Une semaine de nouveaux jeux sur Kickstarter (#14 du 10 sept. 2020)

Une semaine de nouveaux jeux sur Kickstarter 14 (10 septembre 2020)

Un rapide tour d'horizon des projets lancés récemment sur Kickstarter. Sans vote cette semaine. Et très en retard... comme mon suivi des projets KS. On reprendra les bonnes habitudes la semaine prochaine. Promis (mais n'hésitez pas à me le rappeler vendredi^^)

Le projet de la semaine (d'après moi)

jeu Way of the Samurai par Alone Edition

Way of the Samurai: Blood and Bushido

Sur Kickstarter jusqu'au 29 septembre.
La page KS. On en discute.

Jeux en français.

Ce petit solo d'une demie-heure (grand maximum), sur les traces de l'illustre samouraï Miyamoto Musashi, a su convaincre les joueurs avec ses défis assez relevés et une mise en place rapide.

On aime sa rejouabilité et sa super-portabilité (les jeux plus petits sont rares, très rares; au point que les règles sont à télécharger et imprimer soi-même). Parfait pour un défi sur le pouce sans trop de prise de tête. Ou, au contraire, via le mode Compétition, chercher à optimiser au max pour battre le plus grand nombre d'ennemis possible.

Bref, du tout bon si vous aimez le solo. Avec un peu de deck-building, un doigt de gestion de ressources (pas évidente, vous aurez toujours envie de dépenser vos quelques "ki" au début), une touche de stop ou encore (paie -ou pas- un ki pour augmenter la défense, risque une spécialisation sans savoir où l'adversaire nous attend...) et, surtout, de la gestion de main.

Tout le jeu repose en effet sur une main de 6 cartes (un petit ki pour piocher plus ?^^) à jouer en deux groupes de trois cartes pour espérer battre le contrat (caché) de l'adverse (ou de réunir un set pour acquérir une attaque spéciale). Et éviter sa contre-attaque.

Simple. Efficace. Et bien réalisé. Ou peut-être ai-je récemment trop abusé des jeux solos (la faute en revient à l'excellentissime Marvel Champions^^)


Les autres sorties de la semaine

Jeu Streets - par Sinister Fish Games

Streets

Sur Kickstarter jusqu'au 1er octobre.
La page KS. On en discute.

Le successeur du très intéressant Villagers, petit jeu financé sur Kickstarter il y a deux ans et énorme carton avec 14351 contributeurs. L'éditeur, Sinister Fish, nous revient avec un jeu dans la même veine.

L'action se passe cette fois en ville (surpris ?) et nous demande d'optimiser la pose de bâtiments offrant différents habitants et moyens de marquer des points.

On retrouve la même patte graphique et, encore une fois, des mécaniques intéressantes. En particulier la construction du tableau en commun, avec d-les rues qui se croisent et peuvent se retrouver fermées de façon (in)opportune. Les amateurs de jeux opportunistes devraient être ravis.

Un poil onéreux... surtout si on tient compte de l'historique de l'éditeur dont le précédent, Villagers, s'est retrouvé à un tarif bien inférieur chez Gigamic (sous le titre Compagnons et dans une qualité un peu inférieure, certes; mais en français).

Jeu L'Ordre de Veiel – par PARIA

L'Ordre de Veiel : Chapitre 2 - L'héritage du Roi

Sur Kickstarter jusqu'au 5 octobre.
La page KS. On en discute.

Jeux en français.

La suite du 1 (étonnant, non ?). Mais une suite bien différente; et les râleurs pathologiques diront que c'est bien dommage. Ont-ils tort ou raison, réponse à la livraison.

L'Ordre de Veiel est une série de trois jeux que les auteurs décrivent eux-même comme :

1. le jeu de plateau
2. HeroQuest avec baston sur damier
3. le jeu de rôles

Le premier opus a bénéficié de bons retours. Place au second, donc. Qui s'enrichit d'un nouveau système de combat, de nouveaux monstres, héros et équipements... Mais aussi, et surtout, du narratif, des quêtes, des scénarios etc. Bref, ça se rapproche plus d'un jeu d'aventure-dungeon/land crawler comme on les aime (et si ce n'est pas votre cas, vous pouvez passer au suivant). Sans figs (ou en option; pour un surcoût pas négligeable).

Malgré les louanges des reviewers et quelques heureux possesseurs du 1er Chapitre, il faut bien accepter que celui-ci faisait dans le très basique. Le Chapitre 2 ne devrait pas non plus faire frémir d'envie les habitués du genre.

Ce n'est pas forcément un mal. Il faut même reconnaître un manque en jeux d'initiation aux dungeon crawlers. Même si on sort tout juste de la campagne CMON pour son titre "porte d'entrée" (Massive Darkness). Et que la comparaison des tarifs n'incite guère à délaisser le plastique d'Atlanta pour la passion des français de Paria.

Dommage de n'avoir pas prévu une solution moins onéreuse (131€ ou 171€ avec 6 figs, fdpin) que celle obligeant à avoir le Chapitre 1 pour pouvoir jouer au Chapitre 2. Par curiosité, sympathie etc. beaucoup de passionnés auraient pu se laisser tenter. Mais au tarif d'un "vrai" dungeon crawler débordant de plastique, avec un joueur condamné à jouer l'overlord et sans réelles informations de gameplay...

Reste la conjugaison parties courtes (60-90 minutes) et jouable jusqu'à 7 joueurs qui se démarque clairement de la concurrence.

Jeu Rurik: Dawn of Kiev + Extension Stone & Blade - par PieceKeeper Games

Rurik: Stone & Blade. Une extension pour qui aurait déjà le jeu (Rurik: Dawn of Kiev). Et un reprint du jeu de base qui devrait intéresser plus de monde. Enfin, je suppose, le jeu a plutôt bénéficié de retours positifs après la première campagne. Ou, en tout cas, de pas trop mauvais.

L'originalité du système de planification des actions, un peu à la façon d'enchères selon l'ordre d'arrivée -mais en pouvant "tricher" avec des investissements supplémentaires- fait toute la force de ce jeu. Le reproche souvent fait est que, hélas, il n'y a pas grand chose au-delà et les actions sont trop basiques.

Ce jeu joue tout de même dans la même catégorie que Scythe et autres, avec un royaume à "conquérir". Et le jeu manque de grandiose, de "wow!". L'extension semble apporter de nouvelles options et plus d'alternatives (entre autres "plus"). Et viendra donc certainement relever l'intérêt du jeu (au-delà de son excellente mécanique d'enchère-planification). Assez pour en faire une alternative crédible face aux poids lourds du genre ?

Sur Kickstarter jusqu'au 23 septembre. On en discute.

Jeu Philosophia Floating World par Cogito Ergo Meeple

Philosophia: Floating World. Là, je sèche. Trop de projets à rattrapper et celui-ci ne s'est clairement pas placé dans mes priorités. Mais pour une raison pas forcément utile : je déteste sa direction artistique. Je peux comprendre le style "estampes retouchées" pour gagner en modernité (même si j'ai l'impression d'être sur une appli sociale). J'ai plus de mal quand il est couplé à une mise en page aussi peu lisible. L'ensemble me semble totalement confus... Sans même parler des cartes identiques mais avec des illustrations différentes (ah ben si, c'est fait).

Au-delà du mylife, ils nous vendent un jeu de deck-building en simultané. Pourquoi pas ? Même si le deck building n'est pas le genre de jeu avec le plus de temps mort.

Le premier jeu de la série Philosophia, centré sur des philosophes grecs antiques, a connu un certain succès d'estime. Difficile à jauger, le nombre d'avis est tout de même très faible; et souvent excessifs, dans un sens ou l'autre (comme souvent avec des jeux à faible tirage issus de Kickstarter). Et le jeu est en plus dans un registre très différent.

Sur Kickstarter jusqu'au 1er octobre. On en discute.

Jeu Mercado de Lisboa - par Eagle-Gryphon Games

Mercado de Lisboa. C'est du Lacerda donc ça se vend. Bien. Mais c'est du petit Lacerda, à la limite du filler (pour joueurs qui n'en veulent quand même, ne sortez pas ça à l'apéro avec des fans de tuning en espérant les convertir^^).

On retrouve des mécaniques déjà utilisées par le monsieur. Dans une forme épurée et simplifiée. Et on a la chance qu'il soit traduit en français -par Runes Edition- (mais le matériel ne comporte aucun texte).

Les puristes resteront probablement sur leur faim. Reste celui qui souhaiterait découvrir le style Lacerda sans perdre un rein. Le tarif de ses jeux a méchamment enflé ces dernières années (Kanban EV, en préco avec une livraison prévue en fin d'année, affiche tout de même 119€ chez Philibert); celui-ci n'est d'ailleurs pas non plus "donné" une fois les fdp ajoutés. Et les accros qui désespéraient d'avoir un jeu du Maîîîîître jouable le temps de manger un sandwich. Un petit fix pour se mettre à rêver de sa prochaine partie de Lisboa...

Sur Kickstarter jusqu'au 18 septembre. Jeu en français. On en discute.

Growl

GROWL: Madness and Plagues. Je vais sortir un peu de mes habitudes et prendre position. Car je l'ai. Et c'est une de mes plus grosses déceptions ludiques. Cette variante rapide du classique Loup-Garou où les joueurs s'infectent en se passant des cartes ne fonctionne pas, les villageois sont clairement désavantagés (pour rester optimiste). Et chaque partie se transforme en concours de bites (trad. Deepl : morsures^^).

Vous voulez un Loup-Garou rapide ? Essayez donc plutôt Loup Garou pour une Nuit.

Sur Kickstarter jusqu'au 12 septembre. L'agenda.

Jeu Riftforce par 1 More Time Games

Riftforce. Un petit jeu de cartes pour deux à base de placement caché qu'on active ensuite. Sympathique jeu de l'auteur de Memoarrr!, plutôt correctement tarifé et illustré par Miguel Coimbra. Probablement plus pour la curiosité qu'autre chose.

Sur Kickstarter jusqu'au 1er octobre. L'agenda.

Pour les projets qui se terminent et ceux annoncés cette semaine, c'est par là :

Meilleurs commentaires

  1. C’est normal que le rendu soit aussi pourri ? :smiling_imp:

    L’article pas de soucis mais ici, bof bof.

    Bon sinon, c’est quand même cool de retrouver les infos hebdomadaires ! :+1:t2:

  2. un refresh règle en général ce souci. On va regarder cette semaine pourquoi ça coince entre cloudflare et le serveur…

  3. Même erreur et 10 refresh n’y ont rien changé… (chrome sur smartphone)

  4. Merci pour cette belle revue spéciale de rentrée Thierry !

    Elle m’avait vraiment manqué. Maintenant, la nouvelle saison ludique va enfin pouvoir commencer. :slight_smile:

  5. Résumé

    La revue hebdomadaire fait son retour. Avec peu de changements notables, la formule ayant été profondément modifiée durant le confinement, en deux articles sur les lundi et mardi, pour le plus grand plaisir de… leur auteur^^.

    Sans plus perdre de temps, passons en revue ce que Kickstarter a à nous proposer en cette rentrée 2020. Aucun doute : on ne va pas s’ennuyer jusqu’à Noël !

    Ils se terminent

    Stefan Feld City Collection - jeux Hamburg et Amsterdam

    Stefan Feld City Collection - Hamburg & Amsterdam

    Se termine le mercredi 9 septembre à 2h.
    La page KS. La fiche (agenda).

    Jeux en français .

    Queen Games se lance dans la rénovation d’anciens Stefan Feld. Huit jeux sont au programmes (sortez la Kallax!), cette campagne propose les deux premiers titres.

    • Hamburg , revisite de Bruges (2007),
    • Amsterdam , version modernisée de Macao (2009).

    En général, les campagnes Queen Games n’ont aucun intérêt pour les européens, les offres étant ensuite en boutique pour moins cher (ou pas plus). Changement de stratégie cette fois, ces titres n’ayant pas pour vocation à se retrouver chez nos boutiquiers.

    Rien de radicalement neuf là-dedans, outre le changement de ville cadre. Mais quelques rénovations de mécaniques; surtout pour diminuer le hasard et apporter un peu plus de contrôle (dans la pioche notamment).

    Deux roll and write achetés = 1 jeu Dizzle offert

    Les versions Deluxe sont assez onéreuses (le classique 100€) mais raviront les amoureux de l’acrylique (le nouveau matériau tendance pour le matériel de jeu, attendez-vous à en voir de plus en plus souvent). Est-ce justifié ? Nécessaire pour des titres vieux de plus de dix ans ?

    Dungeon Coin . Plus minimaliste, tu meurs : une pièce. Et rien d’autre. Face: un trésor; cumulez-en trois et c’est gagné. Pile, un monstre : perdu. Cette présentation sera donc tout aussi minimale.

    Fin le mardi 8 septembre à 17h59.

    Décors Dungeons & Lasers

    Dungeons & Lasers Second Edition. Je ferai simple et laisserai les amoureux des décors se faire leur opinion. Rappelons juste que leur premier Kickstarter s’est bien passé et que les backers semblent ravis de la pléthore de matériel reçu.

    Fin le mardi 8 à 23h.

    jeu Endangered Orphans of Condyle Cove: House of Rath - par Certifiable Studios

    Endangered Orphans of Condyle Cove . Enfin, son « sequel » House of Rath puisque Certifiable Studios nous sort un nouveau setup / standalone. Est-ce que celui-ci sera meilleur que le premier du nom (qui nous avait valu une des campagnes KS les plus passionnantes) ?

    On parie que non. Même si le premier n’a pas démérité et s’est révélé être un petit jeu très correct (et superbement illustré), il n’a pas non plus convaincu au-delà de la simple curiosité.

    Fin le mercredi 9 à 17h.

    Jeu Dining with Dracula

    Dining with Dracula . Au cœur de cet eurogame au thème fort sympathique (qui se montrera le plus digne fera le plus de lèche auprès de Dracula pour devenir son héritier), une intéressante mécanique de gestion du temps. Vos actions coûtent du temps mais celles des autres joueurs aussi : tous partagent en effet la même horloge. Et à minuit, on sert chez les longues dents (autrement dit, fin de tour).

    C’est malin. C’est original. La réalisation réussie, classique mais avec beaucoup d’humour. Et une traduction des règles est prévue… Mais pas des cartes qui semblent ne contenir que du texte d’ambiance. Rien d’impossible, donc; même s’il est dommage de perdre, pour beaucoup, la petite touche d’humour qui pourrait bien faire la différence (pour certains).

    Reste le tarif, un peu élevé pour un jeu plutôt « familial + » (en tout cas pas à destination des joueurs pointus). Et le passif de l’éditeur qui n’a pas particulièrement brillé avec son premier jeu, Moonshiners of the Apocalypse (pour rester gentil). Un jeu/projet tout aussi séduisant et attractif que ce Dining with Dracula .

    Si vous êtes sur Lyon et sa région, un pledge groupé s’est monté pour réduire (un peu) la facture. Sinon, il faudra espérer qu’ils ont appris de leurs erreurs. Une croyance assez répandue même si, hélas, elle se traduit rarement en réalité…

    jeu Uprising Curse of the Last Emperor - par Nemesis Games

    Uprising: Curse of the Last Emperor . Ce coop se détache par l’utilisation de deux adversaires, chacun avec sa propre « intelligence » et suivant son propre plan. Pour gagner, les joueurs doivent faire mieux que ces deux adversaires.

    Séduisant et joliment réalisé avec des standees en acrylique; et pour celui-ci, il faut reconnaître qu’ils sont du plus bel effet (bien plus attractif que de banales miniatures réalisées par un éditeur dont ce n’est pas la spécialité). Dommage que la durée de jeu annoncée soit un peu longue. Les combats résolus à l’aide de dés. Et le tarif, port inclus, un peu élevé.

    Fin le jeudi 10 à 23h.

    Jeu Syndicate par PDU Games

    Syndicate . De la conquête d’empire interstellaire… par des syndicats du crime / corpos mafieuses. Voila qui ressemble beaucoup à un jeu vidéo marquant des années 90. Ou beaucoup à un habillage un peu plaqué pour un pseudo 4X pas vraiment original. Même constat niveau visuel : de belles illustrations mais une mise en scène/page banale; rien que du très attendu pour ce genre de jeu.

    Du coup, pour un primo éditeur, réunir un millier de backers lors de ce reboot est déjà une belle performance.

    Fin le vendredi 11 à 5h59.

    Growl

    GROWL: Madness and Plagues . Growl promettait une variation intéressante du classique Loup-Garou où les joueurs s’infectent en échangeant des cartes. Hélas, le résultat ne fut clairement pas à la hauteur des attentes, les chances des villageois étant bien trop minces.

    Cette nouvelle extension inversera-t-elle la tendance ? Libre à vous d’y croire… mais n’espérez pas trop.

    Fin le samedi 12 à 21h.

    Ils sont sortis pendant qu’on bronzait

    Petit tour rapide des projets en cours… Ceux qui ne se terminent pas cette semaine. Ni n’ont été lancés la semaine dernière; on verra demain ces nouveautés plus en détail.

    Charlatans de Belcastel - Extension à -50%

    Jeu Mining Colony par Dr Finn Games

    Biblios Q&P + Dr Finn’s 2021 games . Jusqu’au 14 septembre. Après quelques campagnes difficiles, le bon docteur spécialiste des fillers/familiaux (de qualité) a opté cette fois pour une approche originale : financer en une campagne la totalité de ses nouveautés pour 2021.

    Quatre titres au menu (trois nouveautés plus la seconde édition de Butterfly Garden ) avec l’avantage d’un tarif dégressif, intéressant pour qui prend la totale : moins de 20€ fdpin chaque jeu (22€ chaque si vous avez déjà Butterfly Garden ). On en discute par ici.

    Boite du jeu The Belgian Beers Race par Cowmics

    The Belgian Beers Race . Jusqu’au 17 septembre. Une virée à travers les innombrables brasseries belges où les joueurs doivent déguster les spécialités locales en optimisant la durée des actions (et donc en évitant de finir rond comme une queue de pelle, un meeple bourré ne valant pas mieux qu’un humain).

    Le thème et l’humour général ne doivent pas faire oublier qu’il s’agit d’un jeu plutôt « sérieux » même si facile d’accès.

    On suit depuis longtemps ce projet et les auteurs ont eu la gentillesse de nous envoyer un prototype… qu’il ne fut pas facile de tester avec le Covid-19. C’est finalement Florian qui a hérité du bébé. Il nous a détaillé les mécaniques et livré ses impressions en vidéo sur la chaîne DéludiK.

    Indice : il a bien aimé ce jeu finalement accessible et pas trop gourmand en ressources intellectuelles (ça tombe bien si vous comptiez y jouer en dégustant une ou deux bonnes bières^^).

    Die of the Dead . Jusqu’au 17 septembre. Petit plaisir personnel, rien que pour les couleurs et le style Dia de los Muertos. Le projet passe inaperçu de par chez nous; je ne dirai pas que c’est immérité, aucune idée. Mais ce placement de dés bénéficie d’un design coloré qui change des jeux souvent tristounets.

    jeu Deck of Wonders par Furia Games

    Deck of Wonders . Jusqu’au 18 septembre. Un jeu de cartes d’affrontement qui serait très classique / banal… s’il n’était pas prévu pour être joué en solo. Chaque carte sert en effet aux deux adversaires (donc, le joueur et le « jeu »). Et rien que pour cette idée simple (mais brillante), cela mérite de s’y intéresser. De craquer malgré un tarif élevé et l’absence de version française ? A vous de voir…

    Galaxy Hunters - par IDW

    Galaxy Hunters . Jusqu’au 18 septembre. Du jeu de mécas à base de mécaniques « euro », la recette semblait intéressante et la réalisation très belle. Qui plus est porté par un éditeur comme IDW. Hélas, la sauce n’a pas pris avec tout juste un millier de souscripteurs lors du reboot.

    Au programme des jours à venir

    Freedom Five par Arcane Wonder

    Mardi, nous pourrons découvrir Defenders of the Realm 2. Ou, pour être exact : ce qu’aurait pu être la nouvelle version de cet excellent coopératif medfan. Eagle-Gryphon Games a finalement abandonné le projet et c’est désormais chez Arcane Wonders que Richard Launius, l’auteur, a posé son proto.

    Changement radical de thème puisque Freedom Five se passe dans le même univers que Sentinels of the Multiverse (les Sentinel Comics).

    Mercredi, Nuts Publishing lancera la précommande pour l’édition française de La Guerre de l’Anneau . Il s’agit d’une adaptation de la v2 signée Ares Games et ça s’annonce assez onéreux. Mais depuis le temps que certains désespéraient de voir un jour une édition dans notre langue…

    Jeu Monsters on Board par Final Frontier Games

    Plus accessible, certainement, le nouveau Final Frontier Games devrait réunir les foules. L’éditeur sait y faire pour nous appâter et son nouveau bébé, Monsters on Board , ne devrait pas déroger à la règle. A moins que…

    A moins que les joueurs se soient lassés des superbes productions de l’éditeur qui ne tiennent finalement pas vraiment leurs promesses une fois la partie lancée. Coloma , Rise to Nobility ou Robin Hood and the Merry Men n’ont finalement pas impressionné grand monde…

    The Reckoners

    Jeudi, une extension pour The Reckoners, Steelslayer . Ce coopératif assez difficile, inspiré des romans de Brandon Sanderson, a trouvé son public même si le jeu n’a pas vraiment fait de vagues en boutiques. Ce sera hélas uniquement en anglais.

    Jeu Type 7

    On enchaînera avec Type 7 , une simulation solitaire (éventuellement deux joueurs) de combats sous-marins durant la 2GM. Le pendant « tout seul » de U-Boot avec une réalisation tout aussi impressionnante (en particulier si vous êtes fan de maquettes en bois, n’espérez même pas résister^^).

    Et ce sera tout… pour aujourd’hui. On se retrouve demain pour faire le tour des sorties de la semaine. Avec un gros, très gros menu.

    -50% ou -75% sur les jeux Edge

    N’oubliez pas que backer, c’est bien. Jouer, c’est encore mieux.

    EDIT : message auto-signalé au patron, je ne sais pas si c’est autorisé de vous en permettre la lecture.

  6. Ok je vais attendre, j’avais vidé mon cache et historique de nav avant de réessayer.

  7. Au jeudi.

  8. Lien vers l'article : Une semaine de nouveaux jeux sur Kickstarter (#14 du 10 sept. 2020)

    Un rapide tour d’horizon des projets lancés récemment sur Kickstarter. Sans vote cette semaine. Et très en retard… comme mon suivi des projets KS. On reprendra les bonnes habitudes la semaine prochaine. Promis (mais n’hésitez pas à me le rappeler vendredi^^)


    Le projet de la semaine ( d’après moi )


    Way of the Samurai: Blood and Bushido

    Sur Kickstarter jusqu’au 29 septembre.
    La page KS. On en discute.

    Jeux en français.

    Ce petit solo d’une demie-heure (grand maximum), sur les traces de l’illustre samouraï Miyamoto Musashi, a su convaincre les joueurs avec ses défis assez relevés et une mise en place rapide.

    On aime sa rejouabilité et sa super-portabilité (les jeux plus petits sont rares, très rares; au point que les règles sont à télécharger et imprimer soi-même). Parfait pour un défi sur le pouce sans trop de prise de tête. Ou, au contraire, via le mode Compétition, chercher à optimiser au max pour battre le plus grand nombre d’ennemis possible.

    Bref, du tout bon si vous aimez le solo. Avec un peu de deck-building, un doigt de gestion de ressources (pas évidente, vous aurez toujours envie de dépenser vos quelques « ki » au début), une touche de stop ou encore (paie -ou pas- un ki pour augmenter la défense, risque une spécialisation sans savoir où l’adversaire nous attend…) et, surtout, de la gestion de main.

    Tout le jeu repose en effet sur une main de 6 cartes (un petit ki pour piocher plus ?^^) à jouer en deux groupes de trois cartes pour espérer battre le contrat (caché) de l’adverse (ou de réunir un set pour acquérir une attaque spéciale). Et éviter sa contre-attaque.

    Simple. Efficace. Et bien réalisé. Ou peut-être ai-je récemment trop abusé des jeux solos (la faute en revient à l’excellentissime Marvel Champions ^^)


    En ce moment chez Philibert

    Deux roll and write achetés = 1 jeu Dizzle offert


    Les autres sorties de la semaine

    Streets

    Sur Kickstarter jusqu’au 1er octobre.
    La page KS. On en discute.

    Jeux en français.

    Le successeur du très intéressant Villagers, petit jeu financé sur Kickstarter il y a deux ans et énorme carton avec 14351 contributeurs. L’éditeur, Sinister Fish, nous revient avec un jeu dans la même veine.

    L’action se passe cette fois en ville (surpris ?) et nous demande d’optimiser la pose de bâtiments offrant différents habitants et moyens de marquer des points.

    On retrouve la même patte graphique et, encore une fois, des mécaniques intéressantes. En particulier la construction du tableau en commun, avec d-les rues qui se croisent et peuvent se retrouver fermées de façon (in)opportune. Les amateurs de jeux opportunistes devraient être ravis.


    Lire la suite…

  9. Avatar for fouy fouy says:

    Ca fait effectivement plaisir de retrouver ces chroniques :slight_smile:
    Petit point de détail : je ne suis pas sur que la mention « jeux en Français » soit pertinente pour « Streets » et « Villagers », aucun des 2 n’étant en Français sur Kickstarter et les auteurs étant assez clair dans leur FAQ : pas d’autre version sur KS, les partenaires feront ce qu’ils veulent…

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

30 la suite réponses

Participants

Lost Password

Sign Up

Partager cet article avec un ami