Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (10 février 2021)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Après quasiment six semaines de coupure, je craignais de ne plus savoir où donner de la tête début février. Pour l'instant, ce début 2021 est assez tranquille (et ce n'est pas plus mal vu comment je peine déjà à suivre...).

Peu de nouveautés les sept derniers jours. Et un seul projet notable qui s'en termine dans les sept à venir : la récolte est mince. Mine de rien, cela suffit tout de même à couvrir à peu près tout le spectre ludique... à condition de ne pas chercher de figurines en plastique.

A la Une

Radlands

C'est du Roxley Games, à quoi bon réfléchir ?

Limite, si vous aimez les jeux de cartes pour deux où chacun cherche à épuiser son adversaire (les enfants de Magic), ne réfléchissez pas. Du tout. Roxley a rarement déçu. En tout cas, pas qualitativement (matérielle ou ludique). Entre les cartes plastifiées, les jetons en bois épais et agréables à manipuler... ce sera encore un beau jeu.

jeu Radlands - par Roxley Games

Et si j'use mes neurones ?

Le tarif n'est pas à négliger. Pas absurde vu le matériel et la qualité de finition auxquels nous a habitué Roxley. Mais... ce n'est jamais qu'un jeu de cartes, rien de tout ce "luxe" n'importe réellement.

C'est la rejouabilité qui fera la différence. Et ça paraît quand même un peu juste. Rien d'anormal pour un jeu "normal". Mais pour un jeu d'affrontement, qu'on est censé user encore et encore avec son partenaire "préféré, ça laisse tout de même une impression de trop peu.

Et encore faut-il que ce partenaire apprécie les couleurs saturées. Totalement saturées. Violets, roses, verts bien flashy raviront les amoureux de Dinosaur Island. C'est toujours aussi particulier mais parfaitement réalisé.

Et qu'il n'ait pas de souci avec l'anglais ludique. Finalement, cela fait beaucoup de raisons de plutôt préférer un des innombrables jeux de cartes de ce genre déjà sur le marché...

Les nouveautés de la semaine

Jeu Maquis par Side Room Games

Maquis: 2nd Edition

Sur Kickstarter jusqu'au 26 février. Jeu en français.

Pas vraiment de changement de fond au menu de cette seconde édition. On retrouve le jeu solo qu'on avait bien aimé (ou pas, c'est selon).

Si vous cherchez un petit jeu de pose d'ouvrier en solo bien foutu, évidemment pas très profond mais tout de même riche en tension, vous pouvez probablement dégainer la CB.

Un grand coup de chapeau pour le thème. La résistance -et, plus généralement, la seconde Guerre Mondiale-, ce n'est pas un thème fréquent dès qu'on sort des jeux historiques. Et c'est bien dommage! Rien que pour cette audace, ça vaut largement le soutien.

Et le jeu est bon aussi, hein ! Personnellement, je l'avais trouvé assez répétitif; mais c'est finalement souvent le cas des jeux en solo. Et punitif, un mauvais départ étant quasiment impossible à rattraper. Mais rien d'anormal pour un jeu solo, je n'aime juste pas particulièrement cela.

jeu Defcon 1 - par Asyncron Games

DEFCON 1

Sur Kickstarter jusqu'au 23 février. Jeu en français.

Asyncron dans l'univers où il est le plus à l'aise : le jeu à base historique. Malheureusement, il leur reste encore à apprendre comment faire vibrer les foules. Parce que ce "Risk-like" (dans l'esprit nations-conquête-pouvoir; dans les mécaniques ce n'est clairement pas le même public) pouvait espérer faire mieux que simplement financer.

Après, ça reste très classique dans son genre. La réalisation est pourtant très correcte et le jeu plutôt intéressant. Néanmoins, on sent généralement plus d'intérêt pour les jeux où le but est de ne pas appuyer sur le bouton plutôt que pour ceux qui valorisent l'utilisation de champignons.

Ca change en tout cas des luttes de pouvoir moyenâgeuses ou antiques, ça fait du bien. Et l'auteur défend pied à pied son bout de gras sur le forum. Vous convaincra-t-il ?

Jeu CliniC - Deluxe Edition et extension par AV Studio

Clinic Deluxe Extensions

Sur Kickstarter jusqu'au 28 février. Jeu en français.

Deux nouvelles extensions pour la gestion de clinique signée Alban Viard. Du costaud, clairement orienté optimisateurs et organisateurs de réseaux en flux tendus (ça se voit que je suis sorti de ma zone de confort ?).

Mes amis qui aiment les diagrammes et autres trucs avec des flèches me disent que c'est génial. Et je les crois volontiers (tant qu'ils ne me contraignent pas à y jouer aussi^^). S'ajoutent donc les extensions 2 et 3... qui iront rejoindre les 1 et 4 (cherchez pas). Ainsi qu'un livre offrant un mode "campagne" pour les plus couillus (je laisse les inclusifs mettre le .e où ils le désirent; amusez-vous bien).

L'éditeur recommande aux joueurs français (et voisins ?) de plutôt réserver chez Philibert où vous pouvez le réserver en profitant d'un meilleur tarif. Dommage que la promo sur le jeu Deluxe ait "fortuitement" disparu du catalogue, le ticket d'entrée vient de prendre une petite claque.

jeu CoraQuest

CoraQuest

Sur Kickstarter jusqu'au 19 février.

Dan Hugues anime avec sa fille une rubrique chez The Dice Tower où ils livrent leurs expériences sur des jeux "pour enfants" auxquels ils ont joué ensemble. Jusqu'au jour où la charmante tête blonde a réussi à convaincre son papa de créer leur jeu (à moins que ce soit le papa qui soit à l'initiative, on sait comment ça marche^^).

Cora et son papa ont donc créé leur dungeon crawler rien qu'à eux. Enfin, jusqu'au jour où l'envie est venue de partager. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que l'idée plait !

Fondamentalement, c'est un petit Porte-Monstre-Trésor sans grande prétention. Les mécaniques sont aussi simplistes que le matériel. Le traité "dessins d'enfants" plaira ou pas. Néanmoins, si les mécaniques sont simples, elles ne sont pas stupides (et certaines pourraient même très bien se retrouver dans un jeu de "grands enfants").

On regrettera surtout l'absence de version française; dommage. Les francophones en resteront à Karak (c'est bon, mangez-en^^). A moins d'être collectionneur car il ne sera probablement jamais en boutique...

En vrac et en rapide

Faute de quoi je n'y arriverai jamais...

Embryo Machine. Du combat de méchas sans figs. Avec une option .stl à $25 (LOL) pour les imprimer vous-même. Et une Deluxe à standees acrylique au prix d'un jeu à figs. Sur Kickstarter jusqu'au 18 février. La page KS.

Pingyao: First Chinese Banks. Il reste tout juste une journée de financement à ce placement d’ouvriers-dés s'intéressant à la création des toutes premières banques en Chine. Si j’ai tout compris... Et si vous aimez les jeux marrons, ça ne semble pas mal du tout. La page KS.

Gridwars: Age of Cyberpunk. Proposer un jeu avec des figs à imprimer soi-même n'a rien d'une mauvaise idée quand le tarif est adapté (et pas en option hors de prix). Du coup, ce jeu d'escarmouche fonctionne plutôt bien, il a même dépassé le millier de backers le temps que' j'écrive cette revue (ça m'a pris 5 jours...). On en discute. La page KS.

Posthuman Saga & The Journey Home Expansion. Je n'ai jamais eu l'occasion de tester ce post-apo pensé pour les amateurs d'analysis paralysis. Même si la réalisation est au niveau d'un jeu bière-chips (power!). Si vous avez aimé des jeux comme Outlive ou Vindication, vous devriez vous sentir chez vous. On en discute. La page KS.

Et ce sera tout... pour aujourd'hui. On se retrouve lundi, j'espère. Je vais bien réussir à trouver mon rythme de 2021... Un jour... En attendant, n'oubliez pas que backer, c'est bien. Jouer, c'est encore mieux.

1 commentaire

  1. > Clinic Deluxe : Dommage que la promo sur le jeu Deluxe ait « fortuitement » disparu du catalogue, le ticket d’entrée vient de prendre une petite claque.

    Je crois que l’éditeur est a cours de copie pour l’édition de base + extension 1, il a prévu un reprint dans le cadre de la campagne KS. Ce serait bien effectivement que Philibert propose à nouveau le bundle en précommande.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Partager cet article avec un ami