Jeux en financement participatif: la revue de fin de semaine (17 février 2018)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Vous avez passé une bonne semaine ? Un bon hiver ? Parce que, sur Kickstarter, le printemps commence mardi.

On est partis pour un peu plus de trois mois en apnée, avec des projets plus excitants les uns que les autres qui vont s'enchaîner. Amateurs de jeux à figs ou pousseurs de cubes, peu importe : pensez déjà à ajouter une Kallax. Ou deux. Assez de jeux illustrés par The Mico pour remplir une case en un mois (trop diront certains). Une lutte sans merci entre deux licences à carton entre Batman de Monolith et Harry Potter de Knight Models. Et des projets qui, au moins sur le papier, ont été mitonnés aux petits oignons et pourraient bien créer la surprise comme Mysthea ou Edge of Darkness. A moins que la réalité augmentée de Chronicles of Crimes ne s'impose, cette fois ?

Quoi qu'il en soit, les projets vont s'enchaîner durant au moins 2-3 semaines. Ne venez pas vous plaindre, on vous aura prévenu !

Le coup de coeur de la semaine

Pulp Detective - cartesHonneur cette semaine à un éditeur atypique, qui fait depuis des années les choses à sa façon, en dehors du circuit habituel. Alban Viard est un nom qui parle aux amateurs de jeux de trains : c'est avec ses extensions pour Age of Steam qu'il s'est fait une solide réputation même s'il a ensuite ouvert à d'autres jeux d'optimisation comme Clinic (version deluxe annoncée sur KS), Small City ou Tramways. Changement radical de registre avec Pulp Detective !

L'auteur devient purement éditeur avec ce jeu signé Todd Sanders. Un nom qui parlera surtout aux amateurs de jeux en solo (et Print and Play de BGG) mais s'est récemment fait remarquer avec le très épuré Iunu. Il est ici dans son exercice préféré : le jeu en solitaire (ou à deux). Une Pulp Detectiveenquête à résoudre, un matériel réduit au minimum, sans rien de superflu et des dés à lancer tandis que le temps alloué à l'enquête défile à chaque action. Le tout servi par des illustrations directement tirées de magazines pulp : difficile de passer à côté du thème, le jeu nous y plonge totalement.

Un bien joli projet, aussi intéressant dans ses mécaniques que riche en thème. On aimait beaucoup Alban Viard auteur auto-édité, on commence déjà à adorer la casquette éditeur du monsieur.

Enfin, bonne nouvelle tombée cette semaine : la version française, qui devait faire l'objet d'un autre financement, est directement intégrér; le choix de la langue se fera lors du pledge manager.

 



Ils se terminent

Astrahys

AstrahysFin le samedi 17 février à 18h46. Jeu en français.
Le forum où on en discute. La page KS

Un peu plus de 150 souscripteurs pour ce jeu d'escarmouche à figs résine qui a joué à fond la carte du background pour sa campagne. Pas un segment où il est trop possible d'espérer beaucoup mieux.

 

Isles of Terror

Isles of TerrorFin le mardi 20 février à 21h.
Le forum où on en discute. La page KS.

Voodoo Games est un éditeur intéressant, qui mérite d'être suivi de près. Chacune de leurs créations bénéficie d'un univers bien à lui, riche et joliment illustré/mis en page. Reste qu'aucun de leurs deux précédents titres n'a réellement convaincu. Pas qu'ils soient mauvais, on trouve même sur le forum des gens qui ont apprécié d'y jouer (et, dans mon cas, plutôt apprécié Karnivore Koala dans le registre léger et défouloir). Mais à part leur univers, rien ne les différencie réellement de la masse de la production qui inonde les boutiques. Ce Isles of Terror devrait néanmoins devenir le nouveau record pour l'éditeur, avec probablement 1200 souscripteurs. Et ce jeu d'exploration-conquête ambiance conquistadors pourrait même se révéler une bonne surprise. Pourrait... En tout cas, c'est très tentant.

 

Xia: Missions and Powers

Xia - Missions and PowersFin le mercredi 21 février à 5h.
Le forum où on en discute. La page KS.

3300, 6100 et déjà plus de 5800 souscripteurs à 4 jours de la fin du financement : chaque nouvelle campagne pour Xia fait mieux que la précédente, comme on peut s'y attendre d'un titre qui est devenu en quelques années une des références des amateurs de science-fiction et des jeux dits "bac à sable". Si vous appréciez les jeux ouverts, qui vous laissent décider de votre expérience, choisir votre aventure, c'est clairement un des jeux qui doit trôner dans votre ludothèque. Profitez-en tant que le tarif de la "totale" est encore abordable d'autant que le matériel est vraiment parmi ce qui se fait de mieux.

Rambo: The Board Game

RamboFin le jeudi 22 février à 21h15.
Le forum où on en discute. La page KS.

Un projet finalement décevant. Certes, on n'en attendait pas grand chose au départ avec une licence flirtant entre nanar et nostalgie. Et on a même été étonnés de découvrir un jeu plutôt bien fichu (sur le papier); et pas seulement bien fichu... pour une licence. Bref, il n'aurait pas fallu grand chose pour que la magie opère. Mais le porteur du projet n'aura jamais réussi à allumer la petite étincelle et n'atteindra probablement même pas les 1000 souscripteurs. Les adaptations de films des années 80 ne font pas recette sur Kickstarter, il va falloir s'y faire.

 

Fields of Green - Grand Fair

Fields of Green - Grand FairFin le jeudi 22 février à 22h30.
Le forum où on en discute. Le pledge groupé. La page KS.

Fields of Green est un jeu de draft, dérivé de l'excellent Among the Stars dans un habillage un peu plus grand public que la construction de base spatiale. Loin d'être une pâle copie, Fields of Green ajoute ses propres mécaniques et de nouveaux "problèmes" à résoudre pour les joueurs. Au point qu'on peut se demander ce qu'apporte réellement cette extension (à part jouer à 5, ce qui est déjà un excellent point); là où Among the Stars était un peu basique et s'enrichissait de ses extensions, Fields of Green est déjà bien plus complet de base. On s'inquiète aussi de savoir comment cette extension se mélange à la version française du jeu, éditée par Matagot (Le Temps des Moissons); il n'est jamais très agréable de devoir mélanger plusieurs langues. De même, aucune information n'a filtré quant à une éventuelle localisation de l'extension. Vu qu'il n'y a rien d'exclusif au KS et que les jeux Artipia sont assez faciles à obtenir en ligne (boutique éditeur avec des frais de port corrects), il vaut peut-être mieux attendre (ou profiter du PG de @davy si l'anglais ne vous dérange pas).

 


Le lancement de la semaine (dixit les membres)

Match serré cette semaine avec trois projets à quelques voix d'écart : Aeon's End: Legacy, Planetopia (notre coup de cœur de la semaine passée) et CO2 - Second Chance.

Aeon's End: Legacy

Sur Kickstarter jusqu'au 16 mars.
Le forum où on en discute. La page KS.

aeon's end-nemesis-rageborne

Nemesis - Rageborne

2800, 3900 et déjà 2900 souscripteurs en seulement trois jours : la même logique qui s'applique à Xia est valable pour Aeon's End. Chaque passage par Kickstarter est l'occasion de mesurer la popularité du titre. Alors même que le jeu ne bénéficie pas d'une distribution poussée et reste confidentiel. Vu les qualités de ce deckbuilder coopératif, la popularité est mérité; et la confidentialité anormale. Une situation qui devrait changer dans les mois à venir pour la France, Matagot (encore eux, coïncidence ?) s'occupant de la traduction du jeu de base, prévue en boutique au premier semestre 2018.

Aeon's End: Legacy n'est (pour l'instant) pas prévu chez Matagot. Et se détache du reste de la gamme dont il est un prequel. Aeon's End et Aeon's End: War Eternal mettent en effet les héros-joueurs à des adversaires de très haut niveau; Aeon's End: Legacy vous mettra au contraire aux "commandes" d'apprentis aspirant à devenir des mages puissants mais devant se contenter, pour l'heure, d'affronter les minions que leurs maîtres ont déjà bien du mal à éliminer. Le jeu reprend évidemment les mécaniques de Aeon's End (deck-building) mais couplées à une dimension "Legacy"/campagne pendant laquelle vos apprentis vont progressivement devenir des mages capables de défendre le monde contre les monstres qui arrivent de la Brèche. La campagne finie, ceux-ci pourront être jouables dans le jeu de base (ou War Eternal).

Le concept est séduisant. Et pourrait même servir d'intéressante porte d'entrée dans la gamme. Reste le tarif qui est élevé et réserverait plutôt ce prequel aux fans du jeu. A moins qu'un pledge groupé finisse par se faire ?

 


Les autres sorties de la semaine

Krom

Krom - jeuSur KissKissBankBank jusqu'au 7 mars. Jeu en français.
Le forum où on en discute. La page KKBB.

Un projet français qui a assez facilement financé (l'objectif n'tait pas foufou non plus) malgré le choix d'une plateforme peu fréquentée. Pas un mauvais choix, cependant, le jeu lorgnant clairement du côté des joueurs très occasionnels et/ou du familial. Du set collection, des affrontements pour se piquer des ressources, du "dans ta gueule" et beaucoup de cartes à piocher pour trouver ce qu'on cherche. C'est plutôt bien illustré/réalisé et proposé à un tarif très correct donc si c'est votre genre...

 

Viceroy: Times of Darkness

Viceroy - Times of DarknessSur Kickstarter jusqu'au 3 mars.
Le forum où on en discute. La page KS.

Cette extension composée de trois modules indépendant devrait donner le sourire à ceux qui aiment (encore) Viceroy. Reste que, là encore, aucune information quant à une éventuelle localisation. Vu que le jeu_ de base est en déstockage depuis un moment, il ne vaut mieux pas compter dessus. Une campagne amusante avec un éditeur Mayday Games toujours autant à côté de ses pompes malgré 46 projets créés...

 

Finca

FincaSur Kickstarter jusqu'au 14 mars.
L'agenda. La page KS.

Réédition d'un classique du jeu "à l'allemande" qui approche de ses 10 ans (nominé au Spiel 2009). Déplacement d'ouvriers sur une roue (en fait, les ailes d'un moulin), ressources et marché, optimisation des livraisons, le jeu reposant sur la récolte et la vente des fruits de Majorque. Plutôt réussi graphiquement (à l'époque mais encore aujourd'hui, il s'en sort plus qu'honorablement) mais un peu trop onéreux si vous ne partagez pas les frais avec un ou deux autres joueurs.

 

Argonauts: 2nd Edition

ArgonautsSur Kickstarter jusqu'au 27 mars.
Le forum où on en discute. La page KS.

Plus qu'une réédition, ce jeu bénéficie d'une refonte corrigeant les "défauts" de la première version. Semble-t-il... Car bien que le jeu soit initialement sorti en 2015, il est bien difficile de trouver des gens y ayant joué; et, donc, de juger de la bête. C'est très élégant en tout cas et le défi semble d'une taille propre à faire le bonheur des amateurs de jeux coopératifs. Au tarif demandé, le risque est de toute façon limité. Par contre, on est sur de la pure précommande : pas de Stretch Goals, pas de communication à vraiment en attendre et une durée de campagne qui va rapidement faire passer Derrick pour un foldingo... vu qu'ils se sont trompés d'un moins en créant la page. Au moins, ils nous auront fait rire 5 minutes.^^

 

Ultimate Conspiracy

Sur Kickstarter jusqu'au 29 mars.
Le forum où on en discute. La page KS.

A l'heure actuelle, nous ne savons pas si ce projet français, très proche dans le principe de Le 7ème Continent, ressort du totalement malhonnête ou simplement du manque d'honnêteté de ses porteurs quant à leur capacité à mener à bien un projet de cette taille.

 

Alphas - A Superhero Miniatures Game

AlphasSur Kickstarter jusqu'au 15 mars.
Le L'agenda. La page KS.

Un jeu d’escarmouche entre superhéros sur plateau avec éléments de décor (buildings) en 3D carton. Le projet fait amateur mais l'ensemble est plutôt réussi et semble bien travaillé, y compris les figurines chibi-esques. Le jeu est même conçu pour être joué en campagne, les scénarios donnant des bonus/malus pour le suivant selon le résultat du combat. Du joli travail; reste à voir ce que valent les règles...

 

The Reckoners

The ReckonersSur Kickstarter jusqu'au 15 mars.
Le forum où on en discute. La page KS.

Joli départ pour ce jeu coopératif basé sur le roman de Brandon Sanderson (que je n'ai pas lu et si c'est votre cas : 10 ans plus tôt, des gens ont acquis des super-pouvoirs et ont mal tourné. Aujourd’hui, vous faites partie d'un groupe d'humains "normaux" super-entraînés qui éliminent les méchants "Epics". Mouais...). Il faut dire que le projet nous en met plein les yeux entre les illustrations de Miguel Coimbra et les trays en plastique pour tenir le compte des états de la ville, le méchant et nos héros. L'ensemble est vraiment très classieux et donne envie de faire rouler les dés pour aller péter la gueule du méchant pas gentil. Mais, forcément, c'est du coup un peu onéreux. Rien de dramatique pour le jeu de base mais on peut craindre que les bonus réservés à la version deluxe (pour l'instant sans intérêt) salent au final un peu trop l'alléchante recette.

 

Dice Throne: Season Two

Dice Throne - Saison 2Sur Kickstarter jusqu'au 9 mars.
Le forum où on en discute. La page KS.

Dice Throne avait réalisé une jolie campagne l'année dernière, avec à la clé plus de 3600 souscripteurs. Le voici revenu, passé entre temps dans le giron de Roxley... et personne ne va s'en plaindre. Le jeu de base semble inchangé mais, graphiquement, il passe d'un jeu propre, un peu amateur, à une mise en forme pro; et même top niveau : s'il est une chose que, Roxley sait faire, c'est soigner la présentation de ses titres. Vous vous demandiez à quoi servent les Directeurs Artistiques ? Ouvrez côte à côte les images des saisons 1 et 2.

Reste que le jeu est inchangé : on est dans du Yathzee de combat, rapide à jouer comme à prendre en main, où tous les personnages sont totalement différents, avec des compétences différentes mais aussi leur propre deck. Le jeu n'est pas que bête et méchant agrémenté de prise de risque, il sait aussi être un peu tactique; notamment pour utiliser ou défausser ses cartes au bon moment. Même si, bien sûr, ça reste léger, rapide (30 minutes de mémoire) et bêtement fun.

Le tarif a par contre augmenté en passant chez Roxley... qui sait aussi valoriser son offre produit. Le jeu passe désormais dans un format "duel" avec des boîtes de deux personnages différents. L'intérêt de Dice Throne résidant pour beaucoup dans la variété des héros joués, la totale pourrait se révéler douloureuse...

 

Leviathan

LeviathanSur Kickstarter jusqu'au 5 mars.
L'agenda. La page KS.

M et Mme Greer adorent transposer des jeux "velus" en petits jeux de cartes. Sans Alliés mélangeait ainsi wargame et solitaire, Leviathan lorgne lui du côté des jeux sur table, avec mouvements au gabarit, qu'il résume en un micro-jeu de 18 cartes. Le résultat final est... étrange; pas inintéressant -au contraire- mais étrange. L'asymétrie des forces (baleiniers vs baleines) et des objectifs est plutôt bien vue et ajoute un petit défi sympathique. Reste que, pour 18 cartes et des règles imprimées dans la boîte qui se déplie, c'est pas donné.

 

Pandorum

PandorumSur Kickstarter jusqu'au 10 mars.
L'agenda. La page KS.

Une planète peu hospitalière mais riche en ressources qui ne demandent qu'à être exploitées, et plusieurs corporations qui cherchent à s'enrichir : voila le cadre de ce jeu de développement joliment présenté. L'ensemble parait toutefois assez basique, presque familial si le thème n'était pas aussi peu familial. On est loin, très loin, d'un Living Planet par exemple.

 


L’actualité des projets en express

SubatomicAvec une des plus belles progressions du moment, Subatomic confirme le bien-fondé de la stratégie de Genius Games : il existe un marché pour les jeux inspirés par la science. Et même un marché qui se porte bien. Il faut reconnaître qu'ils sont un peu les seuls à occuper cette niche sur Kickstarter; mais aussi qu'ils le font bien et pas seulement en se servant du scientifique comme alibi.

EndeavorTandis que Endeavor: Age of Sail poursuit son voyage de reprint sans l'ombre d'un nuage, lui aussi à quasiment 100 nouveaux backers qui grossissent les rangs des rameurs boostés aux Stretch Goals. Plus de 3500 souscripteurs à 12 jours de la fin, voila qui laisse espérer un joli finish!

Bonne semaine pour Laruna: Age of Kingdoms qui trouve lui aussi un petit gain de dynamique. Ça reste modeste, environ 25 backers gagnés chaque jour et un final aux alentour de 1000 souscripteurs; et ça ne lève surtout pas nos doutes quant à la production d'un jeu aussi rempli de plastique avec aussi peu de commandes. On s'inquiète bien moins pour Planet Apocalypse, même si la campagne n'est guère plus passionnante. On y est habitués avec Sandy Petersen même si, cette fois, il peine à convaincre avec un jeu dont le coût est très élevé et le style... particulier.

Brigantin-annonce-UluleBrigantin poursuit son parcours sans encombre sur Ulule et approche de son second Stretch Goal; le jeu a trouvé son public. Petit coup de frein en revanche sur la progression du jeu de plis/enchères Arkon. la qualité de ses illustrations lui permettront tout de même un très joli score (presque 900 backers à mi-parcours).

Page Quest peine à l'approche des 1000 souscripteurs : moins de 20 backers supplémentaires chaque jour et même moins de 15 sur les derniers jours. Une situation peu enthousiasmante pour un projet à $20 en moyenne. Il faut reconnaître que le PnP ne se révèle pas franchement convaincant; bien pour du gratuit, pas assez pour avoir envie d'une version imprimée. Prehistory, de A-games, s'en sort encore moins bien : atteindre les 1000 souscripteurs est désormais leur objectif de fin de campagne... sans progrès, donc, par rapport à leurs deux précédents projets (Sakura et Ave Roma). Vu l'originalité du jeu, un résultat fort décevant.Dicetopia

Lentement mais surement, Cogs and Commissars se rapproche des 500 souscripteurs. Le thème gentiment foutraque de ce "take that" (société robotique communiste) n'aura pas vraiment fait recette. Autre petite déception pour Dicetopia même si cette semaine aura été meilleure que la précédente : les mécaniques méritent mieux qu'un pénible parcours pour atteindre les 1000 souscripteurs.

Planetopia (notre coup de cœur de la semaine passée) approche de son financement mais n'a toujours pas trouvé de dynamique. L'ajout de pledges deluxe a certes boosté les chiffres mais n'a rien changé au fond du problème (quel qu'il soit, chacun ayant sa petite idée comme toujours^^). L'autre petit jeu français du moment, Worldwide Football, a lui atteint son objectif et peut se lancer à l'attaque des Stretch Goals.

PlanetopiaSemaine noire (ou rouge) pour Agents of Mayhem: Pride of Babylon qui aura perdu 10% de ses souscripteurs. Pas vraiment encourageant. Surtout quand cela suit la mise en ligne de vidéos de gameplay, règles et parties.

Treasure Mountain et ses nains-ouvriers peut encore espérer financer, dans la douleur. Reboot obligé par contre pour Fields of Agincourt, il va falloir mieux vendre cette étrange mélange de pose de tuile et d'affrontement.

 


Au programme des jours à venir

Semaine très chargée avec un mardi comme on n'en a pas vu depuis longtemps :

Edge of DarknessEdge of Darkness sera un des grand favoris avec un succès déjà annoncé : card crafting à la Mystic Vale, ouvriers et deck-building. Avec Alderac derrière, il serait surprenant qu'il ne pète pas un gros score.

Kami-Sama, contrôle territorial entre Kamis (esprits japonais) qui s'affrontent pour quelques villages. Un outsider dans cette folle journée mais qui pourrait réserver une belle surprise.

Donning the PurpleDonning the Purple s'intéresse à la conquête du pouvoir à Rome mais, surtout, à sa conservation. Pas un thème novateur, sa mécanique d'ouvrier à intérêt à être franchement originale s'il espère faire mieux que de la figuration.

Le jeu de cartes d'affrontement Infinities: Defiance of Fate devrait lui passer inaperçu malgré un mode campagne. Plus grand et sur un plateau dont il faut conquérir les territoires, War Supremacy ne devrait pas peser plus lourd.

The Big ScorePlus difficile est le cas de The Big Score, où des cambrioleurs essaient de faire le plus gros coup, qui dispose d'un mode solo signé A.J. Porfioro (Hostage Negociator). Cela suffira-t-il? Rien n'est moins sur...

Robin Hood and the Merry MenOn enchaînera mercredi avec Robin Hood and the Merry Men qui est censé tout défoncer sur son passage. Final Frontier Games nous avait emballé avec son précédent KS (Rise to Nobility) dont on attend avec impatience la livraison imminente. Avec toujours The Mico aux illustrations et un thème plus porteur, cet éditeur révélé par Cavern Tavern a de bonnes chances d'entrer dans le club fermé des projets à plus de 10.000 souscripteurs.

 

 

Et ce sera tout pour cette semaine.

Bon weekend et bons jeux à tous.

4 commentaires

  1. Il aurait fallu qu’il soit lancé avant pour qu’on en parle 😉

    Reply
  2. Et pas un mot sur dungeons of infinity?

    Reply
  3. Merci pour ce récapitulatif

    Reply
  4. Edge of Darkness risque d’affoler les compteurs! Allin

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami