Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (6 juillet 2020)

Les jeux en financement participatif de la semaine

L'été est généralement une période de calme sur Kickstarter. 2020 étant une année à part, il faut probablement s'attendre à ce que cette habitude ne tienne pas.

Le programme de juillet s'annonce déjà assez chargé. Et va certainement s'enrichir de quelques gros coups entre ceux qui ont retardé des sorties prévues au printemps et d'autres qui, sous contrainte financière, préféreront ne pas attendre l'automne.

De toute façon, c'est pas comme si on allait tous partir trois mois sous les tropiques...

Ils se terminent

Jeu Canopy

Canopy

Se termine le vendredi 10 juillet à 22h.
La page KS. On en discute.

Tim Eisner, auteur d'un très joli -et très familial- The Grimm Forest (La Forêt des Frères Grimm) puis du très attendu Tidal Blades: Heroes of the Reef , revient à ses activités d'auteur-éditeur comme pour son premier jeu, March of the Ants.

Mais, cette fois, avec les leçons apprises en tant qu'auteur et en soignant à mort la Direction Artistique. Sur le thème "nature" de ce titre, les pinceaux de Vincent Dutrait font merveille. Au point qu'il est difficile, si ce thème éveille votre intérêt, de passer sans regrets.

Et en même temps, pourquoi résister ? Ce jeu pour deux, à base de draft agrémenté de stop ou encore ne révolutionnera certainement pas le monde ludique. Mais la mécanique semble efficace et devrait permettre de partager avec des joueurs moins aguerris cet exercice de création d'une forêt vierge variée et équilibrée.

Le tarif est en plus très accessible. Même si la Deluxe souffre du même souci que Océans avec des jetons plus "nobles" qui font perdre le bénéfice d'illustrations très réussies. Et un pledge de base qu'on pourrait très bien retrouver un jour en boutique à un tarif équivalent (et probablement en français, le jeu est bien trop beau pour qu'aucun éditeur ne signe avec un thème aussi porteur).

Car c'est finalement le seul défaut de ce projet que de proposer seulement une version anglaise. Cela ne devrait pas être bien compliqué à franciser "maison", la plupart des cartes n'ont pas de texte. Mais c'est aussi un argument pour rendre une localisation future encore plus probable.

Parasite Game par Chèvre Edition

Parasite Game. Jeu en français. J'en ai beaucoup "parlé" la semaine dernière mais il reste quelques heures pour participer à ce financement. Un paquet de cartes qui ajoutent des variations de règles à n'importe quel jeu dans votre collection (ou presque). A 10/12 fdpin (selon que vous êtes en France ou en Belgique), même si cela ne sert qu'occasionnellement, il y a le potentiel à vivre quelques parties mémorables.

Et puis, j'ai bien envie de savoir ce que permet le prochain Stretch Goal exclusif "cwowd'neuf ?" 😉

Fin le lundi 6 juillet à 20h.

Fire Tower

Fire Tower: Rising Flames. Sans doute trop léger pour les habitués de cwowd. Il faut tout de même reconnaître de l'originalité à ce jeu qui réussit à concilier compétitif (à la limite du take that) et lutte contre un incendie de forêt.

Fin le jeudi 9 à 20h.

Jeu Intrepid par Uproarious Games

Intrepid. Vous êtes des astronautes à bord de l'ISS (la Station Spatiale Internationale) qui doivent faire face à une situation de crise. Genre Gravity (le film). Voila pour le décor. Pour le jeu, des dés dont il faudra optimiser le placement. Ensemble, c'est évidemment un coopératif.

Parmi les points forts, outre le thème : des tours libres, chacun plaçant ses ressources (dés) au moment le plus opportun (et non, ce jeu n'est pas en temps réel); des pouvoirs asymétriques -comme souvent dans les coopératifs- mais aux compétences moins classiques.

C'est nettement moins sexy au niveau de l'édition. Le style rouillé et crasseux, plutôt Soyouz, semble bien loin du réel aseptisé et méticuleux de l'ISS. On peut regretter aussi une certaine légèreté dans le choix des nationalités du jeu (de base : USA, Allemagne, Japon et Malaisie... sérieux ?). L'éditeur n'avait pas prouvé grand chose avec son précédent Getaway Driver, cela ne met guère en confiance.

Fin le 9 à 23h30.

Jeu Overlord: A Boss Monster Adventure

Overlord: a Boss Monster Adventure. On retrouve l'univers de Boss Monster, tout en pixels. Mis au service d'un jeu de pose de tuiles Celui-ci va vous permettre de créer des royaumes ressemblant étrangement (ou pas) à ceux que vous avez pu arpenter en long et en large si vous avez joué à Zelda.

Et il faut reconnaître que le pixellisé fonctionne parfaitement dans cette proposition avec un effet d'ensemble qui parle aux nostalgiques.

C'est propre au niveau des mécaniques. Avec quelques petits twists (les habitants de chaque tuile qui ont des préférences, des portails pour déplacer ce petit monde selon ses exigences) bienvenus. Et c'est signé d'un illustre inconnu et de Kevin Russ qui avait déjà réalisé un joli carton sur Kickstarter avec Calico (souvenez-vous, la pose de tuiles -encore- pour réaliser des patchworks dont la qualité est jugée par des chats).

Fin le vendredi 10 à 6h01.

Jeu Shelfie Stacker par Arkus Games

Shelfie Stacker. Règle traduite. Ce jeu "meta" nous mettant dans la peau de collectionneurs de jeux devant organiser leur ludothèque... s'en est plutôt bien tiré. Le départ fut laborieux, atteindre le millier de souscripteurs n'avait rien d'une évidence. Et ce sera largement fait.

On aurait pu penser que Shem Phillips et ses trois jeux dans le top 100 BoardGameGeek (Pillards de la Mer du Nord, Architectes du royaume de l’ouest, Paladins du Royaume de l’Ouest...) jouait sur du velours avec un thème omniprésent chez son public cible. Hélas, les jeux "meta" ne fonctionnent jamais vraiment. Et ce placement de dés -très spéciaux-, n'aura pas vraiment conquis des habitués appréciant les jeux plus exigeants.

Fin le samedi 11 à 8h.


Au programme des jours à venir

Deux projets (au moins) ont le potentiel à réussir un gros coup cette semaine. Tous deux au programme de mardi.

Jeu Perseverance: Castaway Chronicles - par Mindclash Games

Mindclash ne fait (en gros) qu'un jeu par an : Trickerion, Anachrony, Cerebria... En voila un qui rate rarement son coup. On l'espère pour eux, encore, car ils débarquent avec une proposition particulièrement casse-gueule.

Perseverance: Castaway Chronicles vous met à la tête de chasseurs partis attraper du dinosaure. Gestion du campement, défense, chasses... le tout avec du placement de dés (draftés), compétitif mais avec des phases de défense nécessitant de la coopération.

Un jeu de gestion aux mécaniques assez classiques. De prime abord. Car il est conçu en épisodes. Quatre, pour être précis. Dont la complexité va en augmentant. Chaque épisode étant conçu pour être joué deux fois, les résultats de la première partie se reflétant sur la seconde. Une sorte de faux legacy. Qui n'a rien d'obligatoire.

Et le tout, si j'ai bien compris, en deux jeux. La campagne à venir concernera en effet la boîte "Episodes 1-2". Avec la "Episodes 3-4" à venir, plus tard. Difficile d'imaginer plus casse-gueule. A moins que je n'aie rien compris...

Dead Reckoning par Alderac Entertainment

Dans un registre très différent, AEG s'attaque lui aux jeux de pirates avec Dead Reckoning. Là aussi, un jeu de toute beauté (on ne remerciera jamais assez les "pinceaux" de Mr Ian O’Toole). Mais probablement trompeur : si vous aimez l'aventure, les histoires et la mythologie piratesque... ce jeu ne sera probablement pas pour vous.

John D. Clair (Edge of Darkness, Space Base, Mystic Vale…) poursuit là son exploration de la mécanique de card crafting (cartes transparentes qui se superposent pour n'en former qu'une) dont il est le maître. En y ajoutant une cube tower du plus bel effet pour la résolution des combats.

Séduisant. Si on accepte qu'il s'agit plus d'un jeu de gestion-optimisation, et apparemment plutôt exigeant, que d'aventures.

Jeu Shadow Kingdoms of Valeria par Daily Magic Games

Restera l'inconnue Shadow Kingdoms of Valeria. Énième titre de la série des Valeria de Daily Magic Games (Valeria : Le Royaume, Villages of Valeria, Quests of Valeria, Corsairs of Valeria). Le jeu a l'air intéressant, la réalisation à la hauteur des précédents : il y aurait donc potentiel à un joli score. Malheureusement, l'éditeur a choisi ces dernières années d'utiliser Kickstarter comme une simple précommande / avance de trésorerie; et rien ne laisse supposer qu'il en aille différemment cette fois...

Et ce sera tout... pour aujourd'hui. On se retrouve demain pour faire le tour des sorties. N'oubliez pas que backer, c'est bien. Jouer, c'est encore mieux.

Meilleurs commentaires

  1. Dans perseverance, on ne joue pas (que) des chasseurs de dinos, vu qu’à la base on est des rescapés d’un naufrage

  2. Hate demain de voir ce que perseverence vas nous montrer :smiley: ! En effet la promesse est assez équilibriste pour le moment heureusement que mindclash a une solide réputation derrière lui :wink: ils aurait fait ca en premier KS c’était voué à l’échec ^^

  3. A noter la VF de Perseverance par Super Meeple mais plus tard : règles VF durant le KS mais full VF directement en boutique par Super Meeple X mois après

  4. ou ptet juste une fausse manip :wink:

  5. Pas un mot sur Hybris ??? Ah sûrement dans l’actu de demain, c’est vrai que désormais c’est découpé, j’ai du mal avec ce nouveau découpage ^^

  6. il se termine cette semaine ?

  7. Message modifié justement :wink:

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

Participants

Lost Password

Sign Up

Partager cet article avec un ami