Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (10 sept. 2018)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Les choses viennent à peine de reprendre et on en termine déjà avec le premier blockbuster. Ou ce qui s'annonçait comme tel et se révèle, finalement, le premier loupé de l'année (relatif, bien sûr). Une méforme qui n'a pas vraiment profité à aucun autre projet même si la plupart ont réalisé de bons démarrages. On voit que le crowd est revenu. Et, pendant ce temps, les annonces de projets commencent à se bousculer sur octobre. 

 

Ils se terminent

Starcadia QuestFin le mercredi 12 septembre à 2h.
La page KSLe forum où on en discute.

CMON nous a habitués à mieux. Beaucoup mieux. On les sent chercher, depuis quelques temps, une nouvelle façon de faire, de nouvelles recettes. Mais avec le plus grand mal à se renouveler. Leur choix de proposer cette fois une campagne courte (deux semaines) mais avec un ou deux achats optionnels chaque jour a refroidi plus d'un enthousiaste. Étouffant. Les chiffres s'en ressentent d'ailleurs : à peine 5000 contributeurs dont quasiment 4000 rien que sur les premières 48h. Et un millier de pledges à $1. Du coup, le pledge moyen reste est en gros au montant du pledge sec.

Le jeu en lui-même, et sa présentation, laisse aussi place au doute. Le travail réalisé pour procurer aux joueurs des sensations différentes de celles d'Arcadia Quest semble convaincant. Difficile, par contre, de tirer la moindre comparaison qualitative avec Arcadia Quest. Plus rapide, probablement. Plus simple, certainement. Plus intéressant... bienheureux qui peut le dire.

La situation est encore plus complexe pour qui est déjà fan d'Arcadia Quest. Les changements sont séduisants mais les jeux peu compatibles (même en faisant abstraction des thémes). Et l'investissement pas donné pour un titre qui risque, finalement, d'être redondant.

Un coup de gueule, pour finir en beauté : les SG liés à un achat optionnel. NON MERCI ! Nul pour le backer qui subit de fait un petit chantage affectif pas très propre. Mais on voit bien aussi que ça ne fait finalement pas forcément les affaires de l'éditeur : face à ce petit chantage, nombreux sont ceux qui, finalement, abandonnent purement et simplement le navire.

 

Infamous Maniacal

InfamousFin le vendredi 14 septembre à 17h59.
La page KSLe forum où on en discute.

Un jeu fort sympathique, qui nous met dans la peau d'un de ces supervilains dont la seule pensée le matin en se rasant est de devenir Maître du monde. Pour cela, il faut évidemment imaginer des plans plus improbables les uns que les autres, recruter les petites mains qui les mettront en oeuvre et, bien évidemment, dissimuler tout cela dans une base ultra-secrète.

Eagle Games a réussi à condenser l'ensemble autour d'un draft assez simple (un peu à la façon de Medieval Academy) qui sert à éliminer toutes les mécaniques du jeu (bonus de construction, pick des sbires, succès des plans machiavéliques). Très élégant même si la durée annoncée, entre 1 et 2 heures pour 2-5 joueurs, semble un peu longue. De même, le pledge est assez onéreux même si la réalisation est réussie.

Une VF a été envisagée qui aurait pu nous faire adorer le projet; mais assujettie à un minimum de 500 souscripteurs francophones : irréaliste (comme beaucoup de "petits" projet de Eagle-Gryphon, il n'a pas encore atteint les 500 backers au total). Quid de la localisation ? Boom-Boom Games, qui a décroché le bébé, semble motivé pour en faire une réalité et nous tient informé dans le forum. Mais il semble probable que cela ne se fera pas via cette campagne (distribution classique ?).

Note : l'éditeur a été contraint de changer le nom de son jeu suite à une plainte de Sony. On apprécie beaucoup que ses conseillers juridiques pensent les gens (oui, toi aussi) assez débiles pour confondre le thème de ce jeu avec celui de son jeu vidéo sorti il y a presque dix ans.

 

Unstable UnicornsFin le vendredi 14 septembre à 18h51.
La page KSLe forum où on en discute.

Ce petit jeu de cartes, entre party game et take that, dans la lignée du record Explosive Kittens, ne nous a finalement pas vraiment convaincu. Moins, en tout cas, que les chatons qui, lui, s'est révélé correct. Pas un mauvais jeu non plus, si vous aimez le genre. Mais rien qui justifie réellement le tarif demandé pour chaque nouveau deck.

Evidemment, c'est en exclusivité totale. Donc indispensable si vous êtes fan de.

 

 

Les autres projets se terminant :

GrimmoiR. Les contes de Grimm, encore. On a connu bien plus beau sur le thème et, surtout, plus thématique que ce jeu d'affrontement finalement très abstrait. Pa sinintéressant mais... Fin le mardi 11 septembre.

Colonialism. Indifférence quasi générale pour ce reprint d'un titre de Spielworxx malgré un gameplay intéressant et un thème audacieux. Dommage, le jeu mérite mieux mais le tarif est juste impossible à justifier. Fin le jeudi 13.

Queen Games Essen Releases. Queen ne se cache même plus de faire de la préco. SI vous vous rendez à Essen, pourquoi pas ? Ou êtes compltiste et incapable de vivre sans la totalité des Queenies, peu importe leur utilité. Sinon, ce sera trouvable moins cher en boutique ou en ligne. Fin le vendredi 14.

Sword of the Stars: Control!. Ce jeu de cartes d'affrontement/conquête, adapté de la série de jeux vidéo éponymes, n'aura convaincu que deux petites centaines de souscripteurs. fin le lundi 17.

 

 


Les lancements de la semaine (dixit les membres)

Machina ArcanaSur Kickstarter jusqu'au 28 septembre.
La page KSLe forum où on en discute.

Petite séance de masochisme cette semaine, probablement un contrecoup de la rentrée : les membres ont en effet choisi la campagne d'un dungeon crawler réputé extrêmement difficile. Ou plutôt serait-il plus réaliste de parler d'un jeu de survie-horreur... dans lequel on meurt beaucoup et facilement. Il ne s'agit en effet pas d'un inconnu : une première édition avait réuni en 2013 plus de 1700 contributeurs, une superbe performance pour l'époque ! Retour donc cinq ans plus tard pour une seconde édition, revue et corrigée.

Machina Arcana est long, difficile et extrêmement punitif. Il est aussi sombre et à la limite du déprimant; volonté affichée, totalement en phase avec le thème où les joueurs partent affronter un souterrain peuplé de créatures lovecraftiennes. On est donc loin d'un jeu tous publics. Mais... mais les scénarios à embranchements multiples, la qualité du narratif, des illustrations, l'originalité de la progression par les seuls équipements (pas par compétences) qu'on peut crafter (en associer plusieurs pour obtenir un plus puissant)... pour le bon public, qui ne craint pas de devoir recommencer un scénario plusieurs fois avant de le "gagner", a du temps et apprécie le thème, Machina Arcana devrait être une belle expérience.

Cerise sur le gâteau, l'éditeur a choisi de ne pas faire la course au kiloplastique. Au contraire, il a fait le choix d'un jeu tout en standees qui exploitent à merveille ses excellentes illustrations. Et le tarif s'en ressent : moins de 80€, fdpin, pour le jeu et deux extensions. C'est, par contre, malheureusement seulement en anglais; et sans espoir d'une localisation officielle vu le volume de texte et le niveau d'écriture.

 

Microbrew

MicrobrewSur Kickstarter jusqu'au 2 octobre.
La page KSLe forum où on en discute.

Mint Work a créé tout un genre nouveau sur Kickstarter : celui des jeux en boîtes métalliques, façon pastille de menthe. Même s'il ne manque pas d'intérêt, Microbrew ne connait pas le même succès que ses illustres prédécesseurs (mais réussit un très bon début de campagne, au-delà des 1000 soutiens). L'obstacle majeur est le tarif, plus élevé. Si celui-ci se justifie par un matériel bien plus fourni, cela heurte aussi l'idée qu'on se fait d'un jeu de poche.

Comme tous les jeux sur le thème des brasseries, vous devrez brasser des bières en respectant des commandes plus ou moins complexes. Si le jeu utilise classiquement des ouvriers pour les actions, l'originalité réside dans la récolte des ingrédients qui se fait via un "puzzle". Les ingrédients se déplacent diagonalement sur une grille, montant ou descendant selon leur "couleur" et vous récoltez une colonne. La manipulation est simple et assez libre mais devrait se révéler décisive.

C'est à la fois le sel et le défaut de ce jeu. Un joueur avec une très bonne vision des manipulations ne devrait laisser aucune chance à un adversaire pour qui l'exercice se révèle plus ardu. Le jeu étant conçu pour deux joueurs, il suffit de trouver le bon adversaire. Moins convaincu, du coup, par la possibilité de jouer à quatre, avec deux exemplaires du jeu.

 

 


Les autres sorties de la semaine

Nanty Narking - Final coverSur Kickstarter jusqu'au 21 septembre. Jeu en français.
La page KSLe forum où on en discute.

Une rethématisation du Discworld: Ankh-Morpok de Martin Wallace dans une Angleterre victorienne ou se croisent personnages de Dickens et de Conan-Doyle... qui tire joliment son épingle du jeu avec déjà 2500 contributeurs. L'éditeur polonais Phalanx est un habitué de Kickstarter avec déjà trois campagnes à son actif et une montée en puissance impressionnante (de 500 backers pour le premier projet à 8500 pour le dernier en date, U-Boot). Les joueurs sont en confiance et ils ont bien raison.

Seule réserve (mais de taille) : le jeu n'est clairement pas le meilleur de Wallace et l'essentiel des retours positifs à propos de la première édition sont le fait de fans de l'univers de Terry Pratchett (je plaide coupable). Le travail d'édition, l'habillage, est de toute beauté mais ce jeu de contrôle assez chaotique va-t-il s'y sentir à l'aise ?

 

Dark Domains

Sur Kickstarter jusqu'au 1er octobre.
La page KSLe forum où on en discute.

Pose d'ouvriers et jeu de contrôle qui prend le parti de mettre les joueurs dans le rôle des méchants comploteurs qui tirent les ficelles dans l'ombre. Pari risqué car rarement payant mais intéressant car finalement trop rare. Ça se passe plutôt bien cette fois, avec un bon millier de souscripteurs déjà alléché par les promesses de ce titre résolument sombre.

Vu la direction artistique, très sombre elle aussi, et les illustrations qui font plus rough que finalisées... le pari nous semble même largement réussi ! Heureusement, les mécaniques sont assez convaincantes pour qui réussit à passer outre la forme. Reste qu'au tarif demandé, élevé pour un jeu de ce genre, la prise de risque n'est pas anodine.

 

Dale of Merchants Collection - Kickstarter Snowdale Design - KSSur Kickstarter jusqu'au 4 octobre.
La page KSLe forum où on en discute. La fiche du jeu.

Troisième saison de cet excellent deckbuilding... qui n'en est pas vraiment un. Croisement improbable entre Smash Up, Dominion et Splendor, Dale of Merchants mérite d'être testé. Il ne plaira pas à tout le monde, à commencer par les aficionados des deckbuilders purs et durs. Mais il devrait apporter un peu de fraîcheur à la plupart.

Et ça tombe bien : la version française débarque ! Mauvaise nouvelle pour ce projet : pas sur Kickstarter. Les éditions Bragelonne, qui a acquis les droits (et s'attaque au domaine ludique) proposera en effet La Vallée des marchands très bientôt. Sortie en boutique de la première saison dès le 24 octobre (vérif), la suite... suivra si le succès est au rendez-vous. On vous recommande donc d'oublier ce Kickstarter et de plutôt prendre rendez-vous avec votre coiffeur habituel (ras le bol des crémiers et, franchement, une petite coupe vous ferait du bien).

Sinon, l'anglais est assez basique "jeu de cartes" mais le jeu est réglable en difficulté et donc capable de sortir avec un public assez large; dommage de s'en priver. Cette troisième saison ajoute 8 nouveaux decks, une boîte de grande taille pour tout ranger (sous pochettes) et un mode de jeu alternatif où chaque joueur dispose d'un personnage/pouvoir asymétrique. On peut donc ajouter Rencontre Cosmique à la liste des inspirations de Dale of Merchants. Et pledger en mode automatique si on a déjà les premières saisons en VO.

 

Football Highlights 2052Sur Kickstarter jusqu'au 21 septembre.
La page KSLe forum où on en discute.

Après Baseball Highlights 2048, un excellent jeu de deckbuilding sur un thème qui parle de lui-même, Mike Fitzgerald remet ça avec une "simulation" de foot américain. Changement de sport, changement de mécanique... pour le bonheur des amateurs de draft. On retrouve le même esprit futuriste, avec joueurs-robots etc. (même si c'est moins flagrant).

Pour une fois qu'un jeu basé sur le sport n'est pas pensé que pour les amoureux de telle ou telle pratique, ne boudons pas notre plaisir. Baseball Highlights, qui est d'ailleurs disponible lors de ce Kickstarter (profitez-en, il est extrêmement difficile à trouver en France), est un vrai jeu sur le thème, Football Highlights semble pensé dans la même optique.

 

 

Et pour les amateurs :

Baa'beel. Intéressant jeu de construction d'une cité medfan multiraciale (façon Ankh-Morpok) à base de tuiles à effets. Une VF était envisagée mais avec seulement 300 contributeurs au total sur la première semaine, ne sera jamais atteinte. Jusqu'au 26 septembre.

 

 


L’actualité des projets en express

For the Love of Board GamesUn petit coup de projecteur sur un projet qui n'est pas un jeu mais tourne autour : For the Love of Board Games. L'idée de ce livre (en anglais seulement, désolé pour ceux que cela coincera) : des bios d'auteurs de jeu, centrées sur leur parcours créatif. Le style est justement très bio, sans forcément de mise en scène mais l'ensemble devrait se révéler passionnant pour les mordus de jeu que nous sommes. La page KS.

 

Pax Pamir

Pax Pamir poursuit sur sa lancée avec un rythme qu'on trouve rarement pour un jeu de ce calibre. Entre les excellentes critiques de la première édition (même si le jeu est retravaillé en profondeur) et un auteur qui cartonne en ce moment avec Root, les conditions sont idéales pour ce jeu complexe, exigeant, au thème peu excitant et à la direction artistique assez sommaire. Comme quoi, même ainsi, la réussite reste possible.

Good Games ne réussira pas avec Guild Master le même carton qu'avec Unfair. il s'en tire honorablement, toutefois; mais devrait rester sous les 2000 contributeurs. La réalisation est pourtant tout aussi élégante et la mécanique de planification/enchère, qui a des airs de famille avec les combats de Rising Sun, plutôt originale. Dommage que le thème soit un peu quelconque.

Guild Master

Après une semaine de progression correcte, Infinities: Defiance of Fate semble marquer le pas. 1000 contributeurs, pour ce pot-pourri de mécaniques en tous genre... ils peuvent s'estimer heureux ? Il n'y a qu'à comparer avec la première tentative, qui avait réuni 133 backers en trois semaines...

Modestement, mais surement, Thieves Den s'approche des 1000 souscripteurs; qu'il devrait atteindre en fin de campagne. On verra bien ce qu'il vaudra l'été prochain, en boutique; aucun intérêt à "prendre un risque" aujourd'hui aux conditions actuelles.

Encéphalogramme plat à mi-parcours pour A Thief's Fortune. Au moins, le reboot aura permis de financer. Pour une pure préco, d'un jeu disponible dans deux mois à Essen, c'est déjà pas mal.

Singin in the Game

 

Enfin, du côté d'Ulule, Fée Mumuz' a réussi son pari et atteint le financement de Singin' in the Game avec encore 20 jours de campagne. C'est assez rare sur cette plateforme, où les choses débutent mollement en général : bravo. Ulule se prête assez bien aux petits jeux "franco-français", comme ce party game/quizz en chanson.

 

 


Au programme des jours à venir

EverdellOn attend un carton dès lundi pour le reprint de Everdell... même si... même si le tarif devrait refroidir bien des ardeurs. Aucune raison de paniquer, on est quasiment certain qu'un éditeur français a acquis les droits pour une VF. Et probablement un "gros" éditeur.

Et on regardera les canadiens de Until Daylight, un jeu de cartes survie/zombie qui ne brille pas par l'originalité mais a pour lui d'être proposé en français. Enfin, il semble.

 

The Artemis ProjectPause exceptionnelle ce mardi avec un tir groupé de projets qui a préféré ne pas se lancer un jour où les USA... ne seront pas d'humeur joyeuse.

Mercredi, donc, le projet le plus intéressant sera probablement The Artemis Project, si vous êtes plutôt déforestation-kubenbois; colonisation d'une lune jupitérienne parce que, Mars, c'est un peu trop encombré. Ou Z War One : Exodus si vous préférez vider la planète de son pétrole (histoire qu'on passe plus vite à autre chose); zombies et survie au programme, comme d'habitude. Un projet qui fait suite à une campagne financée en 2015 dont plus personne n'a le souvenir. A tort ?

Into The Black ForestDusk: Arena of Shadows tentera de faire mentir la règle en proposant de grosses figurines pour que son jeu d'arène ne connaisse pas le sort de tous ses prédécesseurs. Tâche à peu près aussi ardue pour Into the Black Forest qui tentera de nous faire rêver avec un jeu de plis (et contrôle) sur le thème de la Forêt Noire. Plutôt joli visuellement, ça devrait tout de même mieux se passer.

 

Tiny Epic Mechs

Le gros temps fort de la semaine sera jeudi avec le lancement de Tiny Epic Mechs. Comme toutes les campagnes de la série, les compteurs devraient s'affoler. Avec cette question  qui pourrait bien ne rien changer à la marche du monde mais qu'on se posera tous à un moment ou un autre : fera-t-il mieux que le précédent zombiesque et ses 23000 contributeurs ?

 

 

Et ce sera tout pour cette semaine. N'oubliez pas que backer, c'est bien; jouer, c'est encore mieux^^.

6 commentaires

  1. My bad, j’adore singulariser les marques. M’a toujours paru plus correct ainsi (je sais, j’ai tort; mais…^^).

    Pour Steamforged, le blacklistage est dans l’attente de Résident Evil 2. Si tout se passe bien, on remplacera par un simple warning vu la situation anormale de Dark Souls. Je ne suis pas joueur de Guild Ball mais n’en ai entendu que du bien. S’ils n’avaient que ce titre, ils seraient géniaux 😉

    Et merci pour les louanges, ça fait plaisir. Et ça motive quand les heures passées à rédiger cet article ne se comptent plus sur deux mains 😉

  2. Merci encore pour cette revue rafraîchissante, Thierry ! Je n’avais pas capté que Steamforged Games était blacklisté ^^. J’avoue ne les suivre que sur leur gamme Guild Ball, la seule qu’ils semblent alimenter avec attention.

  3. Petite faute : Les éditions Bragelonne qui ont (ou alors Bragelonne qui a) 😉
    Pour la date (verif) : je confirme que la date du jeu est bien fixée au 24/10.

  4. Un gros merci pour la revue des projets semaines après semaines, ma bible KS tous les lundis, indispensable pour s’orienter sans se casser les neurones sur des pages immondes tout en anglais !

  5. Totalement passé sous les radars…

  6. Bonjour,
    Merci pour cette revue de la semaine. Toujours nickel!
    Rien sur Zero Gravity? Il doit rebooter mercredi, si je ne me trompe pas. Le concept était sympa, mais la première campagne m’avait plutôt déçu. J’espère qu’ils auront rectifié le tire et que le jeu vaudra le coup!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami