L’analyse du KS Mi Tierra – Nueva Era

Follow
7.1

On recommande

6.9

Membres

Le jeu est universel, voila pour les lieux communs. Mais mi tierra prouve que le jeu moderne l'est aussi. Ce jeu de placement d'ouvrier, à mi-chemin entre Stone Age et Agricola, nous vient en effet du Chili.

La première édition du jeu date de 2010 et est restée depuis quasiment introuvable. Pourtant, les quelques retours étaient assez positifs. Les auteurs nous en proposent sur kickstarter une seconde version, remaniée et corrigée qui devrait nous permettre d'en profiter.

mi tierra - prototype - source BGG

Dans mi tierra, chaque joueur incarne un propriétaire terrien chilien qui essaie de faire fructifier sa ferme. On dispose pour cela de 4 ouvriers au départ (5 au max), de quelques plantations possibles (pomme, raisin, blé) et de plusieurs options d'élevage (poulets, vaches, chevaux...). La vision est résolument moderne, comparé notamment à un Agricola. Et s'ancre dans la réalité locale: problématique de la gestion des ressources en eau, participation aux rodéos, valorisation de la production en produits élaborés...

En terme de mécaniques, le jeu est assez classique. Le nombre d'emplacements pour les ouvriers est le plus souvent limité et symbolisé par des roues de chariot. Et nos braves travailleurs vont essentiellement passer leur temps à obtenir des ressources (plants ou bétail), à s'occuper des récoltes sur les plateaux de jeu individuels (1 ouvrier récolte un champ ou deux si de même type, à condition que les champs soient irrigués), à vendre ces produits au marché, à les transformer dans les fabriques ou en produits encore plus élaborés dans les usines, à dresser des chevaux pour les rodéos et y concourir etc.

Ce ne sont pas les choix qui vont manquer dans ce jeu, bien au contraire. Et de nombreuses stratégies semblent possibles, avec quelques particularités comme miser sur les chevaux pour remporter les primes de rodéo ou chercher à satisfaire les demandes des marchés de ville, exigeants mais à forte rentabilité et non renouvelés (premier arrivé, premier servi)... Certains emplacements, comme les marchés, mettent aussi devant des choix intéressants: passer en premier pour avoir un premier choix mais une seule action? se positionner plus bas dans la file pour obtenir deux actions? ou prendre le risque de se placer encore plus en fin de "queue" où on ne maîtrisera pas son destin mais avec la possibilité de vendre au marché noir?

Le jeu amène aussi une forte rejouabilité avec des cartes événements qui vont modifier les règles à chaque tour. Ça peut être un rodéo en plus des 3 prévus par partie. Ou une grève des ouvriers. Un changement brutal des cours...

A noter que, de base, la règle du jeu est écrite pour un public "peu éduqué ludiquement". Elle prévoie donc que les ressources sont attribuées avec un jet de dés (comme Stone Age mais sans rien pour modifier ses résultats) et une carte événement est révélée à chaque début de tour. Oubliez donc ces inepties et passez directement en mode "avancé": pas de hasard dans les ressources obtenues et la carte événement du tour à venir est connue à l'avance. Il est peut-être un peu moins thématique de savoir à l'avance que le cours du mouton va s'effondrer mais, en terme de jeu, c'est quand même mieux que de se retrouver avec sa jolie stratégie qui s'effondre sans qu'on puisse rien y faire 😉

mi tierra-board

Il est toujours difficile de déterminer a priori si un jeu de ce type sera bon. Il semble en tout cas "solide". Et, à condition d'utiliser les règles avancées, il propose un bon dosage entre liberté d'action et choix stratégiques. Les cartes événements apportent une petite touche de variété qui rendra chaque partie différente et favorisera sans doute les joueurs un peu plus souples dans leurs stratégies. Le rythme ne devrait pas trop souffrir de temps mort, chacun posant un ouvrier à son tour et de nombreux emplacements se résolvant en simultané.

Une traduction de la règle est en cours (par votre serviteur). Vous pouvez trouver une beta, sans les illustrations ni traduction des titres dans le forum. Et on peut espérer une mise en forme finale avant la fin du KS (il s'agit d'une version de travail des règles, j'ai vu pas mal de changements entre deux versions donc soyez indulgent là-dessus avec eux, c'est vraiment du WiP). Aucun texte sur le matériel de jeu, mis à part les cartes événements et c'est vraiment très très basique.

L'avis de cwowd pour Mi Tierra Nueva Era

Pour une fois, les chiffres sont vos amis. A 39€ le soutien de base, frais de port inclus (ou 154€ pour 5 copies), les auteurs de Mi Tierra ne nous prennent pas pour des vaches à lait. Ça devient assez rares en ce moment pour être signalé!

Le jeu est prévu pour 2-6 joueurs et des parties de 90mn (sans doute plus à 6 évidemment).

Un jeu de placement d'ouvriers bien foutu, certes pas révolutionnaire mais propre et avec suffisamment de variété dans les situations et stratégies possibles pour satisfaire un assez large public. La définition "Agricola light" n'est certes pas fausse mais le jeu semble quand même avoir son identité bien à lui et n'est certainement pas si léger que cela...

Vous avez jusqu'au 20 mars pour vous faire une opinion.

Good

  • Le prix, peu de raisons d'hésiter si on est tenté
  • Les mécaniques, pas révolutionnaires mais solides.

Bad

  • Game Design pas très sexy
  • Quasiment tous les bonus en box upgrade
7.1

On recommande

Respect des délais - 7.3
Qualité du matériel - 6.7
Intérêt du jeu - 6.3
Prix - 8.3
Win-Win - 6.7
Confiance - 7.5

Lost Password

Sign Up

Partager cet article avec un ami