Dragon Eclipse, pledgez-les tous ?

jeu Dragon Eclipse par Awaken Realms

Dragon Eclipse


Un Coup de cœur des membres de Cwowd facilement prévisible. Awaken Realms avec un jeu qui rappelle fichtrement Pokemon, il faut aimer les cotes improbables pour miser sur un échec. "Dans la veine de Pokemon" est donc l'expression qui convient le mieux pour décrire cette nouvelle déclinaison du savoir-faire de l'éditeur en matière de jeux scénarisés qui racontent une histoire.

Dans la veine de... car l'univers du jeu lui est propre. Un univers de dragons, cf le titre, mais aussi -surtout !- de tout un tas de créatures choupinesques (que le titre oublie étrangement; c'est vendeur les dragons). Pour un jeu qui a de bonnes chances d’être pour longtemps (toujours ?) le jeu de plateau dont rêve tout fan de Pokemon.

Le JCC sans défaut ?

La promesse ? Retrouver les sensations d’un Jeu de Cartes à Collectionner (un JCC). Tendance Pokemon, Attrappez-les tous bien évidemment. Avec des paquets de cartes à ouvrir. Des Pok… dragons et autres créatures à dompter. Puis entraîner. Pour améliorer les decks qu'on a construit. Des combats. Le tout soutenu par une expérience narrative, exercice dans lequel Awaken Realms est passé maître.

Sera-t-elle tenue ?
Vous croyez vraiment que j'ai la réponse à quelques années de la livraison (pour la version française^^) ?

On est ici sur du pur Awaken Realms. Avec une proposition à tomber, pour laquelle notre cerveau est déjà en train de supplier pour savoir à qui donner son numéro de Carte Bleue. Une idée géniale. Des “visuels” de folie. Mais le jeu n’est pas réellement mis en avant. Les modes alternatifs ("1 contre 1" notamment) sont à peine évoqués. Et la version française sera probablement livrée dans trois ans.

Pour autant, c’est un projet qui appelle au pledge. Aucun éditeur ne sait faire aussi bien dans cet exercice commercial de haute voltige qui consiste à nous vendre un (vrai^^ parce qu'ils livrent et que c'est bon !) jeu sans réellement nous en parler.

Je pledge ou je poke ?

Poussez le raisonnement de l'éditeur à son terme : un JCC sans les problèmes (financier) d'un JCC. Inutile de dépenser des centaines d’euros pour améliorer un jeu qui en vaut 50. C’est souvent le cas et on le répète depuis des années sur Cwowd : “le pledge de base est de loin le meilleur”.

Restons donc à l’essentiel et pledgez seulement si vous êtes enthousiaste à l'idée de jouer la campagne. Accessoirement, le jeu devrait être jouable aussi en mode rogue-like, dans lequel vous allez die and retry pour revenir un peu plus fort jusqu'à réussir à vaincre un boss. Mais imaginez que ce mode est là pour vous donner ensuite une raison de ressortir la boîte du placard; une fois la campagne terminée… Ce qui tiendra probablement plus de l'alibi que du réel.

Dragon Eclipse - combat

Un coopératif, vraiment ?

Le jeu étant vendu pour 1-2 joueurs, les habitués ont vite flairé le piège : vrai coopératif à deux ? Pas plutôt un soluo (solo avec deux persos) ? Ou même un solo déguisé ?

Comme beaucoup, je pars sur l’idée d’un jeu solo traficoté pour être vendable. Le genre de coop qu'on peut ensuite se flatter de partager avec son enfant de 6 ans (ce qui me va très bien, j'ai ça sous la main).

L’éditeur exprime un point de vue différent mais l’absence de réels infos de gameplay, en situation, ne permet pas de changer d’avis. Oui, c’est un coopératif à deux. Avec chacun son héros / deck. Mais sans rien pour réellement créer une coopération au-delà de ce qu’un joueur seul ferait (si ce n’est discuter avec lui-même… et on sait bien que c'est une tare de tous les joueurs de solo, fais pas le malin !).

Si vous pledgez, faites-le en partant de ce postulat : c’est un jeu solo. Qui peut aussi se partager à deux.

Bref, 55 € et pas de figs à peindre, c’est la bonne affaire. Au-delà, vous achetez finalement plutôt des figurines avec un jeu en accessoire (et c’est votre droit mais je n’ai alors rien à vous expliquer). Parce que, des dragons tous uniformément gris, c’est pas terrible.

Dragon Eclipse - cartes

Les mécaniques du jeu

Dragon Eclipse est un jeu de cartes. Plein de cartes. Encore et encore. Pour tout, des cartes. Seule la partie “narrative” est déportée dans un livret, classique.

Des cartes pour construire vos decks (à chaque “dragon” son deck que vous pouvez améliorer à chaque partie). Mais une construction très simpliste, avec seulement dix cartes. Etant devenu accro à Marvel Snap et ses decks de douze cartes, c'est une "contrainte" qui conviendra parfaitement à tous ceux qui ne souhaitent pas passer leur vie à "construire un deck de cartes". Dix cartes, ça se réunit en cinq minutes et allons plutôt jouer !

Des cartes pour les ennemis, les objets etc.

Des cartes aussi pour le phase de combat, qui vont tous se dérouler sur une map à hexagones : les cartes d’arènes donnent les instructions de configuration spécifiques au combat, les changements de règles qui s’appliquent, éventuellement, les actions, capacités spéciales et caractéristiques de l’adversaire et aussi, ses conditions d'apprivoisement (tous ne peuvent pas être apprivoisés); si j’ai bien compris, une série de défis (trois). Que vous gagniez, parveniez à apprivoiser le monstre ou perdiez, l'histoire continuera avec des conditions différentes (éventuellement une pénalité).

Et pour révéler ces cartes, puisqu’on nous promet les sensations du JCC, des paquets scellés (des enveloppes, pour la version de base qui évitera de polluer avec des matériaux dégueux et inutiles) à ouvrir lorsque vous atteignez certains points clés de la campagne. Là aussi, un système bien connu des amateurs de jeux scénarisés / legacy.

Dragon Eclipse - cartes créatiure

Au niveau des originalités, Dragon Eclipse repose sur un système de petits decks (dix cartes, donc), propre à chaque combattant. Mais ce deck n’est pas pioché, il est étalé en une rivière (quatre cartes). Et vous allez décider de celle(s) à jouer à chaque tour. On est donc sur un système qui va laisser peu de place au hasard; en tout cas pour les actions des joueurs.

Les cartes permettent d’infliger des dégâts au “monstre”, de générer des effets comme pousser ou se déplacer, de gagner des actions bonus ou du mouvement… Et la position dans la rivière de la carte joue indique le nombre de jetons élémentaires gagne qui permettront ensuite de se déplacer, combattre ou utiliser des capacités spéciales. Plus la carte est "vieille" dans la rivière, plus elle rapporte de points (1 pour la nouvelle tout à gauche, 3 pour la quatrième tout à droite, 2 pour les deux autres). Une petite forme de gestion de ressources, en mode maintenant ou plus tard, toujours bienvenue.

En résumé ; je vais citer vendetta-gorgon qui a, je trouve, parfaitement résumé la problématique :

C’est un mix de narratif à la sauce Awaken Realms (type « livre dont vous êtes le héros ») dans un univers à la Pokémon (donc plutôt léger), entrecoupé de combats d’escarmouche/Arène avec une sauce rivière/deckbuilding.

Je pense que la meilleure façon de voir ça c’est une version familiale des jeux à succès habituellement plus thématiquement sérieux de AR (The Edge, This War of Mine, Tainted Grail, Etherfields, ISS Vanguard, etc.).

Souvent les mécaniques avec AR c’est pas le plus important, c’est généralement bien fait, mais c’est le côté créativité/thème/univers qui fait la qualité du jeu.

vendetta-gorgon

Si les précédents succès de Awaken vous ont laissé froid, si vous les avez trouvé ennuyeux ou répétitifs : n’attendez pas mieux cette fois. Si, à l’inverse, vous avez réussi à chaque fois (ou presque) à vire / partager une aventure prenante, excitante : allez, viens avec moi lâcher tes cent bouboules.

Pour vous faire une idée, les créature du jeu de base (sans les figurines, donc mais avec des standees tout aussi efficace… en particulier pour qui ne peint pas!)

Dragon Eclipse - Bestiaire (boîte de base)

Meilleurs commentaires

  1. Merci. Il y a juste la citation de vendetta-gorgon en double dans le texte.

    Pledge de base pour moi.

  2. Avatar for Dixit Dixit says:

    Pledge de base aussi. Une seule hâte : voir la gueule des trad des noms de pokemon en français.

  3. Si il est vraiment bien, je prendrai le retail de base :grin:

  4. Comme les précédents AR je passe. Il n’y a guère que les châteaux de Bourgogne qui ont retenu mon attention, parce que ce n’est pas AR derrière le jeu ^^

  5. @Thierry : à l’heure où de plus en plus de monde s’appuie sur les IAs pour pondre des articles fleuves qui noient le sujet dans la même soupe indigeste, merci de prendre le temps et l’énergie d’écrire devrais articles qui présentent clairement le projet, le matos et le peu qu’on sait du gameplay :ok_hand:

  6. Ici aussi pledge de base … :no_mouth:

    Mais si vous savez, celui avec les figurines :sweat_smile:

  7. J’ai pris le pledge de base. Je n’ai plus le temos de peindre. Un solo pour tous ce matériel, parfait.
    Merci pour ce très bon article @Thierry

  8. Moi je suis plus du côté « plus le temps de jouer » que « plus le temps de peindre » :joy:

  9. Le all-in standees, je suis à 2 doigts de craquer, purée.

    Mais je vais rester fort. Parce que d’ici la réception, mon fils (bientôt 12 ans) aura quitté le foyer.
    (Remarque, mes filles ont 7 et 9, ptet que ça se tente quand même…)

  10. eh ! Je bosse aussi avec de l’IA mais uniquement pour la préparation. L’écriture, c’est pas son truc. Un exemple pour aujourd’hui (enfin, hier normalement hum hum) :

    Flame & Fang est un jeu passionnant qui promet de captiver les joueurs avec son univers unique et son gameplay innovant. La campagne de financement participatif de ce jeu, actuellement en cours sur Kickstarter, suscite beaucoup d’enthousiasme parmi les amateurs de jeux de société.

    Le jeu se déroule dans un monde fantastique où les joueurs incarnent des héros courageux qui doivent affronter des flammes destructrices et des créatures redoutables. Le but est de sauver le royaume en éliminant les menaces qui pèsent sur lui. Les joueurs devront faire preuve de stratégie, de coopération et de prise de risques pour réussir leur mission.

    La campagne de crowdfunding de Flame & Fang propose de nombreux avantages aux contributeurs. Les backers auront l’opportunité d’obtenir des récompenses exclusives, telles que des figurines de haute qualité représentant les héros du jeu, des cartes bonus et des extensions exclusives. De plus, les contributeurs auront accès à des mises à jour régulières sur l’avancement du jeu et auront la possibilité de participer à des discussions avec l’équipe de développement.

    Cependant, il est important de noter quelques défauts de la campagne. Tout d’abord, la page de la campagne manque de détails sur les règles du jeu et la mécanique de jeu. Certains joueurs pourraient hésiter à soutenir le projet en l’absence de ces informations cruciales. De plus, bien que la campagne soit en français, il n’y a pas de version traduite des éléments du jeu disponibles, ce qui limite son accessibilité aux joueurs non francophones.

    Malgré ces défauts, Flame & Fang a le potentiel d’être un jeu passionnant et divertissant pour les amateurs de jeux de société. Son univers unique, ses figurines détaillées et son gameplay immersif en font un projet prometteur. Si vous êtes un fan de jeux de société et que vous recherchez une nouvelle aventure palpitante, n’hésitez pas à soutenir la campagne de Flame & Fang sur Kickstarter avant sa clôture le 11 octobre.

    Lien vers la campagne : Son financement

    Je ne sais pas s’il y a un élément correct dans tout ce vide sidéral…

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

6 la suite réponses

Participants

Avatar for znokiss Avatar for Thierry Avatar for naholyr Avatar for Zackl Avatar for steph40 Avatar for Kenjitheboudah Avatar for irishwizz Avatar for Fabrice Avatar for Dixit Avatar for syrose Avatar for mrchicken

Partager cet article avec un ami