La rentrée du participatif (la revue de la semaine du 6 septembre 2021)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Je vous ai manqué, bande de petits accros aux jeux qui n’existent pas encore ? Votre Carte Bleue s’est remplie tout l’été en mon absence ? Votre pile de la honte fait pitié ? Pas de souci, me revoili pour une nouvelle saison à vous tenter. Toutes les semaines. Avec à chaque fois de petites pépites que vous ne pourrez pas ignorer, le meilleur jeu d’aventure semi-coop narratif pour trois de l’année…

Ah ben non! J’oubliais… ce n’est pas la stratégie retenue pour Cwowd. Ca, c’est si on avait préféré devenir riches et célèbres à faire les VRP sur Youtube… Hum… Dis donc, Ancien_moi, tu picolais pas un peu trop à cette époque ? Crétin !

Voila voila. Sans plus tarder, regardons donc rapido ce qui se passe en ce moment sur KS et ailleurs.

Trouver un joueur près de chez vous ?

L'initiative est née en plein coeur de l'été et a déjà permis à des joueurs de se retrouver pour quelques parties et bien plus car affinités. N'hésitez pas à vous inscrire sur la Framacarte qui regroupe déjà plusieurs dizaines de joueurs un peu partout en France / Belgique (et ailleurs).

On va d’ailleurs commencer par ailleurs, chez LA alternative à Kickstarter : Gamefound. Et je vais, moi, commencer l’année en polémiquant (vite retrouver ses bonnes habitudes) : lalternative n’aura pas traîné, je trouve, à devenir le site de vente en ligne que certains (généralement vendeurs) espéraient. Avec ses VRP-youtubers de service, toujours prêts à jurer leur mère que ce projet est le meilleur auquel ils ont joué de leur vie et des précédentes. Un dialogue plus limité aux questions vendeur-acheteur. Des offres bien formatées, sans surprise. Sans drama.

Bref : un site de vente-réservation. Sans vie. Alors, certes, Kickstarter n’est pas fondamentalement différent. Mais l’esprit qui y règne, si. Avec ses bons et moins bons côtés. Gamefound, j’ai uniquement l’impression de feuilleter un catalogue. Sans âme, sans envie. Avec les grosses ficelles commerciales qui ont fait de l’univers du jeu vidéo ce qu’il est devenu (de la merde). Et finalement, au moment de valider mon panier, je me demande pourquoi je suis en train d’acheter chez eux plutôt que chez Philibert ou la boutique du coin.

Premier projet pour moi, donc, à ne pas passer la case du paiement (et se transformer en commande chez Phili à la place) :

Intermède publicitaire, eh eh

Mythic Mischief par IV Studio

Mythic Mischief

Se termine le 24 septembre ? (difficile à dire avec l’interface Gamefound). Jeu en français


La page GamefoundOn en discute.

C’est peut-être très bien. Peut-être. Une sorte de mix entre jeu abstrait et PvP à la sauce Arcadia Quest, avec des factions asymétriques. Autant dire que ce sera probablement vite oublié car décevant aussi bien ceux qui espèrent le premier que les amoureux du second.

Cela semble pas mal produit et l’éditeur, IV Studio (Moonrakers & Veiled Fate) semble très compétent. En tout cas dans ce registre.

Tout comme il est fort en marketing. Dans le marketing en gros sabots, serrarien de faire dans la finesse pour des teubés de gamers. Ca marche dans le jeu vidéo, pourquoi ne pas appliquer les mêmes recettes à l’univers du jeu en carton et bois dont les chiffres de vente commencent à attirer le commercial plus que l’amoureux.

Le tout ne fait quand même pas rêver. Il n’y a guère que la qualité de fabrication du premier jeu de cet éditeur qui incite à l’enthousiasme. Et c’est trop peu. Bien trop pour faire oublier la page couverte de placards de pub de tous les mercenaires exerçant leur sombre besogne sur Youtube. L’envie de « bah! » est la plus forte. Dans le pire des cas, c’est dispo en français et sera donc peut-être trouvable en boutique. Vu la pression pub déployée pour le lancement de sa précommande, ce n’est pas pour s’arrêter aux portes des distributeurs…

Et puis, attaquons cette rentrée par de bonnes résolutions : les vendeurs de superlatifs, je n’en peux juste plus. Tant pis si ce projet est le premier à en faire les frais en cette fin 2021; il doit aussi son succès à l’argent dépensé chez ces vendeurs de couilles. Qu’on cesse de me prendre pour un con en cherchant à me vendre un jeu comme intense, riche stratégiquement ou en réflexion quand, de toute évidence, on va finir par se foutre sur la tronche. CMON ne m’a pas fait croire que Arcadia Quest serait le jeu d’échecs du troisième millénaire…

Black Rose Wars Rebirth - par Ludus Magnus

Black Rose Wars Rebirth

Se termine le 9 septembre.
La page KS - On en discute

Là aussi, j’aimerais bien qu’on cesse de me vendre du rêve. Me faire rêver, oui. Mais sans tricher avec la réalité. Donc : non, Black Rose Wars n’est pas un jeu de deckbuilding. Il tient plus de la planification (ou en tout cas de l’optimisation des quelques cartes de sa main) ; et il le fait très bien.

Ce que j’aurais aimé, par contre, c’est qu’on me dise rapidement ce qu’est ce Rebirth par rapport au Black Rose Wars sorti il y a deux (trois ?) ans ?

Ca n’a pas l’air de gêner plus que cela les backers vu le succès de la campagne. Succès gentiment porté par le succès du premier opus, évidemment. Parce que, en gros, c’est une suite de Black Rose Wars. Qui est, lui, un excellent jeu de placement-affrontement entre mages que je rangerai dans la (bien pratique) case eurotrash. De belles figs, des mécaniques de jeu de gestion, peu de hasard mais des effets puissants qui peuvent retourner une partie et un focus sur la tactique plus que la stratégie. Parce qu’il ne faut pas se cacher la vérité en face : on est là pour en mettre plein la tête des adversaires. Ou en tout cas se faufiler entre les jets d’effluves magiques…

Autant je pourrais vous recommander le premier sans hésiter (si c’est un genre qui vous intéresse), autant je serais bien en peine de vous dire si ce second opus, Rebirth, sera à la hauteur, meilleur ou sera rapidement oublié. De toute façon, le premier opus me semble introuvable (au moins en français) et la quantité d’extensions / Stretch Goals incite plus à donner sa chance au nouveau.

Malheureusement, comme souvent avec les eurotrash, on paie le prix du matériel en pagaille de l’euro et des figs du trash. Avec la petite demi-douzaine d’extensions de rigueur histoire de justifier les frais, difficile d’échapper aux 300€ du all-in.

Je n’ai pourtant pas l’impression, même si j’ai peu joué au premier opus, que la variété des écoles de magie soit indispensable. C’est évidemment un excellent argument de vente. Mais en pratique, ce triplement du prix pour un jeu qui occupe toute la soirée (le « 90 minutes » annoncé tient de la blague) et prendra donc du temps avant d’être « épuisé », il ne me semble pas justifié.

Une dernière note, tout de même : l’étiquette jeu d’affrontement PVP etc. peut laisser penser qu’on est sur un jeu léger pour une soirée entre potes. Ne rêvez pas, on est bel et bien sur un jeu épique et exigeant. Parfois, même, trop exigeant pour peu de chose. Ce ne sera peut-être pas le cas de ce second opus mais…

Finalement, vous avez compris, vous, si c’est une suite ? Un relookage ? Un remix ? Une v2 retravaillée ?

the gardens

The Gardens

Sur Kickstarter jusqu’au 14 septembre. Jeu en français.
La page KS - On en discute

On retrouve une nouvelle fois le duo Grail Games et Matagot pour la VF (autant s’y habituer^^). Un éditeur australien habitué de Kickstarter (c’est son 21ème !) que j’apprécie beaucoup. Car pour l’instant, pas eu grand chose à lui reprocher si ce n’est de généralement réussir à tenir ses promesses (et même délais, honteux!).

A son actif, une pleine Kallax de rénovations de titres de Knizia (enrichies de nouvelles déclinaisons). Et Boomerang, un excellent draft and write sur l’Australie (existe aussi, l’exotisme en moins, en version Europe chez Matagot).

Le point faible de l’éditeur fut longtemps de ne pas proposer de version française de ses créations. Mais, succès oblige, qu’on finissait généralement par trouver ensuite localisées (mais pas toujours). Et souvent avec une baisse de tarif significative au passage. Maintenant qu’ils font à Miami (spéciale dédicace pour quelqu’un qui m’est cher^^) avec Matagot, le problème ne se pose plus. Il y a juste à se demander tout de suite si la bonne affaire est maintenant ou plus tard.

Seule certitude, la version deux fois plus coûteuse que l’autre ne présente guère d’intérêt. On passera sur le roll and write offert…

Si vous cherchez un petit jeu de pose de tuiles (cartes) plutôt relaxant et bucolique. Enfin… ambiance parcs à l’anglaise et illustrations façon clipart. On est quand même loin de la magnificence d’un Parks, lui aussi disponible en VF chez Matagot.

Wild Serengeti

Wild : Serengeti

Sur Kickstarter jusqu’au 17 septembre.
La page KSOn en discute

Quand je pense nature, mon cerveau pense plus à ce que nous propose ce projet. L’éditeur coréen avait déjà claqué quelques yeux avec le style de son précédent (et unique) titre, Shaolia. Il récidive avec des visuels de toute beauté mais aussi, et surtout, de grands meeples peints qui vont faire perdre toute raison à tout joueur un peu collectionneur (vous vous souvenez de Aqua Garden ? C’est encore pire ! → ceci est une idée de thématique pour votre prochaine Kallax).

Le jeu reste simple, familial ou quasi avec des contrats à remplir et collectionner pour marquer plus de points. Et ne devrait donc pas trop souffrir de l’incapacité de l’éditeur-auteur à affiner / équilibrer ses bébés. De l’avis des testeurs, le puzzle généré par ces animaux à positionner au bon endroit au bon moment se révèle néanmoins assez relevé : on est loin d’un jeu bêbête en mode « T’as vu? un lion! ».

C’est un poil onéreux une fois ajoutés les couches qui font pleurer (port, TVA) mais je parie qu’une solution va se débloquer sur le forum pour amener le bébé à un tarif plus acceptable.

Earth Rising - par Stop, Drop & Roll

Earth Rising aura profité de son reboot pour financer. Ce coop « sauvons la planète avant que tout s’effondre » n’ira pour autant pas beaucoup plus loin. Pas encore LE jeu que mérite un thème aussi important (oui, je sais, il y a Co2 : Second Chance… pour qui aime Lacerda -enfin, ses jeux).

Point Blank - V is for Victory

Point Blank - V is for Victory. Le KS du moment pour les wargamers, même s’il s’agit en fait d’un jeu de cartes. C’est signé Lock 'n Load donc de qualité (enfin, ça fait bien dix ans que je n’ai pas ouvert une de leurs boîtes, corrigez-moi si les choses ont changé). Lien KS.

-

Peu de nouveautés à se mettre sous la dent la semaine passée. Le plus intéressant me semble à destination des joueurs de jeu de rôle : Tanares 5ème. Une offre purement JDR même s’il sera possible d’enrichir sa collection platalière avec un accès aux seuls achats optionnels. Un bundle « jeu de plateau » est proposé pour un bon $300 (hors frais), autant dire qu’il vaut mieux avoir testé et apprécié (cela va sans dire ?) les charmes du dungeon crawler de Dragori Games.

Green Hell - par Galaktus Games

En plateau « pur », il y a bien Limbo: Eternal Wars 1.5. Mais entre les gens qui n’ont jamais vraiment pu jouer à la première version faute de règles compréhensibles et ceux qui n’ont toujours pas reçu la totalité de leur pledge… A moins de totalement craquer pour le plastique, fantastique…

-

A moins d’être fan de la licence Green Hell et de mourir d’envie de retrouver ce jeu de survie sur plateau, vous devriez aussi pouvoir en faire autant avec ce projet. Même pas un millier de souscripteurs en une semaine, il est rare qu’un reboot, qui plus est affichant le nom d’un jeu vidéo qui a connu son heure de succès, soit à ce point boudé.

Et ce sera tout pour aujourd’hui. N’oubliez pas que backer, c’est bien. Jouer, c’est encore mieux.

De toute façon, je viendrai vous le répéter toutes les semaines jusqu’à ce que le soleil brille seize heures par jour. C’est reparti pour un tour, remets-moi donc une petite prune.

Meilleurs commentaires

  1. Avatar for Spout Spout says:

    Ca fait plaisir de revoir ta review, même si on te sent un peu chafouin !

    Merci à @MathemW pour l’intérim !

  2. Avatar for Nsan Nsan says:

    Moi j’aime bien le coté chafouin du chef !
    C’est quand même grâce a lui que je fais beaucoup d’économie :rofl:

  3. Avatar for illyan illyan says:

    ENFIN ! Ça fait du bien des le matin avec le café. Non pas que ton remplaçant ait démérité bien au contraire. Mais ce ton caustique m’avait manqué :stuck_out_tongue_winking_eye::heart:

  4. Aaaaaaah ça fait du bien ce vitriol !!!

    D’ailleurs, question, pourquoi ne pas faire une chaîne YouTube comme ça, sans filtres, pour contre balancer toutes les vidéos endorsées par les éditeurs ?

  5. Le retour de ta plume se sera fait attendre, et ça en valait la peine : j’ai adoré l’introduction pour entamer cette rentrée du bon pied! Des piques gentiment placées (on sent que sous le fiel, tu les aimes bien nos piles de la honte :stuck_out_tongue_winking_eye:, et que de toute façon, si on devenait raisonnable :sweat_smile:, tu risquerais de trouver le job rasoir :smirk:), sans oublier la touche d’ironie à ton encontre :joy:, bref que du bon… :grin:

    Du coup je suis allé voir le projet sur GF par curiosité, et effectivement la pub est bien trop envahissante sur la page (si en plus c’est toi qui le dit, vu ton ancienne vie, ton alerte en prend encore plus de poids), tellement qu’en voyant juste le matériel, ça m’a pas donné envie d’en savoir plus! :man_shrugging:

    Mais bon, ta chronique me fera pas changer d’avis sur BRW-R, qui est pour moi une bonne V2, pas “nécessaire ou indispensable”, mais avec un contenu me semble-t-il mieux édité et maîtrisé (enfin s’ils nous ressortent les pets, faudra que je pense à me dédire :upside_down_face:), et surtout des nouveautés qui me semblent suffisantes pour le joueur qui a aimé la V1, particulièrement s’il joue majoritairement à 2 ou 3 (grâce aux avatars). La récente review de @merlinpinpin sur l’école de magie agonie m’a clairement conforté dans mon choix, ma principale crainte venant du risque de se retrouver avec des écoles de magie à peine différenciées de celles de la 1ère saison.

    Et pour finir, un grand merci à @MathemW, qui aura assuré l’intérim estival, sans craindre la comparaison, en nous proposant même des idées de chroniques originales. La tâche n’était pas simple, et tu l’as relevé avec brio! J’espère que ça t’aura donné envie de remettre ça à nouveau quand l’occasion se représentera. :wink:

    Bonne rentrée à tous! :smiley:

  6. Bah moi les videos ranafout. Y en a bien assez comme ça. Je préfère à 200% la lecture.

  7. Avatar for mirs mirs says:

    C plus facile de lire au boulot que de regarder une vidéo.
    Puis vu le ton ça met dans l ambiance pour répondre à kkun qui viendrait te faire chier :slight_smile:

  8. Il a fait du bon boulot. Et ce n’est pas un exercice facile, en particulier quand on n’a pas encore trouvé « son » ton.

    Parce que je n’ai pas la moindre idée de comment le faire en vidéo. Pas techniquement, j’ai ce qu’il faut pour (enfin, pas forcément les compétences de montage mais c’est pas très grave). Mais dans le contenu, la tonalité.

    Il y a des choses qui passent bien à l’écrit et pas à l’image (et vice et versa). Chaque phrase écrite, publiée, j’ai le temps de la contrôler, de la corriger (voire de la supprimer parfois) pour rester dans des limites acceptables. Sinon, je laisse la main à @blobe qui nous fera une revue éclair^^. Souvent, je reviens dessus même des heures/jours plus tard pour pondérer d’un élément auquel je n’avais pas initialement pensé (et parfois changer radicalement d’avis). A l’oral, c’est quasiment impossible. Surtout que le naturel de la diction est plus important in fine que le contenu.

    J’ai la certitude que personne ne va sur Youtube uniquement pour voir quelqu’un cracher sur tous les projets du moment. Ca n’a pas grand intérêt. Et c’est nettement plus mal vécu quand c’est un projet auquel on s’est attaché. Quand c’est le cas et qu’on me lise, bah! ce n’est jamais qu’un avis parmi tant d’autres (même si j’essaie d’exprimer plus les avis exprimés sur les discussions que le mien, d’avis). C’est vite oublié. Sur une vidéo, qui a mobilisé plus les centres d’attention et les mémoires visuelles et auditives, il sera bien plus dur de passer outre sans effort. Comme le cerveau ne va pas changer d’opinion aussi facilement, c’est la source de l’avis qu’il va plutôt condamner. Je serais donc bien trop souvent le connard de service.

    Et je risque d’y prendre goût :smiley:

    La vidéo demande une approche différente. Et généralement plus positive.

    A moins de jouer l’effet de groupe, quitte à ce qu’une personne joue le rôle du connard de service.^^

  9. Avatar for blobe blobe says:

    Chui cap mais ça risque de pas être vendeur quoique.

  10. Avatar for patman patman says:

    Moi je suis pour continuer à lire des trucs.
    #vieuxcon

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

54 la suite réponses

Participants

Partager cet article avec un ami