Une semaine de nouveaux jeux sur Kickstarter (#18 du 13 oct. 2020)

Une semaine de nouveaux jeux sur Kickstarter 18 (12 octobre 2020)

La semaine aurait pu être d'un rare calme si un tout nouvel éditeur polonais n'avait pas décidé de balancer sa bombe à ce moment.

Il est toujours étonnant de constater à quel point le monde du jeu repose sur l'émulation. Et à quel point les joueurs polonais ont parfaitement intégré les codes de Kickstarter pour toujours réussir à nous surprendre. Au point, très bientôt de chercher à remplacer la plateforme par leur propre création.

Mais ceci est une autre histoire. Pour une autre semaine.

Le projet de la semaine (d'après vous)

jeuFrostpunk - par Glass Canon Unplugged

Frostpunk

Sur Kickstarter jusqu'au 29 octobre.
La page KS. On en discute.

Adaptation coop d'un JV à succès au pitch assez ...glaçant (désolé): face à l'apocalypse glaciaire, une poignée de survivants s'est réunie autour d'un poêle géant. Avec un seul objectif : survivre; quel qu'en soit le prix. Les sacrifices nécessaires.

Deux versions sont proposées, avec ou sans figs; mais celles-ci bénéficiant d'un traitement d'ombrage/encrage, exclusif à Kickstarter. C'est donc bien évidemment la version plastique qui offre la meilleure plus-value de cette campagne.

Sur le jeu en lui-même... honnêtement, l'impression est plus celle d'un solo à plusieurs, chacun gérant une zone de jeu.

Mais ce qui en ressort surtout, c'est l'aspect survie désespérée. Plus que développement d'une colonie. Seul compte que la colonie soit encore debout à la fin du scénario. Il y a donc fort à parier que, sur les 10.000 backers réunis en moins d'une semaine, les erreurs de castings seront nombreuses.

On est en effet loin des jeux où le but est de bâtir quelque chose qui va monter en puissance. Ou même de bâtir, tout simplement. Frostpunk est le domaine des sacrifies. Des choix difficiles, moralement ou ludiquement. Le but n'est pas de rendre ses colons heureux mais juste de s'assurer qu'ils ne sombrent pas dans le mécontentement et le désespoir.

jeuFrostpunk - par Glass Canon Unplugged

Le jeu vidéo a été réalisé par le même studio que This War of Mine, lui aussi référence du jeu sombre à la limite du désespérant. Et la filiation est bien visible, il est probable que vous n'aimerez pas Frostpunk si l'ambiance de This War of Mine vous a rebuté. Je ne m'avancerai pas sur la réciproque.

Néanmoins, je n'ai nulle envie d'être négatif, juste mettre au point quant à l'ambiance particulière. Le jeu a été conçu par Adam Kwapiński et c'est une raison suffisante pour ne pas (trop) s'inquiéter de ses qualités ludiques.

Si le pitch sombre et difficile moralement (les quartiers d'habitation consomment tellement de ressources...) ne vous rebute pas, faites-vous plaisir. Sortir ce jeu devrait déjà être une expérience, rien que la chaudière centrale devrait attirer les regards des plus blasés.


Les autres sorties de la semaine

jeu / extension Cartographers Heroes - par Thunderworks Games

Cartographers Heroes

Sur Kickstarter jusqu'au 23 octobre.
La page KS. On en discute.

Je vais avoir bien du mal à être critique envers cette campagne car j'adore Cartographers. Pour moi le meilleur flip and write, autrement dit comme un roll and write mais avec des cartes à la place des dés. L'objectif étant de dessiner un royaume imaginaire.

Cartographers Heroes reprend le principe à l'identique, il ne fait que varier les cartes, les conditions de victoire et les "terrains". Il peut d'ailleurs être joué comme une extension de Cartographers. Ou s'y substituer, ce qui peut être une excellente option si vous n'avez pas encore essayé adopté^^ le premier.

Malheureusement, frais de port inclus, difficile de qualifier les tarifs KS de bonne affaire. Si vous débarquez dans la série, autant acheter Cartographers en français en boutique. Quant à celui qui a déjà le premier opus... un peu de variété sera certes la bienvenue si vous avez déjà beaucoup fait tourner le jeu; mais impossible alors de se passer des Map Packs (c'est limite même les nouveautés les plus intéressantes). Et la facture commence alors à grimper (quasiment 50€ fdpin pour le pledge Legendary).

Dépenser 50€ pour ajouter de la variété à un jeu qu'on a payé moins de 20 sort totalement du raisonnable. Même pour moi qui adore Cartographers, l'envie est grande de plutôt attendre voir ce que Intrafin proposera en boutique.

Jeu Dungeon Drop – par Phase Shift Games

Dungeon Drop: Dropped Too Deep. Une extension qui ajoute un peu de tout, en plus d'une mise à jour de la première édition, pour un tarif correct. Impossible de passer à travers si vous avez bien aimé Dungeon Drop (bim! 20€ de moins sur mon compte).

Si vous ne l'avez pas mais êtes tenté... Legion Distribution devrait proposer une version française du jeu de base. Ne me demandez pas quand. Ni s'ils éditeront ensuite cette extension. L'instinct me dit que non (mais s'il fait mieux que les 50% d'un singe, mon instinct se sent le maître du monde). Mais sans que ce soit dramatique : le jeu de base est déjà bien touffu et risque de mettre certains cerveau en blocage le temps de découper l'espace en tous sens.

Oublions par contre le jeu "dérivé" proposé durant cette campagne. Ce n'est pas le seul projet à jouer cette carte et, franchement, il serait bien que cela ne devienne pas une habitude.

Sur Kickstarter jusqu'au 29 octobre. On en discute.

jeu Takkure par Zenit Miniature

Takkure. Dans la grande famille des jeux de baston pseudo sportifs, celui-ci joue dans une esthétique cyperpunk nippone-manga du plus bel effet. Et il semble que les mécaniques sont intéressantes (c'est en tout cas l'avis qui se dégage sur le forum). Figs en métal.

Sur Kickstarter jusqu'au 25 octobre. On en discute.

Dice Command. Un mix de Steampunk Rally et D-Day Dice. Les amateurs de wargames préféreront plutôt le second, les autres s'en foutront totalement. Sur Kickstarter jusqu'au 5 novembre. La page KS.

Unforgiven: The Lincoln Assassination Trial. Un duel entre accusation et défense, le second de l'année (après Objection! -Lawyer Up en VO) localisé par Boom Boom Games). Celui-ci est en anglais uniquement et centré sur un épisode de l'histoire américaine qui touchera bien peu d'entre nous. Sur Kickstarter jusqu'au 31 octobre. La page KS.

Blood & Plunder: Raise the Black. Jeu de figs "pirates". Sur Kickstarter jusqu'au 4 novembre. On en discute.

Pour les projets qui se terminent et ceux annoncés cette semaine, c'est par là :

Meilleurs commentaires

  1. Merci pour l’actu… je n’ai pas trouvé la réponse au petit jeu du Patron :

    *petit « jeu » à ce sujet, pour voir si vous avez bien suivi l’actu KS. Quel projet, qui n’est pas une « suite de » a réalisé la meilleure performance de l’année sur KS (en nombre de backers) ?

    Alors ? les experts de KS sont demandés dans ce sujet, les experts de KS !! :slight_smile:

  2. Seconde partie (nouveautés) en ligne


    La semaine aurait pu être d’un rare calme si un tout nouvel éditeur polonais n’avait pas décidé de balancer sa bombe à ce moment.

    Il est toujours étonnant de constater à quel point le monde du jeu repose sur l’émulation. Et à quel point les joueurs polonais ont parfaitement intégré les codes de Kickstarter pour toujours réussir à nous surprendre. Au point, très bientôt de chercher à remplacer la plateforme par leur propre création.

    Mais ceci est une autre histoire. Pour une autre semaine.


    Le projet de la semaine (d’après vous)


    jeuFrostpunk - par Glass Canon Unplugged

    Frostpunk

    Sur Kickstarter jusqu’au 29 octobre.
    La page KS. On en discute.

    Adaptation coop d’un JV à succès au pitch assez …glaçant (désolé): face à l’apocalypse glaciaire, une poignée de survivants s’est réunie autour d’un poêle géant. Avec un seul objectif : survivre; quel qu’en soit le prix. Les sacrifices nécessaires.

    Deux versions sont proposées, avec ou sans figs; mais celles-ci bénéficiant d’un traitement d’ombrage/encrage, exclusif à Kickstarter. C’est donc bien évidemment la version plastique qui offre la meilleure plus-value de cette campagne.

    Sur le jeu en lui-même… honnêtement, l’impression est plus celle d’un solo à plusieurs, chacun gérant une zone de jeu.


    En ce moment chez Philibert

    jeux Gigamic à -50%


    Mais ce qui en ressort surtout, c’est l’aspect survie désespérée. Plus que développement d’une colonie. Seul compte que la colonie soit encore debout à la fin du scénario. Il y a donc fort à parier que, sur les 10.000 backers réunis en moins d’une semaine, les erreurs de castings seront nombreuses.

    On est en effet loin des jeux où le but est de bâtir quelque chose qui va monter en puissance. Ou même de bâtir, tout simplement. Frostpunk est le domaine des sacrifies. Des choix difficiles, moralement ou ludiquement. Le but n’est pas de rendre ses colons heureux mais juste de s’assurer qu’ils ne sombrent pas dans le mécontentement et le désespoir.


    Lire la suite…

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

Participants

Lost Password

Sign Up

Partager cet article avec un ami