Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (13 oct. 2022)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Relance de la revue hebdo après une longue pause. Les projets sont nombreux, certains méritent de ne pas seulement être survolés. Et j'ai en plus deux coups de cœur à partager. Inutile de perdre plus de temps...

Dans cet article, vous trouverez un avis sur :

Nos coups de cœur : Tainted Grail, Kings of Ruin

Tainted Grail: Kings of Ruin

Coup de cœur sans surprise tant Tainted Grail est un des jeux qui a le plus fait parler de lui. Certes sans faire l'unanimité... mais aucun jeu n'y arrive. Il me semble ? Parce que Awaken Realms semble penser différemment.

Toute la communication de cette "suite de" a tourné autour des modifications apportées pour corriger les défauts du premier opus. Ou, en tout cas, les griefs émis par certains joueurs peu enclins à passer leur temps à trouver, encore et encore, les ressources nécessaires à poursuivre leur aventure. S'occuper de ces petites corvées "quotidiennes" sans intérêt : ce qu'on appellent couramment "grinder".

Promesse de l'éditeur : terminé, le grind, on n'en parle plus dans Kings of Ruin. Vous pouvez revenir verser votre obole à Awaken Realms qui vous a compris. En tout cas si vous êtes intéressé par un jeu... d'aventure narratif.

Tainted Grail: Kings of Ruin

Vous connaissez la lessive qui lave plus blanc ?

En tout cas, c'est la promesse. Parce qu'on peut aussi se demander ce qui reste de Tainted Grail une fois débarrassé de son grind (et pourquoi l'éditeur le propose encore à la vente^^).

Gratter encore et encore des ressources, je ne trouve pas non plus cela particulièrement excitant. Mais c’est une des composantes de base du jeu. De sa tension. Certes, il y a dessous une bonne histoire. Une excellente même. Mais niveau ludique, cela ne semblerait-il pas un peu pauvre ?

Awaken Realms réussira-t-il son pari de prendre le meilleur et de l'améliorer encore ? Il en est bien capable.

En, tout cas, il nous propose un excellent deal, comme toujours. A condition de rester léger dans les addons (qui ne servent pas souvent) ! Et encore en français, même s'il ne faut pas être pressé.

Second coup de cœur : Redwood

Redwood

La nature est un thème de plus en plus présent dans les jeux. Non seulement c'est un soulagement pour ceux qui préfèrent ce genre de thématique aux innombrables jeux "guerriers" qui monopolisaient les étagères il n'y a pas encore si longtemps.

Mais c'est aussi, et surtout, un regard neuf avec des approches différentes : comment conserver l'aspect compétitif d'un jeu qui ne vante pas l'affrontement mais, au contraire, le plaisir bien innocent de l'observation et/ou de l'harmonie ?

Dans le cas de Redwood, cela nous vaut aussi une utilisation très originale des gabarits que connaissent bien les amateurs de jeux de figurines : simuler les objectifs des appareils photo que les joueurs sont censés utiliser pour capturer les instants merveilleux que nous offre la nature (OK, j'en fais un peu trop, là^^).

Redwood - par Sit Down!

Vu sous un angle différent...

Redwood joue clairement dans la cour des jeux surproduits. Si tu trouves cela mal, inutile ou en totale contradiction avec la préservation de cette même nature qu'on est censés photographier : tu as raison.

Mais pour celui qui cherche dans le participatif des jeux à la réalisation improbable, inimaginable en boutique après que chaque intermédiaire a prélevé sa marge, Redwood a une bonne tête de vainqueur.

Attention tout de même : on est ici dans du jeu léger, familial. Dans lequel le but est de récolter les ressources indiquées sur les cartes objectif.

Les autres "nouveautés"

Bonnie & Clyde, Love & Death - par Yeast Games

Bonnie and Clyde, Love and Death

Sur Kickstarter jusqu'au 23 octobre

Jeu en français.

Ce jeu de cartes en solo avait commencé sa pré-campagne par une polémique. Puis loupé sa première campagne probablement du fait (à mon avis) d'une Direction Artistique trop amateur.

