Actu de la semaine – Episode 8 du 28 mars

Revue hebdo n° 8 du 4 avril 2023

Après le vide de la semaine dernière, qui a été compensé par des jeux de rôle, plusieurs projets intéressants se terminent cette semaine. Je ne suis d'ailleurs pas certain de pouvoir rester hermétique à ceux-ci, et je vous demande donc de pardonner mon enthousiasme.

Projets se terminant cette semaine

Maladum: Dungeons of Enveron

Maladum: Dungeons of Enveron

Se termine le 5 avril. Lien KS. On en discute.

Maladum est un Dungeon Crawler qui nous est proposé par Battle Systems. Cet éditeur s'est d'abord fait connaître en proposant des décors pour les jeux de plateau, aussi bien en science-fiction qu'en univers fantasy. Ils ont ensuite créé Core Space, puis le standalone First Born se déroulant tous deux dans l'espace. Ils ont ainsi ajouté un jeu d'escarmouche de très bonne réputation (8.7 sur BGG) à un environnement réaliste grâce à leur compétence pour la création de décors. Je ne connaissais pas personnellement, et on s'y croirait !

Maladum: Dungeons of Enveron

Ils reviennent cette fois avec Maladum, basé sur le même principe que leurs deux précédents jeux, mais dans un univers différent, le médiéval fantastique. On peut logiquement espérer qu'ils ont reproduit une recette qui a ben fonctionné en adaptant les potentiels petits soucis pour en arriver à la création de Maladum. Si l'univers médiéval fantastique est un peu plus classique, il touche aussi probablement plus de gens, comme l'indique le succès actuel de la campagne, avec plus de 4000 contributeurs et plus de 700 000€.

Mais quelles sont les particularités de ce jeu, et qu'apporte-t-il de spécial à un genre qui a déjà une offre pléthorique ?

Comme souvent dans ce style de jeu, vous allez incarner des Aventuriers explorant un donjon, tentant d'accomplir leurs quêtes et en ressortir avec le plus de trésors possibles. Le tout en éliminant les ennemis qui se trouveront sur votre route. Et, bien sûr, vous pourrez développer votre personnage et son équipement au fur et à mesure des parties.

Par rapport à Core Space, vous retrouverez les mécaniques classiques, les personnages non-joueurs interactif, et le système "Real Search", mais une campagne à embranchement est aussi proposée, que vous pourrez jouer en solo en ou mode coopératif.

Le jeu est une sorte de "bac à sable" que vous pouvez adapter pour le jouer en mode escarmouche contre d'autres joueurs. Assez classique me direz-vous, mais ce qui fait le sel de ce jeu, ce sont les décors ! Ceux-ci sont extrêmement réalistes, et, surtout, interviennent dans le gameplay. Vous avez aussi une grande liberté et vous pouvez vous promener comme bon vous semble… si vous restez en vie bien entendu.

Les terrains que vous obtenez avec ce jeu peuvent aussi être utilisés dans des sessions de jeu de rôle ou pour accompagner d'autres jeux de figurines. Le pledge de base contenant le jeu avec ses figurines et ses décors vous est proposé à 99£. Cela me semble un bon prix au vu du contenu, l'éditeur étant connu pour proposer une offre avantageuse sur Kickstarter. Le succès de la campagne a aussi permis de débloquer de nombreux paliers, dont je ne suis pas certain que tout était prévu à l'avance. Les frais de port de 22£ vous amène à un total de moins de 140€ pour le jeu de base, la TVA étant incluse.

Vous pouvez également vous procurer un grand décor au prix de 79£, qui n'avait pas de lien avec le jeu à l'origine, mais des scénarios ont été ajoutés. Plusieurs add-ons vous sont également proposés, ajoutant toujours plus de décors comme une forge, une mine ou un grand hall, mais également une extension gameplay. La totale vous coûterait plus de 300£, mais à vous de sélectionner ce qui vous intéresse. Il me semble que le jeu de base vous propose déjà beaucoup de contenu, et le gameplay éprouvé et reconnu devrait vous procurer de longues heures de jeu. Le tout sera localisé par Legion Distribution en français, libre à vous de compléter par la suite si vous en avez besoin.

Inutile de préciser je pense que j'ai été conquis par ce jeu et les nombreuses options qu'il propose.

Transperceneige, le jeu

Transperceneige, le jeu

Se termine le 6 avril. Lien KS. On en discute.

Quel plaisir de vous parler ici de ce jeu, puisque l’auteur n'est autre que @irskell, et qu'il avait à l'origine créé un topic dans la section Protoland pour nous présenter ses idées. Que de chemin parcouru depuis puisque la campagne pour Tranperceneige, édité par Rose Noire Edition se termine ce jeudi. Une campagne uniquement en français (principalement pour éviter les problèmes de droits avec "Snowpiercer" outre-Atlantique) qui connaît un joli succès avec près de 65 000€ trois jours avant la fin. Je ne suis évidemment pas la meilleure personne sur ce forum pour vous parler en détail de ce jeu, mais en voici les grandes lignes.

Ce jeu, bien évidemment inspiré de la Bande Dessinée de Jacques Lob, vous emmène dans un univers postapocalyptique complètement gelé. Un groupe de survivants est monté à bord d'un immense train qui parcourt le monde en maintenant ses passagers à l'abri d'un froid mortel. Suite à un message radio, le train doit se rendre à un abri où les survivants pourront tenter de reconstruire l'humanité. La particularité se situe dans les différentes classes sociales séparant les passagers du train. Vous devrez ainsi collaborer avec vos adversaires pour amener le train à bon port tout en essayant d'avoir le plus d'influence possible lors du voyage, et ainsi être désigné vainqueur. Il vous faudra donc trouver l'équilibre entre vos objectifs personnels et la collaboration pour la survie de l'humanité.

Chaque joueur contrôle une classe constituée des passagers du train, et possèdera un deck de cartes actions unique correspondant à sa classe. Un tour de jeu est composé de cinq phases : d'abord vous piochez une carte dilemme et choisissez une proposition qui aura fatalement des conséquences ; ensuite vient la préparation où vous planifiez vos actions et négociez avec vos adversaires ; puis vous jouez tous vos cartes actions par ordre d'initiative ; et enfin vous faites avancer le train et nourrissez vos passagers. Le jeu a d'abord été proposé de 3 à 5 joueurs, mais un mode de jeu à deux joueurs (exclusif) a été ajouté à la campagne.

Vous pourrez obtenir la version de base du jeu pour un total de 64€ tout compris, et la version Deluxe est à 105€ tout compris. Ces deux versions comprennent l’extension « Dernier voyage », exclusive à Kickstarter. Mais comme souvent, il me semble plus intéressant de choisir la version Deluxe si vous souhaitez participer à la campagne. Celle-ci vous ajoutera la figurine du train, l’extension « mode 2 joueurs », uns sac premium, des jetons en bois, un playmat et un insert. Si le dernier palier de financement est atteint, la version Deluxe vous offrira également le Tome 1 de la BD dans un format exclusif.

Ce projet est particulier pour moi, comme je vous l’ai précisé auparavant, et je ne peux que vous encourager à le soutenir, tout en vous avertissant que le jeu est probablement clivant, faisant la part belle aux négociations, aux coups fourrés, trahisons et autres surprises. Les interactions seront bien présentes, et cela ne peut convenir à tout type de joueur. Mais si vous parvenez à réunir le groupe adéquat, nul doute que vous vivrez une véritable aventure politique et sociale en tentant d’amener le Transperceneige à bon port.

Nekojima

Nekojima

Se termine le 11 avril. Lien KS. On en discute.

Je suis tombé sous le charme de ce jeu d’adresse, où vous devez créer un réseau électrique afin d’alimenter les différents quartiers animés de la ville. Pour cela, vous devrez placer ou empiler des petits rondins de bois reliés par une ficelle, représentant des poteaux électriques. Les câbles ne pourront évidemment pas se toucher, et la difficulté est créée par l’étroitesse de l’île et de ses quartiers. De plus, les chats ne seront pas vos amis puisqu’ils passeront leur temps à se suspendre à vos câbles électriques.

Le jeu est édité par Unfriendly Games, qui a parcouru la France et ses festivals pour partager son projet avec le plus grand nombre. Si la mécanique est simple et s’explique en deux minutes, le jeu semble apporter concentration, tension et rires à la table, sur ce que j’ai pu en voir. De plus, de nombreux modes de jeu vous seront accessibles et vous pourrez jouer en solo, en mode coopératif ou compétitif, en mode Expert et encore d’autres possibilités. La campagne me semble aussi particulièrement bien menée, avec déjà plus de 1500 contributeurs et plus de 80 000€ à une semaine de la fin. Il n’est donc pas déraisonnable d’espérer dépasser les 100 000€, et peut-être les 2000 contributeurs.

A nouveau, ce projet vous propose une version boutique et une version Collector. Et si vous obtiendrez l’extension exclusive « Lazy Cats » avec la version boutique, il est plus intéressant de partir sur la version Collector si vous désirez participer à la campagne. Celle-ci vous est proposée aux alentours de 85€ tout compris (contre 45€ pour la version boutique), et vous ajoutera une boîte en bois, une extension supplémentaire exclusive, un tapis de dés et un Furoshiki (tissu pour emballer les cadeaux au Japon). Si vous êtes amateur de jeux de dextérité, ou si vous en cherchez un pour enrichir votre ludothèque, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à ce projet français.

Autres Projets

Sentinels of the Multiverse: Disparation

Sentinels of the Multiverse: Disparation (Lien Backerkit) se termine le 6 avril. On en discute. Sentinels of the Multiverse est un jeu de cartes coopératif où vous incarnez des héros tentant de vaincre des vilains. Dans un univers un peu moins connu (et vendeur) qu’un Marvel United, ce jeu a très bonne réputation et ses règles sont très simples. Chaque héros possède son deck de cartes, un tour débutant par le tour du vilain, puis chaque héros joue ses actions et le tour se termine par l’impact de l’environnement.

Dans ce style de jeux, la quantité de héros et de vilains disponibles apporte la rejouabilité, c’est ce qui vous est proposé dans cette campagne avec la deuxième extension, Disparation, qui est justement plus centrée sur le Multiverse. En plus de nouveaux héros, vilains et environnements, cette extension ajoute un nouveau type de cartes, Principles. Ce sont des cartes qui ajoutent des règles optionnelles à vos héros, allant jusqu’à changer la manière dont vous pouvez le jouer.

L’extension vous est proposée à 70€ tout compris, et vous pouvez obtenir la totale (avec le jeu de base et la première extension) pour environ 175€. Cela me semble une offre raisonnable en comparaison avec le prix de la boîte de base sur Philibert (Lien Philibert), sauf si évidemment vous désirez jouer de suite. Vous pouvez également commander le jeu de rôle ou des sleeves en add-on.

Dreams of Yesterday

Dreams of Yesterday (Lien Backerkit) se termine le 6 avril. Dans ce jeu, annoncé comme un spin-off de Dreams of Tomorrow, vous allez lutter contre les musées adverses afin de construire les meilleures collections d’objets d’art. Vous devrez utiliser votre argent, prestige et vos connaissances pour acquérir les meilleures pièces de votre collection. C’est un petit jeu de cartes où vous allez construire votre moteur et développer votre musée. Dans cette campagne, vous pouvez également découvrir Motley, autre tout petit jeu d’ambiance. Dreams of Yesterday vous est proposé à 9$, contre 16$ pour les deux jeux, avec 5$ de frais de port, la prise en compte de la TVA n’étant pas précisée.

Divide et Impera (Expansion & Reprint)

Divide et Impera (Expansion & Reprint) (Lien Gamefound) se termine le 7 avril. On en discute. Je ne sais plus trop que penser et que dire au sujet de Ludus Magnus Studio. La décision de lancer le reprint d’un jeu qui n’a que moyennement fonctionné avec un relanch nécessaire pour la première campagne est pour le moins discutable. Difficile aussi de déterminer si les 150 000€ actuellement récoltés constituent un succès ou un échec, puisqu’il s’agit principalement d’un reprint. L’éditeur semble en tout cas en difficulté, et vous devez en être au courant si vous décider de backer ce jeu.

Concernant le gameplay, j’ai plutôt lu de bons retours sur ce jeu, qui semble relativement aisé à prendre en main mais compliqué à bien maîtriser. Dans ce jeu de contrôle de territoires dans un univers postapocalyptique, vous tenterez de faire triompher votre faction. Le jeu est basé sur le contrôle de territoires par majorité, et vous propose deux étages différents, vous permettant d’accéder aux toits enneigés.

La nouvelle extension, Faith & Anarchy vous apporte deux factions supplémentaires, augmentant encore une rejouabilité énorme, comme toujours venant de Ludus Magnus. Il vous en coûtera donc 49€ pour l’extension et 279€ pour la totale, hors frais de port. Attention à ceux qui possèderaient la version meeple, l’extension n’est disponible qu’avec des figurines lors de cette campagne.

Townsfolk Tussle : Foul Neighbors and Odd Jobs

Townsfolk Tussle : Foul Neighbors and Odd Jobs (Lien KS) se termine le 7 avril. On en discute. Si vous ne connaissez pas le jeu de base, il s’agit d’un jeu de combat de boss un peu déjanté, puisque basé dans la ville cartoon d’Eureka Springs. Avant de vous intéresser à ce jeu, vous devez vérifier la Direction Artistique particulière, qui ne peut pas plaire à tout le monde. Le pitch choisi, « Easy to Learn, Fun to Master » me semble particulièrement bien choisi, puisque vous pourrez vous lancer directement dans le jeu, et vous devez savoir que le hasard y est omniprésent. Comme souvent, il est possible de réduire le hasard des dés, mais ce n’est pas la principale qualité de ce jeu.

Dans ce jeu, vous incarnez des « Townsfolks », c’est-à-dire des habitants de la ville, que vous devrez défendre contre quatre méchants. Vous allez d’abord explorer et planifier vos actions, ensuite vous pourrez acheter de l’équipement chez le marchand, et vous passerez à la phase de combat. Chaque méchant possède son propre deck de combat, ce qui vous poussera à adapter votre stratégie. A la fin de chaque combat, vous pourrez récupérer des objets et améliorer votre équipement. Si le gameplay n’a pas grand-chose d’original, cet univers si particulier constitue l’originalité de ce jeu. Celui-ci est aussi très joliment produit, avec son plateau de combat, ses tuiles et ses miniatures.

Dans cette campagne, vous pouvez obtenir l’extension Foul Neighbors, qui ajoute des villes voisines et donc plus d’habitants, de méchants et de terrains et l’extension Odd Jobs qui vous apportera plus de possibilités d’équipement et de stratégies. L’ensemble des nouveautés vous est proposé à un total de 160€ tout compris, et la totale ne vous coûtera rien de moins que 270€ !! Même si je peux comprendre que l’univers attire, j’ai du mal à justifier un prix aussi astronomique pour un jeu au gameplay finalement assez simple et manquant de maîtrise sur les événements.

Let’s go to Japan

Let’s go to Japan (Lien KS) se termine le 11 avril. On en discute. AEG nous revient sur Kickstarter avec Let’s go to Japan, un jeu qui vous demande de planifier vos vacances au Japon. Comme souvent avec AEG, le jeu semble bien travaillé, propose une Direction Artistique attirante avec des illustrations des principales attractions japonaises et un gameplay abordable mais profond.

La campagne est d’ailleurs un joli succès avec près de 450 000€ à une semaine de la fin. Mais aussi comme souvent avec AEG le tarif est totalement rédhibitoire. La version boutique vous reviendra ainsi à 62€, tandis que la version Deluxe, seul vrai intérêt de cette campagne, vous coûtera près de 100€. Inutile de dire je pense que pour la moitié de cette somme vous pouvez trouver de nombreux jeux tout aussi intéressants en boutique. Il est d’ailleurs assez probable de retrouver ce jeu en boutique, à un tarif plus abordable, mais évidemment sans les exclusivités.

Concernant le gameplay, vous commencez en draftant des cartes d’activité que vous placez le long du plateau pour constituer votre itinéraire. Vous remporterez des bonus si vous parvenez à associer certaines icônes entre ellles. Vous pouvez aussi vous défausser de cartes afin de visiter la ville correspondante à la fin de la partie. Vous devez également obtenir des tickets de train vous permettant de vous déplacer d’une ville à l’autre. Lorsque votre itinéraire est terminé, vous déterminez votre score en calculant votre bonheur et votre stress, en commençant par le lundi.

Galactic Renaissance

Galactic Renaissance (Lien KS) se termine le 11 avril. On en discute. L’absence de review en français, la TVA à ajouter au pledge manager : autant de signes qui semblent indiquer que Matagot cible de plus en plus le marché américain. Malgré tout, ils proposent un retrait en boutique pour éviter les frais de port, et il vous en coûtera donc deux fois 45€ pour le jeu de base ou deux fois 60€ pour la totale.

Mais que contient ce jeu ? C’est le second opus de la trilogie, débutée par Inis, de l’auteur Christian Martinez. Vous allez tenter de construire votre équipe en ajoutant des spécialistes dans votre deck de cartes, afin de découvrir de nouvelles planètes ou de nouveaux systèmes, étendre votre influence et instiller le chaos au sein des autres factions. La composante politique sera bien présente dans ce jeu qui fait la part belle à la négociation.

Le campagne vous propose plusieurs « Game up » qui améliorent votre jeu et vous apportent des bonus, qui ne seront pas disponibles en boutique à l’avenir, hormis directement via Matagot. A vous de voir si la différence de prix vaut la Deluxification qui vous est proposée.

Birdie Pro

Cette semaine se terminent également Revolt, un petit jeu de cartes, Birdie Pro, un joli jeu basé sur le golf, Fast cap racing, un petit jeu d’adresse en Print & Play avec des capsules de bière, Cursed Goblins, un autre petit jeu de cartes de déduction, Raven Manor, un jeu de déduction sociale dans un univers horrifique, Final Strike, un autre petit jeu de cartes dans un style rétro et Krapules, un dernier petit jeu de cartes de bluff proposé sur Ulule.

Les projets qui arrivent cette semaine

Etant donné le nombre de projets qui se terminaient, je ne vais pas m’attarder sur les projets débutant cette semaine : j’aurai l’occasion d’en parler par la suite. Malgré tout, il y a du lourd cette semaine avec les projets suivants :

Zombicide : White Death - Illustrations héros

Zombicide : White Death

CMON nous propose ici une toute nouvelle franchise dont personne n’a encore entendu parler ! Vous y croyez ? Non bien sûr, mais Zombicide continue de fonctionner. Les Zombies sont de retour dans un univers médiéval fantastique, comme pour Black Plague et Green Horde.

Nous arrivons cette fois dans la cité glacée de Wintergrad, où vivent de nombreuses créatures humanoïdes. La cité est assiégée par les zombies, et il est impossible de fuir. Cette nouvelle version introduit donc la neige dans un environnement de château médiéval. Et se démarque avec ses personnages antropomorphiques. On en discute.

Mindbug Beyond Evolution et Eternity

Mindbug Beyond

Le jeu de cartes à succès est actuellement disponible en boutique pour une quinzaine d’euros (Lien Philibert). Ce jeu de cartes de duel est assez facile à prendre en main, mais possède un twist qui fait le sel du jeu, les Mindbugs qui vous permettent de prendre possession d’une carte adverse. Cela ajoute une composante de bluff et d’adaptabilité particulièrement intéressante. Vous aurez ici la possibilité de commander deux extensions, Beyond Evolution et Beyond Eternity, qui apporteront plus de possibilités au jeu. On en discute.

Project L : Phoenix Expansion and Reprint

Project L : Phoenix Expansion and Reprint

Une extension est proposée pour le jeu Project L de Boardcubator. Cette extension est apparemment offerte aux backers de la précédente campagne, avec uniquement les frais de port à payer. Cela leur permet de réaliser le reprint de ce jeu de puzzles avec les formes inspirées du jeu Tetris.

Vous aurez également l’occasion de découvrir cette semaine les campagnes de Nova Roma, Vedur ou Rocket Race.

Focus JDR

Humblewood

Une semaine plus calme que la précédente, mais Humblewood (Lien GameOnTabletop) se termine ce jeudi. On en discuteCe jeu vous propose un cadre de campagne pour la 5e édition avec de nouveaux monstres, de nouvelles espèces jouables ainsi qu’une aventure.

Nous nous trouvons dans le monde d’Antréternel, dans une forêt mystique située entre une zone montagneuse et une zone marécageuse. Cette forêt a été gouvernée pendant de nombreuses années par des hommes-oiseaux, mais un incendie a ravagé une partie de la forêt, poussant certains habitants à se retourner contre les oiserons, allant jusqu’à prendre les armes. Votre objectif sera donc de restaurer la paix, et vous devrez pour cela trouver un moyen d’éteindre l’incendie qui ronge cette forêt autrefois pacifique.

Vous aurez de nombreux lieux à découvrir, en allant de sombres cavernes à l’université d’Humblewood tout en passant par la côte et évidemment Coeurdaulne, la capitale de la forêt d’Humblewood.

Cette localisation par Arkhane Asylum vous est proposée à 80€ hors frais de port. Outre le livre de règles, elle contient également un deck de référence ainsi que des plans et cartes quadrillés et des standees en carton. La version Deluxe vous est proposée à 130€, et elle ajoute un set de dés, des pièces en métal et une carte en tissu. Vous avez également accès à un pack de figurines en add-on.

Une autre campagne, exclusivement en Anglais, se termine ce mercredi sur Backerkit. The Black Ballad vous est proposé par Storytellers Forge Studios : c’est une aventure également compatible avec la 5e édition, qui se déroule après la mort. Le but est d’apporter une réflexion sur ce qui se déroule après la mort, tout en essayant de préserver le destin du "Sunless Crossing".

Ce sera tout pour cette semaine, profitez bien, jouez, backez, et surtout prenez du plaisir !

Meilleurs commentaires

  1. Exactement ! :smiley: :smiley:
    Merci pour la publication !!
    Allez c’est partit pour les dernières 48h !!

  2. Avatar for Romn Romn says:

    Il me paraît important de préciser que tout l’intérêt du jeu est dans l’IA des vilains qui est très thématique et très différente suivant les vilains.
    Quelques exemples : y a le coffre-fort sur pattes, qui va faire tomber de l’argent en se déplaçant et attaquer les joueurs les plus riches, ou la brouette animée qui te fonce dessus et t’ensevelis sous les déchets ou encore, la grenouille qui saute d’un bout à l’autre de la carte, les sensations sont totalement différentes et il faut arriver à s’y adapter au mieux.

    Le jeu est plein d’humour et de jeux de mots, et les cartes (objets ou d’actions des vilains) ont des effets extrêmement thématiques pour peu qu’on prenne le temps de lire les textes (en anglais…).

    Bref, moi qui ne suis pas trop coop, c’est un jeu que j’apprécie beaucoup (avec le groupe adapté).

  3. A noter aussi la campagne de Biomos sur Ulule, qui est un jeu vraiment sympa (simple à apprendre, mais avec une certaine profondeur et une belle rejouabilité, comme Akropolis).

  4. Ça a débuté la semaine passée, donc c’est la semaine passée que j’aurais dû le signaler. Je l’ai loupé parce que je ne suis pas toujours Ulule. Mais je ne manquerai pas d’en parler lors de sa dernière semaine ! :slightly_smiling_face:

  5. Ça je l’avais bien compris, je n’ai peut-être pas suffisamment insisté dessus. C’est toujours difficile d’être juste sur un jeu que je n’ai pas testé (ce qui est souvent le cas), mais je lis toujours beaucoup de retours. Et dans l’ensemble, il y a des gens qui ont apprécié et d’autres non. Je pense que ceux qui s’attachent beaucoup au thème prennent plus de plaisir que ceux qui sont plus calculateurs, vu que j’ai surtout lu que le hasard était fort présent (ce qui n’est pas un problème pour moi il faut juste le savoir).

    Enfin bref, en conclusion j’aimerais beaucoup tester ce jeu et je pense que je l’apprécierais, mais à ce prix c’est une hérésie pour moi.

  6. Avatar for Romn Romn says:

    Tout à fait, perso j’ai acheté une v1 d’occaze pour 100 euros (et c’est déjà beaucoup).

  7. Si ce n’est pas trop demander, je trouverais ça bien pratique d’avoir les liens des campagnes associés à chaque titre de jeu cité.
    Cela permettrait d’aller creuser facilement les infos pour les jeux qui titillent sans se fatiguer à chercher (pas comme le rédacteur quoi).

    On attend avec impatience Red Inferno et Bleu Wave (ou pas).

  8. Haha oui c’est sûr. :joy:

    C’est juste que souvent je suis à la bourre et c’est le genre de trucs qui passent à la trappe. Et pourtant @Thierry rajoute déjà plein de liens à mes articles (je fais les liens des jeux présentés et il rajoute les liens à l’intérieur), même si j’essaie d’en faire de plus en plus moi-même.

  9. Pour préciser, ils proposent quand même les figurines de la bdb et des extensions initales, seules en add-on dans ce cas, mais c’est sûr, faut un peu repasser à la caisse. :wink:

  10. Oui mais ça fait un joli petit billet de mettre à jour en version fig… :fearful:

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

5 la suite réponses

Participants

Avatar for garibaldi31 Avatar for ralf Avatar for whisper Avatar for masterzao Avatar for Telgar_Sandseeker Avatar for MathemW Avatar for Teranya Avatar for Romn Avatar for irskell

Partager cet article avec un ami