Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (8 novembre 2021)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Grosse brochette de projets qui s'en terminent cette semaine. Combien finiront dans vos jeux en attente ? Combien de renoncements la larme à l'œil ? On frôle (explose ?) les records avec une grosse demi-douzaine de projets actifs qui ont franchi la barre du million de dollars de financement.

Ils se terminent

jeu Summoner Wars - VF par Matagot

Summoner Wars

Se termine le mercredi 10 novembre à 23h59. 
La page GoTOn en discute.

Jeu en français.

Peu à ajouter au texte que j'ai commis la semaine du lancement :

Le retour d'un grand classique du jeu de cartes d'affrontement. Un petit bijou dans la pas si grande famille des jeux (de qualité) pour deux.

Je ne sais pas trop quoi ajouter, en fait. Le jeu existe depuis plus de douze ans, j'ai du mal même à imaginer que tout joueur un peu aguerri n'y ait pas déjà joué. Et rejoué. Et rejoué 🙂

C'est probablement le défaut de cette seconde édition que d'arriver un peu tard. De quelques années. Le jeu a perdu de son aura. Beaucoup de passionnés sont passés à côté. Et, finalement, il manque l'enthousiasme qui devrait accompagner le reboot d'un des tous meilleurs jeux d'escarmouche en cartes. De la référence, même.

Vu les conditions, ne vous faites pas prier.

.

jeu Lords of Ragnarok par Awaken Realms

Lords of Ragnarok

Se termine le jeudi 11 à 17h. 
La page GamefoundOn en discute.

Jeu en français.

Toujours eu du mal, dans Lords of Hellas, avec le système des statues qu'on construit. La campagne de Lords of Ragnarok, sa revisite nordique, se vend pour beaucoup sur ces figurines gigantesques.

Il est clair qu'elles en imposent. Sauf qu'on ne les utilise jamais vraiment. D'autres voies de victoire sont plus faciles / attrayantes / obligées. On se retrouve du coup pendant la partie avec les pieds d'un Dieu-statue et les jambes d'un autre. Mais jamais, ou presque, un Dieu-statue entier.

Le discours officiel est qu'il s'agit du successeur de Lords of Hellas. Des nèfles ! (première occasion en 2021 de caser cette merveille de désuétude^^). Partez du principe qu'il s'agit d'un repositionnement avec des règles retravaillées.

On retrouve le même jeu de contrôle qui n'en est pas un. C'est une façon de progresser, d'espérer gagner. Mais cela ne suffit pas, il faudra aussi travailler d'autres aspects, d'autres voies. A la différence d'un Blood Rage qui est purement un jeu de contrôle (qui laisse chacun décider de comment exercer et exploiter ce contrôle).

Du côté de ce qui change... Vraiment ou probablement ? Le jeu est annoncé plus accessible, plus fluide. Mais Awaken Realms a en fait retiré peu de choses; au contraire, ils ont ajouté tout un tas de variables supplémentaires (navires, monstres, runes, régions, fin de partie) qui laissent au contraire penser que le jeu n'a rien de "streamlined".

Il sera donc possible de prendre le contrôle des monstres. Les figurines seront mieux faites (quelques années d'expérience en plus). Le jeu sera plus riche en interaction directe. En combats. Et ils ont retiré les quêtes (pas vraiment le point fort du précédent).

Mais au fond, c'est tout de même bien le même jeu. Et pour beaucoup, l'intérêt réel de ce titre est limité : si vous aimez et pratiquez Lords of Hellas, celui-ci fera sans doute doublon. Si vous n'avez pas aimé le grec, peu de chances que le nordique vous fasse changer d'opinion. Fondamentalement, ce sont les mêmes jeux. Avec les mêmes mécaniques. Et les mêmes cheminements vers la victoire. Le viking est certainement meilleur… dans l'absolu. Mais au point de justifier un pledge ?

Le jeu comprendra des modes solo et deux joueurs. Ne vous attendez pas à une expérience similaire, on est purement dans le jeu qui se valorise à quatre joueurs.

Enfin, si vous succombez à ses charmes, optez donc pour la livraison en deux vagues. Vous pouvez même opter pour l'option "je préfère attendre la sortie boutique et me contenter du contenu de la boîte de base". Vu comment Awaken Realms semble aux fraises pour les secondes vagues, c'est probablement le choix le plus sage.

jeu Steam Up - par Hot Banana Games

Steam Up: A Feast of Dim Sum

Se termine le 11 à 18h. 
La page KSOn en discute.

Le thème : s'envoyer un max de dim sum (les petits paniers en bambous dans lesquels sont servis les raviolis).

Et sa mise en scène : avec des petits paniers miniatures.

Face à la multitude de jeux me-too ("énième variation d'un même thème"), de tous ces titres qui se bagarrent sur un nombre de thèmes se comptant sur les doigts d'une main, il est de notre devoir, à nous joueurs, de louer l'éditeur qui sort des sentiers rabattus.

Je plaisante, aucun devoir bien évidemment. Mais un pouvoir : celui de mettre notre argent entre les mains du créatif plutôt que celles du marchand. Car, oui, ça coûte; un peu trop. Mais le jeu est tout de même fort sympathique.

jeu Resident Evil par Steamforged

Resident Evil

Se termine le 11 à 20h. 
La page KSOn en discute.

Tu devrais retrouver l'ambiance du jeu vidéo; plus ou moins...

Pour autant que ce soit possible. Disons... une expérience de survie "tendue" (c'est en tout cas ce qui est espéré).

Et sans doute t'amuser, si le fanboyisme l'emporte (ce n'est pas sale).

Pour faire simple : c'est, en gros, un Zombicide. Plutôt dans la veine du tout premier du nom, donc axé survie et pas nettoyage en masse (ce qui est, à mon avis, plutôt mieux). Avec ses différences, comme les lignes de vue pour les activations. Mais, fondamentalement, les jeux sont équivalents.

Inutile de s'attendre, par contre, à des choses plus complexes. Même la gestion des objets, qui était pourtant cruciale dans le jeu vidéo, n'est pas réellement abordée dans l'adaptation platalière. Si vous espérez un jeu plus "gamer", regardez donc du côté de Nemesis.

La différence se fera donc plus sur l'identité visuelle, le style. Et, là, le mono-noir et les héros finalement interchangeables font plutôt pencher la balance en faveur de Zombicide. Evidemment, je suis un fan officiel de la licence CMON, ne prenez donc pas ma parole pour autre chose que du fanatisme (si cela vous arrange).

Comparé à d'autres licences baclées en ce moment (eh eh), c'est quand même bien fait.

jeu Paint the Roses - par North Star Games

Paint the Roses

Se termine le 11 à 23h. 
La page KSOn en discute.

Si j'étais du genre à adorer les jeux de déduction, je serais le plus heureux des backers.

La promesse d'un jeu nouveau, différent, superbement réalisé et sur un thème assez facile à sortir avec n'importe qui. Ca fait longtemps que ça ne m'est pas arrivé...

Le jeu le plus proche, dans l'absolu ? Hanabi, peut-être, pour le travail en commun, sur indices qui doivent vous aider à déduire l'ordre de la Reine de Coeur (on est au Pays des Merveilles de Lewis Caroll) auquel le joueur actif obéit.

Afin de sauver votre tête. Tous ensemble, on est ici sur un pur coopératif (étrangement, d'ailleurs -que les jardiniers de la Reine coopèrent à 100% est pour moi le point faible du projet).

Ou peut-être est-ce le seul point négatif que j'ai pu imaginer pour ne pas pledger ce projet qui me fait diablement envie. Alors que je suis une quiche, totale, absolue, dès qu'il s'agit de déduction.

Evidemment, le seul pledge qui vous intéresse est celui ajoutant la totalité des modules. Ceux-ci vont non seulement ajouter de la variété et rejouabilité (secondaire, dans l'absolu). Mais, surtout, vous permettre de varier le niveau de difficulté. Très bonne idée, je trouve, que de rendre le niveau modulaire pour ce genre de jeu.

Du coup, c'est un peu onéreux, certes. Mais ça semble en valoir la peine.

jeuCircadians Chaos Order - par Garphill Games

Circadians: Chaos Order + First Light 2nd Edition

Se termine le vendredi 12 à 2h. 
La page KSOn en discute.

Jeu en français.

Shem Philips, le petit génie derrière les trilogies "... de la mer du Nord" et "... du Royaume de l'ouest" (et en attendant la nouvelle trilogie South Tigris à venir) était sorti de sa recette à succès avec un titre à part, Circadians: First Light.

Les plus mauvaises langues (dont j'étais) supposaient que le but était juste de faire travailler son petit frère, illustrateur du jeu. Et le moins qu'on puisse dire est que son traité avait divisé…

Et finalement ce jeu de placement de dés fut une bonne surprise. Ce Kickstarter permet d'ailleurs de se procurer la seconde édition de Circadians: First Light mais la première (édition) débarque imminemment sous peu en français en boutique. Franchement, les différences entre les deux sont anecdotiques, ne vous prenez pas la tête.

Evidemment, comme on adore les série chez les Philips, second volet de Circadians, intitulé Chaos Order. On parie sur un troisième titre d'ici un an ?

Un second volet qui a peu en commun avec le premier, si ce n'est l'univers. Ce nouveau-né est probablement le plus surprenant des trois trilogies (ou presque). On est en effet plus ici dans un jeu de contrôle entre des factions asymétriques. Pas au point d'un Root, tout le monde joue au même jeu. Mais avec des conditions de victoire qui varient. Des compétences différentes... L'asymétrie est bien réelle.

Du contrôle mais mélangé à une sorte de "dudes on map" et donc de l'affrontement. Mais de la baston déterministe, purement "euro", chaque joueur choisissant une tactique qu'on compare à celle de son adversaire et on consulte le résultat de ce croisement. Pour corser le tout, parce que, bien évidemment, le père Shem n'a pas pondu une variante de chifoumi, chaque carte tactique a des effets différents selon l'endroit où elle est jouée, dans quelle condition, avec quelles forces en présence etc.

Là où le jeu innove, c'est dans le coût des actions qu'on peut réaliser à son tour. Comme vos adversaires, vous disposez de tuiles qui vont vous permettre de fixer le prix des actions. Vous voulez désespérément que vos adversaires paient pour utiliser "votre" action ? Mettez un bas prix. Ou, au contraire, mettez le tellement haut que personne ne pourra se la permettre. Ou creusez-vous les méninges pour optimiser le prix, les bénéfices de l'action, les besoins des autres, les vôtres...

Reste les visuels, toujours réalisés par le frère de. Qui a bien progressé, tout de même, depuis le premier opus. L'ensemble reste très particulier. Et, encore une fois, divisant.

jeu Senjutsu : Battle for Japan - par Stone Sword Games

Senjutsu : Battle for Japan

Se termine le 12 à 17h59. 
La page KSOn en discute.

Jeu en français.

Les questions n'ont pas manqué quant à la profondeur et le hasard qui semble importants dans ce titre.

Vivez avec ou pas. Il existe des jeux d'affrontement sans hasard, ,il y a même tout un pan du secteur dévoué aux jeux de simulation.

La réussite de ce projet aura au moins montré que la vidéo d'un Youtuber qui présente une partie sur une démo partielle d'un jeu comme s'il s'agissait d'un test en profondeur n'a que peu d'incidence sur les choix des joueurs. Dieu merci, on a eu peur !

Evidemment, Senjutsu bénéficie de superbes figurines qui aident bien à vendre. Mais dépasser les 10.000 souscripteurs n'avait rien d'une évidence. Et surtout pas avec une polémique en papier mâché quant à son prétendu niveau de hasard. Oui, il y en aura. Mais trop ou pas est une notion purement individuelle, chacun fixant son curseur là où bon lui semble. Les backers ont choisi, en masse, de croire en son potentiel.

La tarification n'est pourtant pas des plus simples avec un all-in à 170€ (140€ sans tapis néoprène ni encrage -qui suffit généralement pour ceux qui ne souhaitent pas peindre; j'en suis même arrivé à trouver généralement cela plus efficace qu'une peinture). Certes pas absurde mais quand même éloigné du pledge de base à 40€. Et qui sait combien s'il arrive un jour en boutique..

Dice Throne Marvel sur Kickstarter le 25 octobre

Dice Throne Marvel

Se termine le lundi 15 à 6h. 
La page KSOn en discute.

Au démarrage de cette campagne, j'écrivais combien était excitante la rencontre entre cet excellent jeu d'affrontement à base de combinaisons de dés et la légende la plus juteuse du moment.

Mais aussi que je n'en serais pas, tout fan de Marvel que je suis, parce que les super qui se mettent sur la trogne... ça n'a jamais été ma conception de la chose (et aucune envie de les faire affronter un barbare ou ninja des saisons précédentes de Dice Throne) .

Et rien n'a changé. Le jeu est toujours aussi bon. La licence toujours aussi topissime. La campagne n'a rien ajouté, se contentant d'engranger les réservations. Et je ne craquerai pas (mais vous vous en foutez^^).

Pour rappel, des fois que vous n'ayez jamais tâté de la bête : c'est une sorte de King of Tokyo un peu plus évolué, plus orienté "joueur", affrontement direct. Très fun et accessible. Et le tout bénéficie d'un excellent travail éditorial, que ce soit dans l'équilibre des protagonistes ou dans la mise en forme, le matériel. C'est probablement le jeu le plus rapide à installer que j'ai pu essayer, chaque personnage disposant de sa propre boîte, ses dés personnalisés, son deck etc. réunis dans son tray individuel.

C'est signé Roxley (Brass, Santorini...) et cela se voit.

Le seul défaut, probablement, est celui des setups. Comme les deux précédentes saisons (non Marvel), le jeu est annoncé pour 2-6 joueurs. L'expérience prouve que l'on passe bien trop de temps à cinq ou six à s'ennuyer en attendant son tour. Que c'est mal adapté, comme quasiment tous les jeux d'affrontement, à trois joueurs. Et, donc, que c'est en fait un jeu rapide, nerveux, agressif (l'inverse de cette campagne, quoi^^) pour deux. Ou pour quatre en mode détente.

Oh! Et on ne sait toujours pas si cette saison sera un jour localisée en français. Si c'est important pour vous, laissez donc un petit dollar pour voir... Je serais vous, je serais quand même très optimiste (et tant pis si ce n'est pas le cas).

Turning Tides. Affrontement tactique entre deux navires à l'abordage. Tout juste financé et pas un joueur pour venir le mettre en avant sur le forum. Ce qui n'est pas bon signe quand une version française est proposée. Jeu en français. Se termine le jeudi 11 novembre à 13h03. La page KS.

Winds of Baltoro - Race to Baltoro Glacier. Même cause, même sanction (mais pas avec le facteur aggravant de la traduction) : tout juste financé. Je n'ai jamais réussi à m'y intéresser malgré un univers qui lui semble propre. Et vu que personne ne s'est lancé sur le forum… Se termine le jeudi 11 à 19h. La page KS.

Catapult Castle. Bouh ! Vilains copieurs. Que Gigamic nous ressorte donc Coconuts, une honte que ce jeu ne soit pas disponible dans toutes les boutiques de la planète. Se termine le samedi 13 à 18h. La page KS.


Une semaine de nouveaux jeux sur Kickstarter

Comme chaque semaine, c'est à vous qu'il incombe de décider des projets qui seront analysés avec amour. Et de ceux qui seront abandonnés comme un masque usagé dont on se débarrasse discrètement.


Au menu, cette semaine

Vous vous êtes endormi la semaine passée ? Il y a de bonnes chances que cette semaine vous réveille...

jeu Weather Machine de Lacerda par Eagle-Gryphon Games

Le gros morceau de la semaine ? Probablement le Lacerda nouveau, Weather Machine. Mais...

Eagle-Gryphon, l'éditeur, augmentant son tarif à chaque campagne, un jour ça finira bien par lui péter entre les mains. Vu qu'il peut compter sur votre amour pour Lacerda, pourquoi changerait-il de stratégie ?

Pour nous autres, français, cela passera comme les fois précédentes par une précommande chez Philibert.

C'est à Hegemony que reviendra le rôle de jouer les outsiders. Good luck, Jim!

Un euro apparemment costaud sur fond de manipulation politique, chaque "classe" tentant d'influencer les choses dans son propre intérêt.

J'espère pas trop costaud [NDLR : mal barré, coco] car le thème est excitant [NDLR : tu ne préfèrerais pas un Lacerda ?] et l'asymétrie de départ se prête à la nouveauté. Apparemment, ça discute d'une probable VF.

Léandre Proust nous proposera la Saison 2 de son Clash of Decks. Un petit jeu de cartes à la limite du jeu à collectionner. Et une très bonne surprise (enfin, semi surprise vu que le Magazine de Philibert proposait un deck chaque mois). Après 20k contributeurs pour le jeu de base gratuit (2€ port inclus), quel avenir pour ses six extensions et autres addons ?

jeu Star Fighters: Rapid Fire par Alley Cat Games


Star Fighters: Rapid Fire. Du Piou! Piou! Avec du roulage de dés qu'on positionne dans les différents postes de son vaisseau… Mon pick of the week sans même aller voir de quoi il en retourne (avec les conditions tarifaires du moment, inutile d'aller trop se monter l'envie; j'aime pas les douches glacées). Mais tout excité quand même 🙂

Aucune causette sur le forum mais c'est signé Alley Cat Games qui ne s'est pas souvent loupé.

Et ce sera tout pour aujourd’hui. On se retrouve très rapidement pour les projets lancés la semaine passée. N’oubliez pas que backer, c’est bien. Jouer, c’est encore mieux.

Meilleurs commentaires

  1. Y a pas de topic ? :frowning:

  2. pas encore… une honte !

  3. @Thierry : les liens de la page KS et « on en discute » de Paint the Roses renvoie vers Resident Evil

  4. Avatar for gaki gaki says:

    Star fighters = Starfox sans licence ?

  5. Pour Star Fighters : Caezar and Kuly from Alley Cat GamesCréateurSuperbacker(https://www.kickstarter.com/projects/alleycatgames/star-fighters-rapid-fire/comments?comment=Q29tbWVudC0zNDcxNjI3NQ%3D%3D&reply=Q29tbWVudC0zNDcxNjI5Mg%3D%3D)

    "Yes, we are sure as we’ve recently done it with Tinners Trail. That was sent via our fulfilment centre in Belgium HOWEVER, if we send to you from the UK, we will be using a system called IOSS which is digitally linked to having VAT pre-paid at source/payment by the seller so that the end user does not have to pay any VAT on import and arrives seamlessly.

    Either way, we will ensure a system where the end receiver does not have to pay VAT."

  6. Avatar for illyan illyan says:

    Bon c’est sur : cette semaine je te déteste !
    Du coup je suis en train de me dire que je vais backer Steam up et Star Fighters !

  7. Avatar for Grumf Grumf says:

    C’est vrai qu’elle est gentillette cette chronique…
    Heureusement que les jeux de lancers de dés frénétiques en temps réel, ça marche pas (je trouve…).

  8. Patron, bordel… Patron…

    Malgré les envies de Madame qui adore le thème, j’ai passé le cap du non pledge… le pur coop, je n’y suis pas encore

    oui bon, on va arrêter hein?

    Voilà, c’est çà mon patron, c’est la petite phrase qui me fait appuyer sur le bon « annuler son pledge »

    Ah mais j’ai failli, suite à une mini présentation de @kiyuu dans sa vidéo… mais ouvrir des sujets à deux messages, ou des projets annulés ^^ je me suis abstenu

    Je ne l’avais point vu… mais sans regrets :woozy_face:

    qu’est ce que c’est que ce truc encore?

  9. Eh ben, c’est très positif tout ça, faut pas donner envie comme ça ! :flushed:

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

3 la suite réponses

Participants

Partager cet article avec un ami