Une semaine de nouveaux jeux sur Kickstarter (#8 du 23 juin 2020)

jeu Age of Atlantis par El Dorado Games

Une semaine marqué par de (gros) retours et quelques projets français/francophones plutôt déjantés. C'est pourtant un troisième genre qui a le plus intéressé les membres cette semaine. Un projet ambitieux que je vous présente sans perdre de temps.

Le projet de la semaine (d'après vous)

jeu Age of Atlantis par El Dorado Games

The Age of Atlantis

Sur Kickstarter jusqu'au 20 juillet.
La page KS. On en discute.

El Dorado Games est habitué aux campagnes aux alentours de 5000 souscripteurs (avec un record à plus de 7000). Avec le visuel de ce nouveau projet, il était prévisible qu'ils ne feraient pas un petit score.

Et je suis bien embêté... car cet éditeur fait généralement des jeux plus léger, comme The Island of El Dorado ou Windward. Et semble avoir franchi d'un coup plusieurs paliers de l'échelle de l'évolution ludique. Parce qu'on est loin des petits jeux / jeux grand public, cette fois :

  • Ouvriers, qu'on peut "qualifier" et se fatiguent à l'usage (mais on peut remonter leur "moral").
  • Gestion de ressources apparemment tendue.
  • Tech tree (acquisition de nouvelles compétences) propres à chaque faction, asymétriques (le jeu en propose 16! ils n'y vont pas de main morte).
  • Jeu compétitif mais avec phases nécessitant de coopérer (pour gérer les menaces, façon tower defense).
  • Dieu en colère qui menace d'inonder certains quartiers...

Si ce jeu tient ses promesses, les joueurs ne devraient pas s'ennuyer. D'autant plus que la réalisation est, elle aussi, prometteuse. Et ne cesse de gagner en qualité (plateaux double épaisseur, finition linen, figs agrandies etc.).

The Age of Atlantis - proto

Sur le "papier" de nos écrans, The Age of Atlantis fait plus penser à Anachrony qu'à un banal jeu de pose d'ouvriers. Tant dans sa réalisation que sa "densité" mécanique (pas sur que cette expression soit compréhensible, je tente^^).

Et tout le souci est là : cet éditeur, avec un passif plutôt orienté "jouable avec presque n'importe qui", a-t-il les compétences pour réussir un jeu plus complexe ? Avec autant de mécaniques, de capacités, de possibilités stratégiques différentes à équilibrer ?

A titre personnel, je ne parierais pas dessus. La mariée est trop belle (défi perso "caser une expression ringarde" réussi^^). Mais ce n'est qu'une opinion. Basé sur un total de zéro test (je ne m'attendais pas à ce que vous choisissiez ce projet...).

Vous pouvez tester le jeu sur Tabletop Simulator et je ne saurais trop vous conseiller de le faire. C'est souvent le cas; encore plus, à mon avis, pour celui-ci. Ou suivez la discussion sur le forum : d'ici le 20 juillet, les avis de testeurs devraient se multiplier.


Les autres sorties de la semaine

Parasite Game par Chèvre Edition

Parasite Game

Jeu en français.

Sur Kickstarter jusqu'au 6 juillet.
La page KS. On en discute.

Après un intéressant Dans Les Cordes, puis l'original Saline (dispo en boutique fin juillet, préco ouverte chez Philibert), la famille Blandin / Chèvre Edition s'attaque avec Parasite Game à un tout autre registre.

On est cette fois dans le même registre qu'un Tempête Sur l’Échiquier. Une extension universelle, capable de se greffer à n'importe quel jeu de votre ludothèque (ou presque). Se greffer ou, comme le titre le suggère, venir le parasiter.

Le but est clairement ici d'ajouter la pointe de piment, de fun, de chaos nawakesque qu'aucun éditeur ne peut se permettre (en tout cas pas s'il souhaite que son jeu soit pris au sérieux).

Point de sérieux ici. Mais de la déconne pour se faire plaisir. Ou se lancer des défis un peu fous. Genre jouer la partie sans pioche (on refait une main de départ quand on n'a plus de carte). Prendre des pénalités en prononçant un mot (au choix, en début de partie... ça peut vite devenir "violent"). Pouvoir sacrifier un pion pour jouer un autre tour. etc.

Ca ne fonctionne évidemment pas toujours. Mais les grands malades derrière cette idée absurde ne se sont pas contentés de faire des cartes rigolotes, ils ont aussi rédigé des règles pour les utiliser.

On peut être chaotique sans être stupide. C'est en tout cas le message.

NDLR : Thierry s'est vendu pour une carte "cwowd" en Stretch Goal. Prenez donc cette "analyse" pour ce qu'elle est. Encore plus que d'habitude. Vendu! (et merci la Chèvre d'avoir pensé à nous^^)

Terraforming Mars - la Big Box

Terraforming Mars Big Box

Sur Kickstarter jusqu'au 3 juillet.
La page KS. On en discute.

Fan service qui ne regarde pas à la dépense, bonjour.

Et tout est dit.

Les tuiles 3D pètent méchamment la rétine.

Le tarif est correct vu ce que coûte en général ce genre de petite folie.

Reste à choisir entre petite boîte pour avoir ses tuiles à part. Ou grosse boîte pour y fourrer toute sa collection. Grosse boîte bien agencée, ce qui ne gâche rien.

Ou passer son tour parce que ce n'est pas raisonnable. Inutile de se faire du mal.

On regrettera tout de même que quelques cartes, "offertes" en bonus, sont uniquement proposées en anglais. L'éditeur français de Terraforming Mars ne semble pas décidé à faire le moindre effort et se retranche derrière un tarif boutique futur. Tant pis pour lui, les cartes seront dispos plus tard.

Jeu Monumental par Funforge

Monumental - African Empires

Jeu en français.

Sur Kickstarter jusqu'au 5 juillet.
La page KS. On en discute.

Un projet qu'on peut résumer en "oui mais".

Le jeu est bon. Mais il souffre de temps morts qui vont de "limite" à insupportables selon les sensibilités. En tout cas, ce jeu pour 2-4 joueurs (+ solo) est plutôt recommandé pour 2, voire 3, joueurs.

La production est excellente. Mais totalement surproduite pour ce qui est fondamentalement un deck-builder avec quelques pions sur une map.

L'offre sans figurines rend le jeu plus accessible (et pas moins bon). Mais la différence de tarif avec celle blindée de plastique (de bonne qualité, au passage; très au-dessus des espérances) est bien trop faible. Funforge avait d'ailleurs décidé de ne plus la proposer sur ce KS mais a du revoir ses positions sous la pression des backers "oubliés". Ils paient aujourd'hui la stratégie "on la propose à un prix où tout le monde prendre l'autre"...

Au final, pour le nouveau venu, le ticket à payer est assez dissuasif. Même si les nouvelles règles (j'en parle tout de suite) améliorent certainement la jouabilité à 3 et surtout 4 joueurs, cela reste difficile à justifier.

Ce n'est guère plus brillant pour celui qui a déjà le jeu. Les extensions plus chères que des jeux entiers, qui apportent en gros surtout de la variété à un jeu qui n'en a pas réellement besoin, il faut vraiment un enthousiasme inconditionnel pour sauter dessus.

Enfin, la méthode consistant à mettre les règles améliorant le jeu de base dans une extension coûtant aussi cher que le jeu... elle reste en travers de la gorge chez beaucoup.

On s'attendait à un gros succès après une première campagne qui avait dépassé les 5000 backers. Surtout vu les critiques très positives (voire enthousiastes). Mais Funforge est à la peine avec à peine 1/3 de "revenants" et le même nombre de nouveaux adeptes.

Bien. Mais...

Crazy Farmers and the Clôtures Electriques

Crazy Farmers and the Clôtures Electriques. Jeu en français.

Une petite production française gentiment débile (d'apparence), du contrôle de territoire façon tractor pulling de l'extrême. Et pour les plus atteints, il est même possible de le jouer en take that et de laisser parler ses pires instincts naturels.

C'est réalisé par la même équipe que Zombie A Social Club. Des gens bien déjantés qui n'ont pas peur d'aller là où personne n'ose. Tant pis si ça tache un peu les chaussures.

Sur Kickstarter jusqu'au 18 juin. On en discute.

Jeu Dinosaur: 1944 par Petersen Games

Dinosaur 1944. Sandy Petersen fait évoluer le système créé pour Orcs Must Die et lui colle un setup de rêve pour geek assumé : une île perdue, des dinosaures bien badasses et une poignée de GI débarqués là alors qu'ils espéraient parfaire leur japonais.

Un bonheur de niaiserie qui repose sur le système éprouvé de Orcs Must Die; un très original tower defense corrigé de ses défauts (trop de manipulation, entre autre) pour l'occasion. Et aussi accessible que tendu. Que du bonheur.

Dommage que ça douille niveau TVA à payer lors du Pledge Manager. Grosso modo, ça multiplie par 1,5 le tarif du pledge...

Sur Kickstarter jusqu'au 27 juin. On en discute.

Jeu Overlord: A Boss Monster Adventure

Overlord: a Boss Monster Adventure. De la pose de tuile très classique avec recherche de combos/bonus. Avec un petit twist de portails qui permettent quelques déplacements plus tard dans la partie.

Situé dans l’univers pixelisé de Boss Monster, l'effet rappellera à certains de longues nuits à jouer à Zelda.

Sur Kickstarter jusqu'au 10 juillet. On en discute.

Tobito. De l'abstrait japonais qu'on peut payer en yens, ça n'a pas de prix. Enfin, si on aime l'abstrait. Et qu'on est sensible au style japonais. Sur Kickstarter jusqu'au 30 juin. On n'en discute pas, la page KS est ici.

Pour les projets qui se terminent et ceux annoncés cette semaine, c'est par là :

Meilleurs commentaires

  1. Pour l’instant, plutôt immunisé au défi de cette semaine, pas vraiment de titre me faisant réfléchir sauf peut-être In Too Deep et encore :slight_smile:

  2. Crazy Farmers and the clotures electriques me plait bien. J’ai eu l’occasion de jouer plusieurs parties de protos, le jeu est vraiment sympa. Il rappelle le jeu snakes des premiers Nokia.

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

Participants

Lost Password

Sign Up

Partager cet article avec un ami