Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (20 juillet 2020)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Il est là. Bien fidèle au rendez-vous. On s'était demandé si, avec le Covid-19 et tout ça, l'été 2020 serait différent des habitudes. Encore une question pour rien.

C'est l'été. Le vrai, qui dure du 14 au 15, de mi à mi. Et pendant lequel bien trop de gens prennent leur break loin d'Internet pour espérer que les choses aillent autrement.

Bienvenue dans le grand calme. Toi qui me lis et n'est donc probablement pas encore "parti". Merci d'être là; je me sens moins seul...

Ils se terminent

Jeu Hybris: Disordered Cosmos par Aurora Games

Hybris - Disordered Cosmos

Se termine le jeudi 23 juillet à 20h59.
La page KS. On en discute.

Jeu en français.
Coup de cœur des membres.

Les membres de cwowd partaient conquis. Le porteur se sera montré à la hauteur, easy life.

Certes, la facture totale est un peu plus salée que certains l'espéraient. Et, surtout, il aura manqué à ce projet une vraie dimension internationale. Un engouement global à la hauteur du "nôtre". Pas facile, la vie d'un primo-éditeur européen...

L'un dans l'autre, le bilan est plutôt satisfaisant. Un éditeur inconnu proposant un jeu de gestion complexe et surproduit, riche en thème, sans présence sur le marché américain... tout concourt à mettre le backer sur la défensive. A douter.

Pour nous, qui suivons l'équipe et ses progrès depuis des mois (pour ne pas dire plus), et bénéficions de la proximité (physique et linguistique), la situation est évidemment différente.

Faut-il pour autant s'emballer ? Comme déjà dit, un gros travail a été réalisé sur ce jeu. Qui semble aussi satisfaisant dans ses mécaniques, ses sensations ou son esthétique. Encore faut-il aimer les jeux de "gestion"... exigeants ? Je serais bien en peine de jauger le niveau de complexité de celui-ci mais le jeu semble tout de même bien touffu.

A condition de bien être conscient que la cible n'est pas M. Toulemonde ou Mme Jeconné-Takenoko, tout devrait bien se passer.

Jeu Rallyman Dirt par Holy Grail Games

Rallyman: DIRT

Se termine le jeudi 23 à 20h.
La page KS. On en discute.

Jeu en français.

Rallyman n'est plus de toute première jeunesse (rares sont les jeux de plus de dix ans encore en vie) mais il dispose d'une base de fans indéfectibles. Si le jeu ne conviendra pas à tout le monde, c'est au moins la preuve qu'il conviendra parfaitement à certains. Au point d'en faire, généralement, leur jeu de course.

Autant le dire tout de suite : ce n'est pas mon cas. Je déteste ce jeu sans interaction entre les pilotes, je n'y vois qu'un "puzzle" à base de dés qu'on doit manipuler au mieux pour optimiser son score.

My loss, comme diraient d'autres. Parce que le cœur du jeu, avec son mélange de stop ou encore et de manipulation de dés, un à la fois (à moins que vous tentiez le risque maximal), est une fort belle mécanique. Elle l'était dans l'original, elle sera encore meilleure dans cette version révisée qui intègre Dirt qui n'avait bénéficié à l'époque que d'un tirage limité (et c'était bien dommage).

Comme souvent avec Holy Grail, vous ne ferez pas l'affaire du siècle avec ce projet. Sans doute pas une mauvaise non plus. Et vous vous éviterez ensuite la corvée de devoir trouver ce qui manque à l'édition "boutique".

Un remerciement au passage pour avoir modifié le contenu de l'extension RX. Celle-ci était prévu au départ pour les joueurs possédant Rallyman: Dirt et Rallyman GT. Ses sensations de rally-cross seront finalement accessibles aux joueurs ne possédant pas Rallyman GT.

Parce que, finalement, et quoi que je pense de la "licence", si vous deviez en choisir un seul, Rallyman Dirt semble bien plus "pur". Et largement suffisant pour des heures et des heures de bonheur.

Jeu Rise of the Amazons par AlcyonCreative

Rise of the Amazons. Un jour, AlcyonCreative dépassera les 1000 contributeurs pour un projet. Mais ce ne sera certainement pas cette fois. Même s'ils ne jouent pas dans la même catégorie, le contraste avec l'autre jeu inspiré par la Grèce antique (Hybris) est... saisissant.

Fin le mercredi 22 juillet à 20h.

Jeu Unlikely Heroes: Vikings, Cowboys & Pharaohs par Anecdote Games

Unlikely Heroes: Vikings, Cowboys & Pharaohs. Trois petits jeux qui rappellent beaucoup Le 7ème Continent. En version allégée sans die and retry qu'on pourrait facilement sortir avec nos enfants. Et enrichi du narratif que beaucoup auraient aimé voir dans leurs malédictions.

Hélas, le tout n'étant qu'en anglais, le narratif ressemble plus à un handicap. Et l'idée d'y jouer avec un enfant fait long feu.

Fin le jeudi 23 à 20h41.

jeu Sorcerer - Extension Endbringer par White Wizards

Sorcerer Endbringer. Probablement le jeu le moins connu de chez White Wizards (loin derrière Star Realms et Hero Realms en tout cas). Ce qui ne signifie pas qu'il s'agit d'un mauvais jeu; bien au contraire. En fait, il conviendra bien mieux à ceux qui n'aiment pas passer des heures à construire leurs decks.

Pour qui souhaiterait rentrer dans la gamme aujourd'hui, la facture n'est tout de même pas donnée. C'est, évidemment, souvent le cas avec les jeux de cartes "évolutifs"...

Fin le vendredi 24 à 4h.

Jeu Riot Quest par Privateer Press

Riot Quest: Wintertime Wasteland. De bonnes choses dans ce jeu d'arène / escarmouche sur hexagones. Mais rien de vraiment neuf. Ou de réellement différent; si ce n'est le terrain façon banquise.

Fin le 24 à 48h59


Au programme des jours à venir

Vous pouvez rester à bronzer, vous ne raterez probablement rien. Ou si peu...

Mardi, une extension pour Spirits of the Forest de ThunderGryph Games. Le jeu est sympa mais clairement pas le genre auquel on souhaite ajouter des trucs ou des modes de jeu différents.

Jeu Northgard: Uncharted Lands - par Open Sesame Games

La seule "vraie" campagne pour animer cette morne semaine d'entre les deux milieux de mois estivaux sera donc française (même si le nom ne le laisse pas penser) : Northgard: Uncharted Lands par Open Sesame Games.

Une adaptation du jeu vidéo éponyme (dont je ne sais rien, désolé) sur fond de vikings conquérants à la sauce deck-building. Je vous laisse lire le sujet dédié, les gars derrière le projet sont assez présents pour expliquer leur bébé. Moi, je prends ma pause estivale (et ne reviendrai que si CMON appuie précocement sur le bouton vert de Massive Darkness 2^^).

Aussi sur l'agenda mais sans date confirmée (lancement en juillet donc logiquement cette semaine) : les pirates steampunk de Plunderous (qui attendront peut-être que Dead Reckoning soit dans le rétro -ce serait malin et, donc, plutôt en août ?),

Et ce sera tout... pour aujourd'hui. On se retrouve demain pour faire le tour des sorties. N'oubliez pas que backer, c'est bien. Jouer, c'est encore mieux.

Meilleurs commentaires

  1. Ce n’est pas bien grave, mais la double faute de frappe dès l’intro, ça ressort. :wink:

    Merci pour la news et… bonnes vacances ?

  2. naho says:

    Y a pas à dire, j’aime vraiment l’honnêteté du patron qui n’hésite pas à dire qu’il n’aime pas un jeu/une mécanique. C’est rafraîchissant comparativement aux avis qui vont toujours entre « super » à « génialissime » chez pelleté de reviewers.

  3. Rédigé entre deux saucisses à griller sur un clavier que je ne connaissais pas. J’aurais du en rester à la dictée vocale :slight_smile:

  4. Totalement d’accord, un peu comme sur Gus & Co. Toujours plus intéressant que les « amazing », « best game so far » et autres emportements des influenceurs (que je hais ce mot).
    Et de manière général je préfère rechercher sur bgg et consort des avis négatifs ou mitigés sur un jeu qui m’intéresse, c’est toujours plus éclairant (pour autant que la critique soit argumentée).

  5. C’est aussi une façon d’être honnête. Je ne crois pas à la critique neutre, distanciée. Pas pour des jeux (ni aucune activitée faisant appel à l’affectif). Il y a des jeux que j’adore et je serais incapable d’en parler honnêtement alors même que je vois parfois que le reste de la planète les déteste. Et, à l’inverse, des jeux que je déteste (comme Rallyman) auxquels je suis incapable de rendre justice. Alors que je vois bien que les gens, ou en tout cas bien des gens, sont fans de (ou au moins enthousiastes).

    Dans ce genre de cas, il y a deux réponses. Soit me mettre en mode publicitaire, ce que je sais très bien faire. Mais faire la pub sans être payé est un non-sens^^. Soit affirmer mon positionnement (fan/hater) que les lecteurs sachent que ce qu’ils lisent est orienté.

    Ça n’arrive pas souvent, j’essaie en principe de restituer au mieux vos avis dans les discussions. Mais quand je suis en mode fan/hater, c’est impossible sans tricher (glisser une ou deux négativités si je n’aime pas ou, au contraire, sombrer dans le superlatif si je déteste pou compenser).

  6. Rho, the Shivers… quand je pense que c’est toi qui a ouvert le sujet. Tu m’avais fait le même coup sur Almanach, et au final, je dois un être un des seuls qui l’avait pledgé.
    Tout n’est pas perdu pour the Shivers… peut-être qu’ils proposeront un print’n play. Apres, c’est sur qu’il faut être un peu motivé pour faire un petit peu d’impression et de découpe…

    Quand au rôle de MJ, je suis sûr que ça doit être plus amusant qu’il n’y paraît… Masteriser, c’est amusant dans le JdR… enfin… pour ceux qui aiment !

  7. Lundi oui. Ensuite, c’est l’inconnue. Je serai en Dordogne en famille, il va être difficile de trouver le calme…

  8. Je viens de trouver ce projet qui à l’air rigolo (par les auteurs de Wavelength - vu sur Gus&Co ce matin) :

    Ce serait possible d’en parler pour ta dernière chronique avant tes congés @Thierry?

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

11 la suite réponses

Participants

Lost Password

Sign Up

Partager cet article avec un ami