Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (27 janvier 2020)

Les jeux en financement participatif de la semaine

La semaine fut finalement assez décevante avec peu de sorties et aucune vraiment incontournable. Mais ce n'est pas plus mal vu ce que nous avait proposé la précédente. Avec déjà quelques uns des gros scores de l'année. Et tant mieux vu ce que nous réserve celles à venir...

2020 commence sur un rythme effréné. Le plus dur sera de garder la tête bien froide. Ne surtout pas sauter sur tout ce qui bouge...

Ils se terminent

jeu School of Sorcery par Finn Games

School of Sorcery. On a beau bien aimer le Dr Finn et ses jeux, accessibles et très intéressants (en général), il devient tout de même difficile d'en faire la "promotion".

Celui-ci est un remake d'un titre qu'il avait déjà financé sur Kickstarter en 2014, The Institute for Magical Arts). Avec un titre "plus passe-partout autant ne rien mettre", des visuels améliorés mais toujours terriblement insignifiants, un gameplay sympathique mais pas non plus renversant... Fin le lundi 27 janvier à 16h30.

Jeu Pacific Rails Inc par Vesuvius Media

Pacific Rails Inc. Un jeu de train qui n'en est pas vraiment un. Mais intéressera plutôt les amateurs de jeux de gestion. On parle en effet ici plus de construire un moteur, optimiser ses ressources et le placement de ses ouvriers que de réaliser un réseau ou gérer un portefeuilles d'actions.

Malheureusement, dès qu'on balance un gros visuel de train, combien passent au projet suivant ? Pas de texte sur le matériel et règle traduite. Fin le mardi 28 à 2h.

AlderQuest. Rock Manor n'a pas convaincu avec ce jeu opposant des guildes d'animaux. L’anthropomorphisme, ça paie parfois mais il faut vraiment que le jeu derrière soit convaincant. Dommage, l'éditeur restait sur une bonne impression avec Set a Watch. Ne devrait pas financer avant son terme, le jeudi 30 à 5h.

Star Realms Deluxe Nova Collection. Plus de 5000 backers pour une version "foil" à $100 des cartes qu'ils ont déjà... C'est dire la popularité de ce deck-building ! Rien à en dire, on est purement dans la collectionnite chronique. Qui a touché 126 français seulement pour l'instant (pour rappel, c'est uniquement dispo en anglais). Fin le vendredi 31 à 4h.


Le projet de la semaine (d'après vous)

Jeu Here to Slay

Here to Slay

Sur Kickstarter jusqu'au 11 février.
La page KS. La discussion.

De la merde.
Je vous aime quand même, tas de cons.

(Vous étiez prévenus^^)

Les membres se sont amusés cette semaine à voter pour ce projet uniquement pour voir comment je m'en sortirais. Prrt.

Comme tous les projets de ce genre, le jeu est un prétexte; la campagne est plus là pour vendre du goodie aux amateurs de la "licence". Personnellement, je n'ai rien contre. Et je suis même persuadé que certains ont pris du plaisir à jouer à leur précédent "prétexte" (Unstable Unicorns).

Mais en tant que joueurs "un peu éduqués", vous m'excuserez de ne pas vouloir vous faire croire que le jeu mérite que vous dépensiez une fortune en achats optionnels. Si tu es fan, fais-toi plaisir et ignore les grincheux comme moi 😉


Les autres sorties de la semaine

Jeu Tortuga 2199 par Grey Fox Games

Tortuga 2199

Sur Kickstarter jusqu'au 14 février.
La page KS. La discussion.

Dans une semaine bien tristounette, le projet le plus intéressant a tout juste dépassé les 1200 backers en cinq jours.

Au cœur du projet : un jeu de conquête SF à base de deck-building. Ambiance pirates de l'espace dans un style... sympathique mais pas non plus... Disons qu'on a tous en tête des références de pirates de l'espace un peu plus... typées.

Le jeu semble pétri de bonnes idées. Il ne révolutionne certes pas le genre mais il le fait bien et avec intelligence. Désolé si je ne semble pas plus excité mais je ne vois pas plus d'excitation sur le forum. De l'intérêt, oui. De la curiosité aussi (au moins car l'éditeur a déjà quelques perles à son catalogue, comme Champions de Midgard et Maraudeurs de Midgard). Mais de l'excitation, pas vraiment.

Il sera disponible en français, c’est Origames qui s’y colle. Normalement, durant la campagne KS. Mais on ne sait pas encore comment ni à quel tarif. Ces infos devraient arriver dans les jours à venir. Et il sera temps alors de se projeter...

jeu This War Without an Enemy - par Nuts Publishing

This War Without an Enemy

Sur Kickstarter jusqu'au 4 février. Traduction en pdf.
La page KS. La discussion.

Je ne vous ferai pas l'affront de jouer les experts en wargames : même si j'ai beaucoup pratiqué, c'était à une époque où nombre d'entre vous n'étaient probablement pas nés.

Donc, mon œil de dinosaure aime beaucoup ce que nous (enfin, vous propose^^) propose Nuts.

Un intéressant wargame à blocs card driven, sur un conflit que je ne connais pas (la première guerre civile anglaise au 17ème siècle) dont la réalisation semble impeccable. Et à un tarif très correct.

Tout le reste serait du blabla, je vous l'épargne. Et vais donc plutôt parler de la démarche de l'éditeur qui passait jusque là par des précommandes "P500" pour ses wargames. Il a donc changé de stratégie pour chercher à financer via Kickstarter.

Le résultat n'est pas fulgurant mais c'est toujours un peu le cas avec les jeux de ce type qui restent toujours confidentiels. En particulier quand on n'est pas un éditeur "reconnu".

Et pour les amateurs :

Glorantha: The Gods War (Reprint & new Expansions). Trois nouveaux sets pour cet équivalent de Cthulhu Wars dans le monde de Glorantha, des fois que vous n'ayez pas déjà assez de matériel. En français en option (et si vous voulez vous faire une idée, Philibert vient de réapprovisionner des jeux de base en français).

Jurassic Parts. Encore un jeu de fouille. Tarif accessible, illustrateur talentueux (Andrew Bosley que vous avez pu apprécier sur Everdell) et gameplay plutôt intéressant sur une variation de "I Split, You Choose" où chaque joueur va à son tour diviser par deux un des lots de cartes disponibles. Gentil mais... Sur Kickstarter jusqu'au 13 février.


L'actualité des projets en express

Jeu Return to Dark Tower

Return to Dark Tower devrait en être à 3 millions de dollars quand vous me lirez. Avec plus de 17000 souscripteurs.

Cela paraîtra improbable à certains pour un jeu aussi onéreux, blindé d'électronique et d'appli, à destination d'un public plutôt large, presque familial.

Outre la nostalgie (qui joue forcément pour le public américain), il faut bien reconnaître que le jeu semble réussi, bien "fun" et totalement unique avec sa tour qui n'est pas là que pour faire "joli" mais est un composant central du gameplay.


Jeu Oath: Chronicles of Empire and Exile - Cole Wehrle | Leder Games -oath2

Oath: Chronicles of Empire and Exile a franchi le cap des 10.000 souscripteurs mais semble enfin baisser la cadence (tout de même 170-180 nouveaux soutiens quotidiens). Et je ne sais toujours pas que vous dire entre "on s'en fout, y'a trop de texte on attendra la VF et ce sera moins onéreux" et "bon sang! ce jeu a l'air tellement génial, ce serait dommage de le louper s'il n'est pas localisé".


Jeu Foundations of Rome par Arcane Wonders

La semaine fut un peu moins bonne pour Foundations of Rome qui a plusieurs fois flirté avec les 100 nouveaux backers quotidiens. Mais semble reparti de plus belle depuis l'annonce d'un mode solo en option (pour $10). Malgré quelques râlements de circonstance (l'option n'étant pas incluse dans le all-in)... A moins que ce soit l'ajout du monumental arc de triomphe à l'extension Monuments (indispensable, évidemment).


On clôture les belles progressions de la semaine avec le plus petit (et de loin) : Micro City à quasiment 2300 backers à mi-parcours. Si vous aimez les petits jeux "casse-tête / puzzle", celui-ci est conçu pour le solo (avec un mode 2 joueurs qui semble anecdotique). Et on vous l'a présenté samedi avec une vidéo de règles + partie réalisée par Pug and Play.

Jeu Micro City 2 par Thistroy Games


APEX : Collected Edition est dans le creux de la vague à presque 2500 souscripteurs. Reste encore l'inconnue la plus complète quant à un éventuel travail en profondeur des règles -qui posaient souci dans les éditions précédentes-; pour l'instant, il faut se contenter d'un travail de mise en forme.


Progression assez semblable pour les vampires de Masters of the Night. Qui devrait, lui, souffrir de l'arrivée de Vampire The Masquerade: Chapters en plein pendant son finish.


Au rythme actuel, Shiver Me Timbers devra se contenter d'un petit millier de backers. Après un premier essai à la limite du catastrophique, il faut probablement voir le verre à moitié plein...


Master of Wills - Bloodcrown n'a pas encore trouvé son financement mais devrait y arriver via un catalogue d'achats optionnels qui m'incite à vous recommander de lâcher votre pledge en courant et de ne plus jamais y penser. Vu les 126 souscripteurs actuels, c'est du suicide.


Au programme des jours à venir

Attention, programme chargé cette semaine en petits jeux. La prochaine sera semblable.

Jeu Rocketmen de Martin Wallace - par Phalanx Games - VF par Asyncron

On attaque dès lundi avec Rocketmen de Martin Wallace. Un deck-building situé dans un futur très proche à la conquête de la banlieue terrestre (jusqu'à Mars).

Jeu très prometteur, porté par Phallanx et localisé en français par Asyncron, habitué à travaillé avec cet éditeur (U-BootHannibal & HamilcarNanty Narking). Je vous l'ai présenté dans cet article et vous le recommande, ce sera mon chouchou de la semaine.


Jeu It's a Wonderful World par La boîte de jeu - Extension Ascension

Et on enchaîne avec un mardi très orienté "gestion". L'extension Ascension pour It's a Wonderful World de La boîte de jeu en sera probablement un des temps forts. Ceux qui ont pu le tester l'envisagent comme un des favoris pour l'As d'Or (ils rêvent même si le jeu le mériterait).


Je regarderai personnellement plus du côté de The Rival Networks par Formal Ferret Games et je vous invite à en faire autant... si vous aimez les jeux "intermédiaires". Et les jeux pour deux. The Networks est un excellent titre familial + qui met dans le rôle de programmateurs TV devant optimiser leur grille de programmes. Le jeu parfait pour jouer avec madame, hélas plus à l'aise à 3-5 joueurs. Hâte de voir ce que propose la version pour deux.

The Networks Executives


S'y ajouteront Frutticola, compétition entre fabricants de confiture, Gorinto auquel je n'ai rien compris si ce n'est qu'il s'agit de pagodes et d'équilibre, Genotype: A Mendelian Genetics Game qu'on attendait la semaine précédente et le reboot de D.E.I. Divide Et Impera par Ludus Magnus Studio qui avait été annulé malgré 1600 soutiens.

Et ce sera tout pour cette semaine. N'oubliez pas que backer, c'est bien. Jouer, c'est encore mieux.

Meilleurs commentaires

  1. Merci Patron pour le clin d’oeil :kissing_heart:

  2. eledys says:

    Merci pour cette review :wink: tres bien expliqué le dilemme pour oath je suis en plein dedans ^^

    Sinon rien pour moi en ce moment, DEI c est le premier projet LMS qui me fait ni chaud ni froid (surement le theme), peut etre que je prendrai l extension IWW je vais voir, j ai pas encore beaucoup jouer donc je sais pas trop quoi en penser niveau rejouabilité apres c est un des rares jeux ou jouer a 6 doit etre envisageable

  3. Il l’as fait ! :slight_smile:
    Je ne regrette pas mon vote pour Here to Slay :slight_smile:

  4. Niveau rejouabilité c’est vraiment top. Jdois en être à une 30taines de parties dans différentes config, et il y a une très belle courbe de croissance. Je suis rarement en dessous de 70. Mais même avec ça, c’est toujours aussi trippant, de maximiser avec les différentes cartes. J’ai chopper les campagnes de scénario et pour l’instant on a juste pu faire Guerre et Paix. Vraiment hâte à la sortie de cette extensions qui va apporter un peu de renouvellement dans le gameplay, les mécaniques du jeu s’y prêtes bien!

  5. froh says:

    Master of Wills n’a absolument rien de suicidaire. La plupart des produits proposés sont déja produits (avec notamment la premiere campagne qui a demandé bien moins que cette troisième). Ils ont déjà livré deux campagnes, leur artiste est in-house. Et le dernier addon est sur la finalisation. Du coup y’a vraiment pas un risque énorme. Mais merci pour la recherche de 2 mn pour conduire à ces conclusions hâtives. (Ce sera pas la première ni la dernière je suppose :p)

  6. 132 backers (29 et 156 lors des deux précédentes)
    un playmat, des posters, 10 tee-shirts, une veste, un sac à dos…

    pendant combien de temps tu crois réellement que les mecs vont continuer à investir en espérant que leur appli décolle ?

    Au lieu de ça, aucun effort niveau shipping, une Europe dans le RoW (et taxes en sus).

    Tu peux aimer le jeu. Mais si je ne dis pas aux lecteurs d’éviter ce projet comme la peste, autant adopter le mode « Amaaaazing tout est amaaaazing ».

  7. froh says:

    Ah mais je ne dis pas d’aimer le jeu. Qu’on soit bien clair là dessus. Le jeu vous pouvez le tester donc testez le et faites vous votre opinion (pour une fois que vous avez l’option réelle, avec un vrai tuto et une IA).

    Ils ont un partenariat avec Volante depuis le début, ils ont déjà tous ces produits là de « faits » et « designés ». Ils vendent ce genre de Tshirts sur les conventions américaines donc ils ont un bon stock.

    L’éditeur fermera peut être, il parient actuellement sur ce seul jeu, mais le contenu est, à part les 2 addons Blood Crown et Core Set Expansion déjà produits physiquement, ils vont livrer. Les gens derrière ont d’autres activités (artistiques, musicales, production).

    Alors c’est pas une question de « Amazing tout est amazing », mais on à probablement la seule campagne du moment à proposer :

    • une appli pour essayer le jeu (directement, tu installes l’appli, t’as un tuto pour voir si t’apprécies ou pas ce jeu, et t’as une IA assez difficile pour te faire rétamer la gueule et parfois gagner)
    • des gens qui répondent au taquet sur discord notamment. De mémoire j’ai connu ca rapidement sur discord avec Level99Games qui est très présent et sans discord sur twilight of the gods mais c’est à peu près tout.
    • Des mecs qui essayent réellement de produire leur trucs plutôt que de surfer sur une hype autour d’un succès (cf. Star Realms Edition Deluxe, Apex Recollected édition, etc).

    En fait, on a une « vraie » campagne Kickstarter, le truc qui se fait très peu depuis un certain temps. Avec un jeu réellement indépendant. Un jeu sans miniatures (je sais, ça fait un choc). Un éditeur qui tente réellement des trucs. Sur un marché qui s’aseptise de plus en plus.

    On est pas dans le remake numéro 15 d’un jeu existant. Et surtout on est dans des gens qui ont déjà livré 2 fois + livraison par magasin en ligne si jamais tu avais commandé les petits packs et/ou le playmat.

    Qu’on soit bien clair, le jeu ne plaira pas à tout le monde, mais y’a quand même une grosse différence avec « le suicide ». La campagne n’est, de façon factuelle, pas risquée (on parle d’un print de quelques cartes, qu’ils ont déjà fait un gros nombre de fois).

    Après, oui, traiter 20 kickstarter à la fois, on a pas le temps de fouiller, et du coup c’est pas si grave. Mais c’est dommage de pas poser les questions à ceux qui suivent quoi.

    Concernant l’effort shipping, faut bien comprendre que les efforts shipping, c’est des partenariats avec des distributeurs européens.
    Si ces distributeurs sont pas intéressés, ils ne pourront rien faire, ça ne veut pas dire qu’ils ont pas cherché.
    Mais, si ca peut rassurer, j’ai pas eu de taxes supplémentaire à la réception de ma deuxieme campagne (KS), ni de mon playmat et ma premiere édition (Shop en ligne).

    Bref, on est clairement sur le « petit » éditeur, un peu comme Smallbox Games, Level99 il fut un temps, etc…
    Et un éditeur qui livre. 2 fois. Avec des sommes moindres.
    Du coup, l’enfoncer gratos sans se baser sur l’historique, ca me gêne. (surtout qu’on se base sur l’historique de toutes les autres campagnes).

    Alors oui c’est un « petit projet ». Oui ca n’intéressera probablement pas grand monde. Oui j’aime bien le jeu. Mais bordel de merde, si vous ne voulez plus que pledger des mecs qui font 3 millions à chaque Kickstarter, renommez le site en « Gros-Jeux-qui-seront-de-toute-façon-financés-No-Problem.com ».

    C’était mon deuxième coup de gueule (plutôt mini cette fois) du site. Sur la vie totale du site. J’pense que j’suis pas franchement dans le « Tout est amazing. »

  8. eledys says:

    Je pense que tu es un peu dur ^^ surtout que thierry est pas le dernier a aimé les petits éditeurs indépendants si tu suis bien les review de la semaine :wink:

    Meme si une partie est produite ca enleve malheureusement pas tous les risques :confused: il faut encore de l argent pour la livraison, l organisation, les salaires ect … donc si l editeur fais faillite entre temps … et comme tu dis toi meme ya encore deux extensions non produites donc dire quia pas de risque c est peut exagéré nn ? C est pas parce qu ils ont livré qu ils vont re livrer =p

    Par exemple si le studio etait deja en perte et qu il comptait sur cette campagne pour se relancer et qu elle est en perte aussi il peut tres bien annoncé qu il fait faillite le mois prochain et ne pas livrer ? Si tu m assure que n’ je me tais promis :wink:

    Apres moi je sais que je back un jeu meme si c est risqué si ca me plait vraiment

    Je rajoute aussi que vu le boulot que représente le site c est pas super sympa Comme reaction je trouve on peut faire des remarques et discuter en etant plus cool et ca marche souvent mieux en plus :wink:

  9. eledys says:

    Ok ^^ du coup le forum aura fait son office les gens auront aussi eu ton avis :wink:

  10. Il y a eu aussi une autre sortie

    on en discute ici :

Poursuivez la discussion sur forum.cwowd.com

1 la suite réponse

Participants

Lost Password

Partager cet article avec un ami