Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (13 janvier 2020)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Nous y voila. La première de l'année. Celle que je repousse autant que possible tant je sais qu'elle sera suivie d'une bonne quarantaine d'autres. Une par semaine... chaque semaine...

Il y aura peut-être quelques évolutions dans les semaines à venir pour cette revue. Histoire de raccourcir autant votre lecture que le temps passé à sa rédaction.

Il se termine

Sanctorvm. Un univers horreur/SF qu'on commence sans doute à avoir déjà bien trop vu. Un jeu "à overlord". Un lancement un dimanche en pleine trêve des confiseurs. Et, sans surprise donc, même pas 1000 backers. Le jeu ne déborde pas non plus de matériel/figs, donc pas non plus de raison de vous inquiéter (trop) sur les risques... si le jeu vous plait. Se termine le 16 janvier à 14h.



Les nouveautés de ces dernières semaines

D6 Armada

Deep Space D-6: Armada

Sur Kickstarter jusqu'au 23 janvier.
La page KS. La discussion.

A l'origine, un jeu en solo disponible en print and play. Une campagne KS pour une version "standard" qui aura attiré 2000 joueurs en 2015. Puis un reprint en 2017 qui avait convaincu plus de 9000 backers.

Et aujourd'hui, voici la version pour plusieurs joueurs (jusqu'à 4).

Bienheureux qui pourra dire si ce multijoueurs sera à la hauteur du solo. Que nombreux trouvent excellents... nombreux étant ceux qui ne craignent pas un hasard assez prononcé. Si les deux jeux sont proches, ils ont aussi bien des différences.

Seule certitude : évitez comme la peste si vous aimez les "après le KS" limpides et sans écueils. Ce n'est pas le genre de la maison! Mais on mettra en même temps au crédit de Tony Go, l'auteur-éditeur, d'avoir livré à chaque fois. Ce fut juste long, laborieux et chaotique. Mais ce fut bon, aussi.

Faut juste pas être du genre à se stresser... Et ça tombe bien car si le multi est à l'image du solo, il mettra votre résistance au stress à rude épreuve. Le monde (de Tony Go) est bien fait.

Jeu Black Sonata par Side Room Games

Black Sonata: The Fair Youth

Sur Kickstarter jusqu'au 27 janvier.
La page KS. La discussion.

C'est la saison des solo en print and play devenus des succès. Lui aussi dispo à l'origine sur BGG. Lui aussi devenu "réel" grâce à une campagne Kickstarter (3300 contributeurs). Et de retour pour une seconde chance agrémentée d'une extension.

Un pitch original (une enquête dans les pas de Shakespeare) et un gameplay qui ne l'est pas moins pour un jeu qui plaira plus aux joueurs posés. Et aimant faire travailler leur mémoire.

Ce n'est pas trop onéreux, profitez-en.

Jeu Apex Theropod Deck-Building

APEX : Collected Edition

Sur Kickstarter jusqu'au 6 février.
La page KS. La discussion.

Celui-ci n'a jamais été gratuit mais on le connait bien aussi. Et pas forcément en bien. Pour résumer : c'est le troisième éditeur à publier ce jeu. Et les deux premiers n'ont pas été toujours à la hauteur des attentes/promesses.

Jamais deux sans trois ? Ou plutôt Three's a charm ? Optimisme de (re)voir un jeu prometteur avoir sa chance ? Ou pessimisme tant certains jeux semblent "maudits" (mais si, ça existe ! Vous n'avez jamais entendu l'histoire du JDR Empires & Dynasties ?).

Bref, on va résumer à deck-building + dinosaures qui se fight pour du territoire (manger!). Inutile de réfléchir plus, ça vous émoustille le cerveau reptilien (et vu l'excellent démarrage, vous êtes nombreux). Ou pas. Le reste n'est que supposition.

Il faut juste espérer que le rôle de ce nouvel éditeur ne se limite pas à imprimer-vendre. Mais qu'il travaille aussi (au minimum) sur les règles car les heureux possesseurs des versions antérieures ne sont pas tendres à ce sujet.

Jeu Neo-Morphosis - par Dark Gate Games

Neo-Morphosis: Infestation

Sur Kickstarter jusqu'au 4 février. Jeu en français.
La page KS. La discussion.

L'éditeur avait réussi un excellent jeu pour son premier essai (The Order of Vampire Hunters, généralement appelé Vampire Hunters) et convaincu près de 5000 joueurs pour le suivant, Dark Rituals: Malleus Maleficarum (en retard et encore en développement).

Il nous propose cette fois un Alien. Sans la licence. Et, finalement, sans trop d'inspiration non plus.

Tout est là. Mais rien qui ne semble pas déjà vu. Et le départ est assez mollasson (mais correct, tout de même) malgré une fig/perso en bonus pour les Early Birds.

Betwixt and Between. Un jeu assez abstrait, à base de déplacements liés à de la pose de tuiles. Dans un univers de magie qui a donc bien du mal à s'exprimer. Surtout quand le tarif ne donne pas envie de vraiment aller sous la surface. Jeu en français. Sur Kickstarter jusqu'au 25 janvier.

AlderQuest. Un reboot bien mal parti. Il trouvera peut-être son financement mais ce sera tendu (surtout après avoir fourgué une brouette de pledges spéciaux hors de prix). Sur Kickstarter jusqu'au 30 janvier.

Warp's Edge. Renegade se lance dans une gamme de petits jeux en solo et attaque par un titre signé Scott Almes (les Tiny Epics, Heroes of Land, Air & Sea, Boomerang dont la VF est en précommande, Almanac: The Dragon Road en ce moment aussi sur KS...). Un intéressant petit bag building. Peut-être un peu répétitif tout de même mais c'est le genre qui veut cela. Sur Kickstarter jusqu'au 24 janvier.

Almanac: The Dragon Road. Le second Scott Almes du moment. Un jeu sous forme de livre où chaque page est un nouvel épisode d'une aventure avec son propre jeu (toujours de la pose d'ouvrier au final). Cela pourrait devenir intéressant si un Pledge Groupé se monte vu les conditions mais vu que personne n'en parle... Le volume de texte, non traduit, sera de toute façon un trop gros obstacle pour beaucoup. Et c'est édité par Kolossal donc trouvable ensuite sans trop de difficulté (au moins chez Philibert). Sur Kickstarter jusqu'au 23 janvier.

Pacific Rails Inc. Un jeu de liaison (à travers les USA, entre les côtes Atlantique et Pacifique) qui devrait intéresser les amateurs de titres mêlant de nombreuses mécaniques. La Deluxe est encore un peu onéreuse pour l'instant mais les Stretch Goals ajoutant du matériel "3D" pourraient bien rendre le deal "sexy". Matériel sans texte et règle traduite en français. Sur Kickstarter jusqu'au 28 janvier.


Au programme des jours à venir

Attention, 2020 commence fort! Bien peu d'entre nous en sortiront sans au moins un gros pledge. Ou deux ? N'ayez pas peur, ça ne fait pas mal.

On attaque dès lundi avec Beyond the Monolith de... Monolith^^. Mais vous êtes surement déjà au courant. L'idée d'un jeu d'affrontement utilisant des univers de jeux qu'on possède déjà est terriblement excitante (surtout que mécaniques et système ont déjà fait leurs preuves).

Mais entre un coût élevé et une offre qui part dans tous les sens, l'éditeur a déjà perdu pas mal de monde. Trop ? Repousser le lancement d'une semaine aura au moins évité le pire en leur permettant de corriger une page Kickstarter incompréhensible. Réponse dès lundi soir.

Mardi verra un clash entre les deux projets les plus prometteurs de ce début d'année. Deux projets que tout oppose... si ce n'est l'attente des joueurs.

Jeu Oath - Chronicles of Empire and Exile

Oath: Chronicles of Empire and Exile devrait attirer à lui les amateurs de jeux originaux, profonds et riches. Le duo Cole Wehrle et Leder Games se reforme, bien décidé à faire aussi bien que leur précédent Root. Mieux ? Ca parait fou mais c'est bien possible tant ce nouveau titre apporte un regard neuf. Je vous ai déjà présenté ce petit bijou dans cet article (qui sera normalement mis à jour avec les nouvelles infos quand vous lirez ces lignes).

Return To Dark Tower - Banner (2)

Return to Dark Tower par Restoration Games (Downforce, Fireball Island...) joue lui la carte de la nostalgie. Avec un titre qui a marqué toute une génération de joueurs, dans les années 80 (enfin, surtout une génération d'américains, le jeu ayant été plus discret en Europe). Mais avec, parait-il, une utilisation novatrice de l'électronique embarquée.

Arcane Wonders (sous leur propre marque ? Ce serait une première sur KS il me semble) tentera de se faire une petite place entre les gros avec Foundations of Rome et ses architectes en compétition. Tandis que Ares Games tentera la carte "Vampire vs Inquisition" avec Masters of the Night. Alors que les projets sous licence The Masquerade" se multiplient, c'est optimiste.

Jeu Micro City 2 par Thistroy Games

Changement de taille, mercredi, avec la seconde édition de Micro City par Thistroy Games. Peu importe la taille, ce solo (le troisième tout de même en même temps sur KS) semble avoir ses fans qui l'attendent avec impatience.

Et ils ont bien raison vu l'early bird qui ajoute un tapis néoprène à ceux qui soutiendront dans les premières 24h.

Et ce sera tout pour cette semaine. N'oubliez pas que backer, c'est bien. Jouer, c'est encore mieux.

Meilleurs commentaires

  1. illyan says:

    Pour ma part je prends beaucoup de plaisir à la lecture de ta prose…

  2. patman says:

    … surtout quand on voit à quelle heure il poste, bravo !

  3. C’était prêt bien avant mais un souci de coordination entre la publication et le partage sur FB « m’oblige » à poster quand tout le monde dort pour programmer le partage. Entre deux épisodes de The Mandalorian :wink:

  4. patman says:

    Ça alors, vous habitez tous dans un pays ou Disney+ est déjà disponible ? La chance… :drooling_face:

  5. The Mandalorian est un algorithme de programmation de publications plutôt efficace

  6. Ha bah non, raccourci pas la lecture, ta revue c’est ce que j’attends le plus chaque semaine, ce serait dommage :frowning:

  7. Payé Disney+ (dispo au QC), lâché en cours du mois… Faut avoir les enfants dans la cible, la nôtre est encore un bébé. Pour les adultes, franchement aucun intérêt. Même Mandalorian on a pas accroché, c’est très très contemplatif… Dans un monde où l’offre TV et ludique est intense, faut faire des choix!!
    Mais bref, on déroge du sujet :p. Merci pour la revue, tjr aussi bien écrire et efficace pour analyser les actus KS!

  8. Un plaisir à lire cette revue, comme toujours. :1st_place_medal:

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

Participants

Lost Password

Partager cet article avec un ami