Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (3 février 2020)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Une revue un peu particulière cette semaine car coincé seul à la maison avec mes deux monstres et une méchante crève qui me fait tourner au ralenti. Semaine particulière aussi, surtout, car l'actualité est surtout concentrée sur la grosse pelletée de projets qui se terminent. Et la jolie brochette de revenants qui nous arrive mardi. Entre les deux... rien ?

Ils se terminent

Return-Dark-Tower-Banner

Return to Dark Tower

Se termine le mardi 4 février à 15h.
La page KS. On en discute.

Plus de 20.000 souscripteurs. Seulement deux journées à moins de 250 nouveaux backers (et flirtant plutôt avec les 400). Restoration Games signe le premier gros carton de l'année, égalisant (plus ou moins) la performance de leur précédent KS (Fireball Island en 2018). On ne change pas une recette qui gagne.

Pour nous, européens, qui n'avons pas la nostalgie de ce jeu culte des années 80 que MB avait étrangement oublié de l'autre côté de l'Atlantique, le succès de cette campagne peut paraître étrange. Il n'en demeure pas moins que Rob Daviau et ses comparses ont fait un énorme travail de dépoussiérage, ne se contentant pas de le ramener dans le présent mais nous emmenant avec lui dans le futur.

Evidemment, l'électronique embarquée dans la tour (qui est réellement au cœur du jeu et pas seulement là pour faire jolie) a un prix : $150 fdpin pour le pledge de base (qui semble largement suffisant; aucun des achats optionnels n'apportant un réel plus au jeu).

Toutes les réserves liées à l'électronique / jeu connecté (l'appli a juste besoin d'une connexion bluetooth, pas de wifi/4G) s'appliquent évidemment. Mais on retrouve cette sensation du jeu avant-gardiste qui avait marqué les esprits au début des années 80 avec son ordinateur embarqué.

Jeu Oath: Chronicles of Empire and Exile - Cole Wehrle | Leder Games -oath2

Oath: Chronicles of Empire and Exile

Se termine le mardi 4 février à 17h.
La page KS. On en discute.

Un tout petit peu moins que 12.000 souscripteurs lors du rappel des 48h pour un des jeux les plus originaux du moment. Le duo Cole Wehrle - Leder Games n'en finit plus de nous surprendre après un Root déjà incontournable.

Mais je suppose qu'il est inutile de vous le vendre, vous avez certainement déjà votre opinion sur la question. La question existentielle, finalement, est faut-il le prendre maintenant ? Ou attendre une probable édition en français ? La certitude de le posséder, même si le tarif est élevé du fait d'éléments peu utiles et que la langue risque d'être un obstacle. Ou risquer l'absence de traduction (et une quasi impossibilité de se le procurer sans lâcher un rein) ou une édition française plus cheap.

A vous de voir selon votre envie. Et la tolérance de vos joueurs à l'anglais. Personnellement, je vais attendre. Et espérer...

Foundations of Rome

Se termine le vendredi 7 à 4h.
La page KS. On en discute.

Plus de 5000 backers (et peut-être pas loin des 10.000 au final) pour le jeu le plus overproduced de ce début d'année. Et tant pis si cela laisse sans voix les core gamers qui ne peuvent comprendre comment un jeu léger de ce type peut séduire autant. Plus, même, que les jeux complexes qu'ils affectionnent.

On est purement dans l'objet de collection. Le jeu qui génère des wow! admiratifs tant l'impression visuelle est exceptionnelle. Qu'on sort pour vivre une expérience plus qu'un défi. Et il existe un public qui n'a aucun mal à lâcher plus de 150€ pour un tel bijou qu'il pourra facilement sortir.

Et puis, pour être honnête, le jeu est intéressant. Les règles simples (à ton tour, achète une parcelle parmi les six proposées, construis un bâtiment sur tes terrains ou passe et prends de la thune) le placent au niveau d'un Aventuriers du Rail. Sa réalisation exceptionnelle fait penser au choc que fut en son temps Cléopâtre et la Société des architectes (ou les Aventuriers du rail édition Anniversaire, d'ailleurs).

Et l'exclusivité, puisqu'il ne sera pas disponible en boutique (vu le tarif, tu m'étonnes !), fait le reste. Allez, je referme l'onglet et je tente de résister encore quelques jours. Mais c'est pas facile...

This War Without an Enemy. Un wargame à bloc sur un conflit peu traité (la première guerre civile anglaise). C'est propre, bien foutu et pour un tarif très correct. Règle traduite (pdf). Fin le mardi 4 février à 17h.

Glorantha: The Gods War. Si vous avez préféré cette "suite" à Cthulhu Wars, vous en serez d'un billet (petit par rapport aux habitudes de Petersen Games). En français (en option). Fin le mercredi 5 février à 2h13.

Rocketmen. Martin Wallace nous propose un très intéressant mélange de construction de tableau et de deck-building. Mais Phalanx nous livre une campagne bien terne en mode 100% précommande. Aucun avantage à soutenir, le jeu sera disponible tel quel en boutique à un tarif probablement équivalent. Et cette page qui déballe le matériel au kilomètre plutôt que de nous parler du jeu est typique. Dommage, on les avait connus plus séducteurs avec U-Boot, par exemple. Jeu en français. Fin le mercredi 5 à 23h.

Masters of the Night. On ne s'est guère passionnés pour ce jeu où des vampires contemporains tentent de garder le contrôle malgré les efforts de l'Inquisition pour les exposer. Un jeu de contrôle de zone à la réalisation "noir" qui ne démérite pas mais après deux jeux "Mascarade" et un troisième qui débarque mardi... difficile de ne pas faire la fine bouche. Fin le 5 à 23h.

APEX : Collected Edition. Troisième éditeur pour ce deck-building inspiré de la vie des ancêtres des oiseaux. Celui-ci ne semble pas décidé à apporter du neuf, juste à lui donner une chance de réellement exister; et ce serait déjà pas mal.

Un jeu apprécié par les backers des précédentes éditions. Même si tout n'était pas parfait. Je vous l'aurais volontiers recommandé si le nouvel éditeur avait fait preuve de la volonté de corriger les défauts connus. En l'état, c'est moins que certain. Fin le jeudi 6 à 17h.

D.E.I. - Divide et Impera. Quelqu'un (désolé) faisait sur le forum la remarque que l'éditeur semblait pressé d'en finir et c'est en effet l'impression terrible que ce projet laisse. Ludus Magnus nous a régalé par le passé (Sine Tempore, Black Rose Wars, Dungeonology ), ils sont bien en peine de nous faire rêver avec ce jeu. Même si le projet s'est amélioré entre le premier essai et ce reboot.

Reste à espérer que le modeste résultat soit suffisant. Ou que leur prochain projet lève les foules... Règle traduite en pdf. Fin le 6 à 21h.

Shiver Me Timbers. Un petit millier de backers pour le reboot de ce jeu de pirates. Les bateaux customisables n'ont pas déclenché le coup de foudre escompté. Et la dynamique du jeu reste assez floue. Fin le 6 à 23h.

Micro City. Joli succès pour ce petit jeu solo en mode optimisation/puzzle. Si c'est un genre qui vous attire, envoyez donc la vingtaine d'euros demandée à l'auteur qui le vaut bien. Fin le dimanche 9 à 17h59.


Les sorties de la semaine

jeu The Rival Networks - par Formal Ferret Games

The Rival Networks

Sur Kickstarter jusqu'au 15 février.
La page KS. La discussion.

The Networks est un excellent jeu simple et accessible (les règles s'expliquent en quelques minutes) où vous devez gérer les prime time d'une chaîne de TV. Le tout repose sur l'optimisation du placement de cartes à bonus. Et une pointe de parodie pour faire oublier qu'on calcule beaucoup dans ce jeu.

Hélas, le jeu souffrait d'un mode deux joueurs un peu tarabiscoté. Ou, en tout cas, bien moins convaincant qu'à 3-4 joueurs (ou même 5 si tout le monde joue vite. Donc 3-4^^).

Problème résolu, dit l'éditeur, avec ce nouvel opus spécialement conçu pour ceux qui jouent à deux. A vue de nez, ça semble bien être le cas avec un gameplay repensé et un temps de jeu qui ne devrait pas dépasser la demie-heure.

Le jeu n'est proposé qu'en anglais et le texte, limité aux seules cartes Networks et Awards, reste très accessible. Mais cela pourra faire renoncer certains et c'est bien dommage.

Si un éditeur passe par là, il est tout de même anormal que, en trois ans, aucune version française de The Networks (et ses trois extensions) n'ait vu le jour.

jeu On Tour

Q.E. and On Tour - Reprints

Sur Kickstarter jusqu'au 21 février.
Matériel de jeu sans texte.
La page KS. La discussion.

Campagne de reprint, en pure précommande... autant dire qu'il ne faut pas attendre du spectaculaire. Ce sera même programme minimum.

A quoi bon en parler alors ? Eh bien, figurez-vous que je suis un grand fan de l'un d'eux. Et très excité par le second. Donc, je vous recommande chaudement On Tour, un des tous meilleurs roll and write que je connaisse.

Rapide (20-30 minutes), jouable avec autant de joueurs que vous voulez/pouvez en réunir (le jeu contient des plateaux pour huit joueurs mais vous pouvez en imprimer), s'explique en 30s et peut tout de même faire bien chauffer le cerveau.

Le principe : lancez deux dés à 10 faces pour obtenir deux nombres entre 1 et 100 (4 et 7 feront 47 et 74). A vous de placer ces deux nombres sur votre plateau, dans une des régions proposées par les 3 cartes visibles de tous. Et on recommence. A la fin, reste à relier ces nombres de façon croissante pour réaliser le plus grand parcours possible.

Simplissime. Excellentissime. (je vous ai dit que j'étais un grand fan ?^^). Et, pour cette réédition, dans une formule nettement enrichie avec matériel pour 8 joueurs (au lieu de 4), ajout d'un mode de jeu "Europe" (l'originale se jouait seulement sur une carte des états américains)...

A $38 fdpin, ne vous embêtez même pas à réfléchir. Oui, il y aura probablement une localisation future (l'extension "Europe" incluse n'est pas un hasard). Et sans doute à un tarif inférieur. Mais probablement pas avec cette qualité de matériel.

Reste à parler de Q.E. que je n'ai pas pu, hélas, tester. Mais ce jeu d'enchères où vous pouvez miser sans aucune limite commence à faire parler de lui. Et en bien. L'idée semble absurde mais fonctionne. Et semble apporter beaucoup de fantaisie dans un univers (les enchères secrètes) généralement ennuyeux (et vite chiant).

Jeu Genotype par Genius Games

Genotype

Sur Kickstarter jusqu'au 27 février.
La page KS. L'agenda.

Genius Games s'est fait une spécialité des jeux exploitant un fond scientifique. Un domaine où beaucoup ont échoué, produisant des... titres plus que des jeux. Alors que Genius Games excelle avec des titres oscillants entre l'intéressant et le bon (Cytosis, Subatomic, Periodic, Ion: A Compound Building Game...).

Place cette fois à la découverte des expériences de Mendel sur les petits pois que vous allez devoir multiplier et croiser afin de comparer phénotype et génotype.

Inutile d'en dire plus, cela a suffi à éveiller votre curiosité; ou vous a donné envie de sauter au projet suivant.

Jeu It's a Wonderful World par La boîte de jeu - Extension Ascension

It's a Wonderful World Ascension

Sur Kickstarter jusqu'au 13 février.
Jeu en français.
La page KS. La discussion.

Je n'ai pas eu le temps de mettre en ligne le vote des joueurs cette semaine mais je n'ai aucun doute sur le fait que ce projet l'aurait emporté haut la main.

Le parcours de La boîte de jeu sur Kickstarter est absolument exemplaire, il est normal qu'il récolte les fruits de ses efforts. Pour toujours satisfaire ses backers. Soigner les nouveaux venus. Jamais frustrer les anciens. Et le tout sans pour autant oublier les boutiques. Cela semble tellement facile qu'on réalise mal souvent le travail de fourmi et l'intelligence que tout cela représente !

Je ne vous ferai pas l'article : le jeu est excellent (c'est pas moi qui le dit, Lbdj n'a toujours pas réussi à placer un titre dans ma collection...) et mérite sa nomination à l'As d'Or Expert (même s'il ne gagnera pas, désolé -ça, c'est mon pronostique. Et, non, mon favori ne gagnera pas non plus, tristesse). Vu le passif de l'éditeur, aucune raison de penser que cette extension ne soit pas à la hauteur.

Si vous avez le moindre doute, le jeu est en rayon dans toutes les boutiques, probablement chez un de vos amis et, évidemment, dispo chez notre Philibert qu'on adore puisqu'il paie le serveur, le sys admin et autres factures...


Au programme des jours à venir

On passera rapidement ce lundi sur Lost Worlds of Josh Kirby qui ressemble plus à une habile tentative de valoriser quelques illustrations de l'illustre Josh. Le vrai morceau sera pour mardi. Avec au programme, une invasion de revenants.

Jeu Wishland

Un jeu de gestion de parc d'attraction, Wishland. Univers parfois abordé mais rarement de façon convaincante. Avec Carlos Michán aux commandes, qui reste sur l'excellent Medieval Realms, vous pouvez sourire si vous désespériez trouver un jour un jeu excitant sur ce thème.


Jeu Vampire The Masquerade: Chapters par Flyos Games

Vampire The Masquerade: Chapters n'a peut-être pas besoin de présentation. Ou alors vous ne fréquentez pas assez le forum (shame shame shame). Si vous aimez l'univers, le jeu de rôle, vous devriez retrouver dans ce jeu de plateau ce qui vous plait. Pour les autres, les comme moi... ce n'est probablement pas assez "jeu de plateau". Mais attention tout de même, ça semble très bien réalisé; certaines images pourraient vite vous rendre accroc (ça, c'est fait).


Enchanters

Autre français en lice (ou tout comme^^), Mythic Games revient sur KS pour un jeu pas du tout dans ses habitudes : Enchanters: East Quest. OK, le jeu n'est pas inconnu et a déjà connu quelques belles heures sur Kickstarter. Mythic reprend le flambeau avec une extension (de plus) et, surtout, une version en français avec une offre topissime. La mauvaise nouvelle, c'est si vous aviez soutenu les précédentes campagnes signées GIndie : la différence de tarif fait mal. Il y a de la colère dans l'air...


Aeon's End Outcasts

Autre jeu récurrent sur Kickstarter, Aeon's End nous proposera sa... merde, j'ai perdu le compte... sa nouvelle extension Outcasts. Toujours porté par Indie Boards & Cards qui ne rate jamais son rendez-vous annuel pour le plus grand bonheur de cette référence du deck-building coopératif ambiance fantasy. 4 nouveaux Némésis, de nouveaux mages, de nouveaux tout et un mode Outcast qui délaisse la défense de Gravehold pour aller protéger un mage dans une brèche. Mais toujours pas de français pendant le KS. Un jour en boutique, peut-être, quand Matagot aura rattrapé les extensions de retard...


Parks: Nightfall par Keymaster Games

Enfin, Keymaster Games proposera une extension pour Parks : Nightfall. Le jeu a fait ses preuves (en plus de faire des envieux pour sa beauté) et devrait bientôt être disponible en français en boutique. Il reste à voir les conditions de l'extension qui, pour le coup, devrait seulement être en VO lors de la campagne. Enfin, je suppose.


On clôturera la semaine jeudi avec un Lacerda pas vraiment nouveau mais pas pareil quand même : KanbanEV, version revisitée "véhicules électriques". Comme pour les précédents Lacerda édités par Eagle-Gryphon, cela passera plus probablement chez nous par une précommande via Philibert (à confirmer).

Et ce sera tout pour cette semaine (il en manque mais c'est pas grave). N'oubliez pas que backer, c'est bien. Jouer, c'est encore mieux.

Meilleurs commentaires

  1. Et aujourd’hui (03-02) normalement, l’extension/standalone de Steampunk Rally par Roxley.

    UPDATE : reporté. Je tenais mon info d’une vidéo de Tantrum House, mais Roxley a corrigé et annoncé l’extension pour plus tard, fin février ou mars.

  2. eledys says:

    Jme suis senti un peu visé pour la partie fundations of rome :joy:

    Super article comme d habitude merci beaucoup :wink:

    J hesiterais sur aeon’s end comme sur les precedente (pas backé pour l instant) et faut que je me renseigne sur KanbanEV perso :slight_smile:

  3. Et Fingers qui vient de passer les 50% pour son financement.

  4. On tour et QE
    « A $38 fdpin, ne vous embêtez même pas à réfléchir. Oui, il y aura probablement une localisation future (l’extension « Europe » incluse n’est pas un hasard). Et sans doute à un tarif inférieur. Mais probablement pas avec cette qualité de matériel »
    Donc ton avis ??

  5. Je peux pas réfléchir, j’aime trop ce jeu :wink:

    Ceci dit, je vois assez mal un localisateur le proposer en boutique à 35+ €…

  6. Romn says:

    Aeon’s End nous proposera sa… merde

    Ah, je suis content de ne plus être le seul à détester ce jeu ! :grin:

  7. LOL tu m’as fait peur :slight_smile:

    Rédigé en plein épuisement post Superbowl, j’aurais pu croiser quelques neurones. Je n’ai personnellement rien contre Aron’s End (même si c’est pas mon truc) :wink:

  8. Grumf says:

    A noter aussi le retour tant attendu sur KS de l’opération fanzine de RPG qui va nous polluer les résultats pour quelques semaines… Comme si le make100 n’avait pas suffi…

  9. A+ pour l’effort, merci Patron! :slight_smile:

  10. Pareil je le trouve super froid et mécanique… le twist de la défausse est certainement à la fois son point fort et son point faible…

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

Participants

Lost Password

Sign Up

Partager cet article avec un ami