Draconis Invasion, alors c’est comment?

Draconis Invasion, alors c’est comment?

En novembre 2015, Cwowd était encore à ses balbutiements que Jean-Michel nous concoctait un petit article sur un kickstarter en cours : Draconis Invasion. Depuis, de nombreux projets ont défilé et certains ont même été livrés. C'est le cas de celui-ci avec 5 mois de retard. Avec 1398 backers et près de 80.000 $CAN, le premier projet de Jeffrey Lai fut plutôt une réussite.

img_20161006_202557Une offre de Pledge Groupé intéressante s'étant mise en place grâce à @val2partajeux , nos précieuses boîtes Deluxe (avec règle en français) sont enfin arrivées à bon port malgré quelques pérégrinations très bien gérées par le porteur et le dispatcheur (les quelques addons manquants arrivant sous peu).

Première impression : la boîte est immense de par sa profondeur ! La deuxième : cette boîte est d'une qualité rare : carton ultra épais et solide capable de résister au poids de millier de cartes et autant de chocs ! En 20 ans de vie ludique, je n'ai jamais eu de boîtes d'aussi bonne qualité!

img_20161006_222152

Troisième impression : cette boîte est bien vide (et encore sur la photo, mes cartes sont sleevées, bonus inclus). Seulement un tiers occupé par les cartes, le reste se compose des livrets de règles multilingues, le dé de Terreur et les cartes ennemis (Invader) hors format. C'est bien maigre... Bon au moins, il y aura de la place pour de futures extensions. Je ne parle même pas de l'artbook qui n'a de collector (simple livret relié) que le nom. Par contre les artworks sont magnifiques, les cartes de plutôt bonne qualité. La règle est en petit format mais plutôt claire (sauf la page 3 française qui s'est malencontreusement germanisée, rien de bien grave toutefois vu que la version corrigée est téléchargeable).

img_20161006_203158

Et le jeu me direz-vous?

Deckbuilding classique, ceux qui ont pratiqué Dominion ne seront pas dépaysés et encore moins si vous connaissez Thunderstone. Vous commencez la partie avec 12 cartes "faibles" : 7 Or de base et 5 Gardes Impériaux. Il faudra améliorer progressivement son deck en achetant grâce à son Or d'autres cartes plus puissantes : Gold, Action et Defender et ce, afin de combattre des Invaders qui seront vos Points de Gloire (vos points de victoire qui ne rejoignent pas votre deck).

Chaque tour vous pourrez jouer une carte Action (A), qui permettra éventuellement d'en jouer d'autres, puis vous aurez le choix entre 3 actions :

-B "Buy" : acheter une carte (Gold, Action ou Defender) grâce à votre Or.

-C "Campaign" : piocher 2 nouvelles cartes Campagne ; des objectifs secrets qui vous donneront des Points de Gloire en fin de partie s'ils sont atteints.

-D "Defeat" : vaincre une carte Invader grâce à vos Defenders. Comme pour Thunderstone, il vous faudra avoir assez d'Attaque pour vaincre un monstre Invader parmi les 6 visibles (attention, il est nécessaire de combiner Or et Attaque pour réussir à atteindre sa cible)

Des effets divers et variés s'appliquent bien évidement ; et comme tout jeu de ce type, de sales combos sont envisageables et même préconisées en fonction du tableau disponible.

Mais alors, on a un Thunderstone revisité?

Oui et non. Oui il faut vaincre des monstres qui vous feront gagner la partie mais la gestion de la main est différente avec cette histoire d'Or toujours nécessaire pour attaquer. La balance entre Gold et Defender semble d'un équilibre fragile et les Actions suffisamment retorses pour ne pas les oublier. Le sel du jeu vient aussi de ce dé Terreur qui annonce, via des Events, la fin de la partie... Des cartes Terror viennent "pourrir" votre deck et à chaque fois que vous en défausser une, le dé s'incrémente. Sur la phase 6, un événement aléatoire se déclenche. Quand la pile des Events (plus ou moins grosse en fonction du nombre de joueurs) se termine, on compte les Points de Gloire. Le vainqueur étant celui qui en possède le plus. Simple non?

Et finalement...

Draconis Invasion ne révolutionnera pas le genre mais apporte un peu de fraîcheur et de nouveauté pour ce style de jeu. Bien plus thématique qu'un Dominion (NDLR : bel exploit !^^) et plus stratégique qu'un Thunderstone, il pourrait bien remplacer les 2 dans votre ludothèque (enfin si vous aimez les jeu de deckbuilding). On retiendra surtout les superbes Artworks et la boîte d'une qualité sensationnelle.

Du coup, vu que Jeffrey est à l'écoute de ses backers français, on pourrait bien s'intéresser à son nouveau projet Galactic Coliseum qui sera lancé mardi 11 et dont on parle déjà sur le forum.


Vous avez aimé cet article ? Il vous a été utile ? Merci de soutenir cwowd avec un "tip" Paypal : 1€2€ ou ce que vous voulez


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami