Quel jeu pour jouer avec mes enfants pendant le confinement ?

Quel jeu pour jouer avec mes enfants pendant le confinement ?

C'est un des sujets de fond sur le forum avec de nombreux membres ravis de partager leurs conseils. Avec le confinement actuel, et les probables 4-8 semaines que cela durera, la question prend une importance différente. Voici, classées par âge, les réponses qui reviennent le plus souvent.

N'hésitez pas à piocher dans l'âge inférieur ou supérieur selon les points forts de vos enfants. Certains peuvent aller très vite dans des domaines (mémoire, lecture, manipulation...) et plus lentement dans d'autres (le mien a probablement deux ans de retard pour tout ce qui est "Memory", je ne suis donc pas un "spécialiste" du genre...)

Note : J'avais commencé à écrire cet article la semaine dernière, anticipant un peu les décisions récentes de santé publique. En vous orientant vers votre boutique locale si possible. Tant que c'était possible. Car celles-ci sont souvent fragiles financièrement et vont beaucoup souffrir de l'arrêt d'activité.

Les choses s'étant accélérées, les boutiques ayant du fermer... j'ai hésité à le mettre à la poubelle, n'ayant pas envie de faire un article rempli de liens d'affiliation vers Philibert profitant, directement ou indirectement, d'une situation catastrophique.

Néanmoins, la plupart des boutiques en ligne semblent encore fonctionner. Et Colissimo livre encore. J'ai donc revu la liste pour la limiter à des jeux facilement disponibles. Pour encore au moins quelques jours. Dans la plupart des boutiques en ligne.

J'ai donc supprimé tous les liens d'affiliation dans la description des jeux. Je ne laisse qu'un bouton en fin d'article. Et même celui-là est sans doute de trop. Et j'arrête là avant de cliquer sur la corbeille.

2 ans : tout est affaire de matériel

Priorité au matériel que l'enfant prendra plaisir à manipuler. A utiliser de façon libre; la partie "dans les règles" étant secondaire (voire inexistante). Dans ce domaine, les éditeurs Goula, Djeco et Haba sont un cran au-dessus des autres.

Quasiment n'importe quel titre de ces "premiers de la classe" fera l'affaire. On peut en citer quelques uns quasiment incontournables :

3 Little Pigs (Goula). Aussi beau qu'intéressant même avec des plus grands (en mode compétitif), celui-ci ne finira pas au grenier dans 6 mois.

La série Mes Premiers Jeux de Haba. En particulier Mon premier verger (vous pouvez aussi bien opter directement pour le classique Le verger -avec quelques adaptations- qui le remplacera rapidement), Abella l’abeille et sa boîte-ruche, Pyramide d'animaux (avec des animaux plus gros que pour la version "normale")...

La série des Little de Djeco : Little Coopération, Little Circuit, Little Asociation... avec des animaux en plastique souple au succès assuré.

En général, ne soyez pas trop exigeant. Beaucoup d'enfants se contenteront de jouer avec les "pions", de s'amuser à voir arriver le corbeau du Verger ou faire tomber les animaux de My Little Cooperation. Et puis, un jour, ils passent à la vitesse supérieure.

Inutile non plus de multiplier les titres. A cet âge, leur attention est limitée mais la rejouabilité est infinie. Aucune lassitude.

3 ans : on installe les règles

Quel bonheur qu'un enfant capable de dépasser les 5-10 minutes de concentration ! Et de mettre en pratique des procédures. Evidemment, pas encore de jeux avec des FAQs à la Gloomhaven. Mais tout de même de "vrais" jeux avec un semblant de règles.

Le choix devient du coup nettement plus vaste. Et complexe. Quelques valeurs sures :

Le Verger (ou Ma Grande Collection de Jeux Le Verger qui contient quelques jeux en plus) chez Haba. Incontournable même si vous risquez un peu de vous ennuyer (et que certains enfants seront plus à l'aise encore avec la version 2 ans).

La chasse aux monstres (Scorpion Masqué). Probablement une des variations les plus réussies sur le thème du Memory. Attendez-vous à attendre souvent cette phrase : "Au placard le Monstre !"

Bahuts Malins. Gestion de l'espace et manipulation au programme de ce jeu qui peut aussi se jouer en solo, sur une base de défi. Bien foutu.

Catch It ! Un jeu d'observation et mémoire qui semble avoir beaucoup de succès avec les petits. Semble... mon Junior étant totalement aux fraises dans ce genre d'exercice (et je ne fais guère d'effort vu que je déteste aussi cela...).

Hop ! Hop ! Galopons ! Un des rares jeux compétitifs qui fonctionnent à cet âge. Ou même un peu avant, l'enfant doit juste pouvoir compter jusqu'à 3. Matériel très sympathique et une mécanique qui ravira vos petits vu que tout le monde termine dans un mouchoir de poche.

Petits Détectives de Monstres. Un jeu de rôles pour les enfants à partir de 3 ans. C'est possible ça ? Presque. On est quand même très proche du livre qu'on raconte à ses enfants en les faisant participer. Mais cela fonctionne bien. En tout cas avec des parents qui ont une idée de comment fonctionne un JdR. Sinon, autant prendre un livre. Ou attendre un peu que votre enfant sache lire...

4 ans : l'autonomie

Votre enfant sait maintenant utiliser un dé (et pas seulement le jeter çà l'autre bout de la pièce), déplacer son pion, comprendre des règles de base... Bref, il est capable de vraiment jouer à des jeux de société. Et à vous mettre vos premières déculottées^^.

Gagne ton papa (ou Gagne ta maman). Théoriquement jouable dès 3 ans, il ne prendra réellement tout son potentiel que plus tard. Version simplifiée du classique Katamino (nettement plus costaud !), jouable à deux avec des défis à handicap (d'où le titre).

Roulapik. Peu stratégique mais amusera énormément vos enfants avec sa balle (genre "de tennis") qui roule sur des ressources-fruits en velcro.

Le Trésor des Lutins. Un coopératif assez fin (toutes proportions gardées) à base de pose de tuiles qui devront dessiner un chemin. Des choix intéressants à faire dans ce jeu (qui se joue idéalement à 2 ou 3) qui devrait accompagner vos enfants quelques années.

Le Monstre des Couleurs. Un jeu fait pour que les enfants racontent des anecdotes liées à certaines émotions : la peur, la joie, la colère... Si c'est un domaine dans lequel votre enfant à quelques difficultés, ce titre est un incontournable. Dans le cas contraire, ça ne fera pas de mal non plus de s'exprimer (bien au contraire).

Pique Plume. (Ou Pique Prune, le même en moins cher). Quasiment un classique. Ce jeu de mémoire propose un défi de taille aux enfants comme aux parents. Croyez-moi, je suis nul à ce jeu. Et mon fils n'est pas bien meilleur, il n'a été capable d'y prendre du plaisir que vers 5 ans 1/2. Mais le matériel (ces grosses poules naïves en bois) et l'univers sont tellement sympathiques qu'il demandait tout de même régulièrement d'y jouer.

Le Bal Masqué des Coccinelles. Classique aussi (Kinderspiele en 2002), ce jeu à base d'aimants fait généralement un carton chez les enfants. Par contre, pour les parents... allez! on se sacrifie et on y retourne. Ce qu'il ne faut pas faire pour qu'il joue à Brass dans 8-10 ans...

Viva Topo. Des souris doivent ramasser du fromage sans se faire attraper par le chat. Un jeu de parcours où il faudra choisir en permanence entre bouger vite ou bouger peu plusieurs souris. Avec des fromages d'autant plus gros qu'ils sont loin. De la tactique, un peu de gestion du risque. Lui aussi a obtenu le Kinderspiele. mais à la différence du précédent, est aussi agréable pour des adultes (et même rien qu'entre adultes). Excellent. Et encore plus à trois ou quatre joueurs.

Les intermédiaires, entre 4 et 5 ans

Piou-Piou. Djeco édite beaucoup de petits jeux de cartes mais la plupart n'ont guère d'intérêt. Celui-ci sort du lot et servira d'excellente introduction au set collection et à la gestion de main. Ça reste très léger et probablement plus à partir de 5 ans que 4 mais vous serez sans doute surpris de comment les enfants deviennent rapidement très doués à ce jeu.

Les Défis de Chevalier. Une excellente initiation aux jeux de pose de tuiles et blocage de l'adversaire. Même si cette seconde option viendra plus tard, vers 5 ans (âge recommandé pour le jeu).

Monza (Haba). Théoriquement à partir de 5 ans, cette excellente porte d'entrée à des jeux plus "complexes", demandant un peu d'optimisation, de planification, mérite à mon avis d'être essayée le plus tôt possible. Il faudra un peu de temps pour que vos monstres intègrent le principe des dés colorés avec lesquels on "planifie" ses déplacements. Mais une fois l'idée bien ancrée dans la petite cervelle, les progrès sont un bonheur à vivre.

Concept Kids. Comme celui des grands (ou presque) mais avec des animaux. Annoncé 4+ mais un peu exigeant, notamment en capacité de concentration, cela deviendra pour beaucoup plus un plaisir qu'une corvée vers 5 ans.

Ma Première Aventure. Je détaille dans les jeux pour 6 ans.

5 ans, les premiers jeux de grand

Enfin, diront les parents joueurs. On quitte l'univers purement enfantin pour entrer dans celui de jeux plus éduqués. Avec des choix. Des mécaniques plus complexes. Et, pour les parents, du plaisir (en plus de voir son chéri élaborer ses premières stratégies).

Little Battle. Peut-être un des jeux les plus "gamers" de cette sélection puisqu'il initiera vos enfants au draft. Et qu'il le fait très simplement. Même si, visuellement, le jeu est assez pauvre, il fait généralement son effet et les parties s'enchaînent vite. Nécessite, par contre, au moins trois joueurs.

Nom d'un renard. Un jeu de déduction qui a déjà des allures de jeu pour grand. Ça se joue en coopératif (ou en solo pour les plus grands) et cela devrait occuper vos enfants bien assez pour souffler un peu.

Croassimo. Une intéressante combinaison d'un peu de stratégie et d'adresse. Si celle-ci risque de poser souci à certains enfants, d'autres deviendront vite des experts en sauts de grenouille (et vous prendrez cher^^).

La Course des Tortues. Un jeu de course à identités cachées avec des tortues qui s'empilent (principe que reprendra Camel Up plus tard). Meilleur à 3-4 joueurs même si jouable à 2. On est à la limite du jeu pour adulte à jouer avec ses enfants et certains auront du mal à seulement 5 ans (ou même 6) avec la partie "caché".

SOS Dino. Un coopératif pour sauver des dinosaures de volcans en éruption. Prévu pour 7+ mais fonctionne généralement bien dès 5 ans quitte à jouer avec papa ou maman pendant quelques temps. Et cela ne devrait pas vous poser de souci vu que le jeu est très réussi. Et intéressant même pour des adultes. Bonus : il est aussi jouable en solo une fois que votre monstre sera habitué aux règles.

Rhino Hero. Un de mes préférés (OK, plutôt en version Rhino Hero Super Battle histoire de donner aussi du défi aux parents quand les enfants dorment^^). Le principe des châteaux de cartes repris en un jeu d'adresse. Imparable.

La course farfelue des souris des champs. Un jeu de l'oie revisité avec de nombreux petits twists et des vrais choix stratégiques qui feront la différence à l'arrivée. Et bénéficiant en plus d'une démarche éco-responsable. C'est jouable à deux joueurs mais plutôt recommandé à trois ou quatre pour vraiment en profiter.

Katamino. Grosso modo, la même chose que Gagne ton papa. Mais uniquement en solo. Et avec un niveau de difficulté nettement supérieur. Ne faites pas les malins, il est tout aussi difficile pour un adulte de trouver les bons agencements de polyominos. Attention, jeu très addictif. Au point que certains parents ont tendance à oublier à qui ils ont offert le jeu...

6 ans : Oh mon dieu! Il sait lire !!!

L'âge est sous réserve. Pour certains, cela commencera plus tôt. Pour d'autres, plus tard. Mais l'accès au texte va ouvrir quelques nouvelles possibilités. Et certains éditeurs semblent avoir enfin compris ce changement radical et proposent désormais des jeux scénarisés à l'instar de nos jeux d'aventures.

Karak. C'est celui qu'on m'a conseillé quand j'ai cherché un jeu "avancé" pour un enfant de six ans (ou presque) sachant bien lire. L'éditeur (Albi) a réussi le tour de force de concevoir un dungeon crawler jouable dès 6 ans. Et à en avoir sorti un bon jeu. Tellement bon qu'il est assez difficile à trouver car généralement épuisé. Un retirage était prévu mais vu les conditions... (Je le garde malgré tout dans la liste.)

Zombie Kidz Evolution. Annoncé pour 7 ans et +, il est envisageable dès que votre enfant sera capable de lire. Une petite bombe qui s'inspire des jeux Legacy pour adultes avec une vraie campagne qui se développe au fur des parties et introduit de nouvelles règles. Le jeu fonctionne (apparemment, ce sera mon fil rouge avec Gaspard dans les semaines à venir) à deux mais se prête encore mieux à des aventures familiales (3 ou 4 joueurs).

Yum Yum Island. Splendide. Et terriblement drôle, ce jeu coopératif où vous devrez "délivrer" les bons jetons au bon endroit, les yeux bandés, rate rarement sa cible. Limite trop bon pour le laisser à vos enfants. Ceci dit, il propose un mode de jeu solo et des tonnes de variantes... hélas pas développées dans les règles. Il faudra bosser un petit peu mais cela en vaut la peine (et la règle de base est, de toute façon, particulièrement réussie).

Le Labyrinthe Magique. Changement d'ambiance, c'est cette fois la mémoire de votre enfant qui sera mise à l'épreuve (la vôtre aussi au passage) dans ce labyrinthe. Labyrinthe caché avant le début de la partie, c'est bien là toute la difficulté de la chose.

La Vallée des Vikings. Le dernier Kinderspiel, je ne prends pas trop de risque avec celui-ci. Mais entre son matériel wow! (les drakkars 3D...), un jeu très fun, qui demande de la réflexion aux enfants, n'est pas trop ennuyeux pour les adultes et égalise les chances avec un peu de dextérité (faire rouler une grosse boule)... il a vraiment tout pour plaire. Si votre enfant est plutôt moteur, vous pouvez d'ailleurs l'envisager sans problème dès 5 ans.

Ma Première Aventure. Des livres (quatre actuellement) dont vous êtes le héros conçus pour les enfants. Vraiment. Et même un peu plus que les livres à embranchements, avec plusieurs personnages possibles, aux capacités différentes... On est presque dans une initiation aux jeux d'aventure/de rôles (presque).

Ils sont théoriquement jouables dès 4 ans mais ce sont alors des histoires que le parent raconte et dans lequel l'enfant décide de la suite. Ce qui n'est pas mal non plus. A vous de voir si vous préférez les moments partagés ou l'aventure en autonomie. Dans tous les cas, attendez-vous à ce que les livres sortent souvent. Souvent. Souvent...

Et ensuite ?

Entre la quantité impressionnante de jeux 7+, dont beaucoup d'excellents, les coopératifs familiaux, les jeux "pour adultes" qui deviennent accessibles... L'offre est quasiment infinie à partir de cet âge. Je me restreindrai à quatre jeux cités sur le forum (il y en avait quelques autres mais soit difficiles à se procurer soit dont la sortie était prévue pour ce mois-ci).

Splendor. Même si la boîte affiche un 10+, Splendor ne devrait pas poser de souci à la plupart bien plus tôt. Et ses jetons de poker seront une expérience nouvelle qu'ils devraient adorer.

Takenoko. Une valeur sure avec son panda, ses bambous qui s'empilent etc. Imbattable. Certes, si vous êtes habitué à du gros jeu, vous allez vous ennuyer un peu. Mais la quantité de règles à absorber demandera déjà un bel effort pour un enfant de 8 ans (comme recommandé par l'éditeur).

Dr Microbe. Dès 8 ans et même avant (avec un peu d'aménagements si besoin). Histoire de coller à l'actualité et la dédramatiser si besoin avec un jeu aussi pédagogique que drôle.

Panic Island. Memory coopératif avec un timer. Ça se joue en quelques minutes avec un minimum de règles. Mais le défi n'a rien de simple tout en étant extrêmement fun à relever. L'âge auquel commencer varie d'une famille à l'autre, certains s'y attaquant avec succès dès 5 ans (mais avec des règles adaptées, le jeu va très -trop ?- vite pour les plus jeunes). Une version existe pour les 4+ (Little Panic Island) mais nettement moins originale, plus un Memory.

J'espère que cette liste vous sera utile. Elle n'a rien d'exhaustif et je vous invite à poser vos questions dans la discussion ad hoc, vous y obtiendrez des réponses mieux adaptées à votre situation exacte.

Tous ces jeux sont encore disponibles chez Philibert et la plupart des boutiques en lignes spécialisées (et beaucoup aussi chez les généralistes comme Cultura ou Amazon). Pour rappel, cwowd touche une commission sur vos achats via ces liens. Et je serais bien incapable de vous dire s'ils pourront encore livrer dans quelques semaines/jours...

Profitez de ces quelques semaines/mois de "Corona vacances" pour jouer avec vos enfants. Ce confinement risque vite de leur peser encore bien plus qu'aux adultes...

Bon courage à tous.

Meilleurs commentaires

  1. illyan says:

    La chasse aux monstres leur plait beaucoup surtout quand on dit « Au placard le Monstre ! »

  2. Perso, je les fais commencer avec Kingdom Death Monster. 3 ans, c’est pile poil le bon âge! à partir de 4 ans, ils peuvent taper dans du Dune, ça me semble pas mal

    … ok, faites comme si je n’étais pas passé :slight_smile:

  3. Les petits zombis dans l’eau
    Nagent nagent nagent nagent nagent
    Les petits zombis dans l’eau
    Nagent aussi bien qu’des marteaux

  4. canoux says:

    Pour mon fils ont a commencé avec :
    mon petit verger, au début un peu compliqué à 3 ans, maintenant il aime bien, mais préfère faire gagner le corbeau…

    My little cooperation : très sympa aussi, il a bien aimé entre 3 et 4, pareil dans l’optique de faire tomber les animaux plutôt que de les sauver…

    My little memo : il aime bien, on a fait ça à son anniversaire avec ses amis, ça a bien match.

    Depuis ses 4 ans
    Concept Kids : Certain animaux difficile, en générale on arrive à faire 2- 3 animaux avant de perdre sa concentration et de faire un peu n’importe quoi

    Récemment on a pris 2 jeux et ils fait du non stop plusieurs partie par jour :

    Roulapik : il adore, et la il a pas envie de se faire avoir par le renard.

    Attrape rêves : Pareil il aime, au début il choisissait que le plus gros, mais quand j’ai commencé à lui montrer que je gagné, il commence à prendre plus de risques. Par contre tres mauvais joueurs s’il se trompe et que ce n’est pas mon cas. Par contre si je me trompe aussi ça va :slight_smile:

    Voilà mon expérience si ça peut aider

  5. Ce confinement est pour moi un long parcours de la honte…

    Yum Yum Island… je suis le boulet de l’équipe.
    Super Rhino… je crois que j’ai gagné une partie en un mois.
    Les trois petits cochons (Purple brain)… 1 victoire en 6 parties; la première où il découvrait…

    Je vous passe le reste, c’est tout aussi honteux…

  6. Perso, Pique plume et Tresors de Dragon commencent à me sortir par les trou de nez…j ai pensé avoir une idée de génie en prenant le dernier docteur maboul du rayon. La petite de 4 ans fait sonner le nez rouge du patient à en faire éclater la LED, mon fils de 7 ans se débrouille pas trop trop mal, et ma femme hyper minutieuse ne nous laisse aucune chance dès qu’elle a la main… J’ai abandonné bazard bizarre avec la petite car le concept "« Y a ou y a pas » lui est totalement étrange même après une demi-heure d’explication et d’essai donc j’ai pas insisté au risque de devenir maboul avec un nez rouge. Un autre éclair de génie sur dobble kids en rayon aussi s’est transformé en enfer quand le temps de réaction de la petite était 10 fois plus lent que le grand de 7ans (éclair), ce qui rendait dingue la petite (vl’a la bonne ambiance!)…bon, reste kluster et kikoo le coucou que j’ai pas sortie depuis longtemps…
    Mais pourquoi j’ai pas investi plus que ça dans la gamme des 3-4 ans avant le confinement!!!

    Du coup, coloriage embelllis avec gommettes custom (enfin…grabouillage avec amas de gommettes), ballon nemo, peinture (surtout sur les main et le visage), trottinette (et pansement) et pat patrouille (il m a sauvé la vie lui, mais faut pas en abuser …bien que ce soit très tentant…)
    Et le soir, quand les enfants dorment, je lis des regles de jeu, et me prend à rêver de jouer à des jeux de grands…

  7. Note de modération
    Il est rappelé que ce forum est un lieu où l’on parle de jeux, de plateau surtout. Et dans le milieu du jeu de plateau, le vouvoiement est banni. Tout membre qui viendrait à nouveau à utiliser cette manière de s’exprimer, qui empêche un rapprochement entre les gens, sera banni et voué aux gémonies. Faisez gaffe, je vais pas le répéter deux fois ! :stuck_out_tongue_winking_eye:

  8. mon expérience M&M avec ma fille de 6 ans.

    les fig, l’univers, les illustrations: ça plait beaucoup. (n’oubliez pas la peinture pour les figs!! chez moi il y a eu refus de jouer avec des figs couleurs plastiques moches)

    les règles: M&M j’ose le dire les règles sont mal fichus et j’espère que celui qui a pondu ça à était sévèrement puni :slight_smile: , c’est très mal agencé au point que l’on s’y perd, chercher un point de règle peut devenir une aventure en soit.
    Passer ce détail qui exaspère le parent (l’enfant lui il joue il bosse pas les règles du jeu) le socle de règle à ingurgiter n’est pas trop consistant (chaque enfant est différent néanmoins), l’iconographie du jeu marche plutôt bien les repères sont vite pris par l’enfant.

    durée des parties: ça peut être long, ne pas hésiter à découper un scénario en deux (ou +) sessions.

    préparation en amont: pour moi indispensable pour des sessions parent/ enfant . chaque mission a son lot de petites règles (les lire en amont pour l’adulte afin d’avoir tout en tête pour qu’en jeu tout déroule sans temps mort), il faut checker chaque quête avant de commencer la partie.

    • préparer la table de jeu (ben oui le gamin il arrive, s’installe et on joue :slight_smile: )

    bonus: je ne suis pas très application mais je fais une exception pour M&M (bon sur pc portable mais enfin soit) avec celle de Gravaillon : https://gravaillonblog.wordpress.com/mice-mystics-moments-narratifs-en-mp3/
    les moments narratifs en audio, , musiques d’ambiance, bruitages,… un assistant pour la mise en place, les règles de chaque tuile,… (remplace totalement le livre de conte pour la partie, ! n’oubliez tout de même pas de checker la quête du jour en amont j’insiste)

  9. anis7 says:

    En préambule : vous m’excuserez, mais par facilité je vais parler de « joueurs » et non de « joueurs ou joueuses » ou « joueur-oueuses » ou je ne sais quelle autre fantaisie pour essayer d’être politiquement correct. Il va sans dire que mon terme de « joueur » s’adresse aussi bien aux garçons qu’aux filles.

    Préambule 2 : je vous renvoie au test de Plateau Marmots (que vous pouvez lire ici), bien plus complet que ce que je vais écrire.

    Donc, voici ma petite review de Karak :

    Qu’est-ce que c’est ?

    C’est un dungeon crawler (DC) compétitif pour enfants. J’insiste sur deux points :

    • compétitif : contrairement à beaucoup de DC, dans celui-ci, c’est chacun pour soit, il n’y aura qu’un seul gagnant.
    • « pour enfants », que je différencie de « jouable avec des enfants ». C’est à dire qu’il a été conçu pour être joué par des enfants, contrairement à d’autres DC fait pour des adultes et qu’on arrive à jouer avec nos rejetons en adaptant les règles ou en jouant à leur place…

    Comment on joue ?

    Chaque joueur incarne un personnage avec 2 pouvoirs spéciaux uniques. L’objectif est de parcourir le donjon (des tuiles avec des couloirs ou des salles) pour récolter un maximum de trésors avant la fin de partie. Cette fin de partie est déclenchée lorsque l’un des joueurs arrive à occire le dragon (qui compte lui-même pour 1,5 trésor). On compte alors les trésors de chacun et celui qui a le plus remporte la partie.

    Tour de jeu :
    A son tour, un joueur peut se déplacer sur des tuiles existantes (4 mouvements) ou explorer une nouvelle tuile. Tant qu’il ne tombe pas sur une salle (pièce carrée), il peut poursuivre son exploration. Dès qu’il rentre dans une salle, il rencontre un « événement ». Pour cela, il pioche une tuile « rencontre » et applique l’effet : si c’est un monstre (la plupart du temps), il DOIT le combattre. Si c’est un trésor, il peut le ramasser sous réserve qu’il possède une clé dans son inventaire, clé qui est obtenue en ayant battu auparavant un monstre « porteur de clé ». Une fois le combat terminé ou les 4 déplacements réalisés, le tour se termine et le joueur suivant peut jouer.

    Déroulement des combats
    Sur chaque tuile de monstre figure une valeur à battre en lançant 2D6.

    • Si le résultat est supérieur, on remporte le combat et on gagne le loot qui figure au verso de la tuile. Il peut s’agir d’une arme, d’un sort ou d’une clé qui permettra de ramasser les coffres (qui sont les points de victoire).
    • Si le résultat est inférieur, on perds le combat, c’est à dire qu’on perd une vie (sur 5) et on recule d’une case. Le monstre reste en place pour un nouveau combat.
    • Si le résultat est une égalité, on ne gagne pas le combat, on ne perds pas de vie, mais on recule d’une case.
      Les armes ou les sorts ramassés sont équipés sur notre personnage et permettent d’avoir des bonus sur les prochains jets de dés.

    Mon avis (et celui de mes enfants !) :

    • Mon avis :
      Enfin un DC fait pour les enfants ! J’ai découvert ce genre lorsque j’avais une dizaine d’année avec l’honorable Heroquest et depuis que mes enfants sont en âge de jeter des dés (sur un plateau et pas dans ma tronche), j’avais envie de partager le plaisir du « porte - monstre- trésor » avec eux. Problème : bien souvent, il faut se rabattre sur les productions « pour grands » et soit adapter les règles avec plus ou moins de réussite ou carrément jouer à leur place (« Non, mais attends, tu devrais plutôt faire ça… Vas-y, lance les dés, je m’occupe du reste »…). Bref, pas super comme expérience, aussi bien pour eux que pour l’adulte. Jusqu’à présent, je n’avais trouvé qu’un seul jeu qui fonctionnait plutôt bien, c’est Dungeon! que je vous recommande également. Je ferai d’ailleurs un autre post à ce sujet.
      Donc Karak : et ben c’est très chouette ! Déjà, le matériel est au top : les tuiles sont épaisses, les plateaux joueurs sont en double épaisseurs pour que les éléments que l’on ajoute ne partent pas dans tous les sens, franchement super. Le gameplay est très simple sans pour autant être sans intérêt. On prends plaisir à parcourir le donjon et à récolter du loot. On n’a que 5 parties derrière nous, mais nous avons passé un bon moment sur chacune.

    • L’avis de Benjamin (7 ans) :
      J’adore ! On peut explorer le donjon et tuer des monstres pour trouver des armes et être encore plus fort. Mon personnage préféré est la voleuse parce qu’on peut gagner les égalités et éviter les monstres.

    • L’avis de Arthur (bientôt 5 ans) :
      C’est trop bien ! J’ai un chevalier qui peut battre le dragon avec sa hache !

    Bref, toute la famille recommande !

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

226 la suite réponses

Participants

Lost Password

Partager cet article avec un ami