Dans les deux cas, un manque de préparation, un amateurisme qui a certes ses côtés sympathiques mais devient un problème quand il s'agit de convaincre des backers de dégainer la Carte Bleue.

Rien de tout cela n'est plus vrai pour ce reboot. La polémique n'a plus lieu d'être, le positionnement moral de l'éditeur est clair qui nous met, nous même joueurs-humains, devant nos propres contradictions. Et puis, surtout, le jeu a bénéficié d'un gros travail de (re) mise en forme que nous avons pu suivre sur le forum.

Ce qui, de façon étonnante, tient de la rareté. Il n'arrive pas souvent qu'un éditeur se donne plusieurs mois pour remettre à plat sa proposition et nous revienne avec un jeu métamorphosé. Bien plus convaincant et attirant. Bravo !

Certes, le thème sera la principale raison de participer ou de ne pas le faire. On a envie de se glisser, seul ou à deux, dans la peau du couple tragique. Ou c'est une expérience qui rebute. A vous de voir, les mécaniques sont, en tout cas, très correctes. Si le thème vous intéresse, ne vous posez pas trop de question.

Daybreak par CMYK

Daybreak

Sur Kickstarter jusqu'au 21 octobre

Attendez donc qu’il soit dispo en français. En boutique. Et à 40 €.

Je suis un grand fan de Matt Leacock et ses créations. Celle-ci s’annonce de bon niveau, sur un thème actuel et, surtout, parfaitement adapté aux mécaniques d’emballement qu’il adore intégrer à ses jeux. Pour autant, aucun intérêt à le prendre aujourd’hui, il sera à l’identique en boutique (mais en français et sans frais de port).

Leaf par Weird City Games

Leaf

Sur Kickstarter jusqu'au 22 octobre

Tim Eisner vient d’enchaîner une série qui ferait rêver n’importe qui (ou presque) dans l’univers ludique : Wonderland's War, Canopy, Tidal Blades

Pas du genre à nous vendre du vent, donc. Et pourtant…

Et pourtant [et je le remercie de m’avoir permis cette boutade (désolé)], il tente cette fois de nous transformer en vent. Un vent d’automne qui pousse les feuilles en cherchant à les agencer en motifs sur le sol pour y faire venir différents animaux.

Amis de la nature et sa poésie, sortez illico les cent boules requises pour la Deluxe de ce tout de même petit jeu. Parce que, évidemment, les feuilles en bois sont inévitables. A fond dans le concept !

Ou alors vous attendrez sagement la version française qui sortira plus tard en boutique. Vous jouerez sans feuilles en bois mais y dépenserez deux fois moins. Ce qui est probablement bien plus raisonnable pour un filler de 30-45 minutes qui doit encore faire ses preuves.

Dungeon Brah par Skycastle Studios

Dungeon Brah

Sur Kickstarter jusqu'au 20 octobre

Pour le style, bien particulier.

S’il n’y avait que le jeu de base à $20 (enfin… $30 avec l’extension Cat’hulhu, bien évidemment), ce serait une évidence pour ce (très) léger petit jeu de cartes en mode moment couillon. Avec port et TVA, les 50-60 € qu’il en coûte sont nettement moins faciles à envisager. Surtout qu’il faut les avoir, les joueurs qui aiment tous ce traité graphique aussi particulier…

Lunar Rush

Lunar Rush

Sur Kickstarter jusqu'au 21 octobre

Exploitation d’une colonie lunaire et minage de notre satellite. Avec le choix de plusieurs “routes” permettant d’aller plus ou moins vite avec moins ou plus de cargaison. Pas inintéressant mais...

RONE Invasion - par Greiferisto

RONE: Invasion

Sur Kickstarter jusqu'au 27 octobre

Du dice-building (à la façon de Dice Forge). Une mécanique (c’est le cas de le dire) que je suis toujours étonné de ne pas voir plus utilisée…

De gros doutes tout de même quant à l’option prise pour ce projet de parties vissables. Qui obligeront donc, durant la partie, à prendre le tournevis pour fixer aux dés les “plots” de différentes couleurs. Certainement une expérience unique. Pas convaincu, par contre, que ce soit bon pour la dynamique.

