Fleet Commander prend son envol sur Kickstarter!

Fleet Commander prend son envol sur Kickstarter!

Gnomes et associés – par Happy Games Factory – VF – livraison fin 2017

Prenez la tête d’une flotte interstellaire et menez vos vaisseaux à la guerre !
Dans l’espace, frégates et cuirassés s’affrontent sans relâche dans des combats épiques.

 

fleet commander-partieCapsicum Games vient de lancer son Kickstarter pour Fleet Commander Genesis. Déjà sortie en boutique en 2014, la boîte de base du jeu Ignition permettait à 2 adversaires (la Ligue de Phébé et l'Hégémonie d'Amyclès) de s'affronter dans des batailles spatiales. Depuis ce 11 janvier, Fleet Commander double notre plaisir sur kickstarter 😉

 

 

Quoi de neuf dans le Kickstarter Fleet Commander?fleet commander-soutien de base

Cette toute nouvelle boîte Genesis (soutien de base à 89€) regroupe le matériel de deux boîtes Ignition et de l'extension Beyond the Gate pour ainsi jouer jusqu'à 4 des affrontements épiques de moins d'une heure.

Le pledge conseillé est à 119€ (109€ pour les 500 premiers) et regroupe la boîte Genesis, les 2 nouvelles extensions Salvation et Avatar plus le livre de campagne (exclusivité Kickstarter!). Nous ne saurions trop vous recommandez ce niveau de récompense si vous avez envie de vous faire plaisir!

Pour ceux qui ont déjà tout acheté en boutique précédemment, pas de souci : le soutien à 1€ vous permettra d'avoir accès aux achats additionnels et donc de récupérer les deux petites extensions : Salvation (comprenant 4 vaisseaux techniques avec leurs capacités de support) et Avatar (2 Super cuirassés de classe 5 et le matos qui va bien) pour 20€ chaque.

 

Fleet Commander, comment ça se joue?

Chaque joueur commande une flotte de vaisseaux spatiaux sur un plateau en damier modulable (50 tuiles dans Genesis) qui peut contenir des terrains comme des champs d’astéroïdes, des trous noirs ou bien même des portails pour rejoindre une autre map...

Avant tout chose, vous devez construire votre flotte pour un maximum de 12 points de Classe. Le but étant de réduire la flotte de son adversaire à 4 points de Classe ou moins (scénario de base).

fleet commander-soclesChaque vaisseau est défini par 4 éléments sur son socle (à la Heroclix) :

  • Classe : de 1 (Frégate) à 5 (Super Cuirassé)
  • Points de Coque : 6 fois la valeur de sa Classe (en gros les points de vie du vaisseau)
  • Puissance d'Attaque : de 0 à 5
  • Capacités spéciales

Au début de son tour, le joueur lance 3 dés qu'il choisit parmi ses 9 dés de commandement. Il peut jouer les actions correspondantes aux résultats obtenus ou les conserver sur sa «passerelle» pour les tours suivants. Il existe 3 types de dés ; mouvement (dés bleus), attaque (rouges) et bouclier (verts).

Quelle que soit la couleur du dé, 5 des faces indiquent une direction où faire l'action correspondant à la couleur du dé: orthogonalement, en diagonale ou de façon multidirectionnelle. La 6ème face est réservée aux armes spéciales et autres manœuvres en réaction aux actions de votre adversaire.

Attention, chaque attaque peut être mortelle car quand un vaisseau lance une attaque, tous les vaisseaux de la flotte attaquante adjacents à la cible infligent leurs dégâts. On vous aura prévenu!

Pour plus d'informations, je vous laisse consulter le livret de règles du jeu original. Et on vous détaille toutes les infos dans Le forum où on en discute

 

Mon avis :

Convaincu de ne pas pledger (j'ai déjà X-Wing dans ma ludothèque), la rejouabilité (via le mode campagne notamment) et l’accessibilité du jeu par rapport à son cousin de chez FFG m'ont convaincu de prendre un Early Bird en attendant la suite et les nombreux Stretch Goals qui je l'espère viendront donner encore un peu plus de valeur à mon soutien.

la page du projet sur kickstarter (en anglais)

 

 Ce projet avait reçu la note de 7.7 avec le premier système de notation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami