Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (13 juillet 2020)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Il n'est jamais facile de lancer son projet à l'heure où tout le monde (occidental, riche^^) prépare ses valises (ou les déballe) pour l'entretien annuel de mélanome. (je me suis d'ailleurs occupé de cette tâche ce week-end, d'où l'heure tardive de publication de cette revue...).

Comme tous les ans, c'est aussi une période toujours intéressante. Avec des projets qui passeraient probablement inaperçu le reste de l'année. Noyés dans la masse. Éclipsés par les "gros" qui taillent à la hache dans les budgets jeu (et ameublement^^).

Qui sortira gagnant du pari estival 2020 ? Premiers éléments de réponse dès cette semaine.

Ils se terminent

Jeu The Dark Village - par Tiny Concept

The Dark Village

Se termine le mardi 14 juillet à 20h.
La page KS. On en discute.

Jeu en français.

Allez-y les yeux fermés. Une phrase que je n'écris pas souvent...

Allez-y en tout cas si vous aimez les jeux d'enquête, les LDVELH et, en règles générale, tous les jeux à base de texte.

Parce que c'est à peu près tout ce qu'on sait du contenu de ce projet. Un jeu d'enquête narratif, composé d'une dizaine-douzaine de petits livrets, où vous allez devoir dévoiler le mystère qui se cache au coeur d'un petit village de la fin du 19ème siècle.

Vous en savez autant que moi. Si ce n'était pour le prix, dérisoire. Et pour le côté passionné, amateur, imprimé maison, de la chose. Au tarif demandé, ça se tente sans réfléchir. En imprimé ou en pdf, comme ça vous chante (mais la forme imprimée se prête souvent mieux à la réflexion).

Jeu Roll Player Adventures

Roll Player Adventures

Se termine le vendredi 17 à 20h.
La page KS. On en discute.

J’ai un attachement très personnel envers cet éditeur, je suis même un fan absolu de deux de ses titres (Roll Player et Cartographers). Mais ce projet me laisse dans l’expectative.

Thunderworks est en effet excellent quand il s’agit de produire des mécaniques bien imbriquées au sein d'un format relativement court. Il s'attaque cette fois à un genre bien différent, hors de sa zone de confort.

L'idée forte de Roll Player était de reprendre la classique séance de création de personnage de jeu de rôle avec des dés et d'en faire un jeu. Du placement de dés dans lequel les joueurs créent un héros de jeu d'aventure avec ses caractéristiques, ses traits de personnalité, avantages, handicaps etc.

Le projet actuellement en financement, Roll Player Adventures, démarre à ce moment : quel dommage que ces personnages qu'on vient de créer ne servent à rien. Ne vivent pas ensuite des aventures épiques. Et la boucle est bouclée (que vous ayez Roll Player ou pas, le jeu est évidemment fourni avec des personnages).

On retrouve un système de placement de dés dans l’esprit de Role Player adapté au coopératif. Et ça semble intéressant, au moins pour qui aime ce genre de puzzle où chacun devra optimiser ses ressources pour manipuler les dés disponibles afin de satisfaire aux exigences de la "rencontre".

Il est juste difficile à dire, pour l’instant, si c’est efficace ou pas. Seule certitude : c’est une approche différente du jeu d’aventure "classique". Un peu à la façon dont Gloomhaven a révolutionné un univers du jeu d'aventure coincé dans ses habitudes.

Le nouveau Gloomhaven ? Les deux titres ont en commun d'aborder les jeux d'aventure sous un angle neuf. Mais ils évoluent dans des registres très différents. Si vous aimez Gloomhaven pour ses combats tactiques (domaine où le jeu excelle), oubliez tout de suite Roll Player Adventures; cet aspect y est totalement inexistant.

Par contre si vous aimez l’aspect narratif (où Gloomhaven est franchement mauvais) et les puzzles coopératifs dans un monde qui évolue selon vos actions... Reste à savoir si la mayonnaise prend. Si ces puzzles se révèlent assez exigeants pour nous motiver. Si le narratif est assez puissant pour nous emporter. Si les deux se combinent pour générer une aventure épique. Ou pas.

Pour nous autres, francophones, la situation est finalement simplifiée par l'obstacle linguistique. Trop de texte (pour beaucoup d'entre nous), alors qu'une localisation est envisagée (ne comptez pas trop dessus non plus), pour justifier un pledge particulièrement coûteux.

jeu Age of Atlantis par El Dorado Games

The Age of Atlantis

Se termine le lundi 20 à 5h.
La page KS. On en discute.

El Dorado Games nous a habitués à des jeux assez légers avec Windward et The Island of El Dorado. Ils s'essaient cette fois à un jeu un peu plus costaud. Mais peut-être pas assez ?

On peut regretter (ou pas, c'est selon votre budget^^) que le porteur du projet ait été aussi absent. On ne sait finalement pas beaucoup plus en fin de campagne que lors du lancement.

En gros : un jeu compétitif à base de pose d'ouvriers -qu'on peut "qualifier" mais qui vont se fatiguer à l'usage- avec des factions asymétriques qui vont gagner des compétences au fur et à mesure de la partie. Le tout en devant faire face à des invasions qui vont demander de s'associer avec d'autres joueurs faute de quoi la colère de Zeus s'abattra sur les joueurs.

C'est joliment réalisé. Les mécaniques semblent bien fonctionner. Et, sans être révolutionnaires, suffisamment bien agencées pour donner l'impression d'un exercice original.

Le jeu devrait gagner un mode coopératif d'ici la fin de la campagne. Mais sur le même thème, en pur coop, autant se prendre Atlantis Rising (qu'il est dans mes préférés. Aies confiance; tu n'auras pas mal). Qu'ils s'assurent donc plutôt que le mode compétitif, au cœur de la proposition, soit bon.

On ne peut pas dire que, sur l'ensemble de la campagne, El Dorado Games nous a apporté beaucoup de certitudes. Alors que leur premier titre, The Island of El Dorado, avait demandé plusieurs éditions/extensions pour révéler tout son potentiel.

Jeu Domination par Phalanx

Domination. Pour qui s'intéresse aux jeux historiques (je n'ai pas dit wargame, ne pars pas en courant, you coward!), tout projet signé Phalanx mérite de consacrer de son temps à décortiquer la page. Peu d'éditeurs (à part Academy Games ?) sont capables de concilier à ce point jeux classiques/de gestion et historiques/wargames (je l'ai dit mais tu peux rester quand même).

Domination s'intéresse à la 2ème Guerre Mondiale mais sous un angle global : économie, industrie, militaire, diplomatique. Dans un jeu qui ressemble à un wargame (surtout en version "figurines"). Mais est en fait un jeu de contrôle avec des cartes à usages multiples.

Intéressant mais sans atteindre l'effet wow! de Hannibal & Hamilcar ou U-Boot.

Fin le mardi 14 juillet à 22h.

Jeu Worldwide Tennis par Worldwide Games

Worldwide Tennis. Jeu en français.

Si vous aimez les jeux de cartes et le tennis. Mais vous vous en doutiez certainement^^.

Le financement de cette variation de Worldwide Football aura peiné à obtenir son financement mais c'est désormais chose faite. Variation mais pas une simple transposition, l'auteur-éditeur a pris soin de créer des mécaniques adaptées à la petite balle jaune.

Au final, un petit jeu reposant sur un principe d'attrition : forcer l'adversaire à vider sa main en défense pour limiter ses réponses possibles. Et je laisserai aux amateurs de ce sport le soin de décider si le rendu est thématique. Ou pas.

Fin le 17 à 23h.

jeu Eila and Something Shiny par ICE Makes

Eila and Something Shiny.

Rien n'est venu, durant la campagne, changer l'idée qu'on ratait probablement quelque chose en l'absence d'une édition en français. Ce jeu narratif jouable en solo (ou en coopératif jusqu'à 3 joueurs) est en effet fort séduisant.

Et jouable à partir de 7 ans. Ce qui en fait un animal unique. Qui fera rêver bien des parents...

Hélas, c'est uniquement en anglais. Il reste à prier qu'un éventuel éditeur se risquera à traduire les aventures de ce lapin aventurier. Pas évident pour la plupart des habituels "prolongements de KS" qui ne ciblent généralement pas le jeune public.

Au passage, le jeu semble tout de même un poil ardu pour espérer qu'un enfant de 7 ans se débrouille sans assistance.

Fin le samedi 18 à 17h59.


Au programme des jours à venir

La semaine devrait logiquement être dominée (en tout cas de par chez nous) par le nouveau bébé de La boîte de jeux. Evidemment, vu le potentiel de sympathie/confiance de cet éditeur.

On commencera tout de même la semaine ce mardi par une jolie brochette de "seconds couteaux".

Jeu The Shivers

En particulier The Shivers. Ce jeu d’enquête (en résumé) dans un manoir repose sur des décors en pop ups. Modulaires. Visuellement, c'est juste totalement bluffant! Reste à rentrer dans le gameplay... Si celui-ci se révèle convaincant (l'auteur annonce seulement 5 minutes pour le prendre en main), on tient probablement un des gros cartons de ce mois. Ou alors c'est juste moi qui suis un pigeon de luxe pour ce genre de chose...

Whale Riders de Knizia et Dutrait par Grail Games

Whale Riders est illustré par Vincent Dutrait qui a d'ailleurs créé l'univers à part de ce jeu : des chevaucheurs de baleine commerçant une dernière fois avant l’arrivée de l’hiver. On retrouve derrière l'australien Grail Games qui a déjà à son actif quelques Kickstarter de jeux signés Knizia (dont la réédition de Medici). Et on remercie Vincent de nous éviter un milliardième jeu sur une caravane arpentant la Route de la Soie^^.

Un petit jeu familial qui testera notre capacité à prendre des risques; ou plutôt opter pour des bénéfices faciles.

Au reste du menu de ce mardi : Roll Camera où vous devrez gérer une équipe de tournage avec ses inévitables conflits, The Night Cage et son placement de tuiles coopératif pour sortir d'un labyrinthe (assez glauque).

Daimyo : la renaissance de l'Empire par La boîte de jeu

Festivités du 14 juillet obligent, le morceau de choix sera pour jeudi : Daimyo, la Renaissance de l'Empire de La Boîte de Jeu. Sur lequel vous en savez certainement plus que moi (un jour ils proposeront un jeu qui convienne à mes goûts. Un jour...).

Le proto tourne depuis longtemps, l'univers post-apo japanisant sur les bords est de toute beauté, les tests se multiplient ces dernières semaines et les fans sont au taquet pour le démarrage. Tout devrait donc bien se passer pour celui-ci. Tout se passe de toute façon toujours bien avec cet éditeur.

Et ce sera tout... pour aujourd'hui. On se retrouve demain pour faire le tour des sorties. N'oubliez pas que backer, c'est bien. Jouer, c'est encore mieux.

Meilleurs commentaires

  1. Avatar for g31g g31g says:

    Et rien sur Ascencion Tactics ?

  2. autant se prendre Atlantis Rising (qu’il est dans mes préférés. Aies confiance; tu n’auras pas mal).

    :crazy_face::stuck_out_tongue_winking_eye:

  3. La semaine prochaine ;€

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

Participants

Lost Password

Sign Up

Partager cet article avec un ami