Skulk Hollow : en plus d’être un bon jeu, maintenant disponible en VF

Skulk Hollow - matériel

Au moment où je finis mon article commencé hier, Claustrophobia est sorti et est aussi un jeu à deux. Donc, pour ne vexer personne, je préfère ajouter que cet article était pensé et en partie rédigé AVANT cette sortie... Reprenons donc.

Skulk Hollow, le bon jeu a deux du moment

Les amateurs de petits jeux malins vont finir par m'en vouloir. Au milieu de ce combat de plastique et de jeu très chers, ils pensaient surement passer un automne tranquille, n'ayant qu'un Tower of Arkhanos dans la musette. Et, là... pas de bol ! Monsieur Eduardo Baraff nous sort le dernier titre de Pencil First Games. Et comme tous ses titres (Herbaceous, Sunset over Water, etc...), c'est sublime et bien pensé. Mais là il faut dire qu'ils sont passés à la gamme supérieure avec Skulk Hollow. Déjà car plus grosse boite et plus gros jeu. Mais aussi, surtout, car jeu beaucoup plus ambitieux.

Skulk Hollow : un jeu ambitieux

Skulk Hollow réussit à nous proposer un jeu pour deux joueurs particulièrement malin, basé sur une histoire qui porte le gameplay (et pas l'inverse). L'histoire d'un clan de Renards qui affronte un grand gardien tout juste réveillé de sa stase et bien décidé à "purifier" le monde.

Sur ce pitch, Eduardo (et son fils semble-t-il puisque c'est lui qui a eu l'idée de base) est allé nous inventer un jeu où... le corps de l'immense gardien fait partie du plateau de jeu lui-même ! Cette idée hyper immersive permet de se rendre compte de la taille des renards par rapport au gardien, de comprendre en un clin d’œil l'asymétrie des forces. Et cela permet aussi d'avoir une rejouabilité très grande avec 4 gardiens différents dans la boite (et donc 4 plateaux différents).

De plus si le clan renard à toujours le même but (vaincre le gardien), tous les gardiens sont différents avec chacun son deck de cartes, son plateau et chacun ses objectifs.

Le jeu nous propose donc une asymétrie complète. On ne parle pas ici de clans avec des pseudo pouvoirs qui s'opposent. On parle bien d'un jeu dont l'ambition est de faire se combattre un clan fourmillant de "petits" renards contre un seul grand gardien !

Un jeu sublime pour toute la famille

Mais Skulk Hollow n'est pas juste un jeu original, c'est aussi un très beau jeu... comme tous ceux de Pencil First Games.  Un jeu avec des meeples géants, des illustrations sublimes et une qualité qui augmente au fur et à mesure des stretch goals dans le pur esprit indé.

Des stretchs goals comme des boîtes de rangement séparées pour les 4 gardiens accélèrent la mise en place et permettent de facilement trouver les jetons/cartes/options du gardien choisi sans avoir à fouiller. S'y sont déjà ajoutés un insert pour ranger ces boites et le reste du jeu, des jetons cartonnés remplacés par des jetons en bois et plein d'autres améliorations pour qu'on ait entre les mains une boite de super qualité.

Un niveau de qualité qui devrait faire sensation pour un jeu conçu pour toute la famille. Les actions proposées sont simples avec une iconographie parlante. Pour autant, la combinatoire et l'optimisation de ces actions est loin d’être simpliste. Les quatre gardiens et leurs quatre façons d'être joués plairont aux parents cherchant de la technique alors que les renards et leur minis meeples qui montent sur le corps du gardiens raviront les enfants.

Skulk Hollow : en VF maintenant !

Comme dirait Julien : je dis Oui! Oui! Oui !

Oui. Et merci, M. Baraff, d'avoir trouvé un partenaire français pour ce titre. Car j'avais préparé cet article en concluant que Skulk Hollow avait pour seul défaut d'être... en anglais et d'avoir un peu (vraiment peu) d'anglais sur les cartes renards et les plateaux de jeu. Rien d'insurmontable mais embêtant avec des enfants, les cartes devant rester face cachée....

Et vint la lumière : Eduardo nous annonce un partenariat avec un distributeur français pour 1000 boites !

Là. Tout de suite. Disponible durant le KS.

Certes, certains diront : autant attendre la boutique alors. Peut-être; le jeu risque d'être sensiblement le même. Mis à part la mini extension exclusive Kickstarter. Et puis, si on souhaite que ce genre de petit jeu vienne plus souvent de par chez nous, il est nécessaire de faire une bonne action en montrant dès la campagne de financement que les joueurs soutiennent l'auteur dans sa démarche de francisation.

Et puis... eh bien, mine de rien, avec le cours du dollar et en se groupant (groupement possible jusqu’à six joueurs), le jeu devrait être moins cher qu'en boutique. [NDLR : seul un pledge 2 boîtes en français est proposé mais Florian vous explique dans le forum comment aller jusqu'à 6 boîtes en diminuant les frais de port]

Je vous encourage donc à soutenir Eduardo. N'hésitez pas à, au moins, le remercier dans les commentaires. Et si le cœur vous en dit... vous ne regretterez pas, à mon avis, de backer ce jeu !

Florian G, en direct des petits jeux.

Le forum où on en discute La page du projet sur Kickstarter

6 commentaires

  1. Et bien, voilà un bon petit jeu asymétrique qui sera mien.

    Dès qu’un article pointe le bout de son nez sur CWOWD c’est une tentation de plus pour moi !

  2. Vous m’avez convaincu, c’est pledgé !
    Je suis tellement influençable ^^

  3. merci pour l’info, c’est édité. copieur-colleur, c’est un métier…

  4. Petite précision à apporter : il n’y aura PAS de pledge Manager. Donc pas de possibilité de mettre 1$ et d’attendre…

  5. Super article et super nouvelle pour un super petit jeu ! ^^

    @Thomas : c’est par ici pour le forum : https://www.cwowd.com/forum-communaute/topic/skulk-hollow-jusquau-16-novembre/page/9/

  6. Coucou le lien vers le forum est en fait aussi le lien vers le KS !
    Mais intrigué par tout ça !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami