Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (22 oct. 2018)

Les jeux en financement participatif de la semaine

La fin d'année s'annonçait riche ; cette première semaine chargée ne nous a pas déçus. Cette semaine devrait être plus calme avant le rush de la prochaine. Il sera temps alors de faire les comptes et le tri parmi toutes les envies. Ce ne sera pas facile pour tout le monde^^.

 

Ils se terminent

Rise to Nobility - BeyondFin le vendredi 26 octobre à 19h. Règle VF disponible en pdf.
La page KSLe forum où on en discute.

Petite déception pour ce reprint + extension dont on espérait mieux; il devra, de toutes évidences, se contenter de faire la moitié de la campagne pour le jeu de base. Ce qui tendrait à confirmer que l'accueil fait au jeu a été plutôt mitigé. Si certains se sont régalés par le mix bien pensé entre jeu de dés et pose d'ouvriers, beaucoup semblent avoir bloqué sur la longueur du jeu; qui plus est souvent jugé un peu répétitif.

Un gros manque de travail éditorial vu que les défauts sont assez évidents Et qu'une variante plus courte (et plus intéressante) a rapidement vu le jour. De même, l'extension proposée semble corriger certains des "défauts". Malheureusement un peu trop tard pour ceux que le jeu a laissé "froids".

 

Hollywood Death RaceFin le vendredi 26 octobre à 19h. Jeu en français.
La page KSLe forum où on en discute.

Malgré des erreurs dans la gestion du projet, le petit dernier de Mangrove Games devrait franchir les 1000 backers au moment où vous lirez ces lignes. Et donc aller tutoyer les 1500 souscripteurs en fin de parcours. Ce qui en fait la meilleure campagne de ce tout petit éditeur français; et un grand plaisir pour nous, qui le suivons depuis ses tous premiers pas sur le forum, de le voir franchir une nouvelle dimension. Certes, il lui reste encore à devenir "professionnel" dans son approche du crowdfunding... du moins s'il souhaite dépasser les succès d'estime/de niche. Mais on sent le garçon assez passionné pour y réussir à l'avenir.

Reste un jeu assez différent, sorte de foire d'empoigne sur fond de course (où tout est permis tant qu'on gagne) entre icônes des films et séries des années 80 (et au-delà). Un jeu un poil stratégique avec la bonne utilisation des deux véhicules que dirige chaque joueur mais surtout bien fun avec son univers en clins d’œil / hommage / plagiat (si vous êtes un américain un peu obtus).

 

 

Les autres projets se terminant :

Ancient Terrible Things: AwakeTen. Le vidage de stock n'est pas encore totalement terminé, il reste quelques pledges; même si les plus intéressants, pour qui n'a pas déjà un pied dans ce super yams à tentacule (ceci est un avis très positif, si vous aimez le genre, c'est un excellent jeu), sont épuisés. Fin le mardi 23 octobre.

Heroes of Tenefyr. Un petit deck building coopératif, assez simple mais proposant quelques twists intéressants. Particulièrement intéressant si vous avez pu créer/rejoindre un pledge groupé. Fin le mercredi 24 octobre.

Lovelace & Babbage. Sur les traces des pionniers de la programmation, un jeu en temps réel par l'auteur des Tiny Epic (Scott Almes). Version Deluxe sans réel apport et jolie réalisation signée Artana. Fin le 24 octobre.

Space Explorers. Version internationale d'un jeu russe qui n'aura pas soulevé les foules malgré un gameplay intéressant ...si vous aimez les jeux à construction de tableau/moteur comme Splendor. Trop onéreux en Deluxe mais la version de base fait largement l'affaire. Fin le jeudi 25 octobre.

 

 


Les lancements de la semaine (dixit les membres)

Tidal Blades - Heroes of the ReefSur KS jusqu'au 10 novembre.
La page KSLe forum où on en discute.

Un des projets de la semaine qui devrait atteindre les 10.000 souscripteurs. Superbe. Et particulièrement intriguant. Il fallait bien ça pour réunir plus de suffrages que le petit dernier de Chips Theory Games.

Rien à redire sur le visuel. Le jeu a été conçu d'abord comme un univers à explorer. Et la patte de Mr Cuddington (Santorini, Brass...) a encore fait des merveilles. A condition d'aimer le bleu, l'action se déroulant dans un royaume composé d'îles. Une allergie au bleu est limite la meilleure raison qu'on trouve à ne pas pledger... Mais pour une fois qu'on nous propose un univers original, difficile de faire la fine bouche!

Tidal Blades - Heroes of the Reef - MatérielDerrière cet habillage sur mesure, on retrouve un jeu de pose d'ouvriers servant à alimenter/améliorer son pool de dés. Au fil de la partie, vous allez en effet pouvoir acquérir de nouveaux dés, plus spécialisés mais aussi plus efficaces. Ce qui vous permettra de réussir plus facilement les épreuves rencontrées. Et vaincre les adversaires qui se dressent sur votre chemin. Rien de forcément novateur mais l'ensemble semble fluide, assez rapide et fourmille de petites subtilités un peu partout.

La campagne, en elle-même, est pour l'instant un modèle du genre. Deux Stretch Goals sont actuellement ajoutés chaque jour, peu importe le résultat de la veille. Et s'y ajoutent d'autres selon le montant atteint. En seulement 5 jours, la quantité de bonus est déjà impressionnante et semble constituée d'ajouts utiles.

Si la langue (le jeu est uniquement proposé en anglais) n'est pas un obstacle insurmontable pour vous, reste donc à choisir entre jeu "standard" et deluxe. Et le choix est pour l'instant assez facile : le contenu de la deluxe, qui nécessite une boîte à part, n'est guère convaincant. Le plastique, c'est fantastique ; mais quand le jeu dispose de standees aussi beaux, qui a réellement envie de manipuler des petits bonshommes tous gris ?

On remercie l'éditeur de nous inciter à l'économie (même si, évidemment, on s'attend bien à ce que des Stretch Goals viennent à l'avenir rendre la Deluxe attractive). Et si vous pouvez en plus vous grouper localement, la facture se révèle finalement très correcte pour une telle beauté.

Pour l'anecdote, le jeu est pensé comme une série : un second titre devrait le prolonger en un dungeon crawler qui reprend les personnages créés par ce premier opus.

 

 


Les autres sorties de la semaine

CloudspireSur KS jusqu'au 9 novembre.
La page KSLe forum où on en discute.

C'est du Chip Theory Games donc c'est sublime. Et aussi totalement "hors de prix". Le projet a donc démarré comme un boulet sur sa fanbase et se le traîne désormais (le boulet), peinant à convaincre la foule. Ce qui est logique; si vous avez un budget à surveiller, vous pouvez rayer cet éditeur de votre liste. Si, par contre, vous appréciez Kickstarter pour ses productions hors norme, vous êtes ici chez vous.

Carton remplacé par du néoprène, jetons et tokens par des jetons de poker... l'éditeur a bâti sa réputation sur l'extraordinaire de sa fabrication. Et aussi l'originalité de son jeu phare (Too Many Bones). Il semble un peu peiner, cette fois, à convaincre avec ce tower defense. Les afficionados pledgent les yeux fermés, les autres s'interrogent. Parce que, mine de rien, au tarif du bébé, autant être sûr de son coup...

 

Zzombie A Social ClubSur KS jusqu'au 7 novembre. Jeu en français.
La page KSLe forum où on en discute.

Un petit jeu de cartes à zombies/survie... que serait une semaine sur Kickstarter sans ? Mais celui-ci est en français. Sort clairement des canons du genre avec un traité trash inspiré du livre Le Club des Punks contre l’Apocalypse Zombie de Karim Berrouka (Ludwig von 88 si vous êtes plutôt galettes/CD que papier/encre). Et fait de la survie un exercice de salopard : si c'est toi qu'ils bouffent, c'est pas moi.

 

Dreams of TomorrowSur KS jusqu'au 9 novembre.
La page KSLe forum où on en discute.

Le "petit jeu sympa qui va passer sous les radars" de la semaine. Beaucoup d'originalités pourtant dans ce jeu de set collection, tant dans les mécaniques (les auteurs se sont fait plaisir) que dans le thème : des ingénieurs manipulent les rêves pour envoyer des fragments dans le temps.

Le jeu de base semble déjà bien foutu mais certaines variantes ajoutées devraient donner du fil à retordre aux plus coriaces. C'est bien foutu (ou devrait l'être) et d'un coût plutôt correct. S'il vous reste un peu de budget après les "gros", jetez donc un œil de ce côté.

 

Spirit IslandSur KS jusqu'au 30 octobre.
La page KSLe forum où on en discute.

Autant le jeu est au top, autant cette campagne est, pour nous, au fond du trou (peu importe qu'elle dépasse, elle aussi, les 10.000 backers). Rien que le tarif nous fait fuir : extension bien trop onéreuse vu son contenu, frais de port dans le norme mais n'incluant pas la TVA qui sera facturée lors du Pledge Manager. Au total, la seule extension vous reviendra à 75€ fdpin (et la totale, jeu + 2 extension, devrait avoisiner les 200€). Le jeu a beau être bon, probablement un des meilleurs coopératifs "exigeants", faut pas non plus nous prendre pour des jambons.

Pour rappel, le jeu de base sera disponible en français en boutique dans un mois et peut déjà se précommander pour 70€ fdpin.

 

Wild Assent

Wild AssentSur KS jusqu'au 17 novembre.
La page KSLe forum où on en discute.

Même s'il crée la surprise de la semaine avec déjà plus de 2000 soutiens, ça reste un jeu d'arène. Autant dire que le résultat est déjà une réussite pour le genre. Mais qu'il lui sera bien difficile d'espérer beaucoup plus.

Plastique à foison (les Stretch Goals s'empilent en plus comme des crêpes à la Chandeleur), modes de jeu dans tous les sens... sur le papier, il dispose d'arguments solides pour séduire les fans du genre. Et il pourrait bien faire mentir la "règle" qui s'applique habituellement aux jeux d'arènes. Dommage que l'extension fasse plus que doubler le tarif du pledge. Et que l'éditeur en soit à son coup d'essai après une tentative de jeux de cartes peu convaincante.

 

BarrageSur KS jusqu'au 14 novembre.
La page KSLe forum où on en discute.

Cranio Creations est un des acteurs majeurs du marché italien et réalise une entrée remarquée sur Kickstarter avec Barrage. Avec un jeu qui se démarque visuellement... on est loin des illustrations/composants à tomber qui fonctionnent en général sur KS mais bel et bien dans du jeu à l'Allemande. Et ça se voit.

Un projet qui parlera donc à ceux qui pensent qu'un jeu brille par ses mécaniques, pas par sa palette de couleurs. De ce côté, la construction de centrales hydrauliques et de leur réseau en fonction de leur position par rapport au courant semble bien tendue comme on les aime (ou déteste, c'est selon). Le thème "dystopie années 30" pourrait évidemment être n'importe quoi mais il donne à l'ensemble une touche original et se prête finalement bien au style de l'ensemble.

Dommage que la version deluxe soit aussi onéreuse, le plateau 3D fait saliver.

 

VolfyirionSur KS jusqu'au 15 novembre. Pas de texte sur le matériel et règle VF en pdf.
La page KSLe forum où on en discute.

Tabula Games avait franchi une autre dimension avec Mysthea et ses 4000 contributeurs. Pas encore totalement la "1ère division" mais presque. L'éditeur confirme avec ce petit jeu de cartes, inscrit dans le même univers.

Evidemment, la présence de matériel pour Mysthea "fausse" pas mal les résultats : les pledges "jeu sec" représentent en effet moins d'un tiers du total (2500 contributeurs). Pour un jeu à 9€ (hors fdp), le résultat n'a rien non plus de trop excitant. En même temps, on est loin du choc visuel de Mysthea. Et le jeu reste un deck builder assez classique et pas si "pas cher que ça" une fois les fdp ajoutés (15€ pour une centaine de cartes).

 

Valhalla

ValhallaSur KS jusqu'au 18 novembre. Jeu en français (en option).
La page KSLe forum où on en discute.

Ragnarok arrive (comme tous les 15 jours sur Kickstarter diront les mauvaises langues), il est temps de recruter les plus valeureux guerriers pour vous y accompagner. Sont cons, ces vikings. Un prétexte comme un autre, et sans rire moins tendance en 2018, pour un mélange intéressant de cartes et de dés.

Le tarif est hélas un peu élevé (ou perçu comme tel) pour qui souhaiterait prendre l'option "en français", même si pas totalement absurde vu la quantité de carton dans le jeu (59€ fdpin la VF de base et ses 350 cartes). Cette fois, c'est plutôt le pledge avec extension qui est à privilégier (70€ fdpin avec 470 cartes). En tout cas, ça démarre plutôt bien. On en reparlera probablement plus la semaine prochaine.

 

 

Et pour les amateurs :

Level 7 - Omega Protocol. Excellent jeu, ambiance dungeon crawler SF en tous-contre-1. Mais conditions bien trop mauvaises, mieux vaut attendre qu'une boutique le propose en import. Jusqu'au 1er novembre.

Hard City. Le reboot a porté ses fruits, le projet est financé cette fois.On peine toutefois à trouver crédible ce jeu inspiré des films d'action des années 80. Dans le genre (de thème, pas de mécanique), notre préférence va plutôt à Hollywood Death Race. Jusqu'au 2 novembre.

Chartered: The Golden Age. Un jeu à contre-courant de la marée de la semaine, entre finance et gestion de stocks, dans la Hollande du 17ème. Reboot réussi et ce n'est que justice, le jeu semble bien pensé et bénéficie d'une réalisation propre et élégante. Jusqu'au 13 novembre.

Petrichor: Honeybee Expansion & Reprint. Mighty Boards semble avoir bien du mal à convaincre de nouveaux joueurs de se passionner pour Petrichor. Sans surprise vu que le jeu n'a guère fait parler de lui depuis sa livraison. Néanmoins, les possesseurs du jeu semblent répondre présent pour l'extension. Jusqu'au 2 novembre.

 

 


L’actualité des projets en express

D6 - Certifiable StudiosD6 de Certifiable Studios était arrivé au point mort à mi-campagne avant de repartir jeudi plus fort que les deux semaines précédentes. Du coup, alors qu'on le voyait faire un score équivalent à leur dernier KS (Stuffed, 2850 backers) plutôt qu'aux précédents (Endangered Orphans et Who Goes There qui tournaient autour des 7000), on va gentiment ranger toutes les prédictions. Avec les petits génies de la com qui composent l'équipe, bonne chance pour faire un prono.

Campy CreaturesMalgré une légère baisse de rythme, Campy Creatures progresse encore d'une bonne cinquantaine de nouveaux soutiens quotidiens. Il approche à mi-parcours des 2200 soutiens, moitié nouveaux venus et moitié déjà possesseurs du jeu de base. Un bon signe, qui confirme les bons retours des joueurs, pour ce mini-jeu de cartes financé par 3116 contributeurs en 2017.

Dwar7s Fall Collector's Edition a connu une sévère baisse de régime avant le week-end et devra se contenter d'un millier de backers. Dont à peine un quart de "nouveaux adeptes" (pledges incluant le jeu de base). Town Builder: CoevordenSituation similaire pour Town Builder: Coevorden : ils ne seront guère plus d'un millier de joueurs à (re-) construire cette splendide cité hollandaise en étoile (je la pensais unique, j'ai pu apprendre grâce à ce KS qu'il en existait au moins une autre en Italie...

Dans le creux de la vague, The Towers of Arkhanos maintient un rythme encore très correct (+15 backers/jour environ) pour un projet qui vise les 1000 backers. Florian a publié cette semaine un article pour vous faire découvrir le projet, clairement passé sous les radars.

The Shared Dream devrait réunir autant de backers pour son reprint+extension que lors du financement initial (1350). Avec un ratio nouveaux backers/extension seule à 50/50 : plutôt encourageant pour un jeu qui n'a pas fait grand bruit. Et, en même temps, l'offre d'une corebox v2 pour les backers de la 1ère édition qui prennent l'extension n'aura pas séduit la moitié des backers initiaux...

La mer est bien calme pour Wardens et ses navires steampunk combattant Cthulhu et ses cohortes marines. Le financement devrait avoir été atteint ce dimanche. Tout juste. Vu la quantité de plastique, difficile de s'en réjouir avec moins de 500 souscripteurs. Avec seulement une dizaine de moules, pas de quoi paniquer non plus; mais il faut espérer qu'ils ne se mettront pas à multiplier les Stretch Goals "plastique".

Borderhaime Chronicles pourrait encore financer avec quasiment encore deux mois de campagne. Vu l'organisation du truc, on préférerait limite qu'ils se loupent. Born to Serve devrait aussi passer à la trappe malgré un objectif de seulement $5000 : la vie ordinaire des superhéros ne fait vraiment pas recette sur KS.

Annulation actée en revanche pour Tinderbox Tales. Le matériel lié à leur précédent projet (The Brigade) devrait être disponible directement via leur site en novembre.

 

 


Au programme des jours à venir

Cette semaine devrait être un peu plus calme. Mais avec tout de même du lourd. Autant s'y faire, ce sera le cas pendant encore un mois. Et une petite brochette de projets "annoncés en octobre" n'a toujours pas confirmé de date de lancement (notamment Reavers of Midgard).

Off WorldOn commencera, ce lundi, avec Off World: Building Better Colonies. Un 4X (où le militaire est annoncé comme pouvant être très risqué) dans une ambiance SF à la DA terriblement séduisante. Cerise sur le plateau, le jeu devrait être intégralement traduit en français. Reste à savoir sous quelles conditions, c'est la grosse inconnue de ce KS qui a pris soin d'éviter toute mention des tarifs sur sa page de preview (une première ?).

 

Street Masters: Aftershock

Street Masters: Aftershock

De gros morceaux mardi avec Street Masters: Aftershock de Blacklist Games et Monumental... d'un éditeur blacklisté pour l'ensemble de son oeuvre. Deux propositions forts différentes : le premier se rapproche d'un Sentinels of the Multiverse sur un plateau, avec des règles laborieuses qui traînent en longueur à plus de deux joueurs et des figurines loin des meilleurs; le second tente le jeu de civ sur plusieurs milliers d'années en un format court (comptez deux heures tout de même), une armada de figurines que les beta testeurs trouvent peu utiles (ça tombe bien, il y aura une version "tout en carton"). Manque de travail éditorial d'un côté, absence de respect des backers de l'autre... on s'attend pourtant à de bons scores dans les deux cas.

 

After the End

On est nettement plus dans le doute en ce qui concerne After the End, un coopératif à figs qui semble classique dans ses mécaniques mais dans un univers original et intéressant se déroulant dans un Chicago en ruine. Vu la quantité de beaux projets, en cours ou débarquant la semaine suivante, la tâche sera rude.

 

Pax Transhumanity

Restera, enfin, Pax Transhumanity et Bios: Origins prévues pour dimanche. Du Phil Eklund pur jus donc probablement un succès. Mais un succès limité, réservé aux fans du monsieur.

 

 

Et ce sera tout pour cette semaine. N'oubliez pas que backer, c'est bien; jouer, c'est encore mieux^^.

12 commentaires

  1. RtN Beyond aurait pu faire certainement mieux avec un version full VF

  2. Merci pour cette belle chronique. Je n’ai pas fait le total de backers sur tous ces projets, mais c’est vrai que KS a le vent en poupe, avec pas mal de projets avec plusieurs milliers de backers, dès les premiers jours, on s’en rend compte en lisant les éléments de la chronique les uns après les autres 🙂

  3. Les liens Wild Assent pointent vers Spirit Island ;p

  4. Mais tu avais raison pour les liens, donc pardonné 😉 Il faut reconnaître que la tournure de phrase est assez imbittable.

    Sinon, stratamachin, aucune idée de quoi il s’agit.

  5. Oops lu en diagonale, il n’y pas d’erreur, mes excuses !

  6. Petite correction, Tidal Blades – Heroes of the Reef est édité par Druid City Games et non Chip Theory Games 🙂

  7. rien sur Totalstratagem ? 🙂

  8. le lien KS de Spirit Island mène sur Wild Assent.

  9. The Edge, c’est un oubli de ma part. La date exacte a un peu fluctué donc pas entré le projet dans l’agenda.

    Ou alors, juste boudé car la VF met une éternité à se faire livrer ?

    Va savoir…

  10. pas de trace du reprint de The Edge?

  11. Ya Essen cette semaine, ça calme effectivement bien les ardeurs de ceux qui veulent lancer leur projet!

  12. La semaine s annonce calme
    Je vais craquer sur tidal et la semaine prochaine je regretterai parceque essen sera passe que plein de ks seront livrés et qu ici on m annoncera des projet magnifiques

    La vie de backer c est trop dur

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami