Guerre commerciale États-Unis – Chine et conséquences sur les jeux de société

Ce sujet a 50 réponses, 22 participants et a été mis à jour par  hexolitemax, il y a 1 jour et 11 heures.

  • Créateur
    Sujet
  • #467456

    Hobbes_TS

    Les droits de douane sur les jouets et les jeux de société fabriqués en Chine devraient augmenter jusqu’à 25% de plus qu’actuellement à partir du 24 juin, conséquence de l’échec des négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis. Les jeux de société sont mentionnés dans la section 9504.90.60. “Chess, checkers, backgammon, darts and o/table and parlor games played on boards of a special design and parts thereof; poker chips and dice.” De ce que j’ai lu, dans cette situation, même si le conditionnel est de rigueur, le risque est en fait quasi certain.

    Je ne suis pas du tout spécialiste de la question mais cela risque de faire mal à beaucoup de sociétés, en particulier en ce qui concerne KS. Toutes les campagnes déjà financées, en cours de production et qui livreront une fois ces droits de douane appliqués vont se retrouver dans une merde noire pour livrer aux US, car ces frais imprévus n’auront, par définition, pas été financés. Et cela risque d’avoir des conséquences en cascade.
    Le problème va bien au delà de KS, avec tous les jeux en cours de production dont les tarifs risquent soudain de ne plus être en ligne avec ce que les gens sont prêts à payer. Combien de sociétés ne pourront pas supporter le choc à venir? Cf. par exemple ces tweet de Rob Daviau:

    « Good thing I did all the work the past two years and now will not get paid for it. This could literally end my career. Fuck you, Trump. »
    « What about the hundreds of thousands of dollars already spent at Chinese factories and due to arrive in August for Gen Con and the holidays? Those games will be unsellable. You can’t move printing when you don’t have a business any more. »

    Bref, les mois à venir risquent d’être tendus et les porteurs des campagnes en cours ont sans doute intérêt à réagir très vite.

    Des liens sur le sujet:

     

20 réponses de 31 à 50 (sur un total de 50)
  • Auteur
    Réponses
  • #468106

    Alkaias
    XP: 4,143
    Rank: Découvreur

    @endevor tu sais dans quoi te lancer now. Une usine de prod de en Europe !

    #468224

    perseflamme
    XP: 769
    Rank: Défricheur

    Comme tu le dis, je vois pas une boite faire un prix USA plus cher que les autres. Je sens que ce surcoût sera encore lissé sur tout le monde et qu’on va payer plus cher pour que notre argent aille dans les caisses de l’état… Américain !

    Ca commence à me courir sur le haricot de payer les augmentations de taxes des américains.

     

     

    #468225

    Endevor
    XP: 4,411
    Rank: Découvreur

    Les américains peuvent dire ça sur le EU friendly depuis des années je te signale au passage.

    1 user thanked author for this post.
    #468262

    perseflamme
    XP: 769
    Rank: Défricheur

    Tu as raison sur ce point. Et je suppose que c’est aussi vrai dans le sens inverse : Reste du monde vers USA ? En tout cas, je ne pensais pas à cela quand j’ai écrit mon message. Cela ne me dérange pas si c’est à double sens et à peu près équitable.

    J’englobe dans ma réflexion l’ensemble des choses qui sont moins chères aux USA qu’en France quand on compare en HT.

    #468284

    Jean-Michel
    La Redac
    XP: 5,343
    Rank: Curieux

    J’englobe dans ma réflexion l’ensemble des choses qui sont moins chères aux USA qu’en France quand on compare en HT.

    Alors y’en a pas tant que ca en HT…

    Et franchement aux US c’est plus la jurisprudence Wayfare mon cul qui va foutre une grosse merde sur les KS que cette petite taxe simple a calculer et payer (dont pour l’instant personne ne sait combien elle fera à part « up to 25% » et personne ne sait si au final les jds seront dedans avant les auditions mi juin…).

    La sales tax par contre maintenant c’est 80% des états et a partir de seuils ridiculement bas par rapport à l’Europe (enfin ca dépends des états… mais la on est entre $20 et $30k pour la plupart, meme hors « Nexus » où la c’est zero mais ca représente que 2 états en général la maison mere et le centre logistique)…

    Pour l’instant dans les groupes « privés » d’éditeurs ca discute beaucoup de ca mais sans vraiment paniquer, les sales tax US et EU avec les nouvelles regles ca pose plus de soucis par contre…

    EDIT : pour l’EU certains pays dont le UK (et je crois l’Allemagne) ont mis en place des regles drastiques pour les dispatchers concernant leurs clients étrangers et la TVA et a partir de 2021 ou 2022 les places de marché (et probablement les dispatchers à priori) devront percevoir et régler pour le compte de leurs clients étranger la TVA… et la fini les magouilles sur le EU friendly ou on paye que 20% du prix de fab au lieu du prix de vente 🙂

    #My2cts

    PS: je suis en plein dans ces 3 merdiers en ce moment 😉

    1 user thanked author for this post.
    #469842

    Endevor
    XP: 4,411
    Rank: Découvreur

    Un article qui vous intéressera peut être à ce sujet mais relatif au monde du jdr (relativement peut présent ici).
    Il ne parle pas que de ça mais mets aussi pas mal en avant la montée du prix du papier.

    Sur le sujet de la trade war le coeur de sa réflexion semble être que si les prix montent les consommateurs ne seront pas prêts à suivre et qu’ils se tourneront donc vers Amazon (avec le prix unique du livre ça ne s’applique pas à la France sur ce sujet précis) et que ça pénalisera plus les petits que les grosses marques (=D&D).

    Il est assez catastrophiste mais c’est vrai qu’il y a pas mal de discussions à ce sujet chez les éditeurs américains vu que la marge sur le jdr est généralement assez faible (probablement plus faible que dans l’univers du jeu de plateau mais je me trompe peut être).

    Encore une fois je me trompe peut être mais j’ai l’impression que le prix des bouquins de jdr n’a vraiment pas augmenté tant que ça en 25 ans, en tous cas on est loin d’atteindre le taux d’inflation. Et une partie de son discours semble aussi tourner autour des normes environmentales sans les dénoncer clairement il fait le constat que ça rends les choses plus compliquées.
    Rien que le fait qu’une augmentation des prix de 10 à 15% a fait changer la prod d’un éditeur vers la chine (avant le bordel en cours) en dit quand même long je trouve personnellement mais là on tombe vraiment sur des questions libre échange ou protectionnisme.

    https://d100news.com/2019/05/23/the-us-china-trade-war-the-cost-of-paper-and-roleplaying-games/?fbclid=IwAR375gwn8xsRwpYLgQVIWxqeCCvi9ycpqXfelchzIvz_88MGi2OGFS50UNU

    #469889

    Jean-Michel
    La Redac
    XP: 5,343
    Rank: Curieux

    Sur le sujet de la trade war le coeur de sa réflexion semble être que si les prix montent les consommateurs ne seront pas prêts à suivre et qu’ils se tourneront donc vers Amazon (avec le prix unique du livre ça ne s’applique pas à la France sur ce sujet précis) et que ça pénalisera plus les petits que les grosses marques (=D&D).

    Je pense qu’il décale le débat, mais que ceux qui courent apres un prix ont déjà fais ce virage et qu’il faudrait un impact fort fort pour créer une bascule pas déjà crée… (apres c’est sentiment sans études sur le cas du jds/jdr, mais y’a pas mal de literature sur le sujet pour des produits plus classiques).

    Il est assez catastrophiste mais c’est vrai qu’il y a pas mal de discussions à ce sujet chez les éditeurs américains vu que la marge sur le jdr est généralement assez faible (probablement plus faible que dans l’univers du jeu de plateau mais je me trompe peut être).

    Leur cout de prod est bien plus faible, et je pense qu’ils peuvent bien plus facilement basculer sur une prod locale (meme pas sur que pour le JdR ce soit pertinent de fabriquer en chine dans la plupart des cas a moins d’avoir des volumes permettant d’avoir un cout de transport « acceptable », cad un container 40 pieds quoi…)

    D’autant que je ne suis pas sur que pour les « petits » éditeurs l’écart de cout de prod soit significatif par rapport au couts de création du contenu… je comprends toujours pas comment ils vivent pour être honnête (meme des BBE), pour moi c’est du Black Vodoo Magic…

    Encore une fois je me trompe peut être mais j’ai l’impression que le prix des bouquins de jdr n’a vraiment pas augmenté tant que ça en 25 ans, en tous cas on est loin d’atteindre le taux d’inflation. Et une partie de son discours semble aussi tourner autour des normes environmentales sans les dénoncer clairement il fait le constat que ça rends les choses plus compliquées.

    Me suis fait la meme remarque il y a un an quand j’ai regardé un truc et failli faire une connerie (mais j’ai été fort)… j’ai aussi trouvé que les prix n’avaient pas du tout suivis l’inflation…

    Rien que le fait qu’une augmentation des prix de 10 à 15% a fait changer la prod d’un éditeur vers la chine (avant le bordel en cours) en dit quand même long je trouve personnellement mais là on tombe vraiment sur des questions libre échange ou protectionnisme.

    On va dire que dans le livre et le jeu de carte pur, les 25% ca risque de rapatrier des prods quand meme, mais par contre ton 10-15% je doute que pour un « petit » éditeur jds ou jdr ca lui fasse délocaliser sa prod, en jds (que je maitrise mieux) un gros qui tire a 10k+ oui, un petit qui tire a 2k en moyenne à 15% il prendra la prod locale (ou il est idiot 🙂 )…

    Apres pas oublier qu’aux US ils ont intérêt a faire un max de bruit sur le fait que ca va couler plein d’entreprises de mettre des tariffs sur leur activité 😉 Ca servira d’armes aux lobbyistes et lors des auditions mi juin… je dis ca je dis rien, mais les ricains j’ai souvent remarqué que le « catastrophisme public » est une arme qu’ils utilisent souvent pour tenter d’influer les lois à venir 😉

    #471328

    jfmagic16
    La Redac
    XP: 6,103
    Rank: Curieux

    Sinon suite à la mise en pause des projets comme Hollywood Death Race et Dominations le temps de voir, la réaction de Fred Henry sur Facebook :

    Bonjour. Une fois n’est pas coutume, je me permets un micro billet sur la question des « 25% de taxe à l’importation » qui remue actuellement le microcosme ludique. En effet, je vois tout et n’importe quoi circuler sur ce sujet, ce qui instille un sentiment d’incertitude, particulièrement délétère pour les KS à venir 😉. Aussi, j’aimerais être un peu factuel.
    1) Cette taxe n’est pas encore votée. Il est par ailleurs probable qu’elles ne le soit jamais. Il s’agit très certainement pour Trump d’une façon de « montrer les muscles « avant la rencontre avec son homologue chinois lors du G20 ,ce mois-ci (à Biarritz), afin que ce dernier lui ouvre davantage ses propres frontières dans le but de rééquilibrer légèrement la balance commerciale américaine vis à vis de la Chine.
    2) Cette taxe ne concerne QUE les coûts de fabrication (l’injection, le carton, les cartes…).
    3) Cette taxe ne concerne QUE les produits fabriqués en chine… et qui pénètrent sur le sol américain. C’est-à-dire que seuls les pledges US y sont soumis. Le prix de production d’un éditeur n’est impacté QUE de 25% de la part que représentent les pledges US dans la totalité de ses pledges. Ainsi, imaginons que les pledges US représentent 20% des ventes d’une campagne, le coût de production moyen ne sera affecté qu’à une hauteur de 5%.
    4) De plus, des droits de douane existent déjà. ils étaient jusqu’alors d’approximativement 10%. Il s’agit « éventuellement », de les monter à 25%. Soit une hausse de… seulement 15 pts (et non 25). Ce qui signifie, dans l’exemple ci-dessus, qu’en réalité le prix de production des produits fabriqués en Chine croît d’un peu moins de 13% (15/110). Ce qui signifie, toujours dans notre exemple ci-avant, que pour un KS qui ferait 20% de ses ventes aux US, le prix de production ne croît que de 20% x 13% , soit 2,6%.
    5) Par ailleurs, cette taxe se limite aux seuls coûts variables (l’injection, le carton…) mais pas aux coûts fixes (les moules, les illustrations…). Sur un jeu comme Batman, avec ses 2 cores boxes (coûts variables de 45$) et ses 35% de pledges US, cela ne représente qu’une hausse moyenne de 2$ !!! soit, toute choses égales par ailleurs, une croissance des frais de port de moins de 3$ (ces 2$ sont soumis à diverses taxes et frais variables eux aussi et donc passent à près de 3$).
    6) Les produits retail seront davantage impactés du fait de la méthode de formation des prix qui implique un multiplicateur entre chaque intermédiaires. Mais concernant KS, c’est relativement indolore.

    En conclusion, s’il vous plait, sachez raison garder. Pour la grande majorité des projets cette hausse n est pas de nature a avoir un impact suffisement significatif pour les mettres en danger.
    PS : fin du message éditée afin de ne pas nourrir le flux de commentaires toxiques qui s est déjà abattu sur certains projets durant leur campagne. On fait tous des erreurs, moi le premier.

    #471329

    Endevor
    XP: 4,411
    Rank: Découvreur

    C’est grosso modo ce qu’on disait, en revanche c’est intéressant de connaitre le cout de fabrication de Batman (hors couts fixes de moules illustrations etc.).
    En revanche je ne me souvenais pas qu’ils étaient déjà soumis à 10% de taxes d’importation.

    J’avoue que je trouve un peu précipité l’annonce d’Holywood Death Race mais c’est une question de formulation, ils auraient pris un ton un peu moins mélodramatique en disant juste qu’ils prenaient du temps pour vérifier que ça n’aurait pas un impact trop important, ça serait mieux passé que l’annonce en question. Je me demande vraiment s’ils ont fait le vrai calcul comme celui que fait Fred et que donc pour eux c’est absolument impossible que ça passe financièrement (en plus j’avoue que j’avais compris que même si c’était voté fin juin l’application était repoussée de quelques mois pour laisser un peu de temps mais je me suis peut être trompé) ou si c’est juste qu’ils ne sont pas encore certains.

    #471368

    flceoap
    XP: 934
    Rank: Explorateur

    Je crois que Trump disait que si c’était voté, c’était immédiatement effectif sauf pour les convois qui sont partis de Chine avant la date du vote.

    #471372

    Garcimorus
    XP: 492
    Rank: Fouineur

    Il me semblait qu’il n’y avait pas de DD sur le JDS aux USA également (à moins qu’ils ne soient classés comme jouets).

    De toute façon les annonces de Trump doivent faire l’objet d’un attention particulière car même si des pays peuvent contester ces barrières tarifaires auprès de l’OMC, il s’avère que cette administration est en capacité de le faire quand elle veut (voir les +25% sur l’acier depuis juillet 2018).

    La présentation de FH est très bien faite cependant et l’impact réel sur le prix des pledges sera à mon avis très mesuré (d’autant qu’il existe des mécanismes légaux pour contourner ce genre de taxes à l’importation).

    #471373

    Endevor
    XP: 4,411
    Rank: Découvreur

    Ce qu’il essaie aussi de dire c’est que si c’est 2-5$ ça sera masqué ni vu ni connu au milieu des frais de port.

    #471377

    Thierry (admin)
    Le patron
    XP: 14,255
    Rank: Découvreur

    Et/ou qu’il serait plus malin de ne pas utiliser ça pour masquer un retard en jouant sur la peur…

    #471391

    LudoAno
    XP: 2,146
    Rank: Prospecteur

    l’aspect qu’il oublie dans son article, c’est que certains jeux sur KS ont aussi une vie en boutique. Et dans ce cas, les 25% font assez mal puisque calculés sur le prix de vente au distributeur US. Ainsi un auteur / éditeur croisé vendredi soir me disait avoir vu son distributeur US lui annuler une commande de 10.000 exemplaires dans l’attente de précisions sur les taxes..

    Ce genre de choses peut effectivement te plomber ton calcul de rentabilité initial

    1 user thanked author for this post.
    #471422

    Hobbes_TS
    XP: 4,313
    Rank: Découvreur

    Comme souvent avec FH le message est intéressant. Par contre, et j’espère me tromper, je ne suis pas convaincu par le « il est probable qu’elle ne le soit jamais », à propos de la hausse de la taxe. On est actuellement dans une logique d’escalade, la Chine venant de riposter par l’augmentation des droits de douane sur certains produits pour 60 milliards de $ (cf. cet article du monde).

    Par ailleurs, j’avais cru comprendre que pour les jeux de société, les droits actuels étaient à 0, alors que FH les place déjà à 10%, ce qui change singulièrement le truc. Du coup, en vrai, on en est où actuellement?

    #473721

    Metadna
    XP: 4,604
    Rank: Découvreur

    Cas détaillé: Atlantis Rising

    Si vous n’êtes pas au courant, les nouvelles aux États-Unis sont que le gouvernement commencera probablement bientôt à appliquer des tarifs sur les jeux de société et les jeux de cartes, qui devraient représenter jusqu’à 25 % du coût de fabrication. Nous ne sommes pas intéressés à avoir une conversation sur la politique et les politiques gouvernementales. Ce sont là des discussions importantes, mais il vaut mieux les tenir ailleurs. Ce que nous allons faire ici, c’est de rapporter comment cela affecte Atlantis Rising, à la fois en tant que jeu et projet Kickstarter.

    De nombreux pays appliquent des droits de douane ou des droits d’importation sur les jeux de société. En tant qu’entreprise, nous planifions et budgétisons cela en conséquence. Le problème ici, c’est que le tarif proposé n’est pas annoncé suffisamment à l’avance. Aucune entreprise de notre industrie n’a eu le temps de planifier. Pour Elf Creek, qui est une entreprise relativement nouvelle, cet obstacle inattendu est problématique.

    Alors qu’est-ce qu’on fait ? Je vais d’abord expliquer notre conclusion, pour que ce soit clair. Ensuite, j’irai plus en détail, à la fois pour ceux qui veulent le savoir et parce que nous voulons toujours être une entreprise honnête et ouverte. Nous n’imposerons pas de frais supplémentaires aux bailleurs de fonds afin de compenser le coût du tarif.

    Si nous avions su en novembre que les jeux de société en provenance de Chine seraient tarifés à 25 p. 100 aux États-Unis, la solution la plus simple aurait pu être d’exiger des frais d’expédition de 5 $ ou de 6 $ des commanditaires américains. Cela résoudrait le problème de l’exécution de notre programme Kickstarter, mais ne résoudrait pas tous nos problèmes.

    Les éditeurs ont généralement calculé le prix de vente d’un jeu en multipliant son coût de fabrication par 5 environ. Ainsi, un jeu à 70 $ (comme la sortie au détail de Atlantis Rising) coûte environ 14 $ à faire. Mais nous ne voyons pas 56 $ de profit. Les éditeurs vendent leur jeu à des distributeurs pour un rabais de 50 à 60 %, ce qui signifie que pour un jeu de 70 $, un éditeur recevra 28 à 35 $ par exemplaire, soit un net de 18 $ en moyenne, mais ce n’est pas un profit. À partir de ce solde net, nous payons également le fret maritime, les frais d’expédition, les redevances et, oui, la TVA, les droits de douane et les tarifs. Cela n’inclut pas non plus les coûts initiaux, comme les coûts d’art et de conception graphique pour créer le jeu, les coûts de fonctionnement de l’entreprise ou les dépenses de publicité ou de marketing, par exemple. Ces 18 $ disparaissent très rapidement. Entrez ce tarif inattendu.

    Le tarif américain prévu signifie qu’une autre tranche de 3,5 $ sera prélevée sur le net. Et n’oubliez pas que pour chaque copie qu’une entreprise vend à un distributeur pour se rendre à votre magasin de jeux vidéo local, elle ne reçoit qu’un pour cent. Si nous obtenons 40 %, cela signifie que pour compenser les 3,5 $, nous devrons vendre le jeu pour 8,75 $ de plus par exemplaire. En un mot, aïe.

    Vous remarquerez que j’ai dit 3,50 $ pour chaque exemplaire au détail d’Atlantis Rising, mais j’ai dit que 5 $ ou 6 $ de frais d’expédition auraient couvert un engagement de la part de Kickstarter américain. La différence, c’est que vos éditions Kickstarter coûtent beaucoup plus de 14 $ à réaliser. Si nous devions le vendre dans les magasins (nous ne le serons pas), il aurait un MSRP de 100 $ et plus.

    Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ? Pour 1 300 bailleurs de fonds américains, à plus de 5 $ l’exemplaire, nous nous attendons à un montant inattendu de 7 000 $ pour le Kickstarter à lui seul. Pour un jeune éditeur de jeux de société, dans une industrie où les marges bénéficiaires sont minces et délicates, un faux pas pourrait être un échec. Nous devons être prudents pour aller de l’avant. Augmentons-nous le prix à la consommation américain de 5 $ ou de 9 $ pour compenser le tarif ? Livrons-nous davantage à nos partenaires au Canada, en Australie et en Europe ? Quoi que nous fassions, cela pourrait avoir un impact sur la réception et les ventes d’Atlantis Rising et, par extension, sur les expansions que Galen et moi avons discutées et planifiées pour ce jeu phénoménal.

    Traduit avec Deepl

    source 

    1 user thanked author for this post.
    #473929

    Jean-Michel
    La Redac
    XP: 5,343
    Rank: Curieux

    Enfin être dans le rouge total pour moins de 5% du montant levé c’est flippant… ca veut dire que le moindre accroc / surprise c’était « on livre personne »?

    Et il parle pas de la sales tax, qui est tombé sur la gueule de tout le monde aux US l’an dernier sans prévenir, c’est BEAUCOUP plus que là, et pourtant tous les éditeurs KS ont livrés les jeux je crois… non?

    Bref pour moi c’est de la com à l’américaine pour mobiliser l’attention, n’oubliez pas qu’on est pas encore le 17, que les auditions ont pas eu lieu et que jusqu’a nouvel ordre c’est up to 25%… j’insiste mais c’est vraiment qu’il faut tout replacer dans le contexte avant de se faire un vrai avis…

    1 user thanked author for this post.
    #475512

    hexolitemax
    XP: 381
    Rank: Fureteur

    Bon, quelqu’un a des nouvelles de ce qui s’est passé aux US finalement?

    #475527

    Jean-Michel
    La Redac
    XP: 5,343
    Rank: Curieux

    C’était les auditions le 17 je sais pas si ils ont publiés les résultats

     

    #475569

    hexolitemax
    XP: 381
    Rank: Fureteur

    C’était les auditions le 17 je sais pas si ils ont publiés les résultats

    Ah oui pas de nouvelles donc… J’ai hâte de voir perso 🙂

20 réponses de 31 à 50 (sur un total de 50)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Lost Password

Partager cet article avec un ami