jeu deep madness en francais

Deep Madness

Ameritrash
Soutenir ce projet
7.6

On recommande

8.3

Membres

Deep Madness : la VF et ce qu’on en pense

jeu deep madness en francais

La VF Deep Madness qu'on espérait est là !

Chose promise chose due : Diemension Games viennent de publier sur la possibilité d'avoir en achat optionnel une version française de tout le contenu du jeu.

Mine de rien pour $10 (pour la boîte de base), cela comprend pas moins que  :

deep madness-heros-randi-carter

  • le livre de règles
  • le "storybook"
  • les cartes monstres
  • les cartes investigateurs
  • les scénarios
  • les cartes objets et autres...
  • tout le contenu des bonus

Ce qui fait, en plus du livre de règles et de l'histoire, pas moins de 9 scénarios et quelques 300 cartes de traduites. Cela sans compter les extensions qui auront leurs propres kits de traductions ($5$ par extension).

De plus Diemension Games a confirmé passer par des professionnels pour la traduction. Donc du tout bénéfice pour les français. Mais qui dit participatif dit qu'il faut aussi que l'éditeur s'y retrouve. Lui ayant fait un geste, messieurs les français n’hésitez plus : jetez-vous sur cette traduction ! [NDLR : eh! comment ils nous vend son truc, lui ?]

Et pour ceux qui n'auraient pas encore jeté un œil à Deep Madness et qui se disent : chouette un projet de figs en français, voici un peu de quoi il retourne :

Deep Madness, le jeu

Deep Madness est un Dungeon Crawler (DC) prenant place dans un univers à la Abyss. Vous et vos amis vous trouvez pris au piège dans une station immergée lors de la découverte d'un artefact qui corrompt son environnement et transforme tout en monstres. C'est valable pour vos anciens collègues tout comme pour tout ce qui était vivant dans la base sous marine.

Un DC avec des tentacules qui se joue en mode coopératif contre le "jeu". Deep Madness ne révolutionne pas le fonctionnement du DC mais on a pu noter qu'ils ont récupéré pas mal de bonnes idées un peu partout pour en faire un ensemble plutôt sympathique :

  • L'activation des monstres et personnages se fait en alterné, chacun son tour ; mais l'ordre d'initiative change ce qui fait que les monstres commenceront le tour une fois sur deux.deep madness-activation alternée

 

  • La progression du "mal" se fait via une piste d'évolution ; à chaque tour le mal progresse. Et plus il progresse, plus il va corrompre de lieux.

 

  • Cette corruption s'étendra à de nouvelles parties du plateau ; ce qui nous fera retourner la tuile et dévoiler l'apparition de monstres. L’intérêt est que, au début de chaque tour, les joueurs connaissent la tuile qui va être corrompue. Il faut donc choisir entre rester sur cette tuile et partir. On ne peut pas dire qu'on a pas été prévenu... De plus, chaque corruption fait aussi apparaître des monstres dans d'autres tuiles déjà corrompues. Le petit plus étant le fait que l'on peut ralentir l'avancée du mal (et donc l'arrivée de méchants) en utilisant certaines cartes.deep madness-fiches scenarios

Le reste est assez classique : gestion d'un niveau de "stress" qui a des avantages mais pas mal d'inconvénients. Des recherches d'objets, des combats (forcément) et des monstres pas beaux du tout.

L'une des innovation de Deep Madness qui colle bien a l'ambiance est la gestion de l'oxygène des personnages. En effet, certaines tuiles sont inondées et, si on y reste trop longtemps, on risque de mourir (ou en tout cas être affaibli). Cela se couple bien sur avec des monstres qui ont la capacité de vous retenir dans la pièce dans laquelle vous vous trouvez 🙂

En gros le jeux semble être un bon DC avec une intelligence artificielle assez bien foutue. Pas le DC de la décennie mais un bon DC bien marqué par l'ambiance du thème choisi.

Deep Madness, l'analyse du KS

Si le jeu est classique en terme de DC, on peut dire que le KS, lui, ne l'est pas vraiment. En effet, au milieu des mois d'octobre/novembre où s'annonçait un combat inédit entre grosses productions de jeux de figurines (le nouveau CMON, Mythic Battles: Pantheon, la réimpression de Kingdom Death: Monster et j'en passe), le Deep Madness de Diemension Games faisait office de petit Poucet ; voir, même, certains se demandaient ce qu'il faisait là tellement la période était risquée.

deep madness-addon-spawn of the Sleeper (60mm)

Eh bien ! Il a pour l'instant trompé tout son monde en se transformant en ogre plus qu'en petit Poucet. Au point, même si ce n'est qu'une supposition de ma part, de faire reculer le grand CMON qui, empêtré dans ces soucis de livraison, a préféré reporter le lancement de Rise of the Moloch qui venait tout juste d'être annoncé [NDLR : pour le 24 Octobre, on ne sait toujours pas s'il arrivera sur KS en novembre ou même en 2016].

Deep Madness a en effet proposé un début de campagne extrêmement généreux, ce qui lui a permis de vaincre le signe indien qui va avec les Early Birds temporel (tarif réduit pendant 24 ou 48h) : pas moins de 15 bonus en deux jours et des nouvelles miniatures dans tout les sens. Cela a créé un bel effet de boule de neige qui ne faiblit toujours pas après 10 jours de campagne. Une moyenne de 200 soutiens supplémentaires par jour et bientôt 5000 soutiens assurés de recevoir (avec les réserves d'usage, évidemment) au moins 138 miniatures pour un soutien de $100 ($110 donc avec la traduction en français).

Mais plus que le nombre de miniatures, ce qui est bien c'est que la campagne alterne entre héros/monstres et bonus de "gameplay". Que demander de plus ?

En étant honnête, la campagne n'est pas parfaite non plus. Les actualités sont limitées à 1 par jour ; peu importe ce qu'il arrive (même lors du démarrage en fanfare) et les achats optionnels ont quasiment tous été dévoilés dès le début. Mais depuis lors la campagne ne baisse pas ; ces absences n'ont donc pas l'air d'être gênantes.

Deep Madness, ce qu'il faut retenir

Pour conclure, je dirais que Deep Madness est peut être le bon coup de cette fin d'année. L'éditeur semble vouloir s'ancrer sur le marché avec un KS extrêmement généreux et ouvert au monde avec une traduction imprimée disponible. Le projet a l'air bien préparé avec énormément de sculptures 3D déjà prêtes et, malgré une communication assez moyenne, un déroulement de campagne et un enchaînement des bonus loin d’être absurde.

Alors, certes le thème en rebutera surement beaucoup ; car il faut aimer l'horrifique et le glauque. Mais, pour les autres, l'affaire s'annonce bonne.

On vous encourage à prendre l'achat optionnel pour la traduction en français. Non seulement parce que c'est bien plus pratique^^ mais aussi pour montrer aux porteurs de projets américains qu'il y a une réelle plus-value à le faire.... petit à petit, cette idée pourrait bien devenir une bonne habitude.


Vous avez aimé cet article ? Il vous a été utile ? Merci de soutenir cwowd avec un "tip" Paypal : 1€2€ ou ce que vous voulez


Lost Password

Partager cet article avec un ami