J-7 : les projets qui se terminent du 20 au 27 octobre

J-7 du 20 octobre 2023

Les habitudes s'installent et ce petit rendez-vous hebdomadaires réussit à trouver sa place dans mon planning. J'espère qu'il trouve aussi sa "case" dans le votre. N'hésitez pas à commenter de vos impressions et pensées.

Huit projets ont retenu mon attention cette semaine. Ou celle des membres puisque les impressions exprimées via mon clavier sont souvent plus les vôtres que les miennes.

Cretaceous Rails

Cretaceous Rails

Un “euro” moyen qui se singularise par son thème : organiser des voyages en chemin de fer pour des touristes …au crétacé.

En apparence. Parce que, finalement, ce n'est qu'une resucée de plus de Jurassic Park. Le train plutôt que les voitures. Des synonymes pour le titre. Mais tout le reste est identique et, une fois de plus, on est là pour gérer un parc à touriste et ébahir le badaud avec des dinos dont la représentation est restée figée sur celle du film et sa demi-douzaine de stéréotypes.

Des comme ça, on en a déjà au moins deux excellents (Dinosaur Island et DinoGenics), donnez-nous plutôt du neuf !

Mécaniquement, ça semble plutôt malin, condensé, avec une montée en puissance visiblement assez intense. Il faut évidemment apprécier le design qui réussit l'exploit de mélanger le maronnasse et les couleurs saturées (une constante dès qu’on colle une image de dino sur un jeu). Et ne pas être trop regardant sur le tarif car l’addition est salée. Voire indigeste dès qu’on ajoute quelques options. Un comble alors que la débauche de matériel semble rendre le jeu difficile à décrypter.

Fin le mercredi 25 octobre à 6h59

League of Dungeoneers

League of Dungeoneers (reprint et extension)

League of Dungeoneers s’impose de plus en plus comme le digne successeur des légendaires Heroquest et/ou Warhammer Quest [ce n'est pas forcément un compliment^^]. Et cette réputation n’est pas usurpée.

Mais cela peut aussi avoir ses défauts : on est typiquement dans du jeu “old school”; c'est même assumé. Avec fiche de caractères, cartes d’évènements, combats qui nécessitent de nombreux jets de dés (parades etc.), et la prise en compte de nombreux modificateurs. N’attendez rien de “moderne” ici (lire, inventé par des auteurs de jeux ces vingt dernières années).

Avec le succès, le ticket d’entrée est aussi de plus en plus onéreux. Ce n’est évidemment pas une exception dans le segment des “crawlers” mais la concurrence vient généralement avec du gros plastique pour nous (aider à se) pardonner. League of Dungeoneers a opté pour du “tout carton” avec des tuiles par dizaines et des cartes et standees par centaines (environ cinq, de dizaines/centaines… pour le seul jeu de base !). Ca pèse. Et ça coûte.

De même, l’auteur n’a jamais réellement opté pour une forme ou une autre et oscille en permanence entre titre très simulationniste et jeu accessible (suffit de pas appliquer les règles trop complexes, dit-il). Ce qui rend difficile toute estimation des qualités de l'animal, il arrive que des avis sont exprimés alors que les joueurs ont joué à des jeux radicalement différents.

Ce n’est pas un titre que je recommanderais à la légère. Regardez bien ce qui est proposé. Posez-vous honnêtement la question de votre niveau d’implication. Si l’aspect old school vous attire mais que vous préférez plus léger, moins procédural, ou du moins coûteux, il existe d’excellentes alternatives (en particulier pour y jouer en solo).

Fin le jeudi 26 à midi

Diatoms

Diatoms

Du placement de tuiles basé sur un art oublié datant de l'époque victorienne : des "vitraux", réalisés avec des algues microscopiques (les diatomées), qu'on observe au microscope. Je ne vais pas vous cacher m’être bien plus intéressé, depuis le lancement de ce KS, à cet art improbable qu’au jeu en question.

Bref, je vous invite à regarder “The diatomist”, un court documentaire sur le “dernier” (et hélas décédé) représentant de cette espèce de maniaque de l’infiniment beau, Klaus Kemp (puis à chercher sur Google ou autre les travaux de ce grand monsieur).

Pour le jeu en lui-même, à quasiment 80 € tout compris pour un titre qui joue dans la division de Calico (un de mes préférés, je vous l’ai déjà dit ?), et sans rien d’exceptionnel visuellement ou physiquement (comme un Azul), c’est assez vite réglé.

Fin le 26 à 22h02

Merchants of Magick: Dangerous Business

Merchants of Magick: Dangerous Business

Situé dans le même univers que Set A Watch, du même éditeur, un roll and write entre vendeurs d’objets magiques.

Un pool de dés, chaque joueur en prend deux pour “activer” des emplacements de son “plateau” (cocher une case) et tenter de créer les objets magiques que ses trois clients demandent. Le twist, qui donne une dimension très particulière à ce jeu : les clients ne sont pas du genre à attendre; si vous ne pouvez pas les servir, ils passeront au joueur-vendeur suivant.

Cette campagne enrichit le jeu de plusieurs modules. Un qui permet de prolonger le jeu en créant une ligne de monstres que vos clients sponsorisés vont tenter de vaincre; à la clé, plus de points de victoire et des bonus en cascade. Un autre ajoute une nouvelle phase, dite d’Action, dans laquelle vous pourrez dépenser vos potions pour des effets un peu plus puissants que les maigres +/- 1. Des clients spéciaux ont des commandes complexes qui ne pourront être satisfaites qu’en fin de partie, pour de gros bonus en point; mais aussi des malus si vous ne pouvez pas les satisfaire…

Tout cela semble très intéressant. Reste que le jeu de base a de bonnes chances d'arriver “un jour” en français en boutique, rien ne sert non plus de se précipiter…

Fin le vendredi 27 à 21h

Merchants of Magick: Dangerous Business

Néanderthal (en français)

Phil Eklund s’est ici intéressé à l’expansion de l’homme moderne, au paléolithique supérieur. On est en gros il y a 45000 ans et Sapiens, qui a une nouvelle fois profité d'un réchauffement pour essaimer vers le Nord, va cette fois s'installer pour de bon dans une Europe qu'il partagera avec les autres représentants du genre Homo.

Voila le prétexte de ce petit (par la taille de la boite) jeu de gestion qui nous est aujourd'hui proposé en français par 500 Nuances de Geek (à qui on doit déjà les précédentes localisations de la gamme 'Eklund").

C'est donc très onéreux pour un jeu de cette taille, même si la boîte bien remplie nécessiterait, chez la plupart des éditeurs, une boîte dont la taille justifierait le tarif.

Le jeu le vaut-il ? Question toujours complexe, en particulier quand son auteur bénéficie d'un (petit) culte. Neanderthal n'est toutefois pas un des jeux les plus appréciés de l’auteur de High Frontier, Pax Renaissance ou Bios: Origins. Parmi les critiques récurrentes : un jeu assez long (2-3 heures), dans lequel la simulation prend facilement le dessus, mais qui se révèle en même temps très hasardeux. Sans compter quelques parti-pris avec les travaux scientifiques dans un domaine où les certitudes sont rares…

Fin le 27 à 23h59

En bref

Moonstone - Shades of Moonreach

L’autre jeu d’escarmouche medfan de la semaine. Et celui-ci a déjà largement gagné ses lettres de noblesse. Les amateurs ont l’air d’apprécier, je vous invite à lire leurs avis sur le forum.

Se termine le jeudi 26 à 22h. On en discute.

Hello Kitty's Day at the Park

Je n’arrive même pas à comprendre ce qu’un jeu aussi grand public pour une licence aussi peu “spécialisée” est venu faire sur KS. Et encore moins pourquoi débourser la somme demandée.

Se termine le vendredi 27 à 5h59. La campagne

Margrave: The Marcher Lords

Un jeu de figs sur table, pour puriste de la miniature à assembler et amateurs de mètre-ruban. Autant dire que je ne suis pas dans mon environnement habituel et que je ne vois, en plus, rien de bien folichon ici (niveau figs en tout cas).

Mais alors, pourquoi en parler ? Parce qu’ils proposent un très original “pledge à vie”. Quasiment 1500 € une fois la TVA ajoutée, quand même ! Avec une espérance de vie… que je vous laisse estimer, vous connaissez probablement ce marché mieux que moi (mais je ne miserais pas lourd^^).

Se termine le 27 à 20h. La page KS

Bon week-end. Bon jeux. Bons pledges.

Meilleurs commentaires

  1. J’aime beaucoup cette formule J-7, ça réduit le risque de passer à côté d’une petite campagne qui sortirait du lot.
    Et merci pour la découverte des diatomées :slight_smile:

  2. Avatar for patman patman says:

    Merci pour le tuyau, c’est effectivement très joli ce qu’a fait ce monsieur.
    Et merci pour cette rubrique, utile et (comme toujours) agréable à lire !

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

Participants

Avatar for patman Avatar for Thierry Avatar for caracole

Partager cet article avec un ami