Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (1er juillet 2019)

Les jeux en financement participatif de la semaine

La semaine précédente fut riche en sortie, celle-ci sera consacrée à des fins de projets. Dont quatre, au moins, particulièrement excitants. Sans plus attendre, vu que j'ai 24h de retard...

Le coup de cœur de la Rédac

Dungeon Drop

Fin le jeudi 4 juillet à 3h. Règle traduite (fantrad en pdf).
La page KS. L'article d'introduction. Le forum où on en discute.

Jeu Dungeon Drop – par Phase Shift Games

Que dire qu'on n'a pas déjà dit à propos de ce projet qu'on adore et recommande ?

Un petit jeu à mi-chemin entre dungeon crawler (pour l'esprit) et abstrait (pour tout le reste)... aussi improbable soit la greffe, elle a bien prise. Et déjà pris près de 6000 joueurs dans ses filets.

On recommande le pledge deluxe. Pas seulement car le matériel est nettement amélioré, pour un surcoût très correct. Mais aussi car les chances sont élevées de trouver le jeu de base plus tard traduit en boutique. Les règles sont traduites et le texte sur les cartes (deux pour chaque joueur, visibles de tous) très accessible : une compétence/pouvoir unique à votre personnage.

Jeu Dungeon Drop – par Phase Shift Games - Partie en cours

C'est frais, différent, accessible. Bien tarifé. Les Stretch Goals variés ajoutent assez de gameplay pour constituer l'équivalent d'une extension. Et la campagne est un modèle du genre, partageant dans la bonne humeur avec les joueurs et les impliquant dans le processus créatif.

Restez juste calme sur les addons, finalement peu utiles (à part les squelettes éventuellement) : le jeu se suffit largement.


Ils se terminent

Untamed: Feral Factions

Jeu Untamed Feral Faction - par Grumpy Owl Games

Fin le mercredi 3 juillet à 18h22. Règle en cours de traduction (fantrad).
La page KS. Le forum où on en discute.

Un petit jeu de cartes d'affrontement (pensez Magic) passé inaperçu en début de campagne mais qui révèle un bon potentiel. Les illustrations rappellent beaucoup celles de Dale of Merchants (dité en français par Bragelonne sous le titre La Vallée des Marchands); et ce n'est pas pour déplaire (enfin, là, c'est peut-être un avis personnel car j'adore ce deck-builder^^).

Le système de deck qu'on constitue en mélangeant plusieurs factions n'est pas neuf. Mais n'est pas réellement au cœur du jeu puisqu'on n'y retrouve pas les spécialisations qui font le sel de ce genre (Smash Up, La Vallée des Marchands...). Et l'ensemble rappelle finalement plus Keyforge (sans en être une variation).

Un jeu agréable et bien pensé. Même s'il ne révolutionnera certainement pas le genre. Et souffre, pour nous francophones, de cartes en anglais.

Super Fantasy Brawl

Jeu Super Fantasy Brawl par Mythic Games - boite

Fin le mercredi 3 juillet à 21h. Jeu en français.
La page KS. L'article/vidéo pour en savoir plus. Le forum où on en discute.

Joli succès pour le dernier-né de chez Mythic Games qui devrait approcher les 6000 soutiens quand vous lirez ces lignes. Pour un jeu d'arène, la performance est de taille ! Même si le côté léger de celui-ci aide; on ne va pas se plaindre qu'un éditeur s'adresse (enfin) aux non-spécialistes du genre.

Le format de la campagne, court et sans Stretch Goals, se prête bien au sujet que l'éditeur espère ensuite faire vivre en boutique. Le backer bénéficie toutefois d'une offre qui valorise généreusement son soutien. Surtout si vous en restez au pledge de base!

Seuls bémols, des frais de port élevés (et encore, il s'agit d'estimation) alors que les boîtes de base de ce genre de jeu, qui vit sur des nouveautés régulières, sont généralement à faible marge. Et une pile de projets en cours chez l'éditeur qui incite à quelques réserves (même si rien de réellement inquiétant).

Jurassic World

Jeu Jurassic World Miniature Game – par Exod Games

Fin le jeudi 4 à 19h56. Jeu en français.
La page KS. Le forum où on en discute.

L'originalité du thème. Si vous avez usage d'un jeu d'affrontement-wargame pour deux, aucun intérêt à réfléchir plus.

Mieux vaut en effet ne pas en attendre plus; la campagne n'a en tout cas pas vraiment convaincu de l'intérêt des autres modes. S'ils fonctionnent, ce sera tout bonus. Mais pour le cœur du jeu, c'est plutôt réussi. Et intéressant.

Dig your way Out

Jeu Dig Your Way Out par Borderline Edition

Fin le 4 juillet à 23h59. Jeu en français.
La page KS. Le forum où on en discute.

Une prison. Des prisonniers prêts à tout pour s'en échapper. Enfin... A tout sauf à collaborer. Nul dilemme du prisonnier ici, un seul s'évadera et si ce n'est pas vous, vous avez perdu.

Il vous faudra évidemment de l'outillage que vous devrez fabriquer à partir d'objets disparates. A moins que vous trouviez plus intéressant de racketter un autre prisonnier qui a déjà construit le sien. Evidemment, cela nécessitera alors une arme. Que vous aurez achetée en cigarettes, la monnaie locale. Ou fabriquée.

Dans le fond, le jeu est un "7 familles" pour grands. Non, ce n'est pas sale... quand c'est bien fait. D'un côté, vous allez utiliser les différents lieux à votre disposition pour récupérer des objets etc. De l'autre, vous allez devoir mémoriser ce que récupèrent et fabriquent les autres joueurs; histoire de pouvoir ensuite le leur prendre. A "bonne pioche, mauvaise pioche" s'ajoute désormais "baston". Et cela change radicalement la donne.

Simple, original et joliment réalisé avec un apport de The Mico toujours aussi à l'aise dans ses pinceaux.

Les autres projets se terminant :

Hellscape. Dwarven Forge devrait encaisser plus d'un million de dollars avec moins de 1500 souscripteurs. On ne voit pas souvent des campagnes afficher un pledge moyen de $700 ! Le décor pour figurines est peut-être un marché de niche mais avec des amateurs capables de mettre le paquet sur du haut de gamme. Fin le mardi 2 juillet à 3h.

Endeavor: Age of Expansion. On vous recommande plutôt d'attendre la sortie en boutique de la version française du jeu. Evidemment, si vous avez déjà le jeu en VO, c'est une autre histoire. Fin le mercredi 3 à 3h.

Trouble in Templetown. Dommage de ne pas avoir attendu la livraison de leur précédent projet (Moonshiners of the Apocalypse dont la livraison est imminente). Entre l'incertitude quant à leur capacité à finaliser un bon jeu et le risque que cette "urgence" dissimule comme parfois un besoin de liquidité, les backers ont préféré la prudence. Fin le 3 à 5h59

Afternova. L'éditeur Road to Infamy avait fait rêver avec les 12000 souscripteurs de leur précédent Crypt. Il n'aura pas, hélas, réussi à convaincre autant pour cet autre petit jeu. Trop classique, tant dans l'univers que le gameplay, pourtant sympathique. Fin le 3 à 6h59.

Last Aurora. On aurait facilement pu se laisser prendre à ce jeu de course en parcours sur fond d'apocalypse glacial. L'offre est sympa, la réalisation OK et le gameplay... différent. Manquait juste une VF pour ce jeu plutôt grand public (une fantrad des règles est en cours; mais seulement des règles). Fin le 3 à 17h.

Turbulences. L'originalité de ce jeu tout en bois mériterait de ne pas figurer parmi les "autres". Mais vu qu'il est complet et que seul un désistement de dernière minute vous permettra de pledger... Fin le 3 à 19h.

Shaolia: Warring States. Proposer un jeu de construction de royaume pour deux est une bonne idée. D'autant que celui-ci multiplie les mécaniques et semble plutôt bien réalisé. Hélas, la mayonnaise n'aura jamais pris. Jamais facile de séduire avec un jeu uniquement jouable à deux; surtout avec une campagne aussi peu animée. Fin le vendredi 5 à 13h14.

Cut and Play. Succès très modeste pour cette collection de jeux gratuits dont vous avez certainement reçu quelques titres avec vos commandes si vous avez acheté cette année chez Philibert. On aurait été bien en peine de prévoir le résultat de cette campagne, le terme "gratuit" étant étranger à l'univers du jeu autant qu'à Kickstarter. Fin le lundi 8 à 17h58.


Le lancement de la semaine (dixit les membres)

Middara: Unintentional Malum - The Complete Trilogy

Sur Kickstarter jusqu'au 24 juillet.
La page KS. La vidéo d'endevor pour vous faire une idée. Le forum où on en discute.

jeu Middara par Succubus Publishing

Joli carton ! On s'attendait à une belle performance, le jeu ayant été très apprécié et les joueurs ayant facilement pardonnée un retard "record" (ce qui n'arrive pas si souvent). Mais vu le bazar de leur offre et une page demandant des compétences d'exploration au top, atteindre 10.000 souscripteurs n'avait rien d'évident.

Si vous n'avez pas suivi, Succubus Publishing nous propose cette fois un reprint de son dungeon crawler maison agrémenté de deux "saisons" additionnelles (appelées Acts II & III). Le tout (avec l'Act I du jeu de base) constituant une trilogie qui devrait nécessiter entre 150 et 200h de jeu. Sans compter le temps de lecture qui atteint probablement un record, le livre de l'Act I pesant plus de 400 pages.

C'est ce narratif, cette mise en scène qui représente l'atout n°1 de Middara. Si vous privilégiez l'ambiance, l'histoire, vous avez probablement trouvé votre nouvelle référence (enfin! car vous deviez probablement ronger votre frein depuis un moment^^). Et cerise sur le gâteau, stratégie et tactique ne sont pas à cracher dessus. Du tout. Même si ce n'est pas le point fort du jeu.

Indispensable ? Non, évidemment. Si l'aspect tactico-stratégique est votre came, vous pouvez ignorer celui-ci. De même si l'anglais est un obstacle majeur : vous ne le franchirez pas (une VF plus tard est hautement improbable, désolé). Ou si vous comptez n'y jouer qu'une fois de temps en temps : Middara est pensé "campagne".

Jeu Middara par Succubus Publishing - Partie en cours

Le style est particulier et s'inspire librement des mangas. Certains détestent, ça a au moins l'avantage de changer des classiques.

Enfin, c'est onéreux. Je n'ai pas dit cher car, au vu du matériel et du travail de scénarisation/écriture, le jeu de base à $115 (environ 100€, hors fdp) fait plutôt figure de bonne affaire. Même chose pour l'ensemble des trois actes à $275 (242€, hors fdp).

On vous recommande toutefois la sagesse et d'en rester au jeu de base qui devrait vous tenir occupé un bon moment (éventuellement agrémenté de quelques options, vous trouverez le détail des recommandations dans le forum ad hoc). La seconde vague de livraison, avec les extensions, étant prévue 18 mois plus tard, vous aurez tout le temps de les ajouter à votre pledge manager. Si le jeu vous convient.


Les autres sorties de la semaine

Dwellings of Eldervale

Jeu Dwellings of Eldervale par Breaking Games

Sur Kickstarter jusqu'au 25 juillet.
La page KS. Le forum où on en discute.

Breaking Games avait réussi un joli coup lors de son premier Kickstarter,
Rise of Tribes (L'Aube Des Tribus, sa version française, est actuellement en précommande chez Philibert) et ses quasiment 6000 souscripteurs.

Après un second financement passé inaperçu pour un petit jeu, ils retrouvent la formule à succès du premier : une production flirtant avec le "presque trop" et des mécaniques de "gestion" (ouvriers, construction de tableau, contrôle/majorité), avec un peu de hasard, servant un jeu à la limite du jeu d'aventure.

Les jeux de ce genre, mixant euro et ameritrash, bénéficient généralement d'un bon accueil sur Kickstarter, les éditeurs "boutique" s'y risquant peu. Dans le cas présent, le résultat est séduisant. Même si le troisième niveau de pledge, dit "légendaire", avec ses figurines à socle sonore, frôle le ridicule. Et aurait plutôt tendance à mettre sur la réserve.

Comme le précédent Rise of Tribes, la facture est en effet salée. Totalement méritée vu la production incluant par exemple huit GameTrayz individuels (et 5 pour le reste du matériel) permettant une mise en place du jeu en un temps record. Mais ça reste du lourd et pour un jeu sans version française, mais qui pourrait très bien en bénéficier plus tard, le pas n'est pas si facile à franchir. En tout cas pas automatique.

Mais c'est beau, intelligemment réalisé et riche de mécaniques excitantes.

The Isle of Cats

Jeu The Isle of Cats par The City of Games

Sur Kickstarter jusqu'au 25 juillet.
La page KS. Le forum où on en discute.

Profil très similaire pour ce projet que l'on doit à Frank West / The City of Games. L'éditeur s'est fait un nom avec The City of Kings, petite merveille qui a instantanément trouvé son public (mais aussi ses détracteurs, le jeu étant aussi particulier que bien édité) et a donc, logiquement, réussi une seconde campagne meilleure que la première (mais sans folie particulière, quatre milliers de souscripteurs après trois milliers initialement)

The Isle of Cats se déroule dans le même univers et devrait, sauf scénario improbable, réussir un score meilleur encore. La bonne réputation de l'éditeur est bien évidemment un facteur important mais la qualité perçue de ce nouveau titre joue un rôle majeur.

Sous prétexte de devoir sauver les chats de l'Ile aux chats, The City of Games a concocté un Tetris (en quelque sorte) pointu pour joueurs exigeants. Pourtant, les mécaniques sont simples, mixant deux drafts (un fermé pour les cartes objectifs et un ouvert pour les chats-polyominos) qui devront être payés de la même réserve. Et, bien évidemment, optimisés conjointement pour maximiser son score final.

Simplissime. Mais débordant de contraintes (poses, conditions des objectifs, malus si des emplacements restent vides, s'il reste des rats dans le bateau/plateau de jeu etc.) pour mettre à l'épreuve les plus endurcis. Un mode familial/simplifié est toutefois proposé pour élargir les occasions de le sortir.

Et ce n'est pas un mal car le jeu est un peu onéreux; rien non plus de dramatique, d'autant plus que l'essentiel des frais de port est inclus dans le tarif du pledge (environ 60€ fdpin le jeu de base ou 84€ avec l'extension 5-6 joueurs... qui ne devrait pas beaucoup rallonger le temps de jeu). La boîte déborde en effet de matériel avec plus de 150 tuiles (polyominos) qui, à elles seules, explosent le prix de fabrication.

A voir comment évolue la campagne mais il ne faudrait pas grand chose pour en faire un carton.

Die Macher: Limited Edition

Sur Kickstarter jusqu'au 12 juillet.
La page KS. L'agenda.

Jeu Die Macher - Kickstarter par Spielworx et Stronghold

Il fut un temps ou Die Macher était un des Graal du joueur. Un temps révolu et ce n'est pas plus mal. Ce Kickstarter concerne la quatrième édition de ce titre simulant les élections allemandes. Comme les précédentes, elle a été légèrement améliorée au niveau des règles et, surtout, actualisée pour tenir compte du paysage politique germanique actuel. Car ce jeu oppose les différents partis politiques allemands (jusqu'à 5 joueurs depuis la seconde édition).

Et non, ce n'est pas glamour, comme ça, comme thème. Surtout que le système germanique n'est pas des plus... dramatiques? Mais il convient parfaitement à un pur brise-neurones aux objectifs multiples, aux stratégies aussi nombreuses que les différents problèmes sur lesquels un élu allemand est amener à intervenir. Et sur lesquels il se fera juger.

Finalement, le moins excitant là-dedans, c'est le reste. Une réalisation signée Spielworxx et Stronghold selon leurs critères de beauté/qualité habituels; donc au minimum. Un projet de pur pre-order à un tarif qui fait quand même mal avec, pour seul avantage, la certitude d'obtenir le jeu (à moins que vous alliez à Essen ou sautiez sur les exemplaires que Philibert et autres en ramèneront ou... allez savoir mais leur notion d'exclusivité semble très peu restrictive).

On the Underground: London / Berlin

Jeu On the Underground :London/Berlin par LudiCreations

Sur Kickstarter jusqu'au 14 juillet. Matériel sans texte.
La page KS. Le forum où on en discute.

LudiCreation rénove ce classique du jeu de réseau, simple mais profond. Mais comme souvent avec leurs projets, la page est moche à en pleurer, la réalisation n'a rien d'exceptionnelle et leurs campagnes sont les plus inintéressantes qui soient, même par rapport aux autres éditeurs utilisant Kickstarter pour leurs pre-orders.

Et pour les amateurs :

Roll Player - Fiends & Familiars. Le jeu est excellent. La première extension s'est révélée un must, incontournable. Cette seconde a de bonnes chances d'être intéressante, cet éditeur n'est pas du genre à balancer un produit à moitié fini. Il a aussi, malheureusement, l'habitude d'être cher et cette extension ne fait pas exception.

Si vous n'avez pas encore le jeu de base (quelle erreur^^), mieux vaut probablement opter pour la version française signée Intrafin qui devrait être disponible dans les jours à venir. Et encore pour quelques jours en précommande chez .

Kodama 3D. Il était pas bien en deux dimensions, le Kodama ? Avec des frais de port quasiment équivalent au coût du pledge, ça ne donne de toute façon pas envie. Sur Kickstarter jusqu'au 19 juillet.

Fantasy Wargames Terrain. Ceux-ci sont en carton, donc nettement plus abordables. Deux kits dispos et très réussis (en particulier le village) ! Sur Kickstarter jusqu'au 19 juillet.


L’actualité des projets en express

Jeu X-ODUS: Rise of the Corruption par Bored Game Ink

A neuf jours du terme de sa campagne, X-ODUS - Rise of the Corruption fait plus que de la résistance. Les 2000 souscripteurs devraient être rapidement atteints et ils pourront s'attaquer à la seconde vague de Stretch Goals ajoutant des options de jeu fort intéressantes.

Jeu Exploration par Ply Games

On se faisait du souci pour le reboot de Exploration mais celui-ci a plutôt bien résisté à l'habituel ventre mou et devrait pouvoir attaquer sereinement sa seconde série de Stretch Goals qui ouvre de nouvelles possibilités de jeu fort intéressantes.

Jeu Darwinauts - Kickstarter par Green Couch Games

Après un inquiétant gros passage à vide en début de seconde semaine, Darwinauts a retrouvé un peu de dynamique et peut viser les 1000 souscripteurs. Trop léger pour KS ?

A peine 1000 souscripteurs aux deux-tiers de sa campagne, Eternal Adversary a tout d'un flop pour Sandy Petersen. L'idée d'un jeu en équipes opposant Ordre et Chaos est sympathique mais son traitement ne fait pas rêver.


Au programme des jours à venir

Jeu Okko Chronicle - Kickstarter Okko's Chronicles - KS The Red Joker

Seul lancement notable cette semaine, avant un gros rush la prochaine : le retour de Okko Chronicles sur Kickstarter ce mardi (en principe). Cette campagne proposera évidemment la réédition en seconde chance si vous avez loupé le premier KS (mais si vous êtes pressé, le jeu est aussi en précommande chez Philibert pour une livraison imminente). Mais aussi, et surtout, deux nouvelles extensions : Derrière les portes du Jigoku qui semble bien hardcore et Traqueurs d’Oni ajoutant un mode solo/coop.

Tant mieux car The Red Joker a fait du bon boulot sur ce projet et les premiers retours sont positifs. Reste que c'est un peu tôt encore, il aurait été mieux pour tout le monde de laisser un ou deux mois de plus pour mieux cerner le bébé.

Edit : on devrait retrouver mercredi l'extension Odyssey pour Enchanters de Gindie. Un jeu (pour lequel existe deux boîtes de base) qui a été fort bien accueilli par les backers même s'il a peu buzzé. Et c'est bien dommage car ce draft ouvert compétitif est une petite perle qui ne plaira certes pas à tout le monde mais à un bon goût de reviens-y et une rejouabilité immense.

Et ce sera tout pour cette semaine. N'oubliez pas que backer, c'est bien. Jouer, c'est encore mieux.

5 commentaires

  1. Que vient faire la mention de Gindie sur le KS de on the Underground ? Je pense que c’est une erreur.

  2. Bonjour,
    je suis surpris que la review hebdomadaire ne mentionne Galaxies car je trouve que ce jeu au delà du gameplay qui est somme toute basique apporte une originalité avec son éclairage pour pouvoir jouer dans le noir.

  3. Y’a pas d’erreur. Enfin, de ta part; la mienne est éditée, merci 😉

  4. Sauf erreur, le lien KS de Untamed: Feral Factions renvoie vers Dungeon Drop.

  5. Ce weekend, à paris est ludique, on nous a fait découvrir un jeu qui est sur Kickstarter, operation taupe secret. Il ne révolutionnait pas le genre mais était relativement sympathique, bien qu’inspiré clairement d’autres jeux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami