Jeux en financement participatif : la revue de fin de semaine (20 août 2018)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Il est temps pour les éditeurs de recommencer à faire la course avec le soleil à savoir qui se lèvera le plus tôt. Fini de glander, bande de petits salopiots ! On veut de nouveaux projets ! Recommencer à se plaindre de ne pas pouvoir tout prendre, de devoir faire des choix déchirants. De manger des pâtes quand la Carte Bleue tire la tronche. Et, pire que tout, de ne plus avoir le temps de jouer autant qu'on le voudrait. 

Ça tombe bien, on a déjà quelques projets pour s'échauffer.

 

Ils se terminent

Run Fight or DieFin le mardi 21 août à 23h.
La page KSLe forum où on en discute.

Dans la famille des jeux de combos de dés qui permettent d'emmerder son voisin, sur laquelle règne King of Tokyo, Run Fight or Die s'est construit une solide réputation au fil du temps. Changement d'éditeur et refonte des règles avec cette nouvelle version, toujours signé Richard Launius, annoncée "streamlined" (comme toujours).

Le jeu est bon, le changement de style plutôt réussi et les mécaniques, simplifiées, semblent toujours faire le job. Reste évidemment l'obstacle de l'anglais qui est tout de même peu gênant mais pourra bloquer les plus allergiques ou nécessiter un peu de "pimp". On recommande donc sans hésiter si vous aimez le genre et balancer du zombie à votre voisin plutôt que de gâcher des munitions.

 

Moonshiners of the ApocalypseFin le jeudi 23 août à 16h21. Règle traduite (pdf) et matériel sans texte.
La page KSLe forum où on en discute.

Un projet sur lequel nombreux avaient misé beaucoup d'espoir. Et il ne reste quasiment plus personne pour en discuter ou le promouvoir. Une bonne douche froide n'est pas de refus en pleine canicule; Moonshiners ne s'en est pas vraiment remis. La seule bonne nouvelle aura été l'ajout d'un mode solo; celle-ci a relancé une fin de campagne qui s'annonçait dramatique. Et probablement évité le pire.

Toujours aussi fans, ceci dit, de sa thématique village d'un monde post-apocalyptique luttant contre des monstres assoiffés en faisant ce que les rednecks savent le mieux faire : de la gnôle pour les cuiter du soir au matin. C'est frais et joliment mis en valeur graphiquement. Mais le gameplay ne semble pas à la hauteur, ni vraiment convaincant ni baigné de cette folie qui illumine le thème.

Dommage car l'éditeur a consenti à de nombreux efforts, ajoutant même des standees réclamés par les backers (en plus des figurines), et proposant des règles en français (pdf, pas imprimées).

 

 

Les autres projets se terminant :

Les wargamers solo sont à la fête cette semaine avec deux projets qui se terminent : 1759 Siege of Quebec et son système d'ordres. Fin le mardi 21. Et Crowbar! The Rangers at Pointe du Hoc. Evidemment, ça ne fait pas grand monde... mais si c'est votre cas, et si vous disposez d'un budget "jeux" généreux, vous pouvez lâcher votre blinde. Fin le jeudi 23.

Martial Art: Battlefields. Extension d'un jeu qui rappelle quand même beaucoup une bataille. Certes, un peu améliorée. Mais sorti du thème Japon médiéval, on se demande bien... pourquoi ? Fin le 23.

L'éditeur de Dobbers a eu la bonne idée de lancer son deck-builder d'aventure en même temps que Thunderstone Quest. Pas une bonne idée, pas du tout (à moins de viser les 400 souscripteurs... avec de la chance). Ceci dit, même sans cette "référence" en face, il n'aurait probablement pas explosé les compteurs. Fin le samedi 25.

Liberation. Jason Tagmire a une obsession dans la vie : les micro-jeux se limitant en tout et pour tout à 18 cartes. Forcément, le meilleur côtoie le pire; il vous en coûtera 17€ fdpin pour savoir dans quelle catégorie ranger cet asymétrique pour deux. Fin le 25.

 

 


Les sorties de la semaine

Alien Frontiers: FactionsSur Kickstarter jusqu'au 31 août.
La page KSLe forum où on en discute. La fiche du jeu.

On ne compte plus les campagnes liées au jeu Alien Frontiers. Et le fan que je suis ne va certainement pas s'en plaindre. Ceci dit, pas grande nouveauté ici pour le fan (une faction) et un tarif peu incitatif si vous avez débutez (le jeu de base est moins cher en boutique). L'éditeur vise donc cette fois le "déjà-joueur" qui souhaite étendre son expérience.

Si vous êtes dans ce cas de figure, soyez heureux de ne plus avoir à acheter les faction packs à 10€ chaque (quatre à ce jour + cinquième en bonus de ce KS) ou les expansion packs à 5€ (six packs). D'un autre côté, il y a de fortes chances que l'extension "" soit ensuite disponible en import à un tarif équivalent. Et l'éditeur devient franchement lassant à revenir tous les ans avec une nouvelle version revue et corrigée de ceci ou cela qui rajoute un peu de nouveauté mais surtout beaucoup de matériel en double, inutile.

Même si, pour une fois, l'édition Definitive regroupe (enfin) tout un tas de matériel de jeu éparpillé. Un changement de politique bienvenu.

 

Power RangersSur Kickstarter jusqu'au 7 septembre.
La page KSLe forum où on en discute.

Une licence à carton; ou en carton, selon l'histoire de chacun. Un éditeur assez jeune mais bien installé aux USA avec la distribution d'excellents jeux et qui a explosé internationalement avec Clank! Joli cocktail pour ce premier gros jeu à figs sur Kickstarter (leur second KS après un JdR à 1000 backers). Go Go... nulle part. Le bilan après les cinq premières journées est un plouf assez magistral à tout juste 1000 souscripteurs; que chacun expliquera comme il lui plaira.

La licence (si on aime, évidemment) et la taille des figurines (50-60mm pour les héros de base) ne compensent pas un gameplay qui semble des plus classiques et des sculpts peu convaincants (pour rester gentil). Les fans apprécieront la direction artistique qui reproduit parfaitement l'esprit de la licence (avec Dan Mora aux "pinceaux", ça valait mieux). Les autres riront sous cape.

Renegade Games va devoir travailler sa méthode s'il souhaite obtenir plus du crowdfunding qu'un boost de trésorerie.

 

FirenzeSur Kickstarter jusqu'au 7 septembre. Jeux en français.
La page KSL'agenda.

La préco Quined Games pré-Essen. Au programme de ces Masterprints 2018 : deux nouveautés et une réédition (Firenze) qui les éclipse. On parle ici de jeux pour amateurs de cubes (Quined Games, what else ?) et l'offre n'a réellement d'intérêt que pour vous assurer de récupérer le(s) jeu(x) qui vous intéresse(nt) lors de votre pèlerinage annuel à la grande messe allemande.

 

 

Et pour les amateurs :

Le carton du moment avec déjà plus de 7000 soutiens en seulement quatre jours, Unstable Unicorns: Control & Chaos propose deux nouvelles boîtes, thématiquement orientées, pour remplacer (ou mixer ?) votre jeu de base. C'est cher, très cher même. Mais le jeu bénéficie désormais d'une fanbase colossale et la campagne pourrait bien éclipser celle du jeu de base (34000 soutiens).

 

 


L’actualité des projets en express

Bargain QuestAvec 775 contributeurs pour le financement du jeu de base, on n'attendait pas grand chose de la campagne pour cette seconde édition (plus l'inévitable extension). A 8 jours de la fin, Bargain Quest approche pourtant des 4000 contributeurs. La magie de Shut Up & Sit Down qui avait encensé ce jeu de draft léger ? En tout cas, la surprise est totale et l'éditeur peut se féliciter de son travail qui inclut même de très intéressants partenariats avec des webcomics (Table Titans et 8-Bit Theater).

EndogenesisEndogenesis réalise une excellente semaine, souvent proche des 50 nouveaux backers sur une journée. Les 1000 soutiens sont donc déjà dans la poche. Mais la bonne nouvelle, pour toi ami lecteur qui vit en Europe, c'est la réduction des frais de port qui baisse le pledge de 8€ environ. S'y ajoute le passage du plateau en tapis néoprène; mais vu le tarif du jeu, celui-ci inclut encore d'autres améliorations matérielles planifiées dès le départ (si vous voyez ce que je veux dire^^).

Dungeon Alliance - BoiteGros coup de frein pour Dungeon Alliance qui progresse tout de même encore à un rythme très correct. On peut regretter que l'éditeur n'ait pas opté pour une présentation des Stretch Goals plus dynamique (un manque de dynamique qui s'applique aussi à toute la "communication" de cette campagne, en général) car les deux 'adventure packs' déjà ajoutés (soit une quantité d'aventures doublée) semblent anodins là, où, chez d'autres, on tirerait la langue devant les 30-40 bonus (et 120 cartes) que cela pourrait représenter.

Autre projet qui maintient une bonne cadence sur la semaine, Hellenica: Story of Greece a tenu son engagement et publié une vidéo de partie live. Reste encore, maintenant, à avoir le courage de la visionner (près de 3h tout de même) pour se faire une bonne idée de la dynamique du jeu.Hellenica: Story of Greece

Il ne se passe plus grand chose chez les figs à tomber de Limbo: Eternal War. Un Stretch Goal seulement ajouté en une semaine; et c'est déjà pas mal de constater un progrès dans la somme récoltée vu que la tendance est plutôt à perdre du backer.

Après tout juste une semaine, GrimmoiR n'a toujours pas financé et se retrouve au point mort. Le thème des contes de Grimm a déjà été tellement mieux mis en valeur, que ce soit visuellement que mécaniquement. Situation encore plus impossible pour PopCats Fighter qui préfère créer des pledges encore plus onéreux. Alors que le souci majeur de ce titre intéressant est son tarif improbable.

 

 


Au programme des jours à venir

Semaine de pré-rentrée, le gros des troupes débarque la suivante. Quelques projets, dont la date n'est pas encore communiquée, devraient donc s'ajouter en last minute.

Infinities: Defiance of FateMardi, reboot de Infinities: Defiance of Fate. On espère qu'ils auront profité des 5-6 mois entre les deux campagnes pour revoir leur copie, le projet étant passé totalement inaperçu. En tout cas, la page KS semble totalement différente, mettant l'accent sur le gameplay (quand la première tentative ne parlait que du matériel... un reproche qu'on a souvent fait, à plusieurs éditeurs; et même des "gros"). Le souci majeur, à nos yeux, était surtout que le jeu semblait vouloir faire tout et le reste; trop. Cela, malheureusement, ne semble pas avoir changé.Colonialism

 

Mercredi, Compass Games devrait nous proposer une nouvelle édition d'un Spielworxx de 2013 : Colonialism. Pas de grands changements par rapport à la première édition, (5 nouvelles cartes d’upgrade qui devraient être disponibles chez Spielworxx pour les possesseurs de la 1ère édition). Mais un jeu intéressant, au thème délicat et difficilement trouvable.

 

 

Et ce sera tout pour cette semaine. On vous souhaite à tous une reprise de normalité pas trop violente. On devrait en profiter pour publier quelques articles présentant les projets les plus intéressants des mois à venir.

4 commentaires

  1. Merci, erreur corrigée.

  2. Hello, merci pour vos articles que je suis avec bcp d’intérêt.
    Juste pour info, le lien KS de Firenze renvoit vers Power Ranger (sans que l’inverse ne soit vrai…)
    A+

  3. Ehhhh pssst…. 10 euros la dose de KS, ça te dis !!! 8)

  4. J en arrive a consulter les late pledges des projets que je suis sur de ne pas vouloir
    Vivement la reprise

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami