Jeux en financement participatif: la revue de fin de semaine (13/05/2017)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Le mot d'ordre de la semaine pourrait être : c'est bien mais pas à ce tarif, merci. On le voit bien, d'ailleurs, à quelques conversations sur le forum : la tendance, chez les éditeurs ayant déjà réussi quelques financement, est à la hausse des tarifs. Et pas en petite proportion. La logique est toujours la même : ils se font connaître sur Kickstarter avec quelques beaux projets, leurs titres se retrouvent distribués en boutique et ils commencent alors à devoir ménager la susceptibilité de celles-ci, réelle ou imaginaire. La règle devient alors de "vendre" au même tarif qu'en boutique. Et, souvent, sans rien proposer de plus... toujours de crainte que l'acheteur se plaigne de ne pas en avoir autant. Et tant pis pour les backers qui doivent généralement payer en plus des frais de port, avancer l'argent des mois en avance et sans aucune certitude quant à la qualité réelle du jeu. Peu importe finalement de réaliser des "scores" de plus en plus faibles : de toute façon, ces éditeurs ne vont plus sur Kickstarter que pour trouver de la trésorerie à moindre coût.

C'était le coup de gueule de la semaine.

Ils se terminent

re-load -league of ancient defendersRe-Load

L'agenda.
Fin le lundi 15 mai à 15h59. Jeu en français.

La campagne pour Load avait été plombée par quelques scandales (éditeur réel, à problèmes, déguisé derrière une autre enseigne, plagiat de Rum & Bones etc.) et, malgré une offre alléchante, avait tout juste réussi à atteindre les 1500 contributeurs. La livraison des pledges s'étant déroulée sans souci majeur, ils ont donc tenté une ré-édition. Et le résultat est encore moins probant. Une campagne de retirage peut faire exploser les scores (Kingdom Death, Gloomhaven...). Mais encore faut-il que le jeu soit apprécié et recherché. Certes, les figurines de Load sont de toute beauté bien qu'un peu fragiles. Mais les critiques quant au jeu lui-même ne sont guère élogieuses. A réserver, donc, aux figurinistes.

 

One Deck Dungeon - Forest of ShadowsOne Deck Dungeon: Forest of Shadows

L'agenda.
Fin le mardi 16 mai à minuit.

Amateurs de petits jeux d'exploration de donjons, voici un Kickstarter sur lequel vous devriez réfléchir. La campagne pour le jeu de base, en 2016, avait réuni un peu plus de 3000 contributeurs. Et celle en cours, pour une extension jouable avec ou sans jeu de base, devrait elle atteindre les 4000 (ou plus). Le jeu est apparemment bien apprécié (il est entré dans le top 1000 de BoardGameGeek, pas si facile pour un petit éditeur), son public est fidèle : des indices qui trompent rarement. On est évidemment sur du jeu assez léger, à base de dés, pour 1-2 joueurs, dans lequel vous allez explorez des pièces du donjon (des cartes), combattre les monstres et déjouer les pièges (les dés sont là pour ça) afin de ramasser les inévitables "loot". Rien de vraiment original mais des mécaniques qui fonctionnent bien.

 

Jeu Tesla Vs. Edison: Duel - Kickstarter Tesla Vs Edison : Duel - KS ArtanaTesla vs. Edison: Duel

La fiche du jeu. Note de la Rédac : 5,7/10.
Fin le mercredi 17 mai à 5h59. Règles françaises en pdf

Nous ne sommes pas tendres avec ce projet mais la cause principale tient dans les manques des précédents projets d'Artana. Tesla Vs. Edison: War of Currents est déséquilibré au point que la partie achat/vente d'actions occulte toutes les autres possibilités/stratégies, Corrupted Kingdoms profondément changé entre la version de tests et celle publiée qui manque terriblement d'intérêt... C'est bien joli de se comparer sur sa page Kickstarter à 7 Wonders: Duel mais n'est pas Repos Prod qui veut. Surtout quand on propose un pledge deux fois plus cher que le prix de la référence en boutique. On passe, sans regret ; s'il est meilleur qu'on l'imagine, on le trouvera bien plus tard chez certaine boutiques.

 

Sentinels of Earth-PrimeSentinels of Earth-Prime

L'agenda.
Fin le jeudi 18 mai à 4h.

Est-il besoin de présenter la série Sentinels of the Multiverse de Greater Than Games ? Ce jeu de cartes coopératif sur le thème de super-héros a depuis longtemps gagné ses lettres de noblesse. La campagne Oblivaeon, en mars 2016, était censé signer la fin du jeu avec l'ultime extension et la boîte collector pour ranger tout le bousin (en apothéose avec 10.000 souscripteurs !). Et surprise : il se décline désormais aussi dans l'univers de Earth-Prime connu des joueurs du JdR Mutants & Masterminds. C'est malheureusement un peu onéreux et sans possibilité d'ajouter d'autres éditions. Pour les aficionados de la licence ou de Sentinels.

FeudaliaFeudalia

L'agenda
Fin le jeudi 18 mai à 20h.

Un petit jeu de type "engine building" assez intéressant. Pour développer votre fief, il faudra recruter des vassaux plus puissants qui rapporteront plus de ressources qui permettront d'avancer encore d'un pas jusqu'à ce que vous puissiez recruter des experts afin de réaliser la cathédrale demandée par le Roi. Rien de bien novateur mais le jeu semble solide et plutôt bien réalisé. Reste l'obstacle du coût qui, à 54€ fdpin, n'est pas vraiment réaliste. Tant pis, ce ne sont pas les jeux du genre qui manquent.

 

Jeu Clans of Caledonia - Kickstarter Clans of Caledonia - KSClans of Caledonia

La fiche du jeu.
Fin le jeudi 18 mai à 20h. Règle traduite (pdf) et pas de texte sur le matériel.

La sensation du moment avec plus de 4000 contributeurs, une excellente performance pour un jeu "à l'allemande". On jurerait du Rosenberg, jusqu'à la finition qu'on doit à l'illustrateur attitré des titres "allemands". Si le jeu nous paraît plutôt bien foutu, il nous est difficile de totalement adhérer. D'abord car le tarif nous semble un peu élevé pour un titre qui sera présent à Essen et, donc, pas bien difficile à trouver ensuite chez les spécialistes qui s'y rendent en camion. Si les souscripteurs avaient au moins la moindre incitation à avancer les fonds... mais, non, rien de rien. Financez et priez que ce ne soit pas moins cher en boutique ; une chanson qu'on commence à bien connaître avec les Kickstarter disponibles lors du salon germanique.

Enfin, nous ne sommes pas non plus convaincus que le jeu ait cette identité particulière qui en fasse un grand jeu. Un bout de tel titre, des mécaniques de tel autre et quelques idées piochées ici et là... Cela fonctionne bien mais les références assumées sont tous de grands jeux parce que leur "tout" crée ce petit déclic qui fait qu'on les adore. Une sensation que nous n'avons pas eue avec ce Clans of Caledonia. Mais on peut se tromper, quelques minutes sur Tabletopia rendent difficilement les sensations d'une partie réelle.

 

Jeu Sailing Toward Osiris - Kickstarter Sailing Toward Osiris - KS Daily Magic GamesSailing Toward Osiris

La fiche du jeu. Note de la Rédac (temporaire) : 5/10.
Fin le samedi 20 mai à 1h. Jeu en français.

En l'espace d'une petite année, Daily Magic Games est passé de "chouchou des backers" à "merde, encore eux". Sailing Toward Osiris est probablement un bon jeu de pose d'ouvriers léger, avec de bonnes idées comme la construction des monuments sur les emplacements d'ouvriers, réduisant ainsi peu à peu les options. Mais pas à $61 (fdpin). Encore un projet qu'on doit rejeter d'emblée. Encore un qu'on trouvera de toute façon en boutique et pour moins cher (distribué par PxiieGames) avec l'expérience des premiers essayeurs pour nous confirmer s'il est bon bon ou plutôt bof bof.

 

Les nouveautés de la semaine

Path of Light and ShadowPath of Light and Shadow

L'agenda.
Sur Kickstarter jusqu'au 9 juin.

Un jeu présenté comme "a massive empire-building experience" qui se déroule sur un plateau de... 12 cases. OK, soit, il y a beaucoup de cartes pour faire évoluer notre "empire". Mais surtout plein de pions en plastique qui n'ont aucune réelle utilité à part augmenter la facture et chercher à séduire. Le plastique c'est certes fantastique ; mais, au bout d'un moment, ça commence quand même à se voir hein. Ajoutez à cela l'incapacité de Indie Boards & Cards à pratiquer des frais d'envoi décents et nous voilà avec un jeu à $89 fdpin dont la réalisation n'a rien de transcendante.

 

Zombie Tsunami

La fiche du jeu..
Sur Kickstarter jusqu'au 1er juin.

Après le succès de Vikings Gone Wild, Lucky Duck Games était un peu attendu au tournant. Réussiraient-ils à renouveler ce joli premier coup ou n'était-ce que cela : un coup ? Ils ont repris la recette du premier (un jeu pour téléphone, une réalisation fraîche et attirante, des mécaniques assez simples pour cibler large) et ont tout pour réussir. Pourtant, comme pour leur précédente campagne, ils souffrent d'un départ un peu mou qui est surprenant : Vikings Gone Wild a beau bénéficier d'une excellente cote de popularité, elle ne profite pas réellement à l'éditeur et son nouveau projet. Zombie Tsunami est pourtant un jeu sympathique mais probablement un peu trop simpliste. Le genre qu'on est ravi d'avoir joué mais que les joueurs ne se battront pas pour imposer lors d'une soirée. Joli et marrant mais...

Dommage car, cette fois, l'offre est plutôt correcte. Ou le sera après quelques bonus ajoutés. C'est tout le mal qu'on leur souhaite : réussir à faire une fin comme pour le précédent, qui avait trouvé deux fois plus de soutiens les deux derniers jours que les deux premiers.

 

Daimyo's FallDaimyo's Fall

L'agenda.
Sur Kickstarter jusqu'au 7 juin.

Un deck-builder de plus mais celui-ci nous entraîne dans un Japon médiéval à la recherche du trésor caché par le défunt Daimyo dans son palais. Le jeu présente quelques caractéristiques novatrices comme la possibilité de revendre ses cartes quand on n'en a plus l'usage. Ou d'avoir les cartes recto/verso, samurai ou ninja, avec des effets différents et, probablement, des implications différentes également (infos à venir). Le tarif n'est pas excessif, si vous n'êtes pas allergique ni au traité manga ni à l'anglais ludique, ce projet vaut probablement le détour.

 

Flow of HistoryFlow of History - Deluxified

La fiche du jeu..
Sur Kickstarter jusqu'au 10 juin.

On ne comprenait pas trop ce que Tasty Minstrel allait tenter comme aventure sur IndieGoGo. mais ils auront rapidement corrigé le tir en ouvrant en parallèle une campagne de financement sur Kickstarter qui a déjà récolté en 24h une fois et demi plus que l'autre en deux semaines. Quoi qu'il en soit, cette version "deluxe" d'un jeu de civilisation taiwanais publié en 2016 sera apprécié par certains. Pensez Through the Ages en version de poche (disons :  condensé), jouable en 60-90 min et "souffrant" d'une prime au militaire. Ça plait ou on déteste.

Les avis sont mitigés sur cette campagne. Les $41 demandés (frais de port inclus) sont un peu excessifs pour un jeu composé de 67 cartes, 5 pions et 70 pièces métalliques. Certes, les cartes sont au format tarot mais la version sans pièces métalliques (dite "boutique") vous coûtera $34 fdpin soit le même tarif que pratiquait les boutiques en ligne pour le jeu quand il était importé de Taiwan.

 

Trade & TrollTrade & Troll (reboot)

L'agenda.
Sur Kickstarter jusqu'au 31 mai.

Le retour après une annulation rapide il y a une semaine. Rien n'a profondément été modifié évidemment, à part le seuil de financement qui a été drastiquement abaissé et le tarif revu à la baisse (51€ au lieu de 61€, fdpin). On rappelle le pitch : des marchands qui se battent pour faire du business et disposer de l'arme anti-concurrence ultime : le contrôle du troll qu'on enverra gentiment mettre le bazar chez les autres.

 

L’actualité des projets en express

Les temps sont durs pour la plupart des projets. Il manque de gros projets pour attirer le public, la seule locomotive du moment étant la réédition de Brass qui vient de s'achever.


Light Hunters : Battalion of DarknessLight Hunters : Battalion of Darkness
réussit une bonne première semaine, le style "noir" de ce jeu de cartes en équipe a trouvé son public, même si seulement 500 soutiens. A l'inverse, les choses s'annoncent déjà difficiles pour Heroes of the Great War: Limanowa 1914 dont le reboot n'a rien gagné par rapport à la première tentative. Et "bien mais peut mieux faire" pour Moa de Martin Wallace et ses oiseaux néo-zélandais.

Le démarrage de la semaine est à porter au crédit de Heroes of Land, Air & Sea dont le reboot a atteint les 2000 souscripteurs en quelques jours là où la campagne initiale n'avait pas atteint les 1500 en deux semaines. L'abaissement du coût et le passage du prépeint en option aura fait le boulot. Reste que cela n'a pas pour autant levé tous nos doutes quant à l'intérêt du jeu et sa possible "surproduction".Heroes of Land, Air and Sea

Bullets and Teeth poursuit sur sa belle lancée : pas vraiment de ventre mou pour ce jeu de survie compétitif qui progresse à son rythme, calmement mais surement. Les 1000 souscripteurs sont en vue. Meeple Source et les meeples de luxe de son Game Upgrades 3.0 fait encore mieux en accélérant depuis la fin de la première semaine de campagne.

Petit ralentissement pour le deck-building SF Tradewars - Homeworld qui entre dans le "ventre mou" de la campagne et devra encore patienter avant d'atteindre au moins 500 soutiens. Il va leur falloir inventer quelque chose rapidement pour relancer la machine. Alone, le dungeon crawler inversé (un héros, trois vilains) a lui dépassé les 600 backers avant d'entrer dans le ventre mou mais ses besoins en financement sont bien plus grands. La formule peine à convaincre, espérons qu'ils ne se lancent pas dans une accumulation d'achats optionnels pour gonfler artificiellement le résultat.

Barker's RowBarker's Row a lui méchamment écrasé le frein ; le draft de monstres de foire devrait à peine atteindre les 1000 souscripteurs d'ici les derniers jours de sa campagne. Un peu décevant alors que les bonus s'accumulent (enfin, s'accumulaient ; au rythme actuel, il faudra attendre une semaine pour le prochain). Une situation partagée par Barbarians: The Invasion même si la tendance est favorable aux jeux de gestion trop chers car débordant de matériel.

La situation de Farsight est bien plus inquiétante : le projet n'a toujours pas atteint les 600 soutiens et ne progresse quasi plus maintenant que les "purs fans" ont déjà répondu présent. Au tarif du jeu (130€ avec figurines), il leur sera bien difficile de boucler le budget si rien ne change. Vite! Même s'ils n'ont pas les mêmes risques liés à la production, Harem Wars est dans une situation similaire : les fans absolus puis le désert. Avec une campagne de quasiment deux mois, ça promet !

Galaxy of TrianReste le cas Galaxy of Trian: New Order qui, après démarrage prometteur à 1500 souscripteur, a enchaîné deux journées à vide puis trois en négatif. Il est rarissime de voir un projet partir à reculons aussi tôt et, plus encore, sans avoir connu une période de plat/ralenti avant. Un des effets pervers des Early Birds pendant 72h avec un avantage jugé trop important qui devient un frein ensuite.

Nouvelle semaine bien calme pour Fantasy Defense et son jeu de cartes inspiré des castle defense qui ne parvient décidément pas à convaincre. Même sanction pour Konja, le jeu de dés inspiré de Ancient Terrible Things qui est tombé en-dessous de 5 nouveaux souscripteurs quotidiens. A ce rythme larvaire, autant dire adieu au livre de règles en français (qu'ils offriront probablement dans tous les cas).

Reboot toujours pas annoncé mais toujours inévitable pour les mafieux new-yorkais de Gamboni.

Au programme de la semaine à venir

The Manhattan Project 2: Minutes to MidnightGros début de semaine avec, lundi,  The Manhattan Project 2: Minutes to Midnight. La "suite" du hit des jeux d'ouvriers. 20 ans plus tard et sans les bombardiers qui posaient problème à certains joueurs. Gros carton à prévoir !

Sine TemporeOn enchaînera mardi avec Sine Tempore, un coopératif signé de l'auteur de Nova Aetas avec, encore, des figurines sublimes à la pelle. Il était temps, les amateurs de plastique commençaient à s'ennuyer ferme (mais ce n'est que le début, la fin de semestre s'annonce chargée).

Clash of RageMercredi sera la journée de Clash of Rage de La boite de jeu. Ce jeu d'affrontement medfan à grandes brouettes de dés a apparemment bien évolué depuis ce qu'on a pu en voir à Cannes : tant mieux, notre curiosité est de nouveau éveillée. On jettera tout de même un œil sur Carthage, jeu de gladiateurs associant plateau à hexagones et deckbuilding.

Ravage Dungeons of PlunderJeudi, nous verrons comment Beardy Brothers a fait évoluer son Ravage - Dungeons of Plunder qui avait fait un méchant flop lors de la première tentative de financement. Ce petit Dungeon Crawler où on dirige des bandes d'orcs avait pourtant une base solide.

 

Et ce sera tout pour cette semaine. Bon week-end et bon jeux à tous.

 


Le financement de cwowd est assuré par ses membres sur tipeee. Vous pouvez aussi soutenir cwowd ponctuellement via Paypal.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami