rassembles tes affaires. Je te ramène dans ma propre unité. »

     

    Attachments:
    1. pic4983130-1.jpg

    1 user thanked author for this post.
    #502521

    Yoyo37
    XP: 2,666
    Rank: Chercheur

    C’est beau, la mécanique de développement semble riche et intéressante mais je m’interroge sur le plateau : il me semble étriqué avec une aire de jeu assez limitée. Peut-être ai-je cette impression parce que je n’ai pas étudié les règles en détail… il faut que je creuse.

    Au sujet du plateau, le premier SG cool auquel je pense serait un (/ des) plateau(x) alternatif(s). Voir, soyons fous, un plateau variable 😉

    Je suis convaincu qu’il y aura un voire des plateaux alternatif. Et le plateaux est modulable via les tuiles. Et il semblent y en avoir un sacré paquets! De plus, il semblerait que nous soyons loin du compte concernant les rôles, car sur les photos, on peut en apercevoir d’autres:




     

    Je pense que cette campagne va être très intéressante…

    Attachments:
    1. 20191014_093749.jpg

    2. 20191014_093827.jpg

    3. 20191014_093850.jpg

    4. 20191014_093911.jpg

    1 user thanked author for this post.
    #502528

    Lebesgue21
    XP: 1,917
    Rank: Prospecteur

    Pour la modularité, pour l’instant oui et non. J’ai l’impression que les tuiles représentent des constructions au cours de la partie. Mais la carte du monde, elle, est fixe.

    Pour les persos en plus, c’est pas juste ce qu’il manque pour arriver à 7 ?

    D’ailleurs, à ton avis, dans une partie à moins de 7, on contrôle plusieurs rôles chacun, ou bien certains rôles ne sont pas joués du tout ? D’ailleurs, est-ce que tu penses qu’on a un rôle fixe pendant toute la partie, ou bien choisit-on un rôle à chaque tour ?

25 réponses de 1 à 25 (sur un total de 662)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Lost Password

Partager cet article avec un ami