Pocket Book Adventures

Pocket Book Adventures

Sur Kickstarter jusqu'au 28 octobre

Le petit print and print qui surprend par une utilisation d'une mécanique d'adresse (pose la pointe du crayon sur la feuille et pichenette : le trait, plus ou moins contrôlé, indique l'effet de l'action). Sympathique. Et couplé à un petit livret d'aventure où chaque page est un nouveau "scénario". Gloomhaven - Les Mâchoires du Lion miniature pour 5€.

Harrow County: The Game of Gothic Conflict - par Off the Page Games

Harrow County

Sur Kickstarter jusqu'au 28 octobre

Un jeu asymétrique pour deux, voire même trois avec un rôle spécial (la sorcière qui est enterrée sous un arbre pour lequel tout le monde semble prêt à s'entretuer) tiré d'une BD.

Le pitch, qui reprend la BD, est alléchant. La réalisation conforme à l'œuvre originale. Les asymétries sont marquées mais pas autant, ni aussi marquées/exigeantes, que pour un Root. Globalement, un jeu intéressant, au gameplay plutôt original. Et on peut y croire, l'éditeur ayant déjà démontré (avec Mind MGMT) qu'il savait faire des adaptations de qualité.

Si on se fie à cette précédente adaptation, il ne faut pas non plus s'attendre à un jeu affiné pendant des mois dans une arrière salle obscure. Cela peut sembler rude comme commentaire et j'en suis désolé cr ce n'est pas mon but : le jeu était réussi; il ne faut juste pas s'attendre à une mécanique bien huilée où les actions s'enchaînent imperceptiblement.

Il faudra aussi une bonne maîtrise de l'anglais, aucune localisation de prévue. Et avoir le budget pour la Deluxe tout en jetons "bois" (et la possibilité de jouer à quatre). Ce qui, pour un jeu d'une heure à deux (proposition de départ), commence à représenter une somme totalement déraisonnable. Sans surprise^^.

Stifling Dark

The Stifling Dark

Sur Kickstarter jusqu'au 3 novembre

Dans la série des jeux qui se jouent dans le noir, celui qui n'oblige pas à réellement jouer dans le noir. Enfin !

Ne changez rien à vos habitudes. Ca vous évitera au moins de renverser un verre de vin en cherchant votre pion... Les auteurs et éditeurs de ce jeu ont simplement eu la bonne idée de symboliser le faisceau des lampes torches des personnages par des gabarits.

Simple mais très malin. En particulier dans un coopératif où chacun peut éclairer pour lui ou pour un autre. Tout le monde devant agir en commun pour "démasquer" celui qui manœuvre dans l'ombre. Puis trouver un chemin de sortie. Parce que le reste du jeu est un classique "à mouvements cachés", le traqué-traqueur agissant derrière son paravent et laissant des indices lors de ses déplacements.

Sniper Kill Confirmed

Nouveau solo chez Compass Games qui vous mettra en charge d'une équipe de snipers. Sur Kickstarter jusqu'au 22 octobre. La campagne KS.

Magpie

Un roll and write où des pies s'affrontent territorialement sur un plateau central commun. De bonnes idées, la réalisation fait un peu pauvre. Sans doute des gens soucieux de votre consommation d'encre (car c'est un Print and Play). Sur Kickstarter jusqu'au 22 octobre. La campagne KS.

3 Games with L BOARD

Une idée intéressante : créer une gamme de jeux qui exploite les possibilités d'une boîte qui se déplie en "L". Je ne rend pas justice au principe, rendez-vous donc sur la page KS pour regarder le gif (ou la vidéo).

Trois titres sont proposés, qui ne manquent pas de qualités. Mais c'est quand même plus le genre de jeux qu'ont prend en boutique au moment de passer en caisse dans le display placé là pour nous grapiller 12 € de plus. Sur Kickstarter jusqu'au 3 novembre. La campagne KS.

Mary Shelley´s Dream

On reste sur du Print and Play, et encore en roll and write (genre qui s'y prête parfaitement). Celui-ci, qui nous emmène jouer au Herr Doktor Frankenstein, souffre du problème inverse : c'est quoi ce fond noir ? Pourquoi ? (à part masquer une mise en page très ...amateur^^). Sur Kickstarter jusqu'au 24 octobre. La campagne KS.

Frozen Frontier

Campagne totalement gelée (boutade volée sur le forum), pas encore financée. On a pourtant vu bien plus moche / quelconque réussir; en particulier sur le segment des "gros jeux de gestion". Tant pis. Sur Kickstarter jusqu'au 25 octobre. On en discute.

We're Sinking!

Un petit jeu couillon où chacun décide s'il reste sur le navire pour empêcher qu'il coule ou l'abandonne en emportant une part du butin. Le genre de dilemme toujours propice à d'amusantes empoignades. Mais aussi le genre à la limite du jeu d'ambiance qu'on s'attend à trouver en boutique pour moins de 30€. Loupé. Sur Kickstarter jusqu'au 30 octobre. La page KS.

Patriot: Save the President

Un assassin s'est infiltré dans la garde présidentielle. Reste à le démasquer (ou à réussir à atteindre la cible). Le jeu avait déjà été l'objet d'une campagne de financement (infructueuse) il y a cinq ans. Et cinq ans plus tard, le revoici qui revoila sans crier gare (cette phrase n'a aucun sens mais je l'aime bien). Et youpi ! C'est financé ! Ce qui n'avait rien d'une évidence pour un jeu à identités cachées annoncé à 30 minutes par joueur. Sur Kickstarter jusqu'au 2 novembre. On en discute.

New Avernus

Je suis incapable d'aller au-delà de l'aspect prototype. Et puis, quand je veux jouer à un jeu où je construis des choses pour m'amuser ensuite à les détruire, j'ai déjà l'excellent Galaxy Trucker. Et aucune envie d'une alternative. Sur Backerkit jusqu'au 3 novembre. La page Backerkit.

Ils se terminent

Terraforming Mars: The Dice Game

Terraforming Mars: The Dice Game

Fin le jeudi 13 à 17h01.

Un projet simple : on se moque totalement de savoir si cette nouvelle variation (qui ne sera évidemment pas la dernière) de la licence Terraforming Mars a le moindre intérêt. On verra ça quand le jeu sortira en boutique. Qu’il sera à un prix “normal”. Et s’il ne finit pas oublié au bout de deux semaines comme une déclinaison inutile de plus.

En espérant qu'ils fassent quand même, pour une fois, un effort sur la couv du jeu...

Rise & Fall - par Ludically

Rise & Fall

Fin le jeudi 13 à 22h.

Jeu en français.

Et tout l'inverse. Christophe Boelinger (Archipelago, Dungeon Twister, Living Planet) n’est pas un auteur facile. Même pour ceux qui apprécient un de ses titres (généralement au point d'adorer ce jeu), il est souvent difficile d’apprécier l’ensemble de l’œuvre.

Loin des Lacerda, Rosenberg et consorts, dont le style se retrouve d’un jeu à l’autre (à la limite de l’écœurement), Boelinger est au contraire du genre à cultiver la différence. A chercher la surprise.

Ce qui me convient bien en tant que joueur (je ne comprendrai jamais l’intérêt d’avoir plusieurs titres de certains auteurs qui ne sont que des variations). Mais est particulièrement pénible en temps que rédacteur. Impossible d’en rester à des platitudes “C’est l’auteur de Archipelago, c’est tout bon”.

Du coup, je meuble… Parce que je serais bien incapable de donner une opinion sur cette campagne. Pas, en tout cas, au-delà du purement subjectif. Ou en dépassant le trop rapide (mais si efficace) "c'est bien trop cher pour ce qu'on nous propose".

On retrouve tout de même des constantes, chez l'auteur, qui peuvent vous aider à vous décider. Souvent du genre à ajouter plutôt qu'à retirer. Très cérébral, on sent un plaisir chez lui à faire chauffer les cerveaux en y ajoutant une touche de spatialisation (ou peut-être est-ce le plaisir de manipuler le matériel ?). Avec peu (voire pas du tout) de hasard. Et aussi peu de place au pardon pour les erreurs, qui se paient souvent cher.

Je ne serais pas surpris que ce cher monsieur soit amateur de Go... En tout cas, il semble aimer les jeux qui occupent bien l'espace. Rise & Fall devrait remplir largement le contrat niveau présence sur table. Avec son "terrain de jeu" qui se construit, en volume et en couleurs, il ne passera certainement pas inaperçu. Surtout, évidemment, si vous avez opté pour la Deluxe.

Je vous rappelle que si vous souhaitez vous faire une opinion rapide sans avoir à lire un millier de message, il existe un bouton "Résumer" dans la timeline qui devrait grandement vous simplifier la vie (sur téléphone, il faut passer par le premier message en en-tête et son bouton bleu "Résumer ce sujet").

CIFRA Code81

CIFRA Code81

Fin le vendredi 14 à 5h.

Du pur abstrait où chacun tente de déplacer ses jetons dans le camp adverse tout en éliminant les pièces adverses. Mais avec un intéressant twist : tant qu’on se déplace sur des case de sa couleur, on peut continuer son déplacement. Du coup, le plateau est totalement modulaire et promet une immensité de position et “puzzles” différents.

Le jeu n'est pas une nouveauté (même si je le découvre) et semble exister, au moins au Japon, depuis vingt ans. Il existe en différentes tailles, le 81 du titre se référant au nombre de cases, qui peuvent aller de 5x5 à 9x9.

Très élégant. Simple. Pur. Joliment fait.

Ghosts Love Candy Too: Roll and Fright

Ghosts Love Candy Too: Roll and Fright

Fin le 14 à 5h.

A ce tarif, c’est pris rien que pour animer les vacances à venir...

Et, qui sait, peut-être sortir son inspiration, LE Ghosts Love Candy Too, premier du nom -qui avait vu le jour sur un miracle-, de ma pile de la honte. Le design des trois jeux est réussi, avec un style qui fonctionnera sans problème.

Ah ! Oui, c’est bien trois jeux qui sont proposés pour $3. Faites chauffer la plastifieuse !

Donjon Estragon - par Bad Sids Editions

Donjon Estragon

Fin le 14 à 23h59.

Jeu en français.

Un petit jeu totalement destiné à nos enfants (ou à ceux des autres, ça s'offre aussi ce genre de chose... faut juste pas se fixer une date précise pour l'offrir^^).

Les enfants, ici, ont probablement 4-5 ans. Voire 3-6. Et devront faire preuve de logique et de mémoire pour trouver la solution au "puzzle" que pose le "donjon" et ses cartes.

Mémoire... mais en sortant du sempiternel Memory. Sans aucune violence (tu veux virer le loup ? Donne-lui le poulet que tu as trouvé) mais avec beaucoup d'humour (il y a même des rencontres qui font caca). Dans un univers enfantin très joliment illustré.

J'allais oublier : et avec une baguette magique pour s'en sortir quand on est coincé. La personne qui a pensé à un cheat code dans un jeu pour enfant de 4-5 ans a tout compris. Et l'éditeur mérite mon argent^^!

Factions of Sol

Ni beau ni innovant ni excitant. Les plateaux tous noirs avec des dessins de planète, c’est probablement la proposition artistique / commerciale la plus casse-gueule. Mark IV Games y aura sans surprise laissé quelques dents. Se termine le jeudi 13 octobre à 15h59. Son financement.

Idols of Torment

Un projet de passionné(s) qui parlera surtout aux joueurs qui se reconnaissent dans son univers « macabre ». Le jeu en lui-même semble avoir été élaboré un peu de la même façon, à partir de ce que son créateur apprécie. Même s’il m’est difficile de distinguer fond et forme, le résultat paraît intéressant.

Bon point supplémentaire pour la volonté de rendre le jeu accessible avec des propositions « .stl à imprimer soi-même » ou même uniquement les règles en pdf. Se termine le jeudi 13 octobre à 17h00. On en discute.

Kingmaker

La plupart vont découvrir, moi je regarde cette boîte avec nostalgie : j’ai longtemps conservé mon exemplaire original : autant parce que j’y avais joué de nombreuses parties (à une époque fort fort lointaine) que parce que personne n’en voulait plus, de toute façon. Et j’adorais ce titre. Mais dans le contexte de son époque où mon temps de jeu était partagé entre Diplomacy et Squad Leader. Avant la préhistoire…

Le nouveau Kingmaker est annoncé plus fluide, moins contraignant mécaniquement et plus rapide… même si aucune durée de jeu n’a été avancée (ou je l’ai manquée ?). Moins que les 4-6 heures du premier n’est pas bien difficile… A moins d’être complètement fan de ce genre de jeu de conquête - diplomatie, probablement plus une curiosité qu’un titre réellement nécessaire.

Se termine le vendredi 14 octobre à 17h00. La page KS.

Temple Of Horrors

Bonne idée que de lancer le financement de son dungeon crawler en même temps que la suite de Tainted Grail. Du coup, personne ne l’a remarqué. De toute façon, un crawler où on choisit ses tuiles pour résoudre un puzzle et où les combats sont résolus par une épreuve de dextérité (lancer de cubes)... Ceux à qui cela parle n’ont probablement pas beaucoup de crawlers en réserve… Se termine le vendredi 14 octobre à 18h30. On en discute.

Materia Prima - The Inquisition

Toujours pas financé. Se termine le mardi 18 octobre à 15h47. On en discute.

Draft & Write Records

Thème bien traité. Mécaniques classiques mais propres. Tarif dissuasif. Se termine le mercredi 19 octobre à 2h00. Son financement.

Et ce sera tout pour cette semaine. N'oubliez pas que backer c'est bien, jouer c'est mieux !

Meilleurs commentaires

  1. Avatar for zythum zythum says:

    @Thierry ton lien vers Kingmaker est cassé, il pointe vers Tabriz (autant dire que c’est radicalement pas le même style !).
    Beaucoup de nostalgie aussi pour Kingmaker (jamais joué, mais beaucoup bavé dessus, au temps des dinosaures), je suis même à deux doigts de faire une connerie…

    Ca fait du bien de lire ta revue, elle manquait ! :slightly_smiling_face:

  2. En effet, pas le discussion pour la vieillerie. Comme quoi, faut vraiment que j’automatise tous ces copier-coller qui multiplient les erreurs et le temps perdu…

    Ah ! Et merci, ça faisait longtemps, oui. Totalement rouillé, ça fait du bien^^

  3. Avatar for Guy Guy says:

    J’ai testé Draft & Write Records à Essen et c’est vraiment bien. On a vraiment des sensations de contrôle grâce à la mécanique de draft et les différentes voies de scoring semblent bien équilibrées.

  4. Tant qu’on en est à noter les petites erreurs, je pense que cette phrase n’a pas sa place à la fin de Pocket Book Adventures

    Très heureux de retrouver la revue, moi aussi ! Je me rends compte à quel point j’étais ignorant des nouvelles sorties ces derniers temps.

  5. si si : une page = un « donjon ». Tout comme les mâchoires du lion :wink:

  6. Aaaaah ok dans ce sens-là ! Effectivement c’est une façon très attrayante de présenter les choses !

  7. Avatar for Kouyne Kouyne says:

    Sympa le coup de projecteur pour Bonnie&Clyde : vu le boulot accompli et le résultat, il mérite :smiling_face_with_three_hearts:

  8. ça aurait certainement mérité une phrase ou deux d’explication, ça m’a amusé de laisser tel quel cet espèce d’absurdité apparente :slight_smile:

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

Participants