Jeux en financement participatif: la revue de fin de semaine (10 février 2018)

Les jeux en financement participatif de la semaine

La semaine passée fut chargée en fins de projets et, au moins pour ceux qui apprécient les pioupious, coûteuse. Ça n'est pas resté inactif non plus du côté des nouveautés avec une belle brochette de petits projets qui savent se montrer séduisants. Il semble toutefois que les temps sont durs pour les petits : plusieurs projets se terminant le font dans la douleur et l'oubli général. Et souvent de façon injuste. D'autres, qui démarrent, peinent à trouver leur financement. Mais vu tout ce qui arrive sur Kickstarter d'ici 7-10 jours, on a tous besoin de laisser un peu souffler la Carte Bleue...

Le coup de cœur de la semaine

PlanetopiaC'est donc à un de ces petits qui souffrent que va notre coup de cœur. Julien Charbonnier est un habitué du forum où il nous présente ses créations, souvent encore à l'état d'ébauche; et s'est montré très à l'écoute des avis des joueurs. Une mentalité qu'on apprécie et valorise; il est à notre avis plus intéressant pour tout le monde de poser les questions aux joueurs avant le projet plutôt qu'une fois lancé, avec de faux sondages "marketing social 2.0" (ou en sautant sur la moindre suggestion quitte à mettre le projet en péril).

Planetopia, le nouveau projet de Mangrove Games est un peu à la peine : tout juste 50% de son financement en 3 jours. Pas encore de quoi paniquer mais Julien va bientôt remettre en cause nos "jugements" quant au design pixelisé de ses précédents titres^^. Il sort de son style initial, avec un jeu bien ficelé, frais, sympathique... et ça coince alors qu'il a tout pour réussir une jolie performance. Comme pour son précédent projet, Feeding Zombies, le monsieur n'arrive pas à percer et nous serions bien en peine de dire pourquoi (trop familial ? ça deviendrait un défaut sur Kickstarter ?). Les jeux sont intéressants, avec des mécaniques bien travaillées, des thèmes originaux, des graphismes adaptés, un tarif correct et même des reviews pour Planetopia. Et ça peine.Planetopia - mise en place et main de l'espace

Le seul défaut qu'on puisse lui faire est un certain manque d'ambition. D'autres y verront une qualité mais sur Kickstarter, mieux vaut arriver avec sa brouette de "amazing" (oui, on y voit définitivement une qualité^^). Alors, faisons-le à sa place : Planetopia, c'est des illustrations amazing (les yeux des aliens, so amazing ! -on n'en fait jamais trop!). Le draft est un amaz'ment qui vous fera dire "'hmmmmazing!" à chaque nouvelle option [NDLR : sérieusement : pourquoi qualifier ce jeu de deck-building ? C'est à notre avis la grosse erreur du projet, familial et deck-building ne vont pas ensemble et rien, ici, ne rappelle réellement un deck builder]. Et ce système de gravité qui fait "tomber" vos aliens si des trous se créent dans votre plateau, "amazingfulness".

Blague à part, un excellent petit jeu, adapté à un usage familial ou plus, qui rappelle (de loin) un Century où vous devrez surveiller ce que font les autres joueurs. Davy a pu tester le proto de Planetopia (vidéo de présentation ici) et n'en pense que du bien alors qu'il est plutôt du genre "gros jeux", le Davy. La grille de placement des aliens, et le système de "gravité" qui leur fait occuper les espaces vides, ajoute un petit casse-tête/optimisation aux missions à remplir. Le draft permet un jeu simple et rapide, fluide comme on les aime. Et la course aux points oblige à maximiser ses options en permanence.

On trouve ça bien frais, peut-être un peu pénalisé par l'aspect "casual"/familial des illustrations. Mais on est derrière toi, Julien : ce jeu mérite de financer haut la main !


Ils se terminent

Tiny CloudSe termine le lundi 12 à 17h58. Jeu en français.
Le forum où on en discute. La page KS.

Un nouveau micro-jeu de ce cher Mister PnP et mini-campagne de 5 jours. Il est fort, l'animal, parce qu'à 2€ (frais de port inclus) le jeu de dextérité à lancer des jetons sur une carte pour gagner le nuage... on a limite envie de lui en donner plus. Alors qu'on déteste les jeux d'adresse ! Et qu'il n'y a même pas de pledge groupé...

 

The Scarlet PimpernelSe termine le mardi 13 à 19h21.
Le forum où on en discute. La page KS.

On a déjà dit tout le mal qu'on pensait de la démarche d'Eagle-Gryphon Games qui prend un peu trop les joueurs pour des pigeons avalant n'importe quelle promesse de deluxe ou exclusivité. Oui, on adore ça. Mais ce projet, qui recule depuis 12 jours, dépasse clairement les limites du raisonnable. Carton rouge.

 

UbootSe termine le jeudi 15 à 6h. Jeu en français.
Le forum où on en discute. La page KS.

Notre coup de coeur de la semaine passé, encore un projet qui a de bonnes chances de dépasser les 10.000 souscripteurs. Un succès inattendu, qui doit certainement beaucoup au travail de mise en scène réalisé par l'éditeur avec notamment une maquette de sous-marin de 90 cm (en carton). Reste un jeu assez costaud, une sorte de Captain Sonar du (war)gamer, qui repose sur une application... bel exploit de l'éditeur polonais Phalanx que d'avoir convaincu tant de joueurs avec un projet aussi délicat. Bravo !

 

Seize the BeanSe termine le jeudi 15 à 16h03.
Le forum où on en discute. La page KS.

Un des rares petits projets qui aura bien tiré son épingle du jeu entre les trois gros projets qui ont monopolisé l'attention des backers... Seize the Bean est "vendu" comme un deck-builder mais ce n'est pas lui rendre hommage que de le limiter à cette mécanique. Draft, gestion de ressource et efficacité du deck construit sont ainsi bien plus importantes que le pur deck-building. Le jeu bénéficie en plus d'une réalisation exceptionnelle (comme les jetons de ressources Sucre, Café et Lait, en résine) et d'un style graphique très typé. Trop pour certains ? Ca plait ou pas mais, au moins, c'est original.

Le coeur du jeu est un une mécanique de commande : chaque client exige certaines spécialités (dans l'univers du café, c'est le thème) et apporte ses bonus/malus selon que ses besoins sont satisfaits. Ou pas. L'objectif étant de gagner des points avec les bonnes "reviews" que les clients laissent. On va donc drafter des réserves d'ingrédients et des améliorations à notre café mais aussi les clients qui constitueront notre deck et reviendront jour après jour chercher leur précieux. Transformer le deck-building en réserve de problèmes à résoudre qui reviennent encore et encore tandis qu'on construit une réserve de ressources pour les satisfaire... bien vu !

La campagne s'est montrée d'une belle générosité : à l'heure actuelle, le jeu comprend plus de 500 cartes, des jetons résine sublimes et prochainement des plateaux individuels double épaisseur (entre autres). Une version française a été envisagée mais ne devrait pas devenir une réalité faute de soutiens en nombre suffisant; le jeu est toutefois totalement iconographié, sans texte "utile" sur le matériel et la traduction sera disponible en ligne.

 

Dead Men Tell No TellsSe termine le vendredi 16 à 5h.
Le forum où on en discute. La page KS.

Succès mitigé pour cette extension + reprint d'un coopératif particulièrement difficile mélangeant pirates et fantasy. Le jeu, assez mal distribué, n'a probablement pas reçu un accueil à la hauteur de ses qualités. Vu le tarif pratiqué sur ce Kickstarter, les choses ne devraient pas s'arranger. Si au moins les figurines/pions étaient de base... mais ils sont en achat optionnel à un tarif justifiable seulement quand on est dans le top de la fig, pas Minion Games. Dire qu'ils avaient justifié l'impression de certaines tuiles du jeu de base en simple face pour ne pas dépasser les $40... on en est loin aujourd'hui !

 

WarpgateSe termine le vendredi 16 à 6h59.
L'agenda. La page KS.

Ce reboot aura permis de financer; mais sans pour autant susciter le moindre enthousiasme alors que l'éditeur a mis le paquet sur les reviewers : la page ressemble à un annuaire de tous les youtubers du hobby (au moins de ceux faisant des reviews payantes). Un jeu de développement/contrôle de territoires, à la limite du 4X, jouable en 60 minutes et bénéficiant d'une réalisation propre, avait pourtant de beaux atouts. Au cœur du bébé, des tours divisés en quatre rounds avec une action à choisir pour chacun, en fonction de ses cartes (doubles) en main et dont l'efficacité varie à chaque round (x1, x2, x3 puis x4). Simple, intéressant et apparemment assez souple pour fonctionner aussi bien à deux joueurs qu'à quatre; une rareté dans ce genre !

Et pourtant la mayaonnaise n'a pas pris. Même pas 600 souscripteurs à 6 jours de la fin alors que l'éditeur a fait ses preuves avec un projet plutôt ambitieux (Guards of Atlantis) et finalement plutôt apprécié (au moins de ceux qui cherchent un MOBA sur plateau, jouable à 6-10 joueurs). Dommage car le pledge de base ($39 + fdp) est en plus abordable.

 

Warriors of Jogu: FeintSe termine le vendredi 16 à 10h07.
L'agenda. La page KS

Un petit jeu de bluff/déduction/metagaming pour deux joueurs... qui n'aura pas réellement convaincu. Cinq lieux de conflits, deux choisis chaque tour au hasard comme zones de conflit et chaque joueur connait seulement un des deux. A lui de se positionner au mieux sur les 5 lieux pour optimiser ses chances de remporter la zone de conflit qu'il connait, sans trop trahir ses intentions; et tout en essayant de deviner le lieu visé par son adversaire. Les joueurs disposent de decks personnalisés, chaque faction (5) ayant ses forces et ses faiblesses, avec des capacités spéciales thématiques pour chaque carte (à la façon d'un Dale of Merchants). Et pour gagner ? On multiplie les forces de chaque lieu par la valeur de celui-ci, on additionne les deux lieux du tour et le plus gros total remporte un point. Il faudra donc aussi gérer ses ressources (cartes) sur plusieurs manches.

Bref, c'est plutôt bien pensé. Très compétitif, soigné, malin et plutôt réussi visuellement. Le tarif n'a rien d'absurde (30€ avec 3 factions ou, plutôt, Core Set de 5 factions à 38€ fdpin). Étonnant donc de voir moins de 200 backers soutenir ce projet qui mérite, à mon humble avis, bien mieux.

 

Valeria Card Kingdoms – ShadowvaleSe termine le vendredi 16 à minuit. Extension en français.
Le forum où on en discute. La page KS.

Valeria CK est un de nos jeux crowdfundés préférés. Le titre bénéficie d'une localisation signée Pixie Games (Valeria: le royaume) qui a également traduit la première extension du jeu (De Feu et de glace) et s'est encore engagé avec Daily Magic Games pour proposer Shadowvale dans notre belle langue bien à nous (je vous laisse définir le "nous"). Pour autant, il n'y a guère de raisons de participer à ce Kickstarter : l'extension sera disponible en boutique et à un tarif inférieur. Reste le pack #6 mais à moins d'avoir les précédents, autant attendre de voir si Pixie Games tient son annonce de publier en une boîte tous ces packs (vendus à 5 $/€ chaque). Ou de vouloir la Big Box pour tout ranger (ou les ressources, sympa)... Mais si vous en êtes là, on ne peut plus rien pour vous (je me demande combien de fois j'ai pledgé une grosse boîte vide ? On se sent ridicule à chaque fois mais c'est pas grave^^).

 

Gentes

Se termine le samedi 17 à 6h. Jeu en français.
Le forum où on en discute. La page KS.

Notre coup de cœur d'il y a deux semaines. Et une campagne record pour Tasty Minstrel avec déjà près de 6000 contributeurs. Un bon jeu, apprécié (même si tout n'est pas parfait), aux mécaniques originales et fluides, mis en valeur par la version "Deluxified" sans pour autant en faire trop et, du coup, proposé à un tarif raisonnable. Une bonne recette qui nous convient parfaitement.

Si vous aimez les jeux "euro", c'est LE projet à soutenir en ce moment (mais vous allez avoir quelques "must have" dans les semaines à suivre^^). Si ce qui vous attire est l'aspect "jeu de civ" mis en avant dans la com éditeur, vous risquez par contre d'être un peu déçu; il s'agit plus d'un thème plaqué).

 


 

Le lancement de la semaine (dixit les membres)

 

Xia: Legends of a Drift System (mini-extension et reprint)

Sur Kickstarter jusqu'au 21 février.
Le forum où on en discute. La page KS

Xia - partie en coursFinancé pour la première fois sur Kickstarter en juin 2013 (3300 contributeurs), Xia: Legends of a Drift System s'est depuis imposé comme une des références du jeu de science-fiction avec un matériel d'une rare qualité (vaisseaux peints, jetons métal pour l'argent, etc.). Et, même, probablement LA référence des jeux jeux de type "bac à sable" (sandbox en anglais).

Si cette "étiquette" ne vous dit rien, imaginez simplement un jeu totalement ouvert où chaque joueur va pouvoir décider de la façon dont il abordera la partie. Dans Xia, si tout le monde commence avec un petit vaisseau très semblable à celui de ses voisins (mais personnalisé tout de même), chacun pourra suivre ensuite la carrière qui lui sied : explorez de nouveaux mondes étranges, découvrant de nouvelles vies, d'autres civilisations, et au mépris du danger avancez vers l'inconnu...; misez sur l'armement et jouez au pirate, volant et pillant tout en évitant de se faire rattraper par la patrouille; laissez les autres faire mumuse et misez tout sur la soute pour commercer de planète en planète (quitte à franchir certaines lignes pointillées -ou blanches- si les temps sont durs); devenez mineur/prospecteur... Ou évitez au contraire de vous spécialiser pour vous laisser guider par le hasard des missions proposées.

Xia propose un univers à explorer (variable à chaque partie) ainsi que des règles accessibles pour gérer les actions de chacun. Et vous choisissez la suite tandis que votre voisin peut prendre une orientation totalement différente. Toutes les parties (comptez deux bonnes heures) seront différentes, selon les rôles adoptés, les rencontres faites, les décisions prises. A la fin, chacun fera le compte des points de réputation gagnés, peu importe la voie choisie.Xia - Missions and Powers

Xia: Legends of a Drift System dispose d'une extension (Embers of a Forsaken Star, excellente !) financée en juin 2016 par 6600 backers. Et se retrouve donc pour la troisième fois sur Kickstarter avec une mini-extension (Missions and Powers) d'une cinquantaine de cartes ajoutant de nouvelles options pour les vaisseaux et des missions plus "simples". Le tarif de celle-ci est un peu élevé (les frais de port font mal) mais les fans ont répondu présent. La campagne permet aussi (surtout ?) de se procurer le jeu de base qui va bénéficier d'une réédition et l'extension Embers, fortement recommandée.

Avec plus de 5200 contributeurs en 10 jours, on peut déjà parler d'un joli succès; surtout en absence de tout Stretch Goals. Néanmoins, on peut saluer la démarche de l'auteur qui propose pour cette campagne des conditions identiques à celles de la première campagne : non seulement vous paierez le même tarif ( très correct) mais aurez aussi l'exact même contenu. Et en profitant des bundles jeu+extensions, vous pouvez considérer que Missions and Powers est offert (oui, cela ressemble à un alibi pour financer un reprint; je vous remercie donc fortement d'avoir voté pour lui, j'aurais eu du mal à le mettre en coup de cœur alors que le fan que je suis en meurt d'envie et que le jeu le mérite^^)

 


 

Les autres sorties de la semaine

Worldwide Football

Worldwide FootballSur Ulule jusqu'au 13 mars. Jeu en français.
Le forum où on en discute. La page Ulule.

Un projet qu'on suit depuis maintenant longtemps, l'auteur-éditeur étant venu présenter sa création sur le forum. Au cœur de la campagne : un petit jeu de cartes sur le thème du football (oh ?), pour deux joueurs bien sûr, où chacun est à la tête d'une équipe nationale. Nous  n'avions malheureusement pas pu tester le proto lors des Utopiales comme prévu mais les parties semblaient animées; ce qui est l'essentiel pour ce genre de jeu. Les joueurs répondent en tout cas présents, le projet est quasiment financé en moins d'une semaine : plutôt un exploit pour cette plateforme.

 

Treasure MountainSur Kickstarter jusqu'au 13 mars.
L'agenda. La page KS.

Des nains, une montagne à creuser et de la pose d'ouvriers avec "bump" (prendre un emplacement occupé redonne le meeple à son propriétaire qui peut donc le rejouer ensuite). C'est plutôt bien pensé même si le plateau est assez terne. Le thème surexploité. Et l'ensemble déjà vu. Les 2/3 du financement sont atteints (300 soutiens) mais avec quelques titres plus excitants en cours ou à venir, ça n'ira pas bien loin.

 

SubatomicSur Kickstarter jusqu'au 9 mars.
Le forum où on en discute. La page KS.

Génius Games commence à disposer d'une belle réputation sur Kickstarter où il propose régulièrement des jeux intéressants basés sur des fonds scientifiques. Après Cytosis et ses "ouvriers" au cœur d'une cellule, place au deck-building pour créer des atomes. Un titre à réserver à ceux que le thème excite car les mécaniques des précédentes sorties se sont révélées correctes mais sans plus. De bons jeux, tout de même; mais très classiques et se démarquant surtout par le thème. Reste que cela fait du bien de voir ce genre de création et pas une énième variation sur des mineurs nains ou du commerce en méditerranée. C'est peut-être moins vendeur mais avec entre 2000 et 6000 soutiens à chaque projet, Genius Games prouve depuis un moment qu'il existe un public intéressé.

 

PrehistorySur Kickstarter jusqu'au 8 mars. Jeu en français.
Le forum où on en discute. La page KS.

Le petit flop de la semaine, on attendait bien mieux pour ce projet que 500 souscripteurs en 4 jours. C'est un peu onéreux, la faute certainement au "2 jeux en 1", avec plateau et tuiles. Et l'éditeur n'a pas non plus totalement convaincu sur ses deux précédents projets. A chaque fois, une excellente idée de départ; mais le travail éditorial semble ensuite plutôt laxiste. Leur premier jeu, Ave Roma, avait ainsi tout pour devenir une référence du jeu de pose d'ouvrier, avec des mécaniques neuves et fraîches; le jeu part finalement dans bien trop de directions différentes. Evidemment, certains ont au contraire adoré cet aspect mais... disons que leurs titres gagneraient à être un peu plus épurés, à se concentrer sur les mécaniques utiles plutôt qu'en rajouter encore et encore. Malheureusement, ce Prehistory qui ne manque pas d'intérêt rappelle un peu trop Ave Roma.

 

CO2: Second Chance

CO2 - Second ChanceSur giochistarter jusqu'au 29 mars (?). Jeu en français.
Le forum où on en discute. La page giochistarter.

Le jeu est également en précommande auprès de certaines boutiques, en version KS avec les bonus "limités" et à un tarif inférieur, frais inclus. En admettant que ce contenu "limité" justifie la différence de prix avec ce que sera la version standard; et pour l'instant, on en doute très fortement. Parmi les changements les plus importants, l'ajout d'un mode coopératif qui devient le mode de base du jeu (le semi-coopératif/compétitif est toujours présent).

 

A4 QuestSur Kickstarter jusqu'au 28 février.
Le forum où on en discute. La page KS.

A4 Quest est devenu un des jeux préférés des amateurs de Print and Play sur BGG et bénéficiera donc d'une édition "classique". Qui s'enrichit au passage d'un autre jeu d'aventure en solo, Page Quest, qui ne sera pas imprimé mais enrichi, chaque mois, de nouveau contenu à télécharger. L'idée est excellente mais... les premiers tests ne laissent pas une impression si excitante que cela. Disons qu'il existe une différence d'attente entre un jeu payé $15 (+ fdp ?) et celui qu'on imprime soi-même et A4 Quest semble avoir du mal à franchir cet obstacle. Surtout que la facture double en ajoutant le virtuel Page Quest. Vu comment la campagne stagne (600 soutiens sur les premiers jours), cette position semble assez partagée. On est loin, en tout cas, de l'engouement de leur précédent projet (Superhot, lui aussi édition d'un jeu en Print and Play).

 

Planetopia

PlanetopiaSur Kickstarter jusqu'au 6 mars. Jeu en français.
Le forum où on en discute. La page KS.

Notre coup de cœur de la semaine.


 

L’actualité des projets en express

Brigantin-annonce-UluleFinancement réussi pour Brigantin qui navigue même rapidement vers son 1er Stretch Goal. Félicitations, Fred ! Pour ceux qui n'auraient pas suivi, il s'agit d'un jeu de cartes compétitif (très compétitif !) sur fond de pirates. Si vous aimez les jeux où ça se tire dans les pattes, son Ulule vous tend les bras.

Bonne semaine pour le jeu de plis/enchères Arkon qui devrait facilement terminer au-delà des 1000 souscripteurs. Normal vu la beauté des illustrations.

20 à 30 nouveaux backers quotidiens pour Fields of Green - Grand Fair. C'est dans les normes d'Artipia, qui fait rarement des étincelles. Toujours pas d'info quant à une éventuelle localisation, comme pour le jeu de base. Celui-ci a-t-il connu un succès suffisant en boutique pour le permettre ? On en doute.

ArkonSuccès actuel à peu près équivalent pour Planet Apocalypse et ses démons entre dérangeant et grotesque; ce qui est plus surprenant pour un Sandy Petersen. 2500-3000 souscripteurs devrait être jouable en fin de campagne mais l'offre s'alourdit d'addons dont le tarif n'a rien d'amical. Le forum où on en discute est devenu le nouveau repaire des raccoons, c'est dire comment les joueurs s'y intéressent...

Laruna est déjà entré dans son ventre mou, avec moins de 20 nouveaux soutiens chaque jour; il lui sera difficile désormais d'espérer atteindre les 1000 souscripteurs. Vu le matériel de ce gros jeu de développement/contrôle de territoire, on peut sérieusement s'inquiéter de la viabilité du projet. Moins d'inquiétudes pour Cogs and Commissars qui approche des 300 backers. Un take that assez classique dans ses mécaniques mais dont le thème robots/communisme dénote et se révèle joliment mis en scène. Pour amateurs du genre, un titre assez collector. Dommage que la version "luxe" soit aussi inabordable.Dicetopia

Gros coup de mou pour Dicetopia, le choix des joueurs la semaine précédente, qui vivote depuis qu'il a atteint les 500 souscripteurs. Vu l'écartement des Stretch Goals, les jours à venir seront encore plus calmes...

Academy Games est sorti de sa zone de confort/expertise (le jeu "historique") avec Agents of Mayhem: Pride of Babylon, adaptation d'un jeu vidéo "défouloir". Le projet est intéressant, le jeu bien plus travaillé que le standard des adaptations. Mais sans sa fanbase habituelle en soutien, il ne faut pas espérer un exploit. Au contraire, le projet commence à perdre plus de backers qu'il n'en gagne.

Au point mort pour Rambo qui fait bien moins de victimes sur Kickstarter que dans la jungle vietnamienne. A peine mieux pour Isles of Terror qui bloque à un coup de rame des 1000 souscripteurs; la récolte a pris un coup de boost avec l'annonce de pledges "all-in" mais ceux-ci ont fait perdre quelques soutiens.


Au programme des jours à venir

Mardi sera un grand jour pour les amateurs de Aeon's End qui gagneront un mode Legacy pour leur chouchou. Et pour tous vu que cette extension sera jouable en standalone, en sorte de prequel du jeu : il s'agit de faire progresser des mages d'apprenti à maître... qui pourront ensuite servir dans Aeon's End. Un bon moyen de découvrir cet excellent deckbuilding coopératif ?

The ReckonersAutre coopératif du jour, The Reckoners basé sur les romans de Brandon Sanderson. Jeu des auteurs de l’excellent jeu financier Stockpile, illustré par Miguel Coimbra (ah ? j'en ai réveillé quelques uns^^).

Les amateurs de jeux compétitifs, et ceux qui aiment les jeux à gimmick se lécheront les babines jusqu'au lancement de Swordcrafters. Dans ce jeu de tuiles (ne partez pas !) vous devrez forger une épée pour le roi. Mais en "vrai", en 3D, avec des tuiles qui s'imbriquent. Si vous êtes chaud niveau budget, ne regardez pas la vidéo dans l'agenda 😉

AlphasAlphas nous emmènera au pays merveilleux des superhéros. Avec des figs mais sans plateau ? On n'en sait guère plus...

 

Mercredi, Roxley nous présentera la saison 2 de Dice Throne qu'il a récupéré. Des dés, du hasard et du fun pour 2-6. Que demander de plus ?

Samedi, parce qu'il n'est pas encore dans l'Agenda (qui est à 95% à jour), Dungeons of Infinity. Ca ressemble à un dungeon crawler à base de cartes, très classique (BGG).

 

 

Et ce sera tout pour cette semaine.

Bon weekend et bons jeux à tous.

3 commentaires

  1. juste une remarque « Reste le pack #6 mais à moins d’avoir les précédents, autant attendre de voir si Pixie Games tient son annonce de publier en une boîte tous ces packs » . Le pack6 est KSE, il ne devrait pas sortir dans la boite que prépare Pixie pour fin d’année.

  2. Il méritait pas, il était pas digne.

  3. Bah il est passé où le hérisson super Sonic ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami