Karmaka – La voie de l’illumination est pavée de coups de pute

Karmaka – La voie de l’illumination est pavée de coups de pute

Karmaka est un petit jeu de cartes qui a beaucoup d'arguments pour lui.

Le thème d'abord est extrêmement original: le but du jeu est de mourir, encore et encore, pour profiter de chaque fin de vie afin de se réincarner en progressant jusqu'à atteindre l'illumination. D'ordinaire, un thème de ce genre, qui pue l'encens et la dérive sectaire, me ferait fuir mais, ici, pas de ça: Karmaka est un jeu réellement compétitif où la victoire revient à celui qui arrive le premier à l'illumination et peu importe le nombre de crasses que vous aurez dû faire à vos adversaires lors de certaines vies pour y arriver.

Karmaka-échelle karmiqueEt force est de reconnaître que l'intégration du thème dans les mécaniques est totale. Chaque vie est représentée par un tour de deck qui se joue en 6 cartes (la première commence avec 4 cartes en main et 2 en pioche). A votre tour, vous allez piocher une carte (s'il en reste) et accomplir une action.Karmaka-cartes 2

Votre "vie" en cours s'arrête quand il ne vous reste plus aucune carte en main. A ce moment, on fait le total de vos points dans ce tour, et, selon celui-ci, vous allez progresser sur l'échelle karmique ou recommencer au même niveau mais avec un bonus pour la suite.

Le premier à atteindre le niveau le plus élevé (il y en a 5) -l'Illumination- gagne.

Si la réalisation du jeu touche au sublime, avec des illustrations qui rendent parfaitement le thème, c'est la profondeur du jeu qui surprend le plus.

Dès le départ, avec seulement 4 cartes en main, on sait qu'on est sur un jeu hors du commun. Chaque carte peut en effet être utilisée de trois façons différentes:

  • posée devant soi, face visible, pour marquer des points qui serviront à déterminer, après votre décès, votre progression sur l'échelle karmique. Les cartes ont des valeurs de 1 à 3, en trois couleurs différentes (plus des jokers de valeur 1) et il vous faudra marquer 4 points dans une couleur pour passer au niveau 2. Puis 5,6 et enfin 7 pour gagner.
  • ajoutée face cachée à votre vie future. Sorte de mini-mécanique de deck-building, chaque vie commence en piochant les cartes ainsi mises de côté et en complétant à 6 à partir d'une pioche commune. Parfois, une carte sera plus utile plus tard, lors d'une prochaine vie.
  • ou jouée pour sa capacité. Chaque carte dispose d'un effet. Mais celui-ci est à double-tranchant. L'effet va certes vous donner un bonus immédiat (piocher de nouvelles cartes, copier l'effet d'une carte en jeu ou pourrir le jeu des adversaires) mais votre adversaire aura alors la possibilité de prendre cette carte pour l'ajouter à sa vie future... et donc vous le faire payer à l'identique lors de votre prochaine vie.

Karmaka-cartes 1Et, là, on touche à la magie de ce jeu. Chaque carte fait l'objet d'une réflexion stratégique: je la pose, je la mets en réserve ou je la joue et la donne à un adversaire qui en profitera ensuite? Heureusement qu'on n'a que quelques cartes en main car optimiser seulement 4-5 cartes est déjà un exercice délicat. D'autant qu'il va falloir aussi planifier sa vie en cours: on la "sacrifie" le plus rapidement possible pour partir mieux armé dans la suivante? On cherche au contraire à marquer des points sur celle-ci pour se réincarner au niveau supérieur?

Sans oublier de tenir compte du jeu de notre adversaire: peut-on/doit-on chercher à l'empêcher de marquer des points? Peut-on le ralentir suffisamment (en le faisant piocher des cartes, par exemple, qui vont prolonger sa vie en cours et retarderont d'autant le moment de la réincarnation)? Et a-t-on intérêt à le faire sachant que, lors de sa prochaine vie, ces cartes pourront revenir nous nuire?

Karmaka est un petit jeu mais d'une très grande richesse. Le thème de la réincarnation n'est pas ici un alibi, c'est tout le jeu qui repose dessus, avec un prix à payer pour chacune de nos actions. Et des conséquences à long terme pour toutes nos décisions.

Ça se voit que je suis en extase?Karmaka_box_art_banner1

Tout n'est malheureusement pas parfait dans ce projet. Commençons par l'aspect bassement matérialiste qui fâche: le coût. Soutenir ce projet va vous coûter $39 ($25+14 de fdp) et $30 par copie supplémentaire. Ce n'est pas totalement délirant... sauf si l'on tient compte du fait que le jeu est composé de 64 cartes et un plateau de "score" (superbe, ceci dit). La production devrait être de qualité, tous les bonus sont des améliorations de matériel (cartes, plateau, insert etc) qui justifient probablement le prix de départ (les bonus étant juste un étalement de ce qui est prévu).

Reste enfin le plus gros défaut du jeu... Nous sommes plusieurs à l'avoir essayé (un print and play est disponible) et à en tirer la même conclusion: Karmaka est un jeu pour 2 joueurs. Au-delà, il n'est plus possible de vraiment planifier ses tours et le jeu vire au pourrissage permanent, ce qui perd beaucoup de son intérêt. Evidemment, c'est un sentiment toujours personnel mais... étant donné qu'un des "bonus" de la campagne offre un mode 2vs1 ainsi qu'un 2vs2, c'est de toute évidence un souci connu de l'auteur/éditeur. Peut-être les variantes ainsi proposées pour 3 et 4 joueurs sont-elles intéressantes? A vous de voir, je trouve juste dommage de ne pas pouvoir profiter du jeu, tel quel, purement compétitif, à plus de 2 joueurs. Et $39 pour un jeu de 64 cartes seulement jouable à 2, ça coince pas mal.

Maintenant, la décision vous revient. Il est difficile de ne pas avoir envie de ce jeu tant il est beau. Et l'essayer fut pour moi un pur coup de cœur tant la mécanique est fluide et impliquante. Mais difficile de le recommander à ce prix...

L'éditeur a refusé de proposer un print and play haute définition. On peut toujours rêver d'une localisation qui, retravaillée, donnerait un jeu pour vraiment 2-4 joueurs. Ou une éventuelle adaptation sur iTruc qui mettrait le jeu a un prix défiant toute concurrence.

 la page du projet sur kickstarter (en anglais) et Le forum où on en discute

Ce projet avait reçu la note de 6.8/10 avec le tout premier système de notation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami