La semaine des dix-huit enfers (Le Menu du 20 février 2024)

Le menu de la semaine - 20 février 2024

Qu'est-ce qui peut bien pousser deux éditeurs à proposer le même jour des jeux exploitant exactement le même univers, la même "licence" ? Et pourquoi le plus attendu et le plus à même de réaliser une grosse performance décide-t-il de changer au tout dernier moment le titre de son projet pour reprendre exactement le même terme que l'autre, moins attendu, plus "niche" ? Peu importe, rares seront de toute façon les joueurs séduits par les deux propositions.

Il n'en reste pas moins que cette semaine, riche en projets intéressants, restera probablement dans les mémoires comme celle où deux projets inspirés de la Comedia de Dante se sont percutés sur Gamefound. Ca en dit long sur le poids atteint par cette plateforme "alternative" alors même qu'un des acteurs emblématiques de Kickstarter, CMON, a signé la semaine dernière un contrat d’exclusivité avec Gamefound.

Oh ! Et ne criez pas victoire trop tôt si ce thème vous laisse de glace, vous pourriez bien bruler pour une toute autre flamme...

Forgeflame - par Lord Racoon Games

Forgeflamme

Début le 20 février

Tu vas dans une mine, tu découvres des minerais magiques, cognes des kobolds pour les extraire tranquillement, et pourris la vie des autres joueurs pour qu'ils forgent bien moins d'artefacts que toi. Une vie de nain, quoi.

Un PvPvE (chacun pour soi et contre le jeu) de très belle facture que nous a concocté là le français Lord Raccoon Games (aka Quentin et Marc Vernet). Des habitués qui nous ont déjà moubourrés à l'extrême lors de leurs deux précédents projets : The Last Bottle of Rum et Taverns & Dragons. Deux titres fort joliment réalisés mais probablement un peu simples pour les gamers que nous sommes. Néanmoins, il semble que ces deux titres fonctionnent bien dans les familles où un ordinateur affiche en permanence la page d'accueil du forum (le secret du bonheur, évidemment !).

Ce nouveau projet semble progresser d'un (petit) niveau de complexité avec un moteur de deck building léger. Mais sans rien changer à la formule claque visuelle + jeu fun. Le premier atout étant même enrichi cette fois de figs originales (j'ai toujours rêvé d'avoir un ouvrier - cube gélatineux !) et utiles (elles servent à porter les minerais extraits). Et le second... on jugera sur table à la livraison, j'espère juste que ce titre sera un peu raccourci, les précédents de l'éditeur ayant tendance à traîner un peu en longueur.

Inferno - par Red Mojo

Inferno

Début le 20 février

Après un Tindaya qui ne s'est globalement pas montré à la hauteur des (grandes) espérances que son apparence (fort réussie) avait engendrées, Red Mojo plonge cette fois dans les enfers de Dante.

Armez-vous tout de même pour une séance de montagne russe émotionnelle : en haut avec le visuel de la boîte, en bas à la découverte du plateau et, finalement, au milieu quand on s'arrête aux détails des neuf niveaux. L'ensemble parait en tout cas fidèle à la Comedia; au vu de l'excellente mise en forme de leur précédent titre, on peut, en plus, leur faire confiance pour soigner nos yeux.

Mécaniquement, les joueurs s'affrontent pour guider des âmes perdues vers l'enfer qui correspond à leurs pêchés. Une sorte de pick up and deliver, au parfum très étrange, dans lequel les espaces se remplissent peu à peu, permettant du même coup des déplacements plus rapides vers d'autres portions liées. Un jeu de réseau à optimiser, donc, couplé à un exercice d'action selection dans le village d'au-dessus afin de gagner différents pouvoirs (laisser-passer vers certains cercles restreints, influencer les gardiens, condamner des citoyens pour leurs pêchés etc.) et progresser sur des pistes d'influence.

Dante: Inferno - par Creative Games Studio

DANTE: Inferno

Début le 20 février

L'autre jeu inspiré de la Comedia de Dante Alighieri. Etonnante convergence, probablement pas totalement due au hasard. Et plus étonnante encore quand on considère que ce projet était au départ connu sous le titre Dante: The invasion of Hell. Mais peu importe, ces deux jeux "dantesques" sont aussi différents qu'on peut l'imaginer.

Point de meeples ici, ce Dante: Inferno est en effet purement destiné aux amateurs de boss battlers. Et de jeux en campagne... mais accessibles : neuf enfers donnent logiquement neuf scénarios (pourquoi réinventer la roue ?) que l'éditeur annoncent pour trois heures de jeu chaque. De quoi faire un peu d'exploration du nouveau cercle "visité", histoire de se stuffer pour le plat de résistance, tout en personnalisant le scénario via quelques situations à choix multiples.

Chaque cercle vient avec son propre paquet de cartes pour l'exploration et les combat ainsi qu'un plateau double face (exploration puis combat). Le tout est évidemment magnifiquement mis en valeur par des figurines assez impressionnantes. Et repose sur un gameplay à base de cartes, quasiment du deck-building mais avec la possibilité d'utiliser (un nombre limité de) ses cartes pour des effets plus puissants qui retireront les cartes du paquet.

Une belle proposition que vous pouvez tester sur TableTop Simulator (je ne suis hélas pas assez attiré par le thème pour m'infliger ça^^). Pas encore de localisation confirmée mais l'hypothèse est très probable.

Zombie Horde - par Dark Gate Games

Zombie Horde

Début le 20 février

Et un jeu de survie à l'apocalypse zombie de plus. Mais celui-ci dispose de deux ou trois arguments pour mériter qu'on aille au-delà du haussement d'épaules.

Son auteur, Filippo Chirico, commence à acquérir une jolie réputation après The Order of Vampire Hunters, Dark Rituals: Malleus Maleficarum et Neo-Morphosis: Infestation. On sent comme un style chez ce monsieur.

Tous ces titres ont été édités par Dark Gate Games qui n'a d'ailleurs édité que cela, pour ce que j'en sais / m'en souviens. On est donc sur du passionné qui fait bien les choses, et les fait lui-même, au rythme d'un jeu tous les deux ou trois ans. Et moi j'avais adoré son Vampire !

J'ai encore peu d'éléments de gameplay à décortiquer (ou trop ! Car ça parle de tower defense, de dungeon crawler, d'exploration, de ressources, de combat de boss, d'escarmouche... comment tout cela peut-il rentrer dans un jeu sans donner une furieuse envie de vomir ?). Mais il y en a un, au moins, qui a éveillé mon intérêt : ce Zombie Horde intègre une phase de 'colonie' dans laquelle il faudra gérer et améliorer électricité, eau, nourriture, la chaleur, les munitions etc. Moi, rien que ça, ça me ferait un jeu...

Vampire: The Masquerade Chapters

A découvrir aussi cette semaine, le retour dans une Definitive Edition qui aura le plus grand mal à faire oublier que le jeu fut un échec. Même parmi les fans absolus de La Mascarade, il est rare d'en trouver qui ne nourrissent pas des regrets. De bonnes idées mais... On en discute.

Black Rose Wars: Rebirth

Un autre déjà vu, qui s'offrira une petite campagne de rattrapage. Cela devient désormais la norme chez Ludus Magnus Studios qui avait déjà fait le coup pour Nova Aetas Renaissance. En gros, rien de plus qu'un ultra late pledge que Gamefound feint d'être une campagne comme les autres. Tant mieux si ça permet à cet éditeur d'éviter les problèmes; mais je vois mal pourquoi lui avancer le moindre euro des années à l'avance quand il suffit de se pointer à la dernière minute. On en discute.

Street Masters

Le dernier des "ils reviennent" mais pas le plus anecdotique. Un projet désormais porté par Steamforged Games qui, après avoir récupéré les droits après les méchants plantage de Blacklist Games, son éditeur d'origine, nous proposera l'intégralité de la gamme dans un format "repensé".

En gros, mis à part une nouvelle extension de plus, pour laquelle même aucun fan n'a jamais ressenti de besoin, on change les boîtes et on recommence. Avec une offre "forcément inratable". Mais promis, c'est pas les mêmes donc c'est pas pareil même si c'est toujours une création des frères Sadler qui, "promis juré craché si je mens je serai réincarné en soldat grec", n'ont rien à voir avec le fiasco Blacklist Games.

Campagne le 21 février. On en discute.

Ostia

Uchibacoya devrait proposer une extension 'Pirates' pour son très apprécié Ostia. Mais il semble qu'il ne pourra pas accepter de commande venant d'Europe. Plus qu'à attendre une dispo boutique ? Qui s'y colle ? Quand ? On en discute.

Biome

La curiosité de la semaine sera probablement pour ce projet de Lyoness Games. Un primo auteur-éditeur avec un thème dans l'air du temps : construire des écosystèmes diversifiés. La nouvelle usine où tout doit bien s'emboîter pour gagner de la thune points de victoire... La campagne KS.

Boardquest: Tales of Liria

Campagne annoncée plusieurs fois et reporté autant... Avec un peu de chance, ce sera la bonne (on fait le pari ?). Pas l'impression, en fait, que ce RPG like ambiancé fantasy intéresse réellement les joueurs... La campagne.

Blight Seas Fleet

Si vous avez un faible pour les jeux à gabarit, et plus encore avec des navires, votre curiosité devrait être en alerte. Du combat naval entre flottes d'un monde postapocalyptique où la rouille (blight en anglais) coule probablement plus de vaisseaux que n'importe quel canon ennemi. Original en tout cas. La campagne.

Bonne semaine à tous. Et n'oubliez pas que pledger, c'est bien; jouer, c'est encore mieux.

..

Meilleurs commentaires

  1. Avatar for Nixx Nixx says:

    Il y a une boulette dans l’intro non ? Un acteur exclusif ? :grin:

  2. en effet, y’a eu comme un conflit entre les révisions. Le plombier qui coupe l’électricité sans prévenir a visiblement fait plus de dégâts que prévu :smiley:

  3. Un sous entendu ou encore ce plombier Halakon ?

  4. Il est très bien mon plombier !

  5. Avatar for Dixit Dixit says:

    Bien agréable à lire ce menu ! Merci

  6. Le vrai bâtard, c’est Mario.

  7. C’est le mari de la femme de ménage qui coupait le serveur chaque matin ?

    :arrow_right: :door:

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

Participants

Avatar for michelc Avatar for Thierry Avatar for masterzao Avatar for biboups Avatar for Dixit Avatar for Nixx

Partager cet article avec un ami