Une semaine de nouveaux jeux sur Kickstarter (#34 du 28 oct. 2021)

Une semaine sur Kickstarter - 28 octobre 2021

Retard record cette semaine consacrée à la famille. Il m'aura fallu cravacher pour réussir à publier avant la semaine prochaine. Evidemment, il a fallu que vous en profitiez pour me surprendre dans vos votes.

Cela n'arrive pas souvent mais il faut bien que cela arrive : deux projets ont retenu la semaine passée votre attention. Pour rappel, si vous découvrez cette publication, ce sont les membres de cwowd qui décident chaque semaine desx projets à mettre en avant. Ou à envoyer aux enfers de l'oubli.

Nos coups de cœur

Too Many Bones: Unbreakable


Est-il besoin encore de présenter Too Many Bones ? De refaire le coup du cliché sur la démarche "luxe" de Chip Theory Games, l'éditeur ? On en est à combien de campagne désormais ?

Je ne vais même pas chercher à vous "vendre" la bête, j'ai personnellement évité de tomber dedans quand j'étais petit. Vous trouverez sans aucun mal, sur les discussions dédiées du forum ou ailleurs sur Internet, des retours d'expérience dithyrambiques.

Pour certains, les fans, c'est très généralement un de leurs jeux préférés. Et, le plus souvent, leur jeu en solo numéro uno. On ne parle pas là de hype ou du fanboy-isme aveugle, extasiés en déballant des jeux au matériel d'exception; mais un plaisir de jeu et de sensations qui se renouvellent avec chaque nouveau personnage, chaque nouveau setup.

jeu Too Many Bones Unbreakable

Le jeu est excellent. Si vous pouvez vous le permettre (en sachant que vous ne serez évidemment pas capable de vous limiter au seul jeu de base), il n'y a réellement aucune raison d'hésiter. Malgré tout, vous n'en avez pas besoin. Vous avez très probablement mieux à faire de votre argent. Et vous n'avez très certainement aucun besoin de la totale à moins de ne jouer que à Too Many Bones jusqu'à la fin de vos jours (ce que vous ne ferez pas).

Pour les autres, qui ont déjà craqué, je ne vais pas me substituer à votre cerveau. More stuff. More trucs. Encore. Encore! ENCORE !

The Final Expansion qu'ils disent. On parie ?

Nos coups de cœur

City of the Great Machine


Le reboot de la semaine aura fonctionné puisque le projet est, cette fois, financé. Même si cela reste très modeste... tout en ayant déjà fait mieux que lors des précédentes campagne (Deep State: New World Order et Winter Queen) de l'éditeur.

Celui-ci nous propose pourtant à chaque fois des projets bien avancés, avec des DA/illustrations typées et fort réussies. Mais le (gros) succès le fuit.

jeu City of the Great Machine - par CrowD Games

Pas forcément sans raisons, d'ailleurs. Les parti pris, tant dans la conception que dans le design, c'est une excellente chose. Qui manque d'ailleurs à beaucoup d'éditeurs. Mais encore faut-il qu'il rencontre le public et que celui-ci le valide.

Exemple avec l'univers steampunk-victorien adopté ici : c'est bien, c'est sympa. Mais on a l'impression de l'avoir déjà mille fois vu. Et revu. Sans que jamais ça accouche d'une perle ludique, l'univers surchargé ayant même plutôt tendance à rendre les jeux dans ce thème confus.

Cheapunk ?

Reste que, même taxes incluses, le tarif reste modéré. Que les avis de leur précédent Deep State sont plutôt optimistes (il y a d'ailleurs quelques grands fans parmi nous). Et que le jeu sera traduit, par un/des fans avec tout ce qui est règles et documents disponibles en pdf.

Les autres sorties de la semaine

jeu Lords of Ragnarok par Awaken Realms

Lords of Ragnarok

Sur Gamefound jusqu'au 11 novembre.
Jeu en français.

Il parait qu'il ne s'agit pas d'une version 2.0 de Lords of Hellas. Ils sont gentils...

Alors que c'est plutôt une bonne chose tant l'original était plombé par des choix éditoriaux pénibles.

Le jeu était prometteur, fun et assez original. Il a vite sombré dans l'oubli.

C'était aussi les débuts de Awaken Realms (ou quasiment). Et un des premiers pas sur la scène internationale pour l'auteur, Adam Kwapiński. On allait retrouver le duo six mois plus tard pour la campagne Nemesis qui allait définitivement les mettre sur l'orbite qu'on connait depuis.

On retrouve donc plus ou moins la même idée : du contrôle de territoire sur fond de légendes nordiques mâtinées de SF (mis à part la géographie, plus froide, cela reste constant). Avec de très belles figs (l'éditeur a bien progressé en seulement quelques années). Pour 1-4 joueurs (rêvez pas, c'est plutôt le genre de jeu qui convient mieux à quatre qu'à deux). Dans un format toujours annoncé à 90 minutes (pas réaliste).

Est-ce que ce jeu détrônera Blood Rage de CMON, incontournable référence en matière de contrôle territoriale (sur fond de vikings - sans SF). Les deux titres cochent à peu près 100% des mêmes cases(en plus d'un plateau copié-collé). Si on s'inspire de Lords of Hellas, peut-être en matière de "fun". Tactiquement, stratégiquement : peu de chances que le n°1 soit menacé, le système « plusieurs façons de gagner mais pas toutes aussi rentables, fais ce que tu veux » ne supplantera pas le « multiples façons de marquer des points, draftez bien » de Blood Rage.

jeu Senjutsu : Battle for Japan - par Stone Sword Games

Senjutsu : Battle for Japan

Sur Kickstarter jusqu'au 12 novembre.
Jeu en français.

Des batailles entre samouraïs. Et un joli carton avec quasiment 10.000 contributeurs en une semaine.

Grosse surprise pour l'anglais Stone Sword Games qui avait jusque là financé deux campagnes cumulant moins de 2000 soutiens.

En même temps, ils ont aussi frappé fort avec quelques partenaires de poids (CMON, Matagot pour la version française, ...). Des figurines de toute beauté. Et même un effet wash sur les figurines en option pour un tarif très bon marché (mais n'attendez pas un sundrop non plus).

Derrière ce succès, on a aussi un jeu qui semble bien nerveux (un quart d'heure annoncé et, visiblement, réaliste). La Direction Artistique générale est assez dépouillée, à la limite même du wargame : cela ne plaira pas à tout le monde mais c'est bien en phase avec un jeu qui se veut stratégique. A la limite du jeu de figs. Et c'est peut-être là qu'il y a risque : il va falloir tester plus en profondeur ce jeu qui semble aussi léger et aléatoire.

Ce n'est pas donné (rien ne l'est). Les options chiffrentt un peu haut. Mais des groupés se préparent et le prix final, total, pourrait bien se révéler intéressant. A suivre. De près.

Steam Up. Y a-t-il quelque chose derrière le plateau tournant avec des dim sum (ces petits paniers en bambous dans lequel arrivent vos raviolis fumants) qui est au centre de ce jeu ?

Est-ce bien important? On parle d'un jeu avec des dim sum sur un plateau tournant, bon sang! Evidemment, le tarif s'en ressent. Il doit être possible de se contenter de la version de base (avec tout de même les paniers) pour économiser une vingtaine d'euros. Sur Kickstarter jusqu'au 11 novembre. On en discute.

Circadians: Chaos Order + First Light 2nd Edition. Le premier volet de cette nouvelle série de Garphill Games, Circadiens - Premières Lueurs, vient d'arriver en français en boutique; après un accueil franchement chaleureux de sa VO. Sa suite, Circadiens: Chaos Order, repose sur une idée fort intéressante : quand vous prenez une action, vous fixer aussi un tarif que les autres joueurs peuvent payer pour copier cette action. Vous voulez être copié. Vous voulez que vos adversaires paient trop cher.

Pour l'anecdote, c'est donc huit jeux de ce tout petit éditeur néo-zélandais qui figurent désormais dans le top 1000 de BoardGameGeek. Je n'ai pas vérifié mais j'imagine que c'est un record. Vous pouvez donc y aller les yeux fermés. Ou attendre tranquillement qu'il soit disponible en boutique. Jeu en français. Sur Kickstarter jusqu'au 12 novembre. On en discute.

For Glory: Champions Expansion and For Glory 2nd Printing. Je n'ai jamais pu tester le jeu de base mais j'en ai entendu le plus grand bien. Au point qu'on peut probablement parler de jeu référence pour "simuler" des combats de gladiateurs. Sur Kickstarter jusqu'au 17 novembre. On en discute.

Grove. La suite de Orchard. Sur le même principe, un délicieux petit plaisir en solitaire en utilisant seulement 9 « cartes » (parmi les 18 du jeu) à agencer au mieux. Sur Kickstarter jusqu'au 8 novembre. On en discute.

Small Railroad Empires + mini expansion + playmat. Oublié du sondage, mis en avant par un membre. Sur Kickstarter jusqu'au 3 novembre. On en discute.

La première partie de la revue, avec les projets se terminant et les annonces de la semaine, est dans la revue de lundi.

Meilleurs commentaires

  1. Avatar for zythum zythum says:

    Je me permets juste une remarque, pour la revue des jeux se terminant (et vu qu’il n’a pas de sujet dédié et que je ne vois pas l’intérêt d’en créer un pour trois postes)…
    Tu as mentionné en passant l’ouverture du KS « Tales from the Red Dragon Inn » mais sans donner d’avis. Il va finir, il me paraît assez accessible (je crains plus le ok game que le ratage) et sortable sans trop de prise de tête. Il a d’ailleurs du succès, mais semble-t-il pas par chez nous. Je m’interroge… Faut-il creuser ?

  2. Avatar for spip spip says:

    « Autre » : le reprint avec nouvelle extension de Small Railroad Empire.

  3. Toujours rien qui me titille :face_with_thermometer:

  4. Ya rien comme titre en 4e point

    Édit : ce sont les liens pour pacha mama

    Suite : liens qui je sont pas actifs dans le 3e point :smiley:

  5. Ah je pensais que c’était le vote néant « Vraiment rien pour moi cette semaine » :grin:

  6. Avatar for zythum zythum says:

    Vraie question sans provoc’ mais par curiosité pour tout ceux qui ont voté TMB : sérieusement, vous voulez qu’on vous en dise quoi de nouveau qui n’a pas déjà été dit mille fois ?

    Il ne mérite pour moi guère plus qu’un entrefilet dans la revue de la semaine, non parce qu’il n’est pas bon mais parce qu’on en connaît déjà tout. Sauf à disserter sur ce qu’une telle réussite vient dire du modèle KS, bien sûr.

  7. Moi j’en connais qu’un seul dans la liste c’est RPMCS :rofl::rofl::rofl:

  8. Ce sondage ne sous-entend pas seulement ce dont on va parler, mais également ce qui va être backé. Il est donc possible que ce soit simplement ceux qui vont le backer qui ont voté. Ou alors il faut enlever le « rien pour moi cette semaine », et on ne vote que pour voir de quoi on va parler plus en profondeur.

  9. Avatar for zythum zythum says:

    Tu as raison, et c’est toute l’ambiguïté de l’exercice !

    Beaucoup (dont moi) s’en servent pour faire bénéficier un projet d’une analyse un peu plus approfondie. Quitte à voter pour un projet qui nous intrigue plus qu’il ne nous séduit, et donc n’est pas forcément un coup de cœur. J’avoue que compter les points façon fanboy/lobbyiste ça ne m’intéresse guère…

    Maintenant il est vrai aussi que recenser les projets qu’on a pour projet de pledger c’est intéressant aussi, pour s’en donner une idée quantitative. Mais alors, mieux vaudrait ne pas limiter à une seule réponse.

    Le risque sinon c’est de voir les blockbusters AAA écraser les petits. Typiquement là ça me gonflerait de lire encore et encore sur TMB au détriment du reste. Mais force est de reconnaître que jusqu’à présent le patron est rarement tombé dans ce travers. Donc on va s’en remettre à sa sagesse pour naviguer avec souplesse entre les deux approches !

    Pis d’abord il est chez lui il fait ce qu’il veut.

  10. Ca c’est clair ! :smiley:

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

4 la suite réponses

Participants

Partager cet article avec un ami