Stormsunder : Un seul KS et vous pouvez boucler un an de sessions de jeu. Ou deux. Ou trois…

Jeu Stormsunder par Lazy Squire Games

Lazy Squire Games a mis en ligne la preview de son prochain Kickstarter, Stormsunder : Heirs Of Ruin. Lancement le 25 février pour neuf jours de financement sous le signe de la démesure.

Le matériel du Jeu Stormsunder par Lazy Squire Games

Si l'image est impressionnante, le long déballage de plastique l'est encore plus. De bien jolis sculpts, typés et dynamiques, à la limite même de la surcharge de détails. Dont une belle brochette de monstres que vous ne souhaitez pour rien au monde croiser un dimanche matin au détour du PMU.

Lazy Squire Games a fait appel à Archon pour les figurines et ceux-ci n'ont pas ménagé leurs efforts pour nous plonger dans cet univers étrangevampires, zombies et pharaons momifiés s'affrontent pour dominer un monde entre medfan, fantasy et armes à poudre.

Une figurine duLe matériel du Jeu Stormsunder par Lazy Squire Games

Derrière les figurines, un jeu qui semble bien pensé et exploitant un deck-building pour simuler l'évolution permanente des héros, de leurs compétences et équipements. Le tout au service du genre tendance depuis quelques temps : le gros jeu d'aventure à fort contenu narratif, scénarisé.

Gros et fort dans la même phrase. Ce n'est pas un dérapage de langage. Enormissime et gigantesque, oui! Au concours de qui qui a la plus grosse ?, Stormsunder vise le podium. Et probablement la plus haute marche.

  • Plus de 1000 cartes dans le jeu de base. Près de 3000 cartes pour qui prendra la totale (deux extensions).
  • Plus de 100 figurines qui deviennent 350 pitous (et pas des petits^^).
  • Un livret de campagne de 300 pages. Qui passe à 900 pages de textes, dialogues, descriptions et choix avec les extensions. 900 pages !
  • Et 900 pages en français. Ainsi qu'en anglais (bien sûr), en allemand et en espagnol. Le tout, c'est promis, réalisé par des professionnels.
  • Pour une campagne de 300 heures...

Qui vous en coûtera entre une et trois fois $150 (hors frais de port qui risquent de méchamment piquer), selon votre envie, limite et budget.

Partie en cours du Jeu Stormsunder par Lazy Squire Games

Avec Stormsunder, Lazy Squire Games joue la surenchère. Et prend la tête du concours "à la plus grosse" de l'année. Explosé Aeon Trespass: Odyssey et ses 200 heures de campagne (à condition de la rejouer plusieurs fois).

Le jeu est excitant. Sa réalisation superbe. Mais la démesure commence à montrer ses limites. Après la surenchère dans le plastique, dont la plupart sont finalement revenus, la surenchère dans le narratif. Alors que bien peu de joueurs/groupes ont en réalité le temps et les moyens de s'engager à si long terme.

On s'inquiète déjà de la viabilité d'un projet aussi démentiel en quatre langues. Et vous ?

Meilleurs commentaires

  1. Is sont au taquet les gars de LSG ^^ Après l’annonce de la date du KS, voici le site spécialement dédié à Stormsunder.

    We’ve added a presentation to the Stormsunder website here: http://stormsunder.com/game-overview. It provides a solid overview of the core mechanics of Stormsunder as well as plenty of card and miniature reveals. Check it out and let us know what you think!

    PS - Full-screen is the best screen for this (just saying).

  2. C’est moi où le livre de règles à l’air aussi épais que le résumé du guide de compréhension des femmes ?

  3. Vu les difficultés sur Wild Assent, ce ne serait pas étonnant que pour le KS de Stormsunder ils annoncent une date de livraison en 2022… Bon sinon on poursuit sur le même rythme effréné d’un render 3D tous les deux jours ^^

    When the Storm decimated Retann, Himura Hiroshi led his people out of the desert. Having run out of food days earlier, they carved up the first man they met and ate him without remorse. They learned that not only could humans survive on vampire meat, they could thrive.

    Sans oublier une belle vue du set-up avec figs peintes pour une table bien remplie …

    Facing Ho-Tem Ra so early in the game is a bit of a flight or flight situation. Do you valiantly push forward so you might halt his advance or do you live to fight another day, fleeing to warn others of the mad pharaoh’s return?

  4. Logod says:

    Je n’ai pas suivi l’affaire ND (de loin seulement), je ne peux donc pas en parlé. Pour ce qui est de la résine d’Archon, j’ai deux jeux de chez eux.

    Alien vs Predator 2nd Edition (acheté en boutique), les figurines sont très cassantes. Un des bras d’un alien s’est cassé en le retirant de la mousse, mais il était probablement cassé avant. En plus, les pics et autres s’accroche dans la mousse. Bilan, je compte refaire un nouvel insert sinon, on met 10 plombes pour sortir et ranger le jeu.

    Le deuxième jeu est Chronicle X (pris en late pledge en 2019). On a reçu la core box octobre (ou novembre 2019). Là, les gens attendent les extensions et les SGs. Les figurines sont mieux, dans le sens moins cassantes.

    Au niveau qualité de moulage / finition, je n’ai rien à redire. C’est entre du CMON (Zombicide Black Plage / Green Horde) et du GW. Par contre, certains aliens sont en plastiques et là, la gravure est un peu moins bonne. Mais, c’est leur début dans le plastique. J’avais demandé un set de dungeons & lasers, et là rien à voir, c’est beaucoup mieux au niveau du plastique.

    Au niveau du reste, les tuiles, ça va. C’est pas exceptionnel, mais ça va.
    Les cartes à jouer par contre, ce n’est vraiment pas top. Il vaut mieux les sleever sinon il y a un risque qu’elles s’abîment.
    Autre chose, il y a des roues à tourner dans Chronicle X. Le carton est beaucoup trop fin (d’ailleurs, c’est plus du papier épais que du carton). Normalement, Archon doit envoyer de nouvelle roues dans la vague 2 de Chronicle X.

    Maintenant, c’est mon expérience sur 2 de leurs jeux. Je ne peux pas dire ce qu’il en est des autres.

    Pour ce qui est de la société, j’ai l’impression qu’ils sont toujours la tête dans l’eau / dans le guidon et qu’ils ne font qu’éteindre des incendies.
    Je trouve très bien qu’Archon se focalise d’avantage sur la conception / production de figurines plutôt que sur de la création de jeu. Pas que leur jeux soient mauvais, mais ils mettent trop de temps à les développer, on voit qu’ils galèrent.
    Par contre, il y a quand même une volonté de bien faire. Pour Chronicle X, ils ont quand même refait entièrement les tuiles et réécrit deux fois le livre de règles. Ils font aussi un gros effort sur les illustrations. CMON ou Steamforged (peut être pas un bon exemple Steamforged…), mais ils ne s’embêtent pas autant sur les illustrations.

  5. Petit compte rendu de lecture (en cours)

    • on peut échouer un scénario la campagne le prendra en compte (donc on ne fait pas un scénario jusqu’à ce qu’on réussisse)
    • les règles sont rédigées en précisant systématiquement « pour cette démo » (malgré le fait que ça soit un livret complet surement pour les protos envoyés), elles précisent qu’il faut forcément jouer 4 persos
    • la campagne et les choix de missions sont représentés par une map pour indiquer les choix, il y a des havre (genre phase de ville/repos/progression)
    • le jeu incorporera des résumés pour ceux qui ne veulent pas lire l’intégralité des textes (de plus en plus commun, initié par Middara je pense)
    • il peut y avoir des choix mais aussi des tests dans les sections histoire (genre tous les héros, un seul etc), des votes, tu lances 2 Dés (fate dice) et tu rajoutes ta cara
    • tu sembles jouer des héros nommés avec des personnalités et une histoire, certaines quêtes ne sont dispos par exemple qu’avec un héros précis dans ton groupe un peu comme dans Middara (contrairement à un jeu comme S&S par exemple ou l’histoire ne tient pas compte des persos) (avis perso ça veut dire que tu vas te couper une partie de l’histoire selon tes choix de groupe)
    • les persos ont 6 caras, des pouvoirs, une appartenance à une faction, un role (à la DD4 ou Arena récemment)
    • les caras semblent servir directement pendant les combats, genre la force qui ajoute des dégâts
    • deck de 15 cartes pour chaque perso, main de 5 cartes, on peut piocher jusqu’à 3 cartes à la fin de son tour, ces cartes donnent des pouvoirs ou des types d’action en plus (pas comme Myth ou tu dois jouer une carte pour agir)
    • système à point d’action
    • il y a des cartes communes à tous les persos + des cartes spéciales liées aux rôles, à ta classe, à ta race et ta faction
    • mécanique de défausse des cartes pour permettre d’en jouer d’autre (points de pouvoir de descent v1)
    • 2 très gros pouvoir par deck max, spécifique à chaque personnage
    • il y a des rareté d’équipement (coommon rare epic), le loot deck est construit au début de chaque scénario selon les instructions de la mission
    • tu dois mélanger le loot deck à chaque fois que ton groupe se repose (clairement à la middara) mais tu peux ne pas te reposer pour le garder tel quel (si tu cherches une cartes particulière par ex)
    • le tableau des bonus dmg selon ta cara est pas méga intuitif sans la table, bon je suppose que tu ne changes pas tes caras tout le temps aussi
    • je ne suis pas mega fan des petites croix blanches pour délimiter les cases (page 23) à voir en vrai
    • de ce qu’on voit de la seule rencontre montrée, ça ressemble plus à une situation donnée dès ke départ genre combat tactique qu’une exploration de donjon avec des surprises, je ne vois aucun système à première vue pour cacher des choses aux joueurs (gros point négatif pour mes gouts)

    à suivre sur le système de combat plus tard

  6. We haven’t picked a manufacturer yet (waiting on some samples to see quality). Even if we end up choosing Archon, Stormsunder will not be produced in Unicast like Wild Assent. Unicast is incredibly expensive; we’re not asking for enough money (if you can believe it) to make Stormsunder in Unicast.

    Et ajout de l’italien c’est le pompon

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

174 la suite réponses

Participants

Lost Password

Partager cet article avec un ami