Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (26 novembre 2019)

Les jeux en financement participatif de la semaine

De retour après une semaine d'interruption où j'ai troqué la plume contre la clé à molette. Ou ce qui en tient lieu d'équivalent en 2019.

Ce sera toutefois une revue de transition. D'une car je n'ai pas suivi grand chose ces deux dernières semaines. Et de deux car j'ai encore la casquette technique bien vissée. J'espère au moins que vous avez pu apprécier la nouvelle interface.

Vous êtes plus de 600 à être au moins passé regarder et je n'ai pas vu beaucoup de plaintes. Tout n'est pas parfait. Et les changements d'habitude ne plaisent à personne. Je craignais que les réactions négatives seraient bien plus nombreuses.

En tout cas, moi, je m'y régale autant en utilisateur qu'en administrateur. Vous n'avez pas idée du bordel que c'était en coulisses. Aujourd'hui, le soleil brille. Je suis jubilaire (me demandez pas, je n'y suis pour rien).

Avant de passer aux choses sérieuses, deux derniers points :

Pensez à vous connecter à votre ancienne messagerie (avec votre ancien mot de passe) si vous avez des infos importantes à récupérer. Comme pour un Pledge Groupé, par exemple. J'ai laissé le service actif mais il ne le restera pas longtemps...

Et n'oubliez pas de créer un mot de passe sur le nouveau forum. A terme, toutes les connexions passeront par son système d’authentification, nettement plus fiable et sécurisé. Pour y accéder :votre avatar en haut à droite et Préférences.


Ils se terminent

Arkeis 

Fin le jeudi 28 novembre à 16h02 . Jeu en français.
La page KS. La discussion.

Jeu Arkeis par Ankama

Si le démarrage aura été poussif, la campagne n'a ensuite jamais vraiment connu de creux. Même si le résultat reste modes, vu les moyens, avec deux milliers de soutiens à quatre jours de la clôture.

Le style Ankama; qui nous avait déjà fait le coup avec Monster Slaughter. La faute, essentiellement, à une offre qui paraissait bien pauvre au démarrage. Mais s'est joliment étoffée ensuite. On aurait préféré en avoir un peu plus au départ. Et vu le résultat, Ankama aussi probablement.

Cela ne va pas réellement changer notre avis sur le jeu : Ankama nous propose un très sympathique jeu d'aventure, qui conviendra probablement à ceux cherchant un titre du genre qui soit jouable en famille. Tant pis pour les joueurs "core", pour ceux qui aiment les campagnes à dizaines de scénarios : cette pyramide ne renferme rien qui les intéresse.

Pour ceux qui cherchent au contraire un jeu qu'ils auront les moyens de terminer, sur un thème "égyptien mâtiné de steampunk" plutôt rare (malheureusement), et peut-être de rejouer une fois (ou qui peut se sortir pour des "one shot"), comptez sur l'habituel billet de 100. Agrémenté d'un petit scénario de plus en achat optionnel.

Chronicles of Drunagor

Fin le jeudi 28 novembre à 17h . Règle traduite (mais jeu en anglais).
La page KS. La discussion.

Chronicles of Drunagor

Faute de temps, et car mon opinion était déjà forgée, je n'ai pas vraiment suivi ce projet. Un rapide survol du forum me laisse toutefois entrevoir que la situation n'a guère changée en deux semaines.

Le jeu a de bonnes choses pour lui. Les portes à embranchements, les supports de tuiles pour la hauteur... tout cela n'est peut-être que cosmétique. Mais ça fait tout de même son petit effet.

Pour autant, difficile de cerner le jeu. Et son public. Le très basique cotoie le plus touffu. Les idées ne sont pas toutes bonnes. Et l'univers tout de même bien générique. Et pourtant... pourtant, il y a quelque chose d'attirant à ce projet. Peut-être a-t-on juste envie d'y croire ? On ne pourra pas reprocher à ce primo-éditeur de ne pas avoir fait son job.

Tungaru

Fin le vendredi 29 novembre à 0h59.
La page KS. La discussion.

Jeu Tungaru par Alley Cat Games

Un petit jeu de placement de dés sur fond de "colonisation" des îles du Pacifique. Et un petit jeu fort sympathique qui respire bon le travail éditorial.

Les règles sont plutôt classiques mais bien pensées et, mécaniquement, devrait permettre un jeu au rythme assez rapide. La réalisation est un sans faute et respire le frais. Ce qui, je trouve (mais c'est peut-être personnel), manque cruellement en ce moment avec une tendance à assombrir les visuels.

Le tout en phase avec le thème qui réussit à concilier jeu de conquête/colonisation et absence d'agression. Et porté par un éditeur - Alley Cat Games - qui ne fait peut-être pas beaucoup de bruit mais a, jusque là, rarement déçu (Dice Hospital, Chocolate Factory..).

Namiji

Fin le vendredi 29 novembre à 16h30 . Jeu en français.
La page KS. La discussion.

Jeu Namiji de Bauza par Funforge

Funforge décline le principe de Tokaido en une version bateau. Et le succès est au rendez-vous. Et pourtant...

Je ne dirai pas de mal de l'éditeur. Oui, il s'est chié dessus avec le Kickstarter Tokaido CE. Mais cela remonte à l'antiquité et ils se sont montrés en progrès depuis. Ce ne sont toujours pas des champions de la comm ou de l'échange avec les backers. Mais on peut leur laisser le bénéfice du doute.

On aurait bien aimé tout de même que ce projet vienne après livraison de Monumental; leur seul Kickstarter ambitieux depuis Tokaido. Pour l'instant, on peut juste juger que le projet est en retard sans que ce retard soit anormal et encore moins inquiétant.

Namiji est si proche de Tokaido... L'univers, le thème, le style, les mécaniques principales : les mêmes. Avec la mer en guise de montagnes. Et le bateau qui remplace le bâton de marche. Il y a bien quelques nouveautés, tout de même, qui devraient donner une ambiance différente aux parties. Malheureusement... c'est justement par son ambiance :

Dans un voyage ce n'est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout. Les détours.

Philippe Pollet-Villard

... que Tokaido a forgé sa réputation "à part".

Certes, les détours sont différents. Et agrémentés cette fois de mini-jeux sympathiques. Mais l'expérience sera-t-elle différente ? Meilleure ? Tokaido n'est pas, mécaniquement parlant, un "grand" jeu. Pour ceux qui l'aiment, c'est en tout cas un jeu unique par l'atmosphère et l'expérience vécue.

Reste le tarif, élevé. Des avantages qui ne sautent pas aux yeux. Le risque du prépeint (mais pourquoi Funforge retourne sur ce terrain miné où il a déjà tant souffert?). Et des options qui alourdissent la note..

Merde! J'avais envie de dire du bien de Funforge. Et j'aime beaucoup Tokaido (le normal, j'ai vite refourgué ma Collector Edition avec ses japonais aux peaux oscillant entre sub-saharien et Niger^^). On va dire que le succès est là. Que c'est beau. Et que si vous n'avez pas Tokaido, pourquoi pas ?

Et en même temps, si vous n'avez pas Tokaido et êtes intéressé par le projet, pourquoi ne pas essayer/acheter l'original ? Soit tout de suite en version "normale" (dispo partout et chez Philibert). Soit, vu qu'elle est proposée en achat optionnel, en greffant un Tokaido 5th Anniversary au pledge d'un "ami".

Mais pourquoi pas ?

Les autres projets se terminant :

Stronghold: Undead. Plus de 2000 souscripteurs (au final) pour cette extension devenue jeu à part entière. Un excellent jeu de siège, pour deux (et donc asymétrique comme tous les titres du genre). Mais qui paraît un peu vieillot. Se termine le lundi 25 novembre à 18h.

Hour of Need. Les frères Sadler sont au bout du rouleau; cette énième déclinaison de leur système -aussi excellent soit-il- a tout juste convaincu un millier de backers. Faire un jeu de super-héros sans licence mais en repompant les plus iconiques n'était clairement pas la meilleure des idées. Se termine le mardi 26 à 18h.

Vampire: the Masquerade - Blood Feud. Ce mega-game, jouable jusqu'à 32 joueurs, n'aura pas passionné les foules. C'est le second jeu exploitant l'univers de la Mascarade qui réalise un parcours médiocre. N'en tirons pas de conclusions hâtives, les deux n'ont pas non plus brillé par le gameplay. Se termine le mercredi 27 à 4h.

Titans. La campagne aura vécu quatre jours. Ce qui est déjà mieux que d'autres... Et convaincre deux milliers de joueurs n'est déjà pas si mal pour un jeu de conquête; parce que ceux ayant explosé les compteurs, dans le genre, ne sont pas si nombreux. Le cadre "Europe centrale" avec une touche de fantaisie n'aura pas fait la différence espérée; sympa mais, finalement, cela n'excite pas grand monde. Jeu en français. Se termine le jeudi 28 à 23h59.

D.E.I. - Divide et Impera. Un bon départ suivi d'une longue traversée du désert. Sans eau. Ludus Magnus a pourtant acquis une bonne réputation avec ses précédents projets (Nova Aetas, Sine Tempore et, surtout, Black Rose Wars). Mais le plateau façon banquise a refroidi autant loes ardeurs que le manque d'enthousiasme. Et la fuite semble sans fin... Jeu en français. Se termine le vendredi 29 à 21h.

Et ceux dont personne n'a parlé : Honey Buzz, Capone...



Le projet de la semaine (dixit les membres)

Dawn of Madness

Sur Kickstarter jusqu'au 18 décembre. Jeu en français.
La page KS. La discussion.

Dawn of Madness par Diemension Games

Diemension Games s'est fait connaître avec Deep Madness. Et fait reconnaître du même coup, le résultat étant excellent. En deux campagnes, plus de 17000 joueurs ont été séduits. Et peu semblent déçu, c'est plutôt l'inverse.

Avec son second jeu, Dawn of Madness, Diemension est bien parti pour faire mieux qu'aucune de ses précédentes campagnes.

Pourtant, et malgré une similarité dans les titres qui peut (logique) prêter à confusion, il n'y a guère de points communs entre Deep et Dawn. Les thèmes, les mécaniques, le style... Si on excepte l'éditeur qui a donc déjà démontré son savoir-faire à produire un jeu de qualité. Même sur un très gros jeu. Et méchamment rempli.

Ils nous proposent cette fois un coopératif horrifique fortement scénarisé. Et nous promettent un jeu qui réussira à nous faire peur. Mouais. Vous y croyez vraiment, à ce genre de promesse ? Non pas que l'éditeur nous ait habitué à mentir. Ni même à se rouler dans le superlatif.

En tout cas, c'est bien glauque. Trop pour certains, certainement. Mais vu la promesse, cela évitera au moins quelques erreurs de casting. Et la boîte s'annonce une nouvelle fois monstrueusement (désolé^^) remplie. La quantité de matériel donne le tournis. Et le tout rentrera probablement tout juste dans une case de Kallax.

Que vous optiez pour la version avec figurines ou celle sans (comme à peu près 5% des souscripteurs... quand on vous dit que cela ne sert à rien). Dans tous les cas, vous aurez le jeu en français. Vu le volume de texte, on ne peut qu'apprécier. Beaucoup.


Les autres sorties de la semaine

Cette semaine, le thème est donc : ces suites qui n'en sont pas.

Jeu Dinoblivion par Goblivion Games

Dinoblivion. Le nom évoque évidemment Goblivion, excellent titre solo et tout premier de l'éditeur du même nom.

Dinoblivion présente des points communs mais encore bien plus de différences qui devraient ravir les amateurs de jeux de cartes multifonction. Il semble cette fois plus conçu comme un jeu pour deux (et jouable en solo); tant mieux, on a déjà les gobs pour le solo. Jeu en français. Sur Kickstarter jusqu'au 10 décembre.

Jeu 1941: Race to Moscow par Phalanx

1941: Race to Moscow. Second titre de la série après le très apprécié 1944: Race to the Rhine. Et cela se voit avec un très bon démarrage (pour un jeu à mi-chemin entre le wargame et la gestion de réseau/ravitaillement) malgré un tarif assez élevé. Jeu en français. Sur Kickstarter jusqu'au 11 décembre.

Jeu Venice par Braincrack Games

Venice. Après quelques projets mineurs, Braincrack Games a franchi une étape importante avec Ragusa. Ils signent cette fois un jeu de pose d'ouvrier plutôt original où vous devrez optimiser les déplacements d'une gondole pour maximiser l'efficacité de vos différents "hommes" et leur progression.

Avec en plus un petit twist sur fond d'inquisition qui vous obligera à rester discret sous peine de ne même pas participer au décompte final. Jeu en français. Sur Kickstarter jusqu'au 15 décembre.

Divinity Original Sin. Vide. Creux. Cher. Atrocement cher. A quoi bon prendre des pincettes pour faire chauffer les fans ? Sur Kickstarter jusqu'au 20 décembre.

Magnate: The First City. Achat-vente de biens immobiliers sur fond de bulle spéculative. S'il y en a que cela excite, ils ne doivent pas être bien nombreux. Sur Kickstarter jusqu'au 12 décembre.

Medici: The Dice Game. J'ai beaucoup d'attachement pour cet éditeur australien qui a réussi à rénover quelques classiques de Knizia (King's Road, Medici, Stephenson's Rocket) et même en éditer de nouvelles déclinaisons. Après la version jeu de cartes de Medici, c'est au tour du jeu de dés. Sur Kickstarter jusqu'au 5 décembre.


L’actualité des projets en express

Jeu On The Origin of Species par Artana

Après deux semaines très correctes, On The Origin of Species s'achemine tranquillement vers un honorable score au-delà des 2000 backers. Logique après avoir eu d'assez bons retours de la version anglo-espagnole disponible à Essen. Le passage chez Artana devrait améliorer le livre de règles jugé désastreux.

Jeu Loot of Lima par BoardGameTables

Après une décade, le jeu de déduction Loot of Lima affiche un petit millier de souscripteurs mais un excellent rythme quotidien. Cela reste tout de même maigre pour l'éditeur, BoardGameTables, qui ne capitalise pas sur le succès actuel de son roll & write On Tour.

Jeu Legacies par Brookspun Games

Le millier de backers devrait être atteint dans la semaine pour Legacies qui a tout de même bien du mal à convaincre. Destin assez semblable pour Small Samurai Empires qui est, lui, plombé en plus par ses frais de port. Deux jeux présentant de l'intérêt mais manquant du quelque chose en plus qui les sortirait du lot.

A mi-campagne, Way of the Samurai retrouve une seconde jeunesse. Ce petit jeu en solo français, rapide et au thème orignal (la vie d'un célèbre samourai), commence à marquer des points auprès des joueurs français.

Au point mort (ou pas loin) : Zerywia et ses aventures slaves qui fera une fête d'enfer s'il atteint les 500 backers. Glory: A Game of Knights et ses chevaliers qui a déjà son invit' pour la fête. Dan Verssen et son tryptique Thunderbolt-Apache Leader, Fleet Cmdr Nimitz et Tiger Leader; avec 700 soutiens en une douzaine de jours, il fait bien mieux qu'avec ses campagnes précédentes.

On se dirige vers le reboot pour Galactic Era,


Au programme des jours à venir

L'agenda n'a pas été mis à jour depuis deux semaines. A la vitesse où vont les choses sur Kickstarter, autant dire qu'il y a du boulot !

On note tout de même un événement majeur cette semaine avec The Great Wall de Awaken Realms. Je vous ai présenté dans cet article ce jeu de gestion qui sort des habitudes de l'éditeur : ce sera dispo en deux versions (avec ou sans figs) avec un ticket d'entrée très acceptable. Rendez-vous mardi à 17h pour voir les compteurs s'affoler.

On retrouvera aussi ce mardi Museum. Avec une campagne un peu fourre-tout : boîte collector, insert gametrayz, nouvelle extension, corrections et... des plateaux individuels épais. Ceux-là même qui étaient prévu à l'origine.

N'hésitez pas à signaler tous ceux qui manquent. Je ferai la mise à jour aussi vite que possible.

Et ce sera tout pour cette semaine. N'oubliez pas que backer, c'est bien. Jouer, c'est encore mieux.

Meilleurs commentaires

  1. Je ne sais pas s’il n’y a que pour moi, mais ici les images sont des liens à cliquer, et non des images intégrées.

  2. c’est corrigé. Un petit paramètre à modifier.

  3. bill says:

    Au passage et comme le point a été furtivement abordé en début de post, le nouveau site est assez top (bon, faut s’y faire). Bon travail patron!

  4. Ha je retrouve le sujet qui m’a fait connaître cwowd il y’a quelques années.
    Merci pour cette revue.

  5. Merci pour la revue, je l’attendais avec impatience! Bravo pour le travail d’admin avec la transition, une belle réussite!

  6. nixx says:

    Il me hype bien moi Capone pourtant… Vraiment déçu qu’il n’ait pas eu plus de rayonnement.

  7. Romn says:

    C’est vrai qu’il a l’air cool, mais il semble aussi super cher pour sa gamme.
    Je mets $1 pour y réfléchir.

  8. nixx says:

    C’est un studio que j’aime beaucoup (ce qui n’est pas le cas de tout le monde ici…). J’émets un doute sur le fun a 2 joueurs. Un poil cher c’est vrai, sans stretch goals (pari risqué, la preuve), mais coup de coeur sur les mécaniques de jeu et l’univers pour moi.

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

Participants

Lost Password

Partager cet article avec un ami