Un Cwowd-porter au FIJ : l’essai d’Erune

Erune - Test au Festival des Jeux de Cannes

Nous avons demandé à un membre de Cwowd de jouer les reporters mystères lors du Festival International des Jeux de Cannes. Sa mission : tester quelques titres attendus cette année sur Kickstarter. Et vous livrer ses impressions.

On attaque cette série avec le plus pressé, Erune, actuellement sur Kickstarter.

Erune est le premier jeu de Arkada Studio. Une équipe Made in France basée à Rouen.

Le principe : un Donjon Crawler - jeu de rôles, le tout fluidifié par une assistance vocale (celle que vous utilisez peut-être déjà si vous êtes habitué à dire "OK, Google...").

Si vous êtes réfractaire à la technologie dans vos jeux, passez votre chemin : elle est profondément ancrée dans ce jeu qui ne peut être joué sans. Ni sans une connexion.

Mais, à mon avis, il serait dommage de s'arrêter à ce seul "défaut" et ne pas au moins s'intéresser à ce qui est proposé.

Erune a le potentiel pour intéresser ceux qui rêvent de pouvoir retrouver le plaisir d’un jeu de rôles et de découvrir (ou faire découvrir) un univers medfan riche en aventures.

Sans passer des heures/jours à lire et relire règles et scénarios. Et tout en bénéficiant du cadre plus structuré d'un jeu de société.

Si vous vous reconnaissez dans ce portrait, jetez au moins un œil curieux à ce projet !

Erune - Test au Festival des Jeux de Cannes
Photo @Au Meeple Reporter

Erune est pensé pour accueillir de 2 à 5 joueurs, un des joueurs tenant le rôle de Maître du Donjon [NDLR : il s'agit en fait d'un Overlord, on détaille en fin d'article].

Aucun mode solo n'est proposé. Et attention! Pour jouer à deux, un des joueurs devra jouer 2 personnages; impossible de jouer sans Maître.

Le jeu a été conçu par des rôlistes  (et ça se sent fortement) mais pas que pour les rôlistes en manque de temps. Et pas forcément (du tout ?) pour des rôlistes purs et durs.

De mon côté, après 1h30 de partie, j'avais bien envie que cela continue. Encore!

Erune - Test au Festival des Jeux de Cannes

Ma partie de test lors du salon s'est jouée à trois: le Maître du Donjon joué par un membre de l’équipe d’Arkada, ma chérie qui n'est (pour l’instant!) pas une grosse joueuse et moi-même.

Configuration qui me semble idéale. Disons trois ou quatre joueurs, 5 joueurs risquant, à mon avis, d'allonger un peu (trop) la partie.

Nous sommes rentrés rapidement dans la partie, pas besoin de 30 minutes d'explication de règles. Juste le choix de nos persos suivi d'une explication rapide.

Le jeu fonctionne sur quelques principes simples:

  • Le Maître du Donjon a des objectifs secrets à accomplir pour cumuler des points de victoire. Pour cela, il a une horde de monstres à disposition, des pièges ainsi que des compétences qu’il pourra acquérir et améliorer pour poutrer les aventuriers dans les règles de l’art.
  • Les autres joueurs ont un objectif connu et des objectifs secondaires que le Maître dissimule derrière son écran. Leur but : réaliser l’objectif principal et cumuler des points en accomplissant les secondaires.
  • En fin de scénario, on compare les points des joueurs avec le total du Maître.
Erune - Test au Festival des Jeux de Cannes - Les actions possibles
Photo @Au Meeple Reporter

Les joueurs peuvent effectuer deux actions simples : se déplacer (le nombre de cases est indiqué sur les plateaux individuels), combattre (attaquer ou lancer un sort), fouiller, détecter des pièges ou des passages cachés... Attention : jamais deux fois la même action par tour.

Ils peuvent aussi utiliser des actions simples, gratuites, comme boire une potion. Et interagir avec les points d’intérêt... c’est là que l’I.A. du jeu intervient.

L’ I.A. ne gère pas le scénario, c’est bien le Maître du Donjon qui a les choix scénaristiques, tactiques et logiques de l’histoire à mettre en place. Même si lui non plus ne sait pas tout de l'histoire.

Le rôle de l'I.A est de simplifier le jeu. Et même moi, qui suis plutôt du coté anti-apli, je l’ai oubliée en cinq minutes. Elle s'est montrée très réactive. Même dans le brouhaha du Festival International des Jeux.

Il y a bien eu quelques ratés mais sans grande importance. Vu les conditions (si vous êtes allé une fois au Festival, vous avez une idée du bruit ambiant), c'est une grosse performance.

Alors, oui : la voix robotique chatouille les oreilles. Mais les gars au salon assurent une évolution rapide de ce coté là.

Personnellement, elle ne m’a vraiment pas gêné. Alors que son impact sur la partie est lui un gros plus : elle allège le jeu, le fluidifie et réussit même à gagner en immersion. Après, si la voix vous dérange vraiment, éteignez le son : l’appli écrit en simultané tout ce qui se dit (mais tant pis pour la fluidité et l'immersion).

Le jeu repose bien évidemment sur des jets de dés. Globalement, il s'agit d'un jeu de rôle (ou équivalent en jeu de plateau) très classique.

A noter, tout de même, un truc sympa (même si sans doute anecdotique) : le Maître peut proposer des pactes aux joueurs, avec un avantage momentané et une compensation-contrepartie (négative, évidemment) à moyen/long terme. Une sorte de pacte avec le diable.

Je ressors de ce test avec l'impression que l’équipe a bien bossé son projet et semble avoir blindé sa proposition en amont de la campagne. Mais Kickstarter prend souvent au dépourvu. Je pense qu’il manque (copieusement !) de communication à l’étranger. Ce handicap risque d'être bien difficile à surmonter...

L'obstacle principal au succès de cette campagne reste probablement d'expliquer le fonctionnement de l'application, son rôle et son utilité.

Coup de cœur du Festival pour ma chérie, grosse surprise pour moi.

Reste en inconnue le plaisir pris par l'Overlord que nous n’avons pas joué.

Cwowdporter au FIJ

En complément d'info

Le Maître du Donjon n'en est pas un : il joue contre les joueurs, en adversaire. On est donc bel et bien sur un jeu à Overlord et pas "vraiment" un jeu de rôles. Le rôle d'Overlord semble toutefois plus intéressant que dans de nombreux titres du genre (semble : personne n' a hérité de ce rôle lors des démos).

Bien que le Maître du donjon soit en réalité l'ennemi des joueurs, Erune permet de retrouver les sensations d'un jeu de rôles. Ou, au moins, de ce qui en tient lieu sur console/PC (un RPG).

Le jeu, les mécaniques, jets de compétences etc. restent très basiques (fouiller un coffre, chercher un piège...). L'univers est lui aussi très classique. Générique. Ce n'est pas de ce côté qu'il faudra chercher de l'innovation (et ce n'est pas non plus ce qu'ils promettent).

Malgré les progrès énormes réalisés dans le domaine de la reconnaissance vocale, la technologie n'est pas totalement fiable. Certaines voix passent mal. Certains accents sont difficiles. Si vous avez un appareil Google ou Amazon chez vous, on ne vous apprend rien.

Toutefois, l'application développée pour Erune (à partir de Google Home et Google Assistant) n'est pas aussi généraliste que celle nécessaire à un Amazon Echo, par exemple. Elle ne doit pas vous trouver une recette de cuisine, la musique d'ambiance associée et appeler votre mère si vous êtes perdu... En conditions de test difficiles, comme sur un salon, la compréhension semble excellente. Et son apport intéressant.

Sur l'aspect voix synthétique, désagréable, les porteurs du projet ont communiqué un lien Google démontrant les diverses évolutions/possibilités d'amélioration. Impressionnant... mais cela reste de la démo technique, sans aucun engagement réel sur la disponibilité -date et, plus encore, particularités du français. Ce sera peut-être implémenté quand vous recevrez le jeu; ou peut-être pas. Et la lecture ne sera probablement pas toujours parfaitement en rythme, avec les intonations etc. Si c'est quelque chose auquel vous êtes sensible...

L'idée est intéressante, son développement semble maîtrisé et son utilisation réfléchie. A condition d'accepter que Erune est un jeu léger, façon RPG, ambiance beer & pretzels (mais pas trop, faut rester compréhensible de l'IA^^).

Le risque est par contre important, notamment sur la viabilité à long terme d'un jeu 100% dépendant d'une appli reposant sur des technologies non-propriétaires, porté par un primo éditeur via une campagne qui peine à atteindre les 1000 souscripteurs pour deux langues.

Pour plus d'informations, vous pouvez aussi lire la "preview" de Au Meeple Reporter dont nous avons repris plusieurs images.

Meilleurs commentaires

  1. arkada says:


    ERUNE est un jeu de plateau d’aventure dans lequel 1 à 4 joueurs font face à un autre joueur, le Maître du Donjon , à cette recette bien connu nous avons ajouté notre assistant vocal “L’Esprit d’Erune” , une application dirigé par la voix :
    • Fini les livres de règles , une question et l’assistant vous répond exactement et rapidement !
    • L’Esprit gère aussi l’aléatoire de la partie à la manière d’un jeu vidéo, elle rajoute des événements aléatoires qu’aucun des joueurs ne peut ni prévoir, ni connaître !
    • Fini les cartes trésors ou butin, L’assistant vocal se charge aussi de cela, elle interroge sa base de donnée et annonce le résultat du butin ou de la fouille (par exemple 1 chance sur 5000 d’avoir un objet légendaire).
    • Elle retient toutes les décisions prises par les joueurs et celles-ci ont un impact sur la suite de l’aventure comme dans le livre dont vous êtes un héros !
  2. arkada says:


    Les ressources du jeu
    Il existe trois ressources dans ERUNE :

    Le rôle du maître du donjon dans Erune est plus poussé que celui des jeux de plateaux d’exploration classique.

    • Il a sur sa fiche de quête l’emplacement de ses pièges, monstres, décors et pions d’événements dans les différentes salles.
    • Il connaît ses objectifs principaux et secondaires ainsi que ceux des aventuriers.
    • Il gagne de l’expérience comme les aventuriers et peut monter de niveaux et débloquer de nouveaux talents.
    • Il possède des talents comme qu’il peut utiliser pour combattre avec ses montres, améliorer son donjon.
    • Il possède des talents appelés “Malédiction” qu’il peut lancer sur les aventuriers (Ex : “Faiblesse” : Diminue la force d’un héros).
    • Il peut passer des pactes noires avec les aventuriers pour les débarrasser d’une malédiction, les ressusciter ou leur faire gagner des points de vie ou de mana. Lorsqu’un aventurier passe un pacte avec le MD il reçoit une énergie noire qui l’oblige à donner ses prochains points de stamina gagnés au Maître du Donjon.

    Aucun des actes du MD n’est dicté par l’Esprit. Cependant, L’Esprit peut à tout moment lors d’événements interagir avec le MD de la même façon qu’avec les aventuriers.

    Notre assistant vocal, “L’Esprit d’Erune”.

    Parler et écouter.
    Grâce à l’interface visuelle épurée de notre application, la prise en main est rapide, il vous suffit de lancer l’application et de lui parler, tout se fait par la voix.
    Touchez l’écran de votre téléphone, posez une question ou lancez une commande. L’assistant vocal vous répond en une fraction de seconde.


    De l’intelligence et une immense base de donnée
    L’assistant vocal déclenche des musiques, affiche des images ou vidéos, compte les tours de jeu, répond en fonction d’un contexte de partie (difficulté), elle tient également compte des caractéristiques des joueurs et génère un résultat en conséquence, elle peut aussi faire des calculs pendant la partie (Ex : gain de niveau…).

    Rejouabilité
    Avec cette technologie la rejouabilité est presque infini ! En effet, l’assistant vocal retient tous les choix pris par les joueurs en cours de partie et modifie les événements futurs en conséquence : vous ne ferez jamais deux fois la même partie, attendez vous à être surpris !

    De l’aléatoire
    Finis les cartes chance/trésor et tableaux de dés et laissez place au vrai hasard. Tout comme les butins dans les MMORPG, l’application vocale interroge sa base de donnée et créée pour vous un résultat unique parmi des milliers de possibilités différentes.
    Une évolution constante
    Votre jeu de plateau évolue avec le temps, nous pouvons enrichir sa base donnée sans limite et sans besoin de téléchargement et proposer de nouveaux objets, des événements inédits, voir même augmenter sa base de connaissance.

    Mais comment fonctionne-t-elle dans Erune ?
    Lors de la partie vous pouvez demander à “L’Esprit” n’importe quelle précision sur les règles elle vous répond instantanément. “Quel est l’effet de telle potion ? Quelles sont les caractéristiques de la hache d’arme ? Comment lancer un sort ?” elle vous répond à tout moment et ceci n’a aucun impact sur la suite de l’aventure.
    Au début de chaque partie, vous communiquez à l’Esprit vos niveaux de personnages et elle adaptera les événements et le butin en conséquence…
    En début de tour, “L’Esprit” crée des événements aléatoires ou scriptés en fonction de vos actions précédentes, vos actions ont donc des conséquences que ni vous, ni le Maître du Donjon ne peuvent prévoir. Et “L’Esprit” n’est l’alliée de personne donc attendez vous tous à avoir des surprises !


    Il peut aussi y avoir des conséquences d’action :
    “Si l’archer elfe boit de la bière naine, il peut obtenir un effet aléatoire positif ou négatif prenons l’exemple qu’il boit la bière et gagne 2 de stamina. Néanmoins, au tour suivant, il est possible que l’événement aléatoire de l’Esprit soit qu’il tombe dans les pommes à cause du breuvage nain bien corsé !”.

    Et certains choix ont un impact sur la suite de l’histoire à la manière d’un livre dont vous êtes le héros :
    “Les héros arrivent à sauver un Personnage non-joueur lors d’une quête, il se peut qu’il revienne plus tard dans l’histoire et change l’organisation d’une autre quête, ou alors le MD arrive à le tuer et cela aura aussi un impact sur la suite.”
    De plus, l’Esprit posera certaines questions au MD lors d’événements, “Il va y avoir une apparition de monstres derrière cette porte, souhaitez-vous 3 gobelins ou 4 rats ?”. A cela, le MD choisit la réponse qu’il pense être la meilleure pour gagner et l’Esprit procédera à la suite de l’événement.

    Mécaniques de gameplay
    Dés
    Il existe trois type dés dans ERUNE :

    • Le D6 sert au déplacement.
    • Les dés de combat (noirs, jaunes, rouges et bleus) ces dés servent pour les combats, les défenses et les sorts, ils possèdent trois types de visuels (l’éclair, le bouclier et la tête de mort) de manière générale les têtes de morts sont les dégâts infligés lors d’une attaque, les boucliers sont les dégâts bloqués lors d’une défense et l’éclair donne un point de stamina.
    • Le dé de détection sert à la détection des pièges dans une salle (un oeil montre un piège, deux yeux montrent deux pièges la croix est un échec).

      Talents
      Les talents sont les compétences passives et/ou actives que chacun des aventuriers pourront gagner après leur montée en niveau. Chaque talent a donc son effet actif ou passif et certains talents nécessite la connaissance d’un autre pour pouvoir les débloquer.
      Pour utiliser un talent il suffit de dépenser de la stamina que l’aventurier gagnera sur certains lancés de dés ou alors grâce à des consommables (potions, substances, etc.)

      Sorts
      L’utilisation des sorts dans ERUNE est très simple, les personnages pouvant les utiliser disposent de cartes de sorts sur lesquels sont écrit les effets de ceux-ci et ils doivent seulement utilisé un point de mana pour le lancer, une fois le sort lancé il n’est plus disponible pour le reste de la quête sauf si l’aventurier possède, par exemple le talent spécial appelé “École renforcée” qui permet de relancer une deuxième fois un sort.

    Voilà ! J’espère avoir répondu à la plupart de vos questions ! N’hésitez pas à continuer d’en poser sur ce thread, je vous répondrai !

    Gaëtan

  3. Testé aujourd’hui,
    j’étais partie avec pas mal d’aprioris, déjà le style appli j’adhère pas, la voix Google , bon bofff ok elle va changer le côté MD qui bosse et qui fait jamais une partie…
    Du coup j’y vais à petit pas.

    Une grosse heure après,je ressort en réfléchissant fortement à pledger.
    Oui la voix est merdique et oui on l’oublie très vite mais de temps en temps elle nous chatouille l’oreille.
    Gaetan et sur que l’evolution en un ans sera énorme et j’aurais tendance à lui faire confiance.
    Pour moi il suffirait de pas grand chose pour complètement l’oublier.
    L’appli n’est pas énormément présente mais elle compile l’armoire entière de collection de bestiaire et livre de règles ainsi’ que les événements aléatoires et les points d’interêt sur les tuiles.
    J’ai retrouvé le plaisir du jdr et ma compagne et ressorti avec une énorme envie d’essayer le jdr.
    Grosse surprise pour moi et coup de cœur pour ma compagne (très étonnant c’est pas du tout son style de jeux normalement) elle a trouvé très fluide et hyper immersif.

    Le rôle du Maître du donjon a l’air pas mal foutu avec un système d’objectifs secondaires pour monter au score, et la possibilité de s’améliorer grâce à des achats de compétences.

    Un gros + ils m’on vraiment donné envie de suivre de près la campagne.
    @arkada merci à vous deux, très bon moment.

  4. Bonjour à tous, chers amoureux du monde ludique.

    Mon équipe et moi même vous remercions sincèrement pour le fort intérêt que vous portez à notre projet Erune.

    Nous sommes ravis qu’il suscite l’intérêt et questionnements.

    Je vous écris ce message en personne afin de soulever le voile qui pèse sur certaines confusions.

    Le lancement de notre projet Erune sur Kickstarter se déroule mieux que nos espérances !

    Nous avons bénéficié d’un énorme soutien de la part de notre communauté et avons rempli notre objectif en seulement quelques jours!

    Un chiffre est revenu plusieurs fois dans vos messages concernant notre besoin de créer 2000 copies d’Erune pour pouvoir financer notre jeu : c’est faux , je m’explique :

    • Vendre 2000 copies d’Erune nous permettrait d’atteindre rapidement notre rêve qui est de nous salarier à plein temps pour Arkada Studio, afin de pouvoir créer les futurs extensions d’Erune et créer d’autres jeux plus rapidement (nous ne manquerons pas d’idées de projets futurs !). Le chiffre vers lequel nous allons actuellement nous permet sereinement de faire exister le studio.
    • Aujourd’hui nous avons atteint le financement pour pouvoir fabriquer les boîtes de jeux Erune et assurer leur livraison (au plus tard avril 2021), ainsi que son application et sa maintenance à vie.
    • Gardez à l’esprit que la boîte Core de Erune sera disponible en 2021 en distribution en boutiques, et que nous sommes en négociation avec les plus grands distributeurs européens et mondiaux…

    Je vous rappelle que mon équipe et moi-même avons créé ce jeu de toutes pièces : les illustrations, le design et sculpt des figurines, les vidéos d’animation, notre application et le gameplay.

    Nous avons passé 2 ans à arpenter les salons européens comme le FIJ, Essen, etc.

    Notre unique moteur est la passion du jeu et notre volonté de proposer le jeu de nos rêves aux joueurs, de le faire vivre et évoluer en permanence grâce à l’application (nouvelles quêtes, objets, événements, personnages…).

    Nous mettons un point d’honneur à solliciter notre communauté afin qu’elle contribue activement à la création de nouveaux contenus et qu’elle prenne part à la vie d’Erune et ses extensions futurs !

    Nous proposons également de développer des applications vocales comme celle d’Erune auprès d’autres éditeurs, technologie au coeur de notre jeu, qui permet de limiter au maximum l’usage de l’écran pour une immersion inédite dans des jeux de plateau hybrides tels qu’Erune.

    J’espère avoir répondu à vos questions.

    Merci à vous tous qui nous soutenez et nous accompagnez dans cette aventure!

    Ludiquement

    Quentin Deleau - Arkada Studio

  5. Bonjour,

    Concernant les accusations de comptes fictifs, notre communauté s’est mobilisé seule dans les commentaires de notre Kickstarter. Nous n’avons rien initié, vous pouvez aller les lire. Je trouve dommage de devoir même justifier cela. Si vous ne voulez pas soutenir notre projet, il n’y a aucun problème, on n’est pas obligé d’aimer les mêmes jeux. Mais quel est l’objectif d’empêcher les gens qui souhaitent le soutenir de le faire ?

    Je venais à chaque fois poster pour vous donner des informations sur notre jeu et seulement sur notre jeu.

    Nous savons que nous n’avons pas assez de communication internationale, ce n’est pas la chose la plus simple d’obtenir des reviewers outre atlantique lorsque l’on lance un premier projet, ceci dit les américains arrivent de plus en plus et nous comptons remédier à cela.

    Pour ce qui est de notre palier de financement ainsi que du nombre de jeux nécessaire pour que nous puissions le livrer comme promis à nos backers. Une précision, que je ne devrais pas avoir à faire, mais nous sommes une entreprise technologique en plus d’être éditeur, nous développons des applications vocales. Arkada est membre d’un incubateur d’entreprises, nous sommes soutenus financièrement par la Région Normandie, de plus, nous avons le soutien de la Banque Pour l’Innovation. Lorsque nous disons qu’avec tant de jeux, nous pouvons continuer notre activité, c’est le cas.

    Ce projet est notre premier projet, il est très ambitieux et nous avons tout fait et préparé pour qu’il se passe au mieux et ça depuis plus de deux ans. On est accessibles n’hésitez pas à venir nous parler si vous avez des questions !

    Nous avons passé beaucoup de temps à regarder toutes les interrogations qui sont apparus sur ce forum concernant le jeu, elles étaient pertinentes et elles nous ont permis de préparer de nombreux articles !

    Gaëtan

  6. C’est ton point de vue. Le mien, c’est que, à partir du moment où ils ne jouent pas franc-jeu, cela devient le problème des backers. Et si tu réfléchis un peu, tu devrais réaliser qu’il est de ton intérêt que ce soit public.

  7. Et donc, on ne fait rien car certains font pire ?

    Je suis désolé pour tous ceux qui s’en foutent mais pas ici.

    Au passage, le bourrage d’urnes lors du vote passait. Je comprend qu’on puisse chercher à mobiliser sa communauté pour influencer ce genre de chose (c’est d’ailleurs le cas des comptes que j’ai vérifiés, qui n’ont pas été « modérés »), aussi débile cela soit-il. J’en ai juste tenu compte et n’en ai pas fait le choix des membres (et à moi de faire en sorte que le nombre de membres votants soit plus élevé pour rendre plus délicate la tâche d’un éditeur peu scrupuleux).

    Par contre, qu’un des associés vienne enchérir derrière ici-même avec un compte pipeau, en utilisant un mail de son ancien site perso, juste après avoir publié que la campagne était un succès, qui se passait mieux que prévu etc… faut arrêter de prendre les gens pour des cons.

    Je répète donc et tant pis pour ceux qui ne voudraient pas comprendre : pas ici. Et peu m’importe que d’autres laissent faire. cwowd a été créé pour que la parole revienne aux joueurs, pas aux pratiques commerciales. Je n’ai vu s’exprimer aucune volonté que cela change.

  8. Je doute, tu pourras joindre à ton scan le numéro CVC

  9. Punaise j’aurai du venir plus tôt ?! Personne ne me dis à moi que les sujets monolith c’est hasbeen et que c’est ici qu’on rigole.

    Bon, d’un autre côté j’ai un filtre antifan, je vois que les haters :grin:

  10. Pour un pledge offert je veux bien prêter ma voix pendant plusieurs heures, je suis capable de doubler :

    • un barbare bourré
    • un nain bourré
    • un elfe bourré
    • un prêtre bourré
    • un magicien bourré
    • un gars du Nord-Pas de Calais dans son état normal :bisou-les-chtits:

    :sunglasses:

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

648 la suite réponses

Participants

Lost Password

Partager cet article avec un ami