Une semaine de nouveaux jeux sur Kickstarter (#35 du 3 nov. 2021)

Une semaine de nouveaux jeux sur Kickstarter N°35

J'aurais du m'en douter en écrivant que "deux projets ex-aequo dans les votes des joueurs est une chose qui n'arrivait jamais". Il fallait bien évidemment que vous vous débrouilliez pour terminer, cette semaine encore, avec une égalité.

Ou presque... puisque, finalement, un vainqueur s'est dégagé dans la toute dernière ligne droite Bien fait d'être en retard, moi^^.

La première partie de la revue, avec les projets se terminant et les annonces de la semaine, est dans la revue de lundi.

Notre coup de cœur

Dice Throne Marvel


S'il existe une licence dont je ne me lasse pas, c'est bien Marvel et ses gens en slip. Depuis quelques années que les jeux habillés chez Marvel se multiplient comme des petits pains, rares sont les loupés. Au contraire. Et vu le succès de cette campagne, dont l'annonce était accueillie de cris de désarrois "pas encore du Marvel!!!", j'ai bien l'impression que nous sommes nombreux à penser "Encore ! Encore ! Tant que c'est de la bonne...".

Vue la mécanique bien connue de ce petit pain nouveau, pas de doute sur la qualité de la chose. Ce sera probablement excellent, dans le genre petit jeu bien nerveux à base de combinaisons de dés et de cartes de pouvoir. Pensez King of Tokyo mais en version bien speedée, en mode tête à tête (ça fonctionne aussi à plus de joueurs, évitez quand même le "plus de quatre"). Ou, plutôt : baffe à baffe.

Dice Throne Marvel - Black Panther

Personnellement, pourtant, je n'en serai pas. Parce que ma collection de jeux Marvel couvre actuellement tous mes besoins. Parce que je n'associe pas les héros Marvel à des supers se battant entre eux (je sais, comics etc. mais peu importe). Et parce que les illustrations, qui fonctionnaient parfaitement lors des deux premières saisons, me parlent moins cette fois.

Au moins, cela reste consistant avec l'existant; les fans du jeu apprécieront (et c'est probablement le plus important, doit-on vraiment se plaindre que la licence n'écrase pas l'identité du jeu ?).

On se plaint du tarif, alors ? Oui, c'est pas donné pour ce que c'est. Mais la réalisation est exemplaire. Et c'est un des rares jeux (le seul ?) qui s'installe réellement en moins d'une minute. Ce genre de détails n'en est pas pour beaucoup. Cela devient primordial quand le temps se retrouve compté.

Verra-t-on un jour une version française ? Il est évident que Lucky Duck Games, qui a localisé les premières saisons de Dice Throne, est sur le coup. C'est hélas toujours plus compliqué avec ce genre de licence qui fait intervenir d'autres partenaires. Et dépend souvent d'autres contrats, plus anciens.

On peut espérer que oui. Mais rien n'est encore sur/fait.

Les autres sorties de la semaine

jeu Hanamikoji Geisha's Road

Hanamikoji: Geisha's Road

Sur Kickstarter jusqu'au 30 novembre.

Hanamikoji a les défauts de ses qualités : on adore son système de "I cut, you chose" ou on le déteste.

Explication : je prends 5 cartes, j'en garde trois et mon adversaire (le jeu est uniquement pour deux joueurs) choisit celle qu'il joue parmi ces trois. Je récupère les deux autres et les joue. Ou toute autre variation sur la même mécanique (c'est d'ailleurs l'intelligence du jeu que de ne pas toujours proposer le même "I cut You choose").

Le but étant de gagner peu à peu en influence.

Hautement recommandé, que ce soit le jeu original ou sa suite, Geisha's Road, objet de ce Kickstarter. Y a -t-il intérêt à prendre les deux ? A voir comment la campagne évolue mais j'en doute fortement tant les similitudes sont nombreuses.

En gros, ils ont repris le même jeu, retravaillé par de nouveaux auteurs. Et, il me semble mais sans l'avoir testé, amélioré. Allez, disons "enrichi". Les ajouts semblent pertinents, on peut toujours s'interroger sur un éventuel effet néfaste au niveau du rythme de jeu.

Seul le thème des geisha peut éventuellement poser souci à certains. Ou certaines. Autant poser la question avant, c'est typiquement le genre de jeu qui gagne à être pratiqué régulièrement (ce fameux metagame qui se crée entre habitués). Si blocage, vous pouvez toujours tenter d'expliquer que non, les geishas ne sont pas des prostiputes; ça ne marchera probablement pas mais, qui sait ?

jeu Power Plants

Power Plants

Sur Kickstarter jusqu'au 19 novembre.
Jeu en français.

La différence de matériel entre la Deluxe et ce qu'on pourra trouver en boutique semble totalement justifiée. Et désirable. Ce n'est pas toujours la cas, ça l'est à chaque fois 'avec les jeux de Kids Table Games, fort bien travaillés dans la forme.

Vous vous en doutez, le fond... c'est une autre histoire.

Pas des mauvais jeux, je dirais même plutôt des jeux intéressants. Avec un peu d'originalité. Mais qui, finalement, ne laissent pas réellement de trace.

A tort ou à raison, ce n'est pas forcément le jeu qui est à blâmer (je trouve même Fossilis excellent, largement sous-estimé).

Au cœur de ce nouveau titre ? De la pose de tuiles fort sympathique. Et joliment faite. Comme toujours avec cet éditeur canadien, dans une gamme familiale. Mais jamais simpliste non plus; ce n'est pas trop le genre de la maison.

La thématique est archi-plaquée mais semble bien fonctionner : vous êtes un magicien (aidé de fées) qui cultive un potager de specimens un peu plus délicates que ceux du jardinet de M. Toulemonde. Enfin, en supposant que M. Toulemonde ne partage pas, en plus, son jardin avec d'autres magiciens occupés à cultiver, eux aussi, des plantes... un peu aprticulières.

Le jeu fait appel à une bonne vision dans l'espace. Et le système en place est, en tout cas sur le papier, très malin. Le matériel Deluxe apporte un vrai plus avec du matériel en bois qui devraient faire une grosse différence visuellement (et qualitativement). A voir si cela les vaut, vous avez trois semaines pour vous décider.

Catapult Castle. Copie de Coconuts (qui avait été localisé par Gigamic en Coco King, ne cherchez pas c'est comme ça) relooké châteaux forts et catapultes. J'aime pas les copieurs. Sur Kickstarter jusqu'au 13 novembre. La page KS.

Damnation: the Gothic Game. J'ai toujours l'impression que les jeux qui adoptent ce genre (pseudo) "gothique" se vendent plus sur le style, l'ambiance "supposément" générée que leurs qualités ludiques propres. Ici, on parle quand même d'un roll and move vieux de plus de 20 ans (et déjà pas fameux à l'époque). Lance les dés, explore comme ils te disent le château de Dracula, fais ce que dit la carte que tu pioches et au suivant jusqu'à ce que tous les autres soient morts. Sur Kickstarter jusqu'au 12 novembre. On en discute.

Resident Evil. Le meilleur des trois. S'il s'agissait d'une trilogie de Shem Philips ou Eric Lang, je vous dirais de ne pas réfléchir une seconde. Mais, dans le cas de cette licence, le meilleur des trois ne signifie pas grand chose. Le premier (Resident Evil 2) était à la limite de l'effroyable. Ce soi-disant "meilleur des trois" reste donc encore à prouver; c'est le genre de phrase qu'on trouve trop souvent dans la hype de la nouveauté après une demi-partie en version numérique.

Evidemment, il y aura du fan (toi ?) pour me dire que je n'ai rien compris, que le jeu (au moins le second, Resident Evil 3 donc^^) fonctionne bien. Que c'est vraiment tout comme les jeux vidéos. Bien. Je ne peux donc rien pour toi^^.

Je peux au moins mettre en garde l'occasionnel, le joueur de passage qui a entendu parler de la licence, avec peut-être (comme moi) de bons souvenirs de nuits passées sur sa Playstation. A celui-là : si tu dois en prendre un, celui-ci semble le plus abouti (le premier, donc, était une daube sans nom). Attention tout de même à ne pas en attendre trop : on reste dans du dungeon crawler / survie très classique (et c'est très bien ainsi). Sur Kickstarter jusqu'au 11 novembre. On en discute.

Warfighter WWII North Africa and Mediterranean. Nouveau théâtre d'opération pour ce wargame solo (jouable à 6 mais, franchement, qui y joue autrement qu'en solo ?). Sur Kickstarter jusqu'au 17 novembre. On en discute.

Clash of the Yokai. Pour le style. Sur Kickstarter jusqu'au 26 novembre. La page KS.

Le mal-aimé de la semaine

Kinghill


Prometteur projet d'un primo auteur-éditeur totalement inconnu... comme on aimerait en voir plus souvent.

Prometteur car bâti sur un hors piste de toute beauté : de la pose d'ouvriers, qu'on va améliorer et spécialiser, pour conquérir des territoires et, finalement, le château adverse.

Hors des sentiers battus aussi par les setups possibles : Kinghill se joue à deux, éventuellement en solo (un vrai mode solo; pas là que pour la forme).

jeu Kinghill - par Violet Dragon

Dommage que l'univers et la réalisation, très classiques, ternissent un peu l'excitation. L'ensemble a tout de même l'air de bien fonctionner et rien ne choque même visuellement.

Evidemment, le tarif est aussi très "indie".

Meilleurs commentaires

  1. Avatar for patman patman says:

    Catapult Castle !

    Parce que j’aime bien Red Outpost, que ça m’a permis d’apprendre qu’Escape from the asylum était un KS et que ça a l’air bien concon :smiley:

  2. je l’ai mis pour la forme, c’est quand même un foutu plagiat d’un jeu déjà existant…

  3. Hanamikoji: Geisha’s Road, pour me décider si je l’envois chez mes beaux parents pour le free shipping

    En général, le Patron arrive à me convaincre…à pas pledger, mais c’est cool aussi :sweat_smile:

  4. Je viens de voir le jeu Damnation, ça à l’air intéressant :thinking:

  5. Avatar for Narsir Narsir says:

    Forcément, c’est lui qu’il faut choisir.

    Un peu d’originalité. Vous n’en avez pas marre de tourner tout le temps sur les mêmes licenses ?
    Marvel encore Marvel, avec encore du Dice Throne.

    De la nouveauté les gars, renouvelez vous !
    C’est plan plan votre vie ludique.

  6. J’ai l’impression que le projet « Rien pour moi cette semaine » est number one chaque semaine :rofl:
    Sinon sérieusement j’ai l’impression qu’au fil des semaines on a soit du réchauffé avec des extensions de grosses licences, soit du plagiat d’autres jeux soit des jeux qui reboot mais pas de belles surprises.
    Bon je vais prendre mes médocs je crois que je fais une rechute. :face_with_thermometer:

  7. Avatar for gaki gaki says:

    Carrément, zéro originalité

  8. Avatar for DjaDja DjaDja says:

    Un plagiat dégueulasse ! Y a rien à sauver là, c’est hideux et dune autre époque.

  9. Avatar for stebz stebz says:

    Escape from the asylum est un demi KS, on l’avait en fr avant le KS. De mémoire c’était « juste » pour la localisation aux US…

  10. Avatar for zythum zythum says:

    Damnation, pour moi.
    Au moins y’a un gameplay, un peu complexe mais pas trop, et le côté take that semble bien fendard. Et ça m’a l’air bien plus contenu et facile à installer qu’un Black Rose Wars. Faut juste adhérer à une DA un peu dégueu, c’était déjà le même problème avec Dungeons of Draggmar tout récemment…

    Par contre je crois comprendre que c’est la réédition au goût du jour d’un vieux jeu (the gothic game) ? C’est (mal) mentionné sur la page de campagne mais je ne connaissais pas du tout…

    Geisha’s road aurait pu être intéressant mais j’ai peur qu’il soit un peu trop complexe pour sa catégorie, d’une part, et sa DA magnifique reste au service d’un thème clivant… Vivre la vie et l’ascension d’une geisha, je pourrais déjà pas le sortir avec les femmes de mon entourage (une s’est déjà énervée devant le concept de patronage, le sexisme latent, et non, ça n’a rien à voir avec le fait de prendre les geisha pour des prostituées…).

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

3 la suite réponses

Participants

Partager cet article avec un ami