Explorers of the Woodlands

jeu Explorers of the Woodlands - par From The Woods Studio

Les membres de cwowd en ont fait un de leurs coups de cœur. Pourquoi ce petit jeu, orienté familial, alors que les joueurs aguerris, sinon experts, ont généralement tendance à favoriser les titres plus touffus ? Je vous dis tout.

En super résumé : Explorers of the Woodlands est un dungeon crawler (aussi qualifié de porte-monstre-trésor) très accessible et jouable en 45 minutes. Un échelon intermédiaire entre le Karak qu'on joue avec ses enfants de 5-7 ans et des jeux comme Massive Darkness (qui se joue parfaitement avec des enfants de 25 ou 50 ans^^).

Le jeu est prévu pour être jouée en parties “one shot” mais aussi proposé avec une mini-campagne de 5 scénarios. Qui peut donc se jouer en une soirée. Des choix qui semblent intelligents, on sent qu’ils ont compris leur public.

Explorers of the Woodlands - par From The Woods Studio - partie (rencontre)

Le générateur de donjon

A l'image de Karak, le donjon (en réalité, dans la nature) qu'on explore est constitué de tuiles. Chacune correspondant à une salle (ou couloir, peu importe). On y retrouve des portails permettant de se téléporter à l'autre bout du donjon en un tour et des salles de régénération pour se remettre en forme.

Au début du tour, chaque joueur ajoute une tuile au donjon en faisant correspondre les portes et tunnels. Puis il y place les monstres, trésors, événements et objets indiqués par les pictos sur la tuile.

Rien de bien original de ce point de vue. Le système est rôdé et efficace.

Explorers of the Woodlands - par From The Woods Studio - tuile
Explorers of the Woodlands - par From The Woods Studio - tuile

Les dés

Le cœur du jeu repose sur de l’allocation de dés. Chaque joueur dispose de quatre dés qu'il peut placer en :

  • mouvement; pour déplacer son héros de une tuile par dé.
  • magie (nécessite un dé avec une valeur de 4 ou plus); pour relancer des dés, un dé relancé par point dépensé. Gagner des compétences spéciales. Acheter des objets. Ou aider à remettre sur pieds un camarade tombé au combat.
  • points de vie (dé affichant 5 ou plus).
  • action spéciale qui se déclenche avec un "6". Chaque joueur dispose d'une action personnelle, unique.

Il est aussi possible de transformer deux de ses dés en un dé de combat spécial (chaque héros à le sien) qui sera plus efficace contre certains monstres (et moins contre d’autres).

De façon générale, les héros sont bien différenciés, légèrement asymétriques. Comme on s'y attend d'un jeu de ce type.

Explorers of the Woodlands - par From The Woods Studio - plateau individuel

Comment joue-t-on ?

On peut déplacer son héros sur une tuile visible. Ou l'envoyer en exploration. On prend dans ce cas une tuile face cachée et on la positionne là où on désire se rendre. Evidemment, comme les autres tuiles, on y place tout ce qu'il y a à y placer et on va se retrouver obligé de combattre si un monstre y figure. Ou fuir (avec dégâts).

Encore du classique au niveau du combat avec des scores de touche différents pour chaque monstre (ex : touché sur 3+ ou 5+), un nombre de PV variable, des effets s’il est tué (ou pas, et celui-ci peut faire mal) et, enfin, une couleur de dés contre laquelle il est fort/faible.

La grosse différence, que je ne me souviens pas avoir vu ailleurs, c'est que l'ennemi doit être vaincu en un tour. Vous lui avez infligé deux blessures sur ses trois points de vie ? Tout sera à refaire au prochain tour.

Explorers of the Woodlands - par From The Woods Studio - boss

Et maintenant, que la magie commence !

Explorers of the Woodlands est un jeu purement coopératif. C’est particulièrement le cas des combats. Avec vos pauvres quatre dés, qui doivent servir à tout chaque tour, impossible de venir à bout d'un adversaire bien protégé. Pas de souci, travail d'équipe : il est possible de se mettre à plusieurs contre le même ennemi.

Le vilain à trois points de vie devient nettement plus abordable quand on s'y met à deux. Quand on met en commun tous les dés d'attaque. Indispensable pour aller fighter un boss, par exemple.

Explorers of the Woodlands - par From The Woods Studio - cartes

J'oubliais : en cas d'échec, le monstre vous inflige sa capacité spéciale. Des points de vie mais aussi, potentiellement de la magie en moins etc. Mieux vaut ne pas laisser ces sales bêtes se balader trop longtemps. Et éviter d'affronter seul, sans préparation, un monstre qui va vous punir tour après tour. L'exploration "en aveugle" est clairement à haut risque.

Evidemment, un monstre éliminé rapportera en général un ou plusieurs trésors. Qui viendront vous aider (gain de magie, de PV etc.), certains permanents et d'autres à usage unique. A moins qu'il vous soit demandé de tirer une carte Evénement.

Enfin, les personnages pourront progresser pendant la partie... même si cela reste léger : deux paliers de progression, déclenchés une fois un certain nombre de points de magie atteint (3 puis 5 points). Qui donnent à votre personnage des pouvoirs spécifiques, assez puissants, généralement des moyens de manipuler le hasard/dés.

Et on continue ainsi pendant 30 à 45 minutes jusqu'à arriver au boss et l'éliminer (sans perdre de temps).

Explorers of the Woodlands - par From The Woods Studio - héros
Une nouvelle faction pour Root ?

C'est beau comme un Root !

Difficile de ne pas remarquer la similarité des styles ! Ces héros qui semblent tout droit sortis de Root... Mais c'est bien le seul point commun entre les deux jeux qui n'utilisent d'ailleurs pas les mêmes talents (Jiahui Eva Gao ici -dont on avait pu apprécier le talent dans Draftosaurus-, Kyle Ferrin pour Root).

La réalisation est importante dans ce genre de projet. En particulier pour un jeu qu'on est supposé partager avec des gens (enfants de 8+, amis) qui ne sont pas forcément des "gamers" invétérés. De ce côté là, l'éditeur n'est pas expérimenté mais réalise un quasi sans-faute. Tout juste regrettera-t-on l'absence de plateaux individuels double-couche. Mais ce serait vraiment des regrets d'enfant gâté (S'il n'y a pas de double-couche, je ne pledge pas !).

On va donc plutôt saluer la bonne idée visuelle de placer ce donjon en extérieur, avec de la verdure qui apporte une touche de fraîcheur rare dans ce segment où les éditeurs ont souvent tendance à la jouer dark.

Ce qui amène logiquement à la question du tarif. Puisque c'est lui qui motive cette absence. Là aussi, difficile de faire beaucoup mieux : 30 €, avec retrait en boutique (dans les 150 boutiques partenaires de Matagot ou 40€ livré à domicile, que je ne vous recommande pas). Si vous prenez en boutique, vous paierez même en deux fois (moitié maintenant, moitié au retrait).

A ce tarif, et vu le nombre de tuiles (ça coûte cher le carton), pas de figurines en plastique mais de très jolis meeples illustrés. Et franchement, c'est pas plus mal (bien au contraire).

Explorers of the Woodlands - par From The Woods Studio - meeples

Un dernier mot avant d'aller pledger ?

Pour un premier projet, et même un premier jeu, Geoffrey Wood a réussi un très joli coup. Je cherche souvent la petite bête mais difficile, en cette fin de campagne, de trouver de réel reproche à lui faire. Certes, vous ne gagnerez pas grand chose par rapport à une offre boutique (un paquet de pochettes, quand même). Mais autant que cela serve à encourager un nouveau venu qui semble décidé à bien faire.

J'ai comparé au départ ce jeu à Karak : ce n'était pas forcément à prendre au sens purement ludique; plutôt comme un hommage à un produit pensé avec soin et joliment ficelé. Le segment des donjons "légers", accessibles au grand public, manque étrangement de références solides. Karak avait réussi le tour de force d'être cette référence pour jouer avec de jeunes enfants. Je ne serais pas surpris que Explorers of the Woodlands devienne celle pour jouer en famille ou en mode apéro détendu.

Bravo !

Meilleurs commentaires

  1. Ouhhh, ça me plaît bien, sur le papier.

    C’est rigolo, en voyant le titre du topic, puis du jeu, puis l’image, j’ai cru que c’était lié à Root.

  2. Quand j’ai vu le dessin, j’ai pensé à une extension pour Root :smile:

    EDIT Ah bin comme mon camarade qui m’a grillé de quelques secondes.

  3. Tout pareil que mes 2 VDD, drapal. :grin:

  4. Avez vous une idée du public visée ? 40min et le style graphique choisi, on est sur du 8+ ? 10+ ?

  5. Bien curieux ! :triangular_flag_on_post:

    Certains personnages me font carrément penser à du Miyazaki. Et pour le choix des couleurs et du trait c’est sûr qu’il est difficile de ne pas songer à Roots !
    C’est très très beau en tout cas ! :slightly_smiling_face:

  6. Avatar for musi musi says:

    moi j’ai pas pensé à Root, mais je suis heureux de voir toujours plus de jeux forestiers <3

  7. Hello Kibuen,

    ça devrait être fixé à du 10+. Les règles sont accessibles, en distribution on le classerait en familial, voire familial +. La campagne ajoute des éléments au fur et à mesure, mais la complexité reste modérée. Le jeu a été créé dans l’idée de proposer une dose de dungeon crawler rapide sans un temps d’installation et de jeu trop long.

  8. C’est vraiment choupinou comme tout. J’ai hâte d’en apprendre plus - et de pouvoir le tester sur Tabletopia :smiley:

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

789 la suite réponses

Participants

Partager cet article avec un ami