Sub Terra… ou comment rater un KS malgré plus de $130k

Jeu Sub Terra

Avant de développer mon titre je tiens à clarifier directement ma pensée : Sub Terra semble être un excellent petit jeu, pas trop cher et riche d'une réelle ambiance. Cet avis me semble assez général sur le forum. Le rapport prix/jeu est bon, surtout dans sa version meeples !

Le souci n'est pas tant sur la qualité du jeu que sur la campagne elle-même et sa gestion. Car il faut rappeler aux porteurs de projets que le crowdfunding n'est pas une plate forme de précommande. Enfin, pas que.

Beaucoup de personnes suivent les projets comme ils suivraient une série télé. Il faut vendre aussi bien du rêve que des larmes. Et j'en rajoute à peine.

Un kickstarter sans réel bonus pour le souscripteurSub Terra - Des bonus, vraiment ?

Le souscripteur doit se sentir obligé d'ajouter des achats optionnels ; ou alors de verser une larme quand il est obligé financièrement de laisser passer une partie exclusive du projet. Les souscripteurs veulent de la vie, des surprises (bonnes de préférence) mais, surtout, faire partie du projet. Un projet en crowdfunding se doit absolument de mettre en avant ses souscripteurs.

Pour Sub Terra, même si l'offre est attrayante, on se sent comme un dimanche devant Druker : on nous file des paliers qui augmenteront tous la boîte de base de façon cosmétique. Absolument aucun gameplay ajouté au jeu en stretch goal. Alors, certes, on dit souvent que mieux vaut un beau jeu que du gameplay pas testé. Mais, là, c'est du cosmétique qui n'apporte même pas vraiment de confort de jeu et sera dans la boîte dans le commerce.

Sub Terra... un kickstarter sub-préparé ?

Sub Terra - ExtensionsCe qui est frustrant dans ce projet, c'est qu'il y avait tout pour réussir.  Les extensions par exemple. Ils nous proposent dès le début les trois extensions à l'achat. Donc, pas de surprise et de possibilité d'achat optionnel pour relancer la campagne quand le rythme faiblit. Pas de possibilité de faire semblant de craquer devant les demandes des souscripteurs en leur offrant une offre "bundle" regroupant tour les achats optionnels.

En allant encore plus loin, ces extensions se prêtaient parfaitement à être mises en stretch goals. Au moins une. En la découpant tuile par tuile à chaque palier, pour arriver finalement à offrir une boîte complète.  Là, tout le monde aurait suivi assidûment et nombreux se seraient fait plaisir à ajouter des achats optionnels pour décrocher la fameuse extension gratuite ! Pas besoin de la faire exclusive, d'ailleurs. Et au lieu de cela, ils multiplient les Stretch Goals plus inutiles les uns que les autres. Et, au final, on se retrouve à réfléchir : pourquoi ne pas attendre une sortie en boutique?

On prend ou pas ?

Difficile question sur laquelle la Rédac est divisée. Et je pense que la réponse viendra uniquement de comment vous voyez le crowdfunding de jeux de société. Pour ma part, je vais rester parce que je n'ai pas énormément de jeux chez moi et que celui-ci a l'air d'être très bien et accessible à des non gamers. Mais en restant à la seule boîte de base. Et plus par peur que le jeu ne soit jamais édité en France (c'est possible, malgré une traduction promise en pdf).  Mais si, comme Thierry ou d'autres, vous avez plein de jeux et que vous suivez les KS pour rêver autant que pour dénicher une bonne affaire, mieux vaux attendre et envoyer un mail aux gars de Pixies Games pour les inciter à localiser le jeu.

Pas vraiment de conseil donc (et ouais ! bien emmerdé, hein ?). Juste celui de ne passer ne serait-ce qu'une fois sur la page pour se faire un idée. ... et d'attendre la fin sans trop rien espérer.

NDLR : Eh ben, ils nous l'ont fâché le Florian, pourtant pas son genre. Mais il est vrai qu'il est désagréable de voir un projet intéressant s'enferrer dans des "bonus" sans queue ni tête qui le décrédibilisent.

 
Le financement de cwowd est assuré par ses membres sur tipeee. Vous pouvez aussi soutenir cwowd ponctuellement via Paypal.

Lost Password

Sign Up

Partager cet article avec un ami