Pas assez beau, votre Everdell ? Un petit ‘pimp’ pour vous en direct du forum

Pas assez beau, votre Everdell ? Un petit ‘pimp’ pour vous en direct du forum

Everdell est un des plus beaux jeux édités ces dernières années. Mais, malgré ses extensions*, ses bonus etc... certains éléments font... quelconque.

Pas de souci, Guillaume nous a sorti sur le forum un tuto détaillé pour réaliser des pions "Deluxe". Et réalisables assez facilement si vous avez un peu de temps devant vous (ah! ben tiens...).

*Les extensions Bellfaire et Spirecrest sont désormais disponibles en anglais chez Philibert. Pas encore de date pour les versions françaises...

Le forum étant totalement pensé pour le confort des membres inscrits, vous êtes probablement passé à côté. Voici donc la version "article" pour tous.

Bon pimp !

Notez que je ne suis ni un pro du modélisme, ni un vrai peintre. Et pas forcément quelqu’un de très didactique.

Je suis parti sur la fabrication de 3 nouveaux panneaux « Open ».

La création des panneaux en balsa

IMG_20200401_164657

La taille des panneaux découle directement de la taille de mes socles et du balsa à ma disposition.

J’ai découpé dans une tige de balsa des cylindres d’environ 40 mm de long pour faire les poteaux.

Les planches sont des rectangles de 10 mm x 25 mm environ.

Attention en découpant le balsa, c’est assez cassant. Aucun souci à laisser de petites imperfections mais il faut quand même éviter d'y aller comme un bourrin.

IMG_20200401_171002

J’ai percé ensuite un trou au centre de chaque socle (un petit rondin de branche d’environ 30 mm de diamètre) pour y fixer le poteau histoire de rendre l’ouvrage moins fragile. Le tout est définitivement collé à la PVA (colle blanche)

IMG_20200401_175341

J’ai collé ensuite les deux éléments ensembles. La PVA étant transparente, il n’est habituellement pas grave que cela déborde un peu. Ici, il vaut mieux y aller doucement; la colle, même transparente, posera problème pour la peinture ensuite.

On laisse bien sécher le tout.

Les socles

IMG_20200402_135708

J’ai collé, à la colle forte cette fois, des petits cailloux (ici j’ai utilisé des cailloux de déco). Cela va donner un peu de « volume » et de « vie » au socle.

J’ai ajouté sur un des socles un petit peu de gravier fixé à la colle pva.

IMG_20200402_140642

J’ai ensuite recouvert le reste du socle de colle PVA et saupoudré de sable. A ce stade on dirait des petites tombes, c’est trop chou…^^

La peinture

IMG_20200402_163045

J’ai commencé par recouvrir le balsa d’encre Agrax Earthshade (Citadel) qui permet de garder l’aspect du bois (d’où l’importance d’éviter de déborder avec la colle).

IMG_20200402_214726

Tous les éléments du socle sont sous-couchés en noir mat.

Le sable a ensuite été peint en Mournfang Brown (Citadel), les cailloux et le gravier en Uniform Grey (Army Painter).

IMG_20200402_220834

J’ai procédé ensuite à un brossage à sec. Du Ushabti Bone (Ciadel) pour le sable, du Celestra Grey (Citadel) pour les cailloux et gravier.

On pourrait sans doute pousser un peu plus, peut-être avec un deuxième brossage et un lavis. Mais ça me semble vraiment inutile au vu du résultat à obtenir.

IMG_20200403_090435

Il a fallu ensuite passer à l’écriture du « Open ». J’ai deux mains gauches et la tremblote mais avec un pinceau fin (ici le Insane Detail de Army Painter) et un peu de tolérance ça passe.

C’est fait avec un blanc mat classique (ici un White Scar de Citadel).

Les finitions

IMG_20200403_110821

Sur le socle qui n’avait pas de cailloux, j’ai collé, toujours à la PVA, un morceau d’écorce pour l’habiller un peu et varier.

IMG_20200403_111745

J’ai déposé de la colle PVA sur quelques zones du socle, plus ou moins précises. C’est vraiment laissé à l’appréciation de chacun.

Ensuite j’ai saupoudré de flocage vert (qui donnera l’illusion de l’herbe) et tapoté pour retirer l’excédent.

IMG_20200403_141004

En dernier lieu, j’ai ajouté des petites touffes d’herbe fixées à la PVA ainsi qu’un peu de mousse.

Et voilà !

Meilleurs commentaires

  1. On a fait une partie avec les éléments de Bellfaire hier. C’est chouette. Quand on joue les pouvoir on ne joue plus qu’avec 5 ouvriers (on ne prends pas celui du printemps) ce qui modifie un peu la façon d’appréhender ses tours. J’avais un pouvoir qui permet de déclencher deux fois les cartes de production lorsqu’on les joue à condition de défausser une carte. J’ai du jouer à flux tendu de carte toute la partie, pas évident mais intéressant. Les nouveaux objectifs sont moins dépendant de la pioche car plus générique (X points pour X créatures par exemple) ce qui, il m’a semblé, engendre aussi une plus grande concurrence sur ceux-ci.
    Les plateaux perso sont inutiles mais si vous avec une grande table c’est très joli. L’action du marché est puissante mais « balance » du fait de ne pas pouvoir enchaîner plusieurs fois la même. Et ça aide bien avec un ouvrier en moins.
    Voila, globalement c’est Everdell+. ça révolutionne pas mais j’ai trouvé les ajouts sympa, ça renouvelle sans bouleverser. Par contre c’est vraiment dommage de ne pas avoir de nouvelles cartes créatures et bâtiments thématiques.

  2. Pour l’instant sceptique. C’est pas inintéressant mais je m’attendais à ce que la surcouche modifie plus les sensations de jeu. Basiquement ça ajoute des malus fonction de la saison ce qui renforce le thème mais restreint les actions déjà plutôt limitées. Les cartes découvertes sont soit des orientations d’objectif, soit offrent des bonus, parfois pétés, qui permettent de compenser les malus. Encore une fois ça enrichie l’ambiance, c’est joli, agréable mais j’ai pas trouvé que ça transcendait le jeu. Les tuiles explorations dans la même veine, ajoutent des contraintes pour scorer d’avantage mais dans notre partie elles se sont révélées finalement anecdotiques.
    Les grosses bestioles sont quand même très sympa. Elles comptent et se jouent comme un ouvrier (elles remplacent donc l’un de nos ouvriers disponibles, d’où le fait de les utiliser comme monture) mais ont un pouvoir particulier plus ou moins fort en fonction de la partie.

    Voila, un petit avis décousu après une unique partie à deux joueurs donc le prendre pour ce qu’il est. C’est plus l’avis du déroulement de cette partie qu’un avis définitif sur l’extension.

  3. Ha oui mai moi j’ai la version boutique de Pearlbrook. Du coup pas de standees. :confused: J’ai commencé à en faire en balsa. J’en ai fait un plutôt sympa d’ailleurs. Mais tellement la flemme d’en faire 4 ou 5 de plus. ^^

  4. Tuto !!!

  5. Le balsa c’est du bois utilisé pour les maquettes et le modélisme en général. C’est très léger donc facile à utiliser. ça se coupe au cuter. Pour les socles j’ai utiliser un petit rondin de branche. J’ai collé du sable et des ptis cailloux, peint le tout et ajouté un peu de flocage vert, de la mousse et des petites touffes de fausse herbe.
    Si mes gamins me laissent le temps je ferais quelques photos pendant que j’en fait un, ça m’obligera à m’y remettre.

  6. Je vous partage une feuille de score que j’ai réalisé en m’inspirant de ce qui existait déjà sur BGG.
    J’ai ajouté les 3 extensions pour avoir tout sur une feuille.

    https://drive.google.com/open?id=1SzVfi20OHcQ8Idzesvn_sAkWoHiwZcWr

    Sur l’aperçu les noms apparaissent bien plus gras qu’ils ne sont vraiment (aucune idée de pourquoi).

  7. Bonjour,

    Voici donc un petit tuto. Notez que je ne suis ni un pro du modélisme, ni un vrai peintre et pas forcément quelqu’un de très didactique.

    Je suis partis sur la fabrication de 3 nouveaux panneaux « Open ».

    1. La création des panneaux en balsa

    La taille des panneaux découle directement de la taille de mes socles et du balsa à ma disposition. J’ai découpé dans une tige de balsa un cylindres d’environ 40 mm de long pour faire le poteau. La planche est un rectangle de 10mmx25mm environ. Attention en découpant le balsa, c’est assez cassant. C’est bien pour donner des petites imperfections mais il faut quand même pas y aller comme un bourrin.

    J’ai percé ensuite un trou au centre du socle (un petit rondin de branche d’environ 30mm de diamètre) pour y fixer le poteau histoire de rendre l’ouvrage moins fragile. Le tout est définitivement collé à la PVA (Colle blanche)

    J’ai collé ensuite les deux éléments ensembles. La PVA étant transparente il n’est habituellement pas grave si ça déborde un peu. Ici il vaut mieux y aller doucement car la colle, même transparente, posera problème pour la peinture ensuite. On laisse bien sécher le tout.

    2. Les socles

    J’ai collé, à la colle forte cette fois, des petits cailloux (ici j’ai utilisé des cailloux de déco). ça va donner un peu de « volume » et de « vie » au socle. J’ai ajouté sur un des socles un petit peu de gravier fixé à la pva.

    Ensuite j’ai recouvert le reste du socle de colle PVA et saupoudrais de sable. A ce stade on dirait des petites tombes, c’est trop chou…^^

    3. La peinture

    J’ai commencé par recouvrir le balsa d’encre Agrax Earthshade (Citadel) qui permet de garder l’aspect du bois (d’où l’importance d’éviter de déborder avec la colle).

    Tout les éléments du socle sont sous-couchés en noir mat. Le sable a ensuite été peint en Mournfang Brown (Citadel), les cailloux et le gravier en Uniform Grey (Army Painter).

    J’ai procédé ensuite à un brossage à sec. Du Ushabti Bone (Ciadel) pour le sable, du Celestra Grey (Citadel) pour les cailloux et gravier. On pourrait sans doute pousser un peu plus, peut-être avec un deuxième brossage et un lavis mais ça me semble vraiment inutile au vu du résultat à obtenir.

    Il a fallu ensuite passer à l’écriture du « Open ». J’ai deux mains gauches et la tremblote mais avec un pinceau fin (ici le Insane Detail de Army Painter) et un peu de tolérance ça passe. C’est fait avec un blanc mat classique (ici un White Scar de Citadel).

    4 Les finitions

    Sur le socle qui n’avait pas de cailloux j’ai collé, à la PVA toujours, un morceau d’écorce pour l’habiller un peu et varier.

    J’ai déposé de la pva sur quelques zones du socle, plus ou moins précises. C’est vraiment laissé à l’appréciation de chacun. Ensuite j’ai saupoudré de flocage vert (qui donnera l’illusion de l’herbe) et tapoté pour retirer l’excédent.

    En dernier lieu j’ai ajouté des petites touffes d’herbe fixé à la PVA ainsi qu’un peu de mousse.

    Et voilà !


  8. Spout says:

    A titre personnel, le jeu a beau l’air d’être excellent, je refuse de cautionner des comportements comme celui de cet éditeur. Et je manifeste mon mécontentement comme une entreprise le comprends : avec mon portefeuille.

    Il y a tellement d’autres jeux qui sont bons, et avec un prix en adéquation.

  9. Oui… Le gars qui désleeves et qui s’en fout d’abîmer le matos… :flushed: Le confinement aura vraiment eu raison de la santé mentale de certains… :stuck_out_tongue_winking_eye:

  10. PDF à télécharger en anglais
    https://boardgamegeek.com/filepage/206363/everdell-heroes-saga
    image
    Everdell: Hero’s Saga is a campaign story book for Everdell base game by Starling Games. This adds 10 missions to the game in an overarching storyline. Each mission will be played using slightly variant rules which will be given in each mission to add variety to the game.
    The story is set 100 years before the base game, of how Everdell was founded and the early turmoils through which Currin Evertail and band of 4 heroes went through to build the great city of Everdell.

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

1357 la suite réponses

Participants

Lost Password

Sign Up

Partager cet article avec un ami