Jeux en financement participatif : la revue de fin de semaine (28 mai 2018)

Les jeux en financement participatif de la semaine

De façon assez inattendue, Kickstarter est à son minimum d'activité; alors qu'on avait été habitué à des mois de mai "explosifs". Et les gros projets, ou au moins de projets attendus, font la queue sur le mois de juin. Surprenant. Et intéressant pour les backers qui peuvent, du coup, s'intéresser à de plus petits projets qui seraient sinon restés dans l'ombre. Ou à des projets un peu moins préparés qui ont vu la lumière et profitent de la pause.

 A ce petit jeu, certains financements ont joliment réussi. Des projets inattendus, en dehors des clous bien balisés. Pour moi, cela fait partie de mes moments préférés. Ceux où chaque jour un jeu que je n'attendais pas me fait de l’œil. Où les conversations ne sont pas monopolisées par le ou les blockbusters surfant sur une hype souvent injustifiée. Un grand bol de frais en cette période charnière où certains vendeurs de plastique aimeraient bien transformer cet espace de découverte unique qu'est le crowdfunding en boutique de précommande.

Profitez-en bien; cela ne va pas durer...

 

Le coup de cœur de la semaine

On TourFin le jeudi 14 juin à 6h59.
La page KSL'agenda.

Le genre avait longtemps été délaissé, sans guère plus que Saint-Malo comme référence ("pour joueurs") mais retrouve depuis quelques mois les faveurs des joueurs : le roll and write a la cote. Une mécanique simple, archi connue depuis le Yathzee et qui se retrouve déclinée dernièrement en de nombreux titres qui fonctionnent bien; et d'encore plus nombreux qui devraient débouler dans les mois à venir. A commencer, sur KS, par On Tour qui s'annonce excellent.

Le pitch : vous devez ordonner les deux nombres obtenus chaque tour avec deux dés à 10 faces en un road trip à travers les USA. On Tour est un jeu extrêmement simple. Deux dés, qui forment deux nombres à placer sur sa carte avec la contrainte, à chaque tour, de régions différentes disponibles. Reste à placer intelligemment ces deux nombres de façon à pouvoir les relier en fin de partie en une série ascendante (6, 11, 14, 32, 67 etc... ) reliant des états américains voisins.

On Tour - Dashboard - partie en coursAvantage majeur de ce titre : le nombre de joueurs est quasiment illimité. Chaque joueur essaie, à la façon d'un Bingo, de placer au mieux les deux nombres du tour. On Tour est ainsi disponible en deux versions : jusqu'à 4 joueurs ou jusqu'à 12... même si celle-ci se révèle assez onéreuse car ajoutant un plateau individuel par joueur (et le feutre effaçable qui va bien avec). Mais le confort devrait être bien plus grand que ce que proposent les concurrent avec, généralement, des fiches papier jetables.

Comme beaucoup de jeux de ce genre, On Tour peut se jouer gratuitement. Une version Print and Play est d'ailleurs disponible et vous pourrez facilement vous faire une version jouable à moindre frais (et vérifier les qualités du bébé !). L'éditeur a donc intelligemment plutôt opté pour une édition assez "luxueuse" et les Stretch Goals viennent encore enjoliver la réalisation : grands plateaux individuels effaçables, feutres, dés géants, cartes au format Dixit...

A 33€ environ, frais de port inclus, le tarif reste très raisonnable malgré tout. La version 12 joueurs rallonge d'une vingtaine d'euros, ce qui commence à être déraisonnable pour un petit jeu... à moins d'apprécier à sa juste valeur le coût de 8 plateaux + feutres et d'avoir l'occasion de pratiquer en larges groupes. Ce que fort peu de titres permettent.

 


Ils se terminent

Cosmic Run RegenerationFin le mardi 29 mai à 17h59.
La page KSLe forum où on en discute.

Préambule : on est très friands des jeux du Dr Finn. Malheureusement, et comme avec la plupart des micro-éditeurs qui gèrent tout eux-mêmes, seuls, y compris les envois de leur garage d'un tirage trop faible pour bénéficier des économies d'échelle... le tarif est souvent dissuasif. Jamais rien de dramatique mais juste toujours ces quelques petits dollars en trop qui forcent à comparer avec ce qu'on trouve en boutiques. Et dieu sait que celles-ci ne manquent pas de petits "fillers" comme on dit au pays du bon docteur. Du coup, autant en prendre deux. Logique, non ?

L'offre la plus intéressante est à notre avis le bundle avec Sunset Over Water qui a prouvé ses qualités (et n'est pas du tout un jeu gentillet, les apparences sont particulièrement trompeuses).

 

Brook CityFin le mardi 29 mai à minuit.
La page KSL'agenda.

Second titre pour lequel les frères Sadler tentent de nous vendre leur système de Modular Deck. Celui-ci ne devrait pas faire mieux que leur premier, Street Masters, qui n'a pas vraiment convaincu les joueurs ayant pu s'y frotter.

Un jeu inspiré des films typiques des années 80 avec ses "super" flics s'opposant seul à des gangs tous puissants. Enfin, en coopératif jusqu'à quatre joueurs/flics. On a quand même bien du mal à y croire...

 

Mr Cabbagehead's GardenFin le jeudi 31 mai à 3h59.
La page KSL'agenda.

Le traité est original mais... au-delà des goûts et des couleurs, un jeu solo qui nous semble bien trop mécanique, "puzzly". Et une version deux joueurs avec un pseudo-draft pour dire qu'il existe un peu d'interaction et pas seulement un "double solo".

Pas bien cher non plus donc faites-vous plaisir si vous aimez les puzzles en solo. Pour les autres, vraiment aucune raison de perdre 2 minutes de son temps à réfléchir (ou 10 à écrire^^).

 

Tricky TidesFin le vendredi 1er juin à 5h.
La page KSLe forum où on en discute.

Les frais de port nous ont évité de trop réfléchir à ce petit jeu de pick up and deliver à base de cartes. Parce qu'il n'est pas sans qualités; mais pas non plus surprenant. Pas assez, en tout cas...

 

Kodama DuoFin le vendredi 1er juin à 7h.
La page KSL'agenda.

Kodama est un très bon petit jeu où chacun essaie d'équilibrer au mieux le développement d'un arbre selon certains objectifs/contraintes. Avec une visualisation de la croissance absolument superbe. C'est aussi un jeu qui souffre de quelques défauts, notamment d'un mode 4/5 joueurs qui traîne en longueur.

On peut dès lors se demander l'intérêt réel de sortir une version deux joueurs d'un titre qui fonctionne déjà très bien à 2-3. La seule différence étant un tirage différent des cartes du tour sur le principe du "I split, you chose" (un joueur sépare les cartes en deux paquet et son adversaire choisit un en premier). Et propose, conjointement avec le jeu "de base", de jouer jusqu'à 6... avec de nouvelles règles, mieux adaptées.

Peu intéressant et, surtout, à un tarif totalement incompatible avec celui du jeu de base en boutique (VF par Capsicum).

 

Skull Tales-Full SailFin le vendredi 1er juin à 23h.
La page KSLe forum où on en discute.

Ce projet nous aura au moins permis de débattre... des vices et vertus des éditeurs espagnols. Nous sommes plusieurs à nous en méfier comme des moustiques depuis qu'ils se baladent dans notre hexagone porteurs de maladies au nom exotique. Skull Tales, d'ailleurs, avait connu un parcours périlleux avec un éditeur qui a depuis jeté l'éponge et livré un titre qui aurait mérité un gros travail éditorial.

Changement d'éditeur qui a, justement, réalisé ce travail. Ou, du moins, c'est ce qui semble. Du coup, les backers de la première édition peuvent s'enorgueillir d'avoir joué les beta testeurs; avec le choix de payer une cinquantaine d'euros pour mettre leur vieillerie à niveau (10 de plus avec les Stretch Goals de cette nouvelle campagne... et ils sont nombreux!). Ou de la remplacer par Full Sail qui est, de fait, une v2 avec des figurines elles aussi remaniées.

Et maintenant, pour en dire du bien : malgré tous ses défauts, la première version a tout de même trouvé son public; qui a, lui, enfin trouvé un ameritrash intéressant sur la piraterie. Si les modifications apportées par Eclipse Editorial, le nouvel éditeur, sont à la hauteur des promesses, Skull Tales pourrait sans mal s'imposer comme LA référence du genre. Et c'est là qu'on peut boucler sur le débat à propos des éditeurs espagnols...^^

On vous laisse trancher (comme toujours). Il y a du très très bon dans ce jeu. Et aussi des doutes. Mais il aura en tout cas bénéficié avec cette seconde campagne d'une offre très intéressante, fort complète et sans aucun add-on indispensable. Si le cœur vous en dit, il ne reste plus qu'à espérer que ce projet fasse mentir les adeptes du "plus jamais un projet espagnol".

 

Treasure MountainFin le samedi 2 juin à 7h.
La page KSL'agenda.

Un reboot qui a porté ses fruits. Certes, le résultat reste modeste et ne devrait pas dépasser les 1000 souscripteurs mais... Mais c'est pas mal quand même sur une mécanique (pose d'ouvriers) et un thème (mine de nains) bien trop utilisés.

Les puristes apprécieront que les ouvriers sont numérotés et doivent être joués dans l'ordre : utiliser un emplacement occupé par un "2" obligera à jouer un "3" ou plus. Ce qui provoque un "bump" du nain remplacé, qui retourne dans la réserve de son joueur. Une variation bien pensée.

Les mêmes puristes regretteront en revanche la présence de hasard même si celui-ci peut être partiellement maîtrisé.

 

Castle Von LoghanFin le samedi 2 juin à 15h01.
La page KSLe forum où on en discute.

Loin encore d'être financé avec actuellement tout juste 500 contributeurs mais l'éditeur ne semble pas décidé à envisager le reboot. Il lui semble préférable de sortir des scénarios additionnels de son chapeau pour gonfler une édition Deluxe dont le contenu ne justifie en rien l'existence (et le surcoût). Ce qui n'augure rien de bon pour un éventuel reboot...

Un projet avec des aspects excitants comme le pitch : un dungeon crawler narratif, sur trois époques, coopératif où chaque joueur choisit en secret son action du tour. Mais sa mise en forme ne fait clairement pas rêver, tant graphiquement que dans le narratif qui rappelle des jeux vidéos d'un autre temps.

 

EmpyrealFin le lundi 4 juin à 2h.
La page KSLe forum où on en discute.

Level 99 est de ces éditeurs qui ne font jamais de vague, oscillant entre un et trois milliers de backers par projet. Mais dont les jeux se retrouvent souvent dans les conversations entre "core gamers". Du moins ceux qui apprécie leur univers, à la Final Fantasy.

Celui-ci s'enrichit avec Empyreal d'un "jeu de trains". Un jeu de train amputé de la traditionnelle partie financière/actions (une absence qui devrait au contraire réjouir les joueurs non spécialisés) mais finalement fort conventionnel.

Empyreal ressemble furieusement à un jeu de train teinté de fantasy, de magie et enrichi de pouvoirs à acquérir, asymétriques dès le départ. Probablement incontournable, donc, si vous aimez les jeux de plateau où on crée ses routes pour transporter de façon optimale les marchandises demandées Est-il un peu plus que simplement un jeu de train ? Sera-t-il assez différent pour séduire des joueurs que les locomotives n'ont jamais séduits ? Autant de questions auxquelles Level 99 n'aura finalement pas apporté réellement de réponse lors de cette campagne.

 


Le lancement de la semaine (dixit les membres)

5 -Minute DungeonSur Kickstarter jusqu'au 5 juin.
Le forum où on en discute. La page KS.

Si vous aimez les jeux pépères, calmes, réfléchis... le choix des membres cette semaine n'est pas fait pour vous. Absolument pas.

5-Minute Dungeon est tout l'inverse : frénétique. Surtout avec l'application qui va bien (indispensable pour l'ambiance; mais pas de panique, les allergiques : elle ne sert qu'à cela). Cinq minutes de pioche et jeu de cartes face à un "donjon" qui dévoile au fur et à mesure ses ennemis. Aucun tour, chacun peut jouer n'importe quand tant qu'il a en main de quoi résoudre le "problème" du moment.

Et pour corser le jeu, et rendre les parties mémorables, des malédictions vont vous imposer des restrictions comme ne plus utiliser sa main gauche, restreindre les échanges verbaux etc. Si vous aimez Dungeon Fighter, vous ne serez pas dépaysé.

Niveau campagne... il n'y en a pas réellement. On est même franchement au-delà de ce qu'on peut considérer comme du crowdfunding. Sont proposés l'extension pour ceux qui ont déjà le jeu de base ou une big box en édition limitée comprenant jeu, extension et les bonus de la campagne initiale. Mais avec seulement 5000 big box disponibles pour un tarif très correct. A prendre ou à laisser.

 


Les autres sorties de la semaine

Deep WarSur Kickstarter jusqu'au 4 juin. Jeu en français.
Le forum où on en discute. La page KS.

Un pur projet de passionné qui nous livre une variation historique/WW2 de Heartstone. Un petit jeu de cartes sans grande complexité mais riche en possibilités : multi-armes, effets de leaders/héros, ravitaillement, armes secrètes, compétences spéciales...

Le jeu oppose armées allemandes et américaines et dispose de 6 extensions qui nous paraissent incontournables pour vraiment pouvoir profiter à fond du jeu. La facture est du coup un peu relevée; et pourrait bien s'alourdir encore si d'autres armées étaient ajoutées (mais ce sera probablement pour d'autres campagnes à venir).

 

New Corp OrderSur Kickstarter jusqu'au 16 juin. Jeu en français.
L'agenda. La page KS.

2Tomatoes s'est fait remarqué avec le léger jeu d'ouvriers/majorité Peak Oil (distribué en France par Pixie Games) où des groupes pétroliers se préparent à la transition énergétique. Léger et un peu linéaire mais qui semble avoir trouvé un public.

Rebelote donc avec le même style et un thème toujours aussi glamour : vous serez cette fois à la tête du marketing/communication d'une mégacorporation.

Une mention spéciale pour la version deluxe qui remplace les cubes par des meeples (de tous petits meeples, les "normaux" seront en Stretch Goal qui n'arrivera jamais) et reste le seul moyen d'avoir les Stretch Goals.

 

Herbaceous SproutsSur Kickstarter jusqu'au 19 juin.
Le forum où on en discute. La page KS.

Où l'on retrouve le Dr Finn, cette fois en collaboration avec/pour Eduardo Baraf. Les deux ont déjà créé ensemble Herbaceous et Sunset Over Water, deux petits jeux que nous avons particulièrement appréciés; et vous recommandons donc chaudement si vous aimez les petits fillers rapides, malins et jouables à peu près avec n'importe qui.

Autant dire qu'on attendait celui-ci avec impatience, rien que pour voir ce que le duo pourrait créer avec une variation à base de dés. Telles quelles, les mécaniques ne déçoivent pas et sont bien dans l'esprit de leurs créations précédentes. D'autant que le duo d'auteurs a, comme pour les deux précédentes créations, fait appel à Keith Matejka (Roll Player) pour réaliser la version solo.

Les conditions, en revanche, ne sont guère excitantes; même en bundle avec Herbaceous ou Sunset Over Water (voire les deux), c'est un poil trop pour sauter dessus sans réfléchir. Et en réfléchissant...

 

1347 - The Black Plague BoardgameSur Kickstarter jusqu'au 26 juin. Jeu en français.
Le forum où on en discute. La page KS.

Un premier projet d'un éditeur italien qui interpelle par son thème macabre et caustique à souhait : en pleine Grande Peste, les médecins que vous êtes profitent de "l'aubaine" pour gagner prestige et richesses.

La réalisation est absolument splendide, avec juste ce qu'il faut de dérision pour rendre le thème "acceptable de tous". Mécaniquement parlant, ça semble moins convaincant avec une durée estimée à 30 min par joueur alors que le jeu repose essentiellement sur des tours d'enchères cachées. Un exercice qui ne supporte pas, généralement, de devenir répétitif.

Le projet vient de gagner une version française et méritera donc qu'on rentre plus en détail dans sa jouabilité. En tout cas, un financement prometteur, qu'on suivra avec intérêt; on n'est pas à l'abri d'une bonne surprise. D'autant plus que le tarif de la version de base est très correct (même sans bénéficier d'un Early Bird à prix cassé) alors que les coûteuses deluxe/premium n'apportent rien de nécessaire.

 

Tiny NinjasSur Kickstarter jusqu'au 23 juin.
L'agenda. La page KS.

L'idée est sympathique : créer un jeu totalement portable, dont la boîte sert de "plateau de jeu". La réalisation est sympathique et le tarif très correct. A part ça... On voit régulièrement passer sur Kickstarter des jeux portables, voire même jouables sans plateau/table qui peuvent aussi se vendre sur leurs qualités ludiques. Ce qu'on ne sent pas vraiment cette fois.

 

Autres projets, mal partis ou "anecdotiques" :

Panic Mode!: copie à revoir de fond en comble lors du reboot. Idem pour Zombie Legacy, mort-né.

Shadowrun: Sprawl Ops : démarrage correct pour un petit jeu mais dramatique pour de la licence. Jeu signé Lynnvander pour Catalyst, pas grand chose à en attendre de toute façon.

Tudor : campagne en cours sur quelques plateformes locales (Italie, Allemagne), on attend le KS de Academy Games qui devrait être la plus importante.

MourneQuest : tous les reboots ne se passent pas idéalement et le coopératif d'aventure sur fond de légendes irlandaises ne convainc pas plus pour sa seconde tentative. Il devrait tout de même financer mais dans la douleur.

Et, enfin, on avait oublié la semaine dernière :

 

Color Quest Alpha

Color Quest AlphaSur Game On Tabletop jusqu'au 7 juin. Jeu en français.
Le forum où on en discute. La page Game On.

Après un très discret financement sur Kickstarter il y a tout juste un an, FluoCraft a cette fois opté pour une nouvelle plateforme qui fait ses premiers pas. Le résultat est à peu près identique, on est purement dans du projet de passionné, amateur d'escarmouche et appréciant un univers original et bien frais. Un secteur où percer est devenu extrêmement difficile; ce qui n'empêche pas certains, portés par la passion, de s'y risquer. Le seul risque, après tout, est de réussir.

 


L’actualité des projets en express

VillagersVillagers n'a pas connu de rush à son lancement, il passerait presque même inaperçu avec moins de 700 backers le premier jour. Oui mais ! Il a enchaîné, en gros, 10 jours ensuite entre 200 et 300 nouveaux backers quotidiens. Une performance rare, y compris chez les blockbusters. Ce petit jeu de "construction" de village est fort sympathique même s'il pêche au niveau visuel.  Mais avec déjà plus de 3000 souscripteurs, il semble que tout le monde s'en moque...

Darwin's ChoiceDans une situation similaire, Darwin's Choice plafonne à 50-60 backers gagnés chaque jour; nettement au-delà de ce qu'on attend de ce genre de projet. Les Stretch Goals défilent à grande vitesse et, à raison d'une dizaine de cartes supplémentaires à chaque pallier, le contenu du jeu devrait doubler d'ici la fin.

Crusader Kings en termine de sa première semaine avec une belle dynamique et plus de 3000 souscripteurs. La licence est forte, assez forte pour soutenir un jeu qui sent un peu la naphtaline et fait pas mal grincer les amateurs du jeu vidéo.

Seconde semaine correcte pour OrcQuest qui devrait pouvoir viser les 2000-2500 souscripteurs. Plutôt un excellent résultat pour ce jeune éditeur français qui signe son premier jeu à figurines (après un jeu de cartes fort réussi). Les premiers éléments des mécaniques qu'on a pu découvrir cette semaine donnent envie; reste à espérer qu'"ils ne poussent pas trop sur les achats optionnels...

La seconde édition de Bloc by Bloc n'est pas encore financée mais affiche un bon rythme de progression et ce n'est plus qu'une question de jours (voire d'heures). Un résultat bien modeste pour une réédition mais qui s'explique aussi par le thème très particulier de ce coopératif pour apprentis révolutionnaires. Largement financé, lui, mais ne nous demandez pas trop pourquoi, One Week Ultimate Werewolf progresse aussi d'une vingtaine de nouveaux backers par 24h.Mad Love

Le micro-coopératif cthulhien Mad Love a connu un intéressant regain d'énergie après avoir atteint son financement (après une semaine de campagne). Ça reste modeste, et restera extrêmement confidentiel, mais ça fait plaisir tant Imp Games, l'éditeur, possède un univers bien à lui; à part.

Posthuman SagaPosthuman Saga est entré dans le ventre mou à l'approche des 3000 souscripteurs. Il reste encore du chemin pour réussir aussi bien que lors de la campagne Posthuman, gérée par Mr B Games, mais cela confirme déjà le bon accueil fait au jeu de base/v1. Une division en-dessous, Goblin Grapple chemine encore vers les 1000 souscripteurs; plutôt bien pour un jeu de pli très basique.

Splat AttackPassé les premières journées de découverte, la campagne de Nickelodeon’s Splat Attack aura fait un gros plouf et ne se maintient que par des Stretch Goals sociaux qui sentent bon la carotte. Avis personnel : c'est bien dommage car l'univers des dessins animés de Nickelodeon aux personnages foutraques se prête merveilleusement à un jeu de type foire d'empoigne saupoudré d'un doigt de finesse. Tel qu'il est présenté, difficile d'y voir autre chose qu'un jeu pour enfants alors qu'il s'adresse plus réellement à ceux qui étaient enfants dans les années 90.

Anno Domini 1666Il ne se passe plus grand chose du côté de Anno Domini 1666. Le cadre de ce jeu d'affrontement (Vienne au 17ème siècle) séduit mais la campagne manque de cette petite étincelle qui transforme la curiosité en souscription. C'est bien calme aussi chez Sojourn dont le voyage en solo dans le temps ne motive pas les foules. Totalement plat pour les radeaux de Azimuth, en panne, et Tales of the Northlands qui a apparemment fait le plein des anglais nostalgiques.

Ça ne va guère mieux chez King of Con qui n'est, lui, pas encore financé (mais la campagne est fort modeste et ne vise guère qu'une petite avance de fond pour une sortie à Essen). Ou chez le steampunk Ironrise qui vient tout juste d'atteindre son objectif grâce à de "gros" backers mais ne décolle pas pour autant.

Et rien ne va plus chez Crisis at Steamfall qui enchaîne les journées dans le rouge. Voila qui ne va pas rassurer pour un jeu à propos duquel on doutait déjà pas mal. Situation compliquée aussi pour The Pit qui est passé de 50 à 75% de son objectif cette semaine (environ) mais via quelques pledges au montant inexplicable.

OvalmaniaksToujours pas rebooté mais l'auteur de Velocity-9 ne semble ni réellement impliqué ni conscient de la situation. Celui de The Neverland Rescue semble lui ravi de sa campagne qui  est à peine à 50% des $9000 demandés.

Il va falloir aussi y penser pour Ovalmaniak même si le match se joue sur Ulule où les campagnes ont tendances à s'animer plus en 2ème mi-temps. On y verra plus clair la semaine prochaine.

 


Au programme des jours à venir

Ce paragraphe ne va pas me prendre bien longtemps à rédiger : un seul projet officiellement planifié pour cette semaine. Un record...

GoblivionCe lundi, les gobs de Goblivion essaieront de faire aussi bien que leurs "cousins" orcs avec un deck-builder français que les premiers testeurs annoncent fort intéressant.

Et ensuite ? Un boulevard est ouvert pour les petits malins qui souhaiteront tenter leur chance dans une période de creux.

Et ce sera tout pour cette semaine. N'oubliez pas que backer, c'est bien; jouer, c'est encore mieux^^.

4 commentaires

  1. Personne n’a jugé bon de créer un sujet pour On Tour. Je ne sais pas trop pourquoi (et ça me semble totalement illogique^^)

  2. Pour On Tour, je n’ai pas vu, il n’y a pas de sujet sur le forum ? Ce jeu n’intéresse pas la communauté ?

  3. @thierry, peux tu corriger l’agenda des campagnes, MBP c’est le 5 et non le 7

  4. Une pensée pour « Somnium: Rise of Laputa » qui m à l air fort sympathique tout en étant trés bon marché!